Saint Nazaire Infos

Opération séduction de la STRAN dans les quartiers de St Nazaire.

Depuis le début de l’été, la société des transports nazairiens, en collaboration avec l’Office municipal de la jeunesse et la Fédération des maisons de quartiers organise (à chaque fois dans un quartier différent) 6 tournois de jeux vidéo. Les jeunes s’affrontent dans un bus spécialement aménagé et relooké. Un moyen pour la STRAN de nouer le dialogue avec une clientèle avec qui la cohabitation dans les bus n‘a pas toujours été facile.

Après les quartiers d’Avalix, du Petit Caporal et de Méan-Penhouët en juillet, puis à la Bouletterie début août, le bus jaune de la STRAN était garé pour sa cinquième étape à la Chesnaie hier soir.
A l’intérieur, 2 consoles (une Wii et une Playstation 3) pour des joutes sur les jeux Mario Kart et Fifa 11. A peine une quinzaine de jeunes inscrits hier alors que 32 places étaient disponibles. Explication : beaucoup de monde du quartier est actuellement parti en vacances dans la famille.

Créer du lien

Pour encadrer les jeunes, des animateurs de l’OMJ, mais aussi des contrôleurs de la STRAN (mais il paraît qu’il faut dire “vérificateurs”). Ces derniers profitent de ce moment privilégié en compagnie des ados pour engager la discussion. “Pour se comprendre il faut se parler. Les jeux sont virtuels, mais le dialogue est bien réel” insiste Samuel Carro, le directeur d’exploitation de la STRAN. “Les rapports deviennent plus sains et il arrive que certains jeunes traversent la rue pour venir saluer les vérificateurs qu’ils ont rencontrés la veille ou quelques jours auparavant. C’était encore inimaginable il y a quelques années ! Ils ont aussi compris qu’ils n’étaient pas là que pour réprimer, mais aussi pour rappeler les règles de savoir-vivre, dans un respect mutuel”.
Chez les ados, encore quand même quelques réticences. Mustapha se dit surpris : “je ne pensais pas que le tournoi se déroulerait dans un bus. Le bus et les contrôleurs, je ne les aime pas” lance-t-il d’une façon définitive.

La direction de la STRAN a, depuis un peu plus d’un an, pris à bras-le-corps le problème des incivilités qui avaient tendance à se multiplier dans les bus ces dernières années. De l’impolitesse au manque de respect, c’est allé crescendo jusqu’aux menaces verbales et physiques, jusqu’en mai 2010 où 2 contrôleurs se sont fait agresser. Les conducteurs ont alors décidé d’exercer leur droit de retrait pour exprimer leur ras-le-bol, forçant la direction à réagir.
Peu à peu des caméras de vidéo surveillance sont apparues dans les bus. Et ponctuellement des opérations de rapprochement avec la population.
Cet été ce sont ces tournois de jeux vidéo, après du théâtre-forum fin 2010, sorte de thérapie de groupe où clients et conducteurs prennent tour à tour la place de l’autre lors de jeux de rôle.
Selon Antoine Bouvet, le directeur du réseau des bus nazairiens, ce n’est pas qu’un enjeu d’image. Il ne s’agit pas de “faire un coup” mais de “s’engager dans la durée pour créer du lien”.
Difficile encore de dire si les caméras ont eu un effet dissuasif ou si la politique de la main tendue commence à payer, mais désormais “le climat est bon” se félicite Antoine Bouvet.

Dernière compétition jeudi prochain, le 18 août, dans le quartier de la Galicheraie. Pour participer, inscrivez-vous préalablement directement à la maison de quartier de Kerlédé, 26 bis boulevard Laënnec. Le vainqueur de chaque tournoi qualificatif est sélectionné pour la grande finale du 24 septembre lors du festival Street Session consacré aux cultures urbaines.

 

Auteur : AG | 11/08/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Algues Vertes: des plages fermées à Saint-Nazaire »
Article suivant : « L'accès aux soins est un droit pour toutes et tous ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter