Saint Nazaire Infos

Parc éolien de Saint-Nazaire : « c’est un jour heureux et glorieux » a dit le président Macron

Le président de la République a inauguré ce matin le premier parc éolien en mer. Il était accompagné de plusieurs ministres, d'élus locaux, de représentants des pêcheurs et d’EDF.

Emmanuel Macron a pour objectif 50 parcs éoliens en mer d’ici 2050.

De retour à terre le président a tenu un discours très technique  où il a précisé plusieurs volontés.

 « Nous avons besoin de réduire les délais » pour cela Emmanuel Macron espère pouvoir réduire les délais  de procédures contentieuses et bloquer les recours dilatoires.

 Le président a de nouveau insisté sur le besoin de consommer moins et de faire baisser nos consommations de 10% en baissant de 40% à l’horizon 2025.

 La France va avoir besoin de beaucoup plus d ‘électricité et Emmanuel Macron à fixé à 2035 la construction de 6 réacteurs nouvelle génération.

 Il souhaite également libérer du foncier  "Nous installerons plus de panneaux solaires", dit-il. Il cite notamment la ville avec "la question des grands parkings, de certaines friches, des bords d'autoroutes, ou le bord des voies ferrées".

Il ne s’est pas prononcé sur les clefs de  répartition des 9M€ pour les communes et s’est contenté de dire qu’il avait entendu.

Auteur : NG | 22/09/2022 | 6 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 23 septembre 2022 à 18h22 par Aldo, Pornichet
Un discours apparemment convaincu, sans un mot sur le bilan carbone : est-ce crédible?
#2 - Le 24 septembre 2022 à 19h17 par GAUTRON REMY, GuÉrande
USINE ELECTRIQUE COTIERE DE 80 EOLIENNES SUR LE BANC DE GUERANDE...

VISITE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU 22 SEPTEMBRE 2022

Les éoliennes ne sont que les intermittentes subventionnées du spectacle du mix énergétique.

Le théâtre de Macron

En parodiant Molière...

Ah ! M. le Président, je vous prie
Avant que de parler, sortez votre chéquier
Ou cachez ces éoliennes que nous ne saurions voir
Par de pareils objets nos yeux sont blessés
Et cela fait venir de coupables pensées.
#3 - Le 25 septembre 2022 à 10h31 par DLM, La Baule
Il paraît qu’il y avait des associations environnementales invitées. En tous cas, les «zadistes en costard » n’ont rien reçu de M.Samzun. Ils auraient pu interroger sur le bilan carbone et l’urgence climatique, dont le Président n’a nullement parlé. Même Neopolia s’est plaint de l’entre-soi.
#4 - Le 25 septembre 2022 à 12h21 par Florence LAURENE, St-nazaire
à #2, c'est tellement mieux une bonne centrale nucléaire qui nous pêtera un jour à la g..... (accident ou missiles russes).

Toute source d'énergie a des inconvénients, mais au moins l'éolien et le solaire ne risquent pas de provoquer des catastrophes industrielles mortelles!
#5 - Le 26 septembre 2022 à 16h08 par Gosseaume bertrand
#4 je ne vous donne pas tort sur l’aspect dangereux des centrales et leur déchets .j’aimerais bien que le mardi noir de janvier l’on arrête les quatre centrales de la région centre « juste pour voir ce que cela donne » en Bretagne et pays de la Loire! Moi j’ai prévu à La Turballe un diesel à l’huile de friture ( carburant moderne qui vient d’être homologué).j’ai connu l’hiver 56 avec un poêle à bois . Je vous répond parce que vous avez le courage de mettre votre nom ,les autres étant des faux culs !
#6 - Le 28 septembre 2022 à 18h30 par Moyon, Saint Nazaire
#4 : vous qui êtes "experte" en matière de productions énergétiques, vous oubliez de dire qu'éolien et solaire ne suffisent pas à couvrir les besoins de la France. Ajoutez donc en passant le bouillon de choux verts !!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter