Saint Nazaire Infos

Notre-Dame-des-Landes : David Samzun « La décision n’est pas prise »

Le maire de Saint-Nazaire était reçu cet après-midi à Matignon par Edouard Philippe et Nicolas Hulot. Participait également à la réunion, les représentants du syndicat mixte aéroportuaire du Grand Ouest.

Le maire de Saint-Nazaire a défendu le point de vue « qu’il n’y avait aucune alternative viable à NDDL. » « Nous l’avons redit cet après-midi au premier ministre et à Nicolas Hulot. Il faut prendre une décision et la seule bonne décision à prendre est de faire cet aéroport. »

Le vice-président de la région Bretagne Gérard Lahellec a déclaré que la région financerait  le projet NDDL mais que « le réaménagement de Nantes Atlantique n’est pas notre sujet »

Selon David Samzun « cet argument a marqué les esprits », et le maire de Saint-Nazaire semble convaincu que la décision n’est pas prise.

Auteur : MJ | 12/01/2018 | 22 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 12 janvier 2018 à 18h33 par Go
Oui bien sûr
Et puis vous imaginez l’avenir économique de notre région avec un Larzac?
Le 44 et notre région a besoin d’emploi et d’essor pour être compétitive face à l’Europe et aussi face aux autres régions françaises qui ont tout intérêt à ce que l’Ouest s’enlise
#2 - Le 12 janvier 2018 à 18h48 par Chloé, Saint-nazaire
David Samzun espère toujours que NDDL se fera,Yannick Vaugrenard a refusé, si je ne m'abuse, de rencontrer Edouard Philippe et Nicolas Hulot. (quelqu'un rectifiera si je me trompe) au motif de quelque chose comme refus d' un jeu de dupes.
Le rapport dernier rapport commandité par le Gouvernement qui analyse longuement la possibilité de réaménager l'Aéroport actuel, diverses déclarations trop longues à citer notamment sur la ZAD me semblent indiquer qu'on cherche au Gouvernement à accréditer le bien fondé d'un réaménagement de Nantes Atlantique.
Qui de David Samzun ou de Yannick Vaugrenard va essuyer un camouflet. Les paris sont ouverts.
#3 - Le 12 janvier 2018 à 18h53 par reuter, Saint-nazaire
David Samzun est sûr de lui. D'ailleurs il aurait même dit dans sa conversation avec Philippe et Hulot : "Qu'est ce que vous craignez ? Une fois que vous aurez pris la décision de le construire, tous les opposants seront mécontents, et alors ? Tenez, moi, j'ai décidé de changer de logo pour ma ville. Il parait que personne n'est content, et alors ? Ils vont s'habituer, ils finiront même par le trouver sympa dans quelques années ! Quand on leur fera revoir l'ancien logo, ils diront : "Quoi, c'était ça qui représentait St-Nazaire? ". Non croyez-moi, faites l'aéroport, ça finira par passer et tout le monde vous remerciera d'avoir tenu bon dans 5 ans!"
#4 - Le 12 janvier 2018 à 23h12 par Jean-Michel DOYON, Sant-nazer
Le sieur Samzun n'a rien compris au truc!
Qu'apportera un aéroport à NDDL pour St-Nazaire?

R I E N !!!

Pas de l'emploi, car le BTP sera confié à quelques copains de Vinci qui feront travailler des ouvriers roumains ou polonais à 90%.

Et rien par la suite. Situé à 45mn de SN, le gars qui va passer la nuit sur place ira à l'hôtel à Nantes ou aux abords de l'aéroport. Faut pas espérer quoi que ce soit économiquement!!!

Par contre, un avion toutes les 8 mn au dessus de la Presqu'ile et de SN, il ne semble pas y avoir pensé lui qui veut du tourisme et un label "ville d'art et d'histoire" (sic).
#5 - Le 13 janvier 2018 à 08h08 par Insoumi_nazairien
De toute façon il ya trop d'enjeux monétaire ça brûle les mains de Samsun
En revenant sur son logo pourri il a jamais demandé l'avis des habitants pour proposer un nouveau logo qui ressemble au parti communiste et à d'autres logos dont je ne citerai pas
Il fait tout de son propre chef
***MODERATEUR***
Il est temps qu'il retourne de l'anonymat avec son équipe faut que ça change c'est plus possible
#6 - Le 13 janvier 2018 à 08h50 par Andréa
ce nouvel aéroport n'est qu'un mensonge écrit en majuscule
- on prétend qu'il faut absorber plus de passagers, je rappele que d'autres pays dans le monde ont des aéroports identiques et absorbent 4 fois plus de passagers que nantes et qu'en plus ce projet prévoit une construction à l'identique c'est-à-dire une seule piste !!!
- l'emploi, faux aucun emploi créer, juste des intérimaires et des travailleurs détachés
- le tourisme, faux
- le bruit, je rigole car il faut laisser tranquille les nantais mais que la gêne se déplace sur d'autres communes alors là on s'en fout du moment que ce n'est plus chez eux mais dans ce cas allons aussi déplacer d'autres aéroports comme Orly ou Roissy
d'autre part, le hall d'accueil sera réduit, il y aura moins de guichets et on a le culot de parler d'absorber plus de passagers, mais par contre on n'a pas oublié dans ce projet d'augmenter la surface de la zone commerciale de déplacer le poste des pompiers qui sera réduit et plus éloigner de la piste (bonjour la sécurité)
Il est vrai que le déplacement de l'aéroport va laisser un maximum de terrains constructibles et des gros sous à la clé
d'autre part le référundum qui a eu lieu n'a aucune valeur, car si l'on étudie les résultats beaucoup de communes ce sont abstenus à plus de 50 %, et que le vote a eu lieu contre les zadistes et non pour l'aéroport d'ailleurs les tracs envoyés pour aller voter ne nous demandaient pas directement de voter pour ou contre l'aéroport mais pour l'expulsion des zadistes qui étaient épinglés sur la première page du tract
on a mis des gens à la rue en les expropriant de leurs biens juste pour que certains s'en mettent plein les poches
#7 - Le 13 janvier 2018 à 21h12 par Regulus, Saint-nazaire
Double attitude selon que l'élu politique intervient en tant qu'élu local ou responsable politique national. La preuve Jean-Marc Ayrault promoteur de NDDL à Nantes, mais qui n'a jamais décidé à Matignon la construction de l'aéroport. Voir les extraits ci-dessous

"Pourquoi des élus venus de tous horizons politiques se sont-ils retrouvés dans ce projet de nouvel aéroport ? La réponse est simple : un élu pour pouvoir exister et passer dans l’histoire a besoin de « grands projets », de ceux qui font rêver le bon peuple et qui laisseront une trace matérielle.

L’essentiel est d’être sur la photo le jour de l’inauguration et de posséder un bout de ruban tricolore qui le fera passer pour un héros auprès de ses petits-enfants.

C’est vrai, quoi, que demande-t-on à un élu au sein d’une collectivité territoriale aujourd’hui ? Rien de bien passionnant : gérer les collèges ou les lycées, la réfection des routes, l’entretien des ports et les aides aux personnes âgées ou aux handicapés, ou bien encore le ramassage des ordures ménagères. Rien, à côté du grand projet qui le fera passer à la postérité, même si cela se fait au prix de contorsions politiques, d’arrangements avec la réalité, voire de grands écarts et de budgets qui explosent.

Les régions Pays de Loire et Bretagne ainsi que les départements composant cette région et le Département d’Ille et Vilaine se retrouvent dons ensemble dans le Syndicat mixte aéroportuaire du grand ouest qui promet monts et merveilles si NDDL se fait."

Si NDDL ne se fait pas Samzun sera au moins le Maire qui a décidé de faire stériliser les chats errants dans Saint-Nazaire.
#8 - Le 14 janvier 2018 à 19h39 par Chloé, Saint-nazaire
Le Drian politique rennais et breton, ex-PS actuellement Au Gouvernement, était un fervent partisan de l'aéroport à NDDL, le voilà qui déclare : "Il apparaît maintenant qu'il y a peut-être une autre solution". La ruse de siuox est un peu grosse. De là à dire que les dés sont jetés et que Hulot tient bon la barre... Et pourtant tous ces bons élus de répéter (presque tous) que "rien n'est décidé" à l'unisson avec le premier ministre. Ah! la com!
#9 - Le 15 janvier 2018 à 15h47 par Pierre Lapin
Notre bon Maire me fait sourire.

"Il n'y aucune alternative à NDDL"...

Ce genre d'affirmation est à ranger sur la même étagère que :
- Il n'y a aucune alternative au nucléaire
- Il n'y a aucune alternative à la croissance
- Il n'y a aucune alternative au capitalisme
- Il n'y a aucune alternative au clivage droite/gauche
- Il n'y a aucune alternative au pétrole
- Il n'y a aucune alternative au libéralisme
- Il n'y a aucune alternative au système institutionnel actuel LE MEILLEUR
- Il n'y a aucune alternative à la démocratie représentative
- Il n'y a aucune alternative à la monnaie
- Il n'y a aucune alternative à la création monétaire par les banques
- etc...

Faut avoir une sacrée confiance en soi pour affirmer de la sorte... Non de Zeus, le sieur SAMZUN a peut être une Delorean planquée dans son garage... Peut-être SAIT-IL mieux que les autres ce que l'avenir nous réserve et en quoi cet aéroport serait LA bonne décision ? Si c'est le cas, ouf NOUS sommes sauvés, car nous l'avons comme bon Maire, je me sens mieux tout d'un coup.
#10 - Le 15 janvier 2018 à 17h11 par Andréa
il semblerait qu'un nouveau sondage fait auprès de 1000 personnes (ouh là là bonjour la représentativité de toutes les personnes concernées)et qui concernait une fois de plus les zadistes et non directement l'aéroport, a été effectué par l'IFOP commandé par l'association d'alain mustière mais sauf erreur de ma part c'est bien ce même alain mustière qui travaille dans l'immobilier ? il y aurait tellement de terrains à récupérer......
#11 - Le 16 janvier 2018 à 16h23 par Pierre Lapin
Les résultats du sondage sont à cette adresse :
http://www.ifop.com/media/poll/3949-1-study_file.pdf

J'aime bien la question concernant le déni de démocratie ?

C'est quoi au juste la Démocratie ? Est-ce que c'est voter une fois tous les 5 voire 6 ans au scrutin majoritaire à deux tours et puis voilà ?

Non mais franchement !

Ceux qui nous parlent de déni de Démocratie sont-ils en droit de nous représenter ? Légalement, il le sont avec ces institutions qui ne sont que des machines à légitimer des décisions prises en vue de satisfaire des intérêts particuliers.

Mais la légitimité qui ne puise sa source que dans la légalité a vécu.

Toute décision qui n'est pas prise AVEC moi sera prise CONTRE moi, c'est un principe.
#12 - Le 16 janvier 2018 à 20h05 par Chloé, Saint-nazaire
"Ce que nous voulons, c'est lui donner un autre avenir" a déclaré le ministre de L'intérieur Gérard Collomb à propos de NDDL. Il y a belle lurette que la décision est prise. La consultation du Premier ministre n'est que com, enfumage.Drôle de conception de la politique!
#13 - Le 17 janvier 2018 à 14h01 par Chloé, Saint-nazaire
Les considérations données par E. Philippe pour l'abandon de l'aéroport de NDDL sont telles qu'elles confirment que la décision était prise depuis un certain temps et on peut dire sans se tromper que ces dernières semaines ont été utilisées pour faire croire à une véritable concertation. La politique de Macron, c'est concertation de pure forme. IL a agi ainsi pour les ordonnances sur la loi travail, il agit de même pour la réforme du bac... Les bourricots politique qui ont plus ou moins sciemment, plus ou moins naïvement ou encore plus une moins intéressés... marché dans la combine : "Rien n'est décidé, Rien n'est décidé" vont-ils en tirer des leçons?
#14 - Le 17 janvier 2018 à 15h10 par Pierre Lapin
Intéressant la réaction du sénateur Vaugrenard à la non réalisation de NDDL (professionnel de la politique élu depuis les années 1970 qu'on se le dise...) à cette adresse :
https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire-44600/nddl-saint-nazaire-le-senateur-yannick-vaugrenard-une-aberration-5505855

"Qu’il s’agisse de projets d’infrastructures nationaux ou de petits projets d’urbanismes locaux, le message est le même : le suffrage universel ne donne plus à ceux qui en sont issus, la légitimité de définir l’intérêt général."

Il vient de comprendre !

Effectivement, nos soi-disant représentants même issus du suffrage universel NE SONT PAS LÉGITIMES

DUR à comprendre pour quelqu'un qui a fait sa carrière justement grâce justement à la foi inébranlable que le bon peuple avait jusqu'alors dans ces institutions et ce personnel politique parées de vertues soi-disant démocratiques...

Douche froide...
#15 - Le 17 janvier 2018 à 15h13 par castor et pollux, Guindreff
pschitttt !!


il l a dans ...L aile ?
vive les oiseaux
#16 - Le 17 janvier 2018 à 15h53 par kadec, Saint Nazaire
La messe est dite. Mdr j imagine la tete des grovalet et autre samzun qui avaient placé des sous sous dans NDL. Comme samzun avait demandé la demission de segolene royale quand elle s etait opposée à NDL j espere qu il va demander la démission de philippe et macron. Lol. Pas de chance mr samzun au gouvernement on aime les arbres. Pas comme à saint nazaire ou on les coupe. Pas de possibilité à NDL de monter vos ganivelles horribles qui remplissent l espace public de st nazaire. Votre nouveau drapeau rouge représentant la ville ne changera rien. Juste pour info monsieur samzun c est bien vous qui avez appelé à voter macron ... je vous felicite de votre choix. B1 oui quand on tourne sa veste comme une girouette un jour ça vous revient en pleine poire. Terminé la bande de petit copain magouille et compagnie. La democratie va j espere reprendre ses droits.
#17 - Le 17 janvier 2018 à 17h57 par Andréa
Je suis sidéré par le discours de grosvalet quand il dit "l'avenir des nantais est condamné", non mais je rêve. les nantais encore et toujours les nantais, l'aéroport de nantes existe depuis des décennies cela n'a pas empêché nantes de se construire MAIS il montre bien que la seule volonté de certains pour le déménagement n'était que pour les nantais et les autres on s'en fout
Il dit aussi que le referendum a été jeté aux orties, bien sur, dois-je rappeler que ce référundum n'était que consultatif et n'avait aucune valeur juridique (et que l'on nous demandait de voter pour l'expulsion des zadistes et non pour l'aéroport) et que d'autre part ce referendum aurait dû être fait au niveau régional et non juste loire-atlantique donc....
Il dit que "les décisions de justice n'ont pas été respectées", doit-on lui rappeler que la justice n'a statué que sur des recours juridiques sur la faisabilité du projet et non pour dire "oui à la construction",
Les mensonges, cela suffit, on voit que ce projet n'était que pour les nantais et récupérer les terrains constructibles
#18 - Le 17 janvier 2018 à 20h00 par Moyon, Saint-nazaire
" la décision n'est pas prise ..." (Samzun)

Elle l'est depuis la décision de Macron de s'accorder 6 mois,de désigner un groupe d'experts pour affûter la com' en vue de la reculade.
#19 - Le 17 janvier 2018 à 21h28 par Jean-Michel DOYON, Sant-nazer
Tout à fait d'accord avec #17 Andréa.

IL va falloir aussi que le département (Grosvalet), La Carène (Samzun), et autres, REMBOURSENT aux contribuables les sommes prises sans le consentement du peuple pour financer NDDL (plusieurs millions), ainsi que toute la comm régionale et départementale pro-aéroport financée par les contribuables!
#20 - Le 18 janvier 2018 à 08h23 par Chloé, Saint-nazaire
Je vais donner un autre exemple de la façon dont procède Macron et qui concerne Saint-Nazaire. Les services publics dont les tribunaux coûtent trop cher pour lui . Il avait annoncé une réforme. Il constitue une commission et nomme à sa tête un ex-député PS Raimbourg et un député LR Houillon. ET hop embarqués dans la charrette EN Marche. Et ces deux-là de concerter et de rendre un rapport assez vicieux qui préconise la départementalisation des Tribunaux d'Instance et le maintien éventuel de LIEUX DE JUSTICE pour le reste du département. Les avocats de Saint-Nazaire ont été reçus lors de la virée à vélo de l'un des leurs à la chancellerie. Réponse pour Saint-Nazaire: on maintiendra UN LIEU!!!! DE JUSTICE (sic), ça concerte, ça concerte avant le rapport tombé lundi dernier et ça va concerter à nouveau après.Macron sait qu'il a été mal-élu alors, il essaie d'embarquer tous les naïfs dans sa charrette. J'ai dit "naïfs" , voir, sur la réforme de la justice LR et PS ne sont doute pas fâchés de voir Macron faire ce qu'ils auraient voulu faire. Samzun pour le moment attend de voir, il ne s'est pas exprimé. Ou bien il rentre dans la concertation ou bien il appelle à la mobilisation de la population. Quant à Dufeu, elle suivra l'avis de son Maître à moins qu'elle soit capable d'indépendance, ce dont je doute, mais donnons lui une chance sur ce dossier.
#21 - Le 18 janvier 2018 à 11h34 par Andréa
sanzun se dit "révolté", "justice bafouée", je rit en lisant ces commentaires. Ce projet n'était que pour les nantais qui au passage étaient contre le transfert, et non pour le grand ouest, le referendum n'incluait pas le grand ouest dans sa totalité mais juste la loire-atlantique. D'autre part, la justice n'a pas été bafouée ni affaiblit, je lui réitère ce que j'ai dit sur grosvalet. en outre, l'état n'a aucune dette vis à vis du grand ouest, il délire ou quoi ? ce sont nos élus qui ont une dette envers nous de ne pas avoir travaillé toutes ces années pour nous apporter des solutions de déplacements (un nouveau pont pour la loire, les trains, les bus). Doit-on leur rappeler à ces élus que leur ami M. ayrault lorsqu'il était premier ministre et qu'il était pour ce transfert, ne l'a pas acté
J'écoutais aussi le maire de saint aignan de grand lieu dire que sa commune ne serait plus constructible etc à cause notamment des nuisances sonores et que cela sonnait le glas de sa commune mais je lui dis "et les communes de vigneux de bretagne, treillières et notre dame des landes vous y avez pensé ne serait-ce qu'une seconde" vous ne voulez plus du bruit pour vous agrandir, mieux vivre mais que ces communes se voit refiler ce que vous ne voulez pas cela ne vous dérange pas et que dire du discours de johanna rolland qui en premier parle du grand ouest mais qui va très vite utilisé exclusivement les mots "nantes et nantais" et surtout avouez leur projet qu'ils avaients tous sur une construction de 6 OOO logements
#22 - Le 19 janvier 2018 à 09h42 par castor et pollux, Guindreff
vive les abeilles !
et les moutons -

et le grand projet ilôt de la gare à st Nazaire, est il utile ? et pourquoi pas un luna parc sur cette friche

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter