Saint Nazaire Infos

Ouverture officielle du Val de l’Ève

Géré par l’association le Refuge des cheminots, l’EHPAD le Val de l’Ève est ouvert depuis un an. Il a été inauguré officiellement jeudi 22 septembre en présence d’élus de résidents et de membres du personnel.
C'est Petra Gagnereaux, 90 ans et habitant en maison de retraite depuis 1987 qui a été la première à couper le ruban tricolore.
C'est Petra Gagnereaux, 90 ans et habitant en maison de retraite depuis 1987 qui a été la première à couper le ruban tricolore.

Peut-être en passant boulevard de l’Université à Océanis, vous êtes-vous interrogés sur le grand bâtiment dont les étages sont recouverts de lisses de bois façon « ganivelles » ? Il s’agit de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) du Val de l’ève qui a été ouvert en octobre 2010. Il été inauguré jeudi 22 septembre, en présence de Louis Gouriou, président de l’association le Refuge des cheminots, de Joël Batteux, maire de Saint-Nazaire et de Philippe Grosvalet, président du Conseil Général. « La qualité de l’accueil, la santé, le confort et la sécurité des résidents sont bien les finalités de toutes ces démarches et ceci à un prix le plus bas possible », précise Louis Gouriou.

Qu’est-ce qu’un EHPAD ?
C’est un établissement d'hébergement, à but non-lucratif, pour personnes âgées dépendantes. Il accueille des personnes de plus de 60 ans, présentant un degré de perte d'auto variable, pour des séjours permanents et éventuellement des séjours spécifiques (hébergement temporaire, accueil de jour, accueil Alzheimer) Les EHPAD constituent aujourd’hui la majorité des établissements d’accueil pour personnes âgées et l’expression « maison de retraite » désigne en général ce type de structure. Il existe actuellement 6 850 EHPAD, ce qui représente plus de 500 000 places d’hébergement. En EHPAD, les pathologies vont de l’invalidité physique à la détresse mentale telle que la maladie d’Alzheimer par exemple, très répandu chez les personnes âgées. Les équipes soignantes regroupent donc souvent plusieurs spécialistes et peuvent également faire appel à des intervenants extérieurs lorsque cela est nécessaire.

Une réforme datant de 2002 définit trois tarifs différents pour les EHPAD :
- un tarif hébergement (gîte et couvert), identique pour tous. Ce tarif est payé par le résident mais peut être parfois pris en charge par l'aide sociale du département ;
- un tarif dépendance, gradué en fonction du niveau de dépendance ; la personne devra s'acquitter de ce tarif, à moins qu'elle n'appartienne aux catégories GIR 1 à 4 (personnes fortement dépendantes ou dépendantes). Le montant peut alors être pris en charge par l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA) ;
- un tarif de soins, versé par l'Assurance Maladie à l'établissement,autrement dit, le pensionnaire n'a pas à le régler.

Le Val de l’Ève
Commencée début 2009, la construction de l’EHPAD nazairien s’est achevée en juillet 2010, pour une ouverture en octobre de la même année. Le bâtiment a une surface utile de 4 478 m2. Sa capacité totale d’accueil est de 80 lits, la majorité en chambre individuelle (20,5 m2), 14 dans une unité Alzheimer et 3 en hébergement temporaire. En plus de terrasses végétalisées, de plusieurs salles et de partenariats intergénérationnels (en cours de réalisation), les résidents disposent d’un parc boisé de plus d’un hectare où se promener.
Sa construction a coûté 9,4 millions €, dont 13,42 % viennent de l’association le Refuge des cheminots (qui le gère), 13,72 % de subventions du conseil général et 2,74 % de subventions de la mairie de Saint-Nazaire. Il est considéré par son directeur comme « un lieu de vie dans lequel l’on prodigue des soins ».
Le Val de l’Ève a été classé premier avec une note de 9,5 sur 10 (ex aequo) au classement des maisons de retraite de France Info en mars 2011.
 

Auteur : AP | 26/09/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « La Ville étend le stationnement réglementé »
Article suivant : « Conseil municipal : du stalinisme au Printemps arabe »

Vos commentaires

#1 - Le 28 septembre 2011 à 13h06 par fournier, Romans Sur Isere
Visiblement vous ne connaissez pas la classification des EHPAD... il existe trois catégories d'EHPAD
Privé
associatif
Public et non a but non lucratif comme vous l annoncez reservé aux EHPAD associatif
deuxiement savez vous que la partie hébergement , celle qui augemente le plus vite reste a la charge des résidents et leurs familles ...je vous invite a lire le billet sur le sujet dans mon blog vous éclairer votre lanterne

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter