Saint Nazaire Infos

Modernisation de la gare de Saint-Nazaire, le rapport de concertation est disponible

Durant trois mois, du 19 juin au 18 septembre 2014, la CARENE Saint-Nazaire agglomération, la Région des Pays de la Loire, le Département de Loire-Atlantique, la Ville de Saint-Nazaire et SNCF-Gares & Connexions, ont organisé une large concertation sur le projet de modernisation et d’extension de la gare de Saint-Nazaire.

Afin de recueillir l’avis de toutes tous sur un projet très attendu, qui concerne non seulement les habitants de l’agglomération mais également les usagers quotidiens du TGV ou du TER, la concertation a été la plus large possible.
Un dispositif de concertation important
Au-delà de la réunion publique du 3 juillet 2014, chacun a pu s’informer et participer durant toute la période de la concertation (19 juin au 18 septembre 2014), grâce à :
Des dépliants, des panneaux d’information et des registres mis à disposition dans les lieux d’exposition suivants :
- gare de Saint-Nazaire ;
- siège de la CARENE (4, avenue du Commandant l’Herminier, Saint-Nazaire) ;
- mairie de Saint-Nazaire ;
- l’atelier, centre d’information sur les projets urbains de Saint-Nazaire (16 avenue de la République, Saint-Nazaire).
Une carte T a été fournie avec les dépliants d’information, à envoyer par la poste, sans l’affranchir.
Un registre numérique a été mis en ligne sur le site de la CARENE, entre le 18 août et le 18 septembre 2014.
Des réunions spécifiques ont été également mises en place avec les associations représentant les Personnes à mobilité réduite ou les usagers.


Trois sites internet :
- www.agglo-carene.fr
- www.gares-connexions.com
- www.rff.fr/paysdelaloire

Une participation active

Plus de 700 contributions auront été enregistrées, démontrant que l’avenir de la gare est un sujet qui intéresse vivement les habitants de l’agglomération. Un premier constat peut être tiré de ce temps fort citoyen : ce projet, présenté volontairement au stade des études préliminaires et donc avant que toutes les options d’aménagement ne soient arrêtées, recueille une grande adhésion et une attente forte de la part des usagers.
Les avis sont majoritairement favorables sur le projet. Quelques avis réservés ont été exprimés, sans réfuter le bien fondé du projet, mais pour proposer une vision différente sur le contenu des travaux à entreprendre.
Les thématiques abordées ont été nombreuses et parfois longuement argumentées. Les plus abordées sont les suivantes :
- l ’accessibilité des voyageurs, qui concerne plus de la moitié des mentions ;
- l’accès à la gare ;
- l’image de la gare et/ ou du quartier, de la ville ;
- les questions de tranquillité publique ;
- le calendrier de réalisation du projet ;
- les commerces et services en gare.

Un projet conforté

Fort de ce retour positif, les maîtres d’ouvrage peuvent poursuivre et finaliser leurs études en conservant les grandes priorités qu’ils se sont données : garantir une accessibilité à tous, améliorer l’accueil et le confort en gare (commerces, informations voyageurs, signalétiques…), et enfin ouvrir un accès au Nord, côté Trignac. Une attention toute particulière sera portée sur les grandes préoccupations qui ont été exprimées : assurer l'accès à la gare pour les personnes à mobilité réduite, les personnes âgées, les familles avec enfants…, développer l’intermodalité, avec notamment l’amélioration de l’accès à la gare pour les voitures et les modes de déplacement doux (vélos, rollers, piétons, trottinettes).

Le rapport complet à la disposition de tous

Afin que chacun puisse connaître les suggestions, idées et remarques faites par l’intégralité des participants, le rapport complet du bilan de la concertation sera disponible du 5 janvier au 5 avril 2015 sur le site internet de la CARENE (www.agglo-carene.fr), et du 5 janvier au 5 février 2015 au siège de la CARENE (4 avenue du Cdt L’Herminier), à l’atelier (16 avenue de la République) et à la mairie de Saint-Nazaire.

Rappel du projet

L’espace intérieur de la gare refait à neuf
- Le hall va être entièrement réaménagé, afin de le rendre plus accueillant et totalement accessible aux personnes à mobilité réduite.
- Le bâtiment dans son ensemble ne sera pas agrandi. L'espace de vente SNCF Voyages actuel a été rénové en octobre 2014 pour le mettre en accessibilité.
- Un nouvel espace d’attente sera créé côté voies. Il permettra d’éviter l’encombrement devant l’accès à la passerelle.
- Les commerces seront rénovés afin d’être plus adaptés aux besoins des usagers et un point d’accueil pour les personnes ayant besoin d’un accompagnement sera créé.

L’extérieur de la gare réhabilité
L’extérieur du bâtiment le long du boulevard Willy-Brandt va changer de visage : le mur de soutènement bénéficiera d’un habillage spécifique, le platelage bois sera rénové.
Des aménagements spécifiques pour les personnes à mobilité réduite
Concernant l’accès à la gare depuis le boulevard Willy-Brandt :
- reconstruction de l’escalier extérieur pour mise aux normes ;
- remplacement complet de l’ascenseur pour un équipement accessible ;
- amélioration du fonctionnement du dépose-minute.

L’accès aux quais
Depuis le hall :
- installation de deux ascenseurs ;
- mise aux normes des deux escaliers fixes ;
- remplacement des escaliers mécaniques par des rampes couvertes avec 10 % de dénivelé.

Direct par le nord :
- La passerelle au-dessus des voies sera rénovée et prolongée pour permettre aux voyageurs d’accéder également à la gare depuis le parking Gare Nord, et ainsi éviter l’entrée de ville.
- Un escalier fixe, un ascenseur et un escalator donneront une nouvelle possibilité d’accès à la gare en toute autonomie aux personnes à mobilité réduite. Le tout sera dans un espace couvert et comportant des bornes d’information.
- Un espace au nord sera également aménagé avec un dépose-minute, un accès pour les taxis et un stationnement pour les deux roues dans une optique d’intermodalité.
 

Le coût du projet

L'investissement pour ce projet est estimé à 15,4 millions d'euros, avec un cofinancement sollicité auprès de plusieurs partenaires : 30,5 % Région Pays de la Loire ; 18,2 % CARENE Saint-Nazaire agglomération ; 14,2 % État ; 11,2 % Département de Loire-Atlantique ; 9,2 % SNCF ; 8,4 % Ville de Saint-Nazaire ; 5,1 % Fonds européens (FEDER) ; 3,2 % Gares & Connexions.

Communiqué des maîtres d'ouvrage

05/01/2015 | 10 commentaires
Article précédent : « Charlie Hebdo : « non à la barbarie » »
Article suivant : « Handball : Les vœux du SNHB »

Vos commentaires

#1 - Le 06 janvier 2015 à 18h06 par zack moullec, St-nazaire
A 15 millions on n'est pas capables d'avoir des escalators dans une gare!

Une honte!!! Lamentable comme avait dit Mme Bouillé lors d'un conseil!
Une rampe, même à 10% ça reste une rampe (longue en plus). Et un ascenseur ne sera pas capable d'absorber un flux massif de passagers.

Il y en a bien dans les magasins!!! Leclerc, Zara, C&A, ruban bleu etc...

Ca coute moins de 50 000€!!! Sur 15 millions on n'est pas capables de dégager ce budget pour notre vieille gare de banlieue! Du grand n'importe quoi.

On pourrait avoir des escalators-rampe comme à Leclerc.
#2 - Le 07 janvier 2015 à 15h23 par Moyon, Saint-nazaire
Sauf à ce qu'il y ait une explication technique fondamentale empêchant l'installation d'escalators, je rejoins le point de vue de Z.Moullec.
Après après fait subir les mises hors service multiples et interminables des 2
anciennes machines,les voyageurs devront-ils se "pastiller" celles des futurs ascenseurs ou se bousculer sur ladite rampe?
Lamentable au 21è siècle!
#3 - Le 07 janvier 2015 à 17h08 par Nelson., Saint Nazaire
A chaque fois que j' emprunte cette gare , j' ai l' impression de vivre en Roumanie. Un bulldozer et une nouvelle gare, moderne utile et pratique.
#4 - Le 06 février 2015 à 18h59 par Lemaitre annie, Saint Nazaire
tout à fait d'accord avec les deux précédents commentaires. J'ai soixante neuf ans et j'espérais , pour le moins, que la gare se dotât d'escalator...c'est une évidence et j'aimerais bien connaitre les raisons qui s'y opposent?
Merci.
#5 - Le 19 février 2015 à 02h28 par Naceem Saddek, Saint-nazaire
Pour les escalators c'est parce-qu'il n'y a pas assez de place autrement il en aurait mis un et les rampes sont parfaite pour les personnes avec de bagages ou des vélos où bien pousettes, et je suis d'accord pour les ascenseur c'est plus pour les PRM que pour l'usager valide.


Merci :-)
#6 - Le 20 février 2015 à 14h07 par Lemaitre annie, Saint Nazaire
Bonjour,
Merci pour les précisions mais il ne faudrait pas nous prendre pour des C----
Il y a actuellement un escalator et il suffit de le rénover !Pour l'espace il y en a suffisamment pour y mettre tout ce qu'on veut ( ascenseur, rampe, escalator, l'espace ce n'est pas ce qui manque à St Nazaire!). C'est de la mauvaise volonté, voire de la mauvaise foi, et je donne RDV à ces jeunes en pleine forme lorsque, à 80 ans, ils devront se faire la rampe inclinée, une canne d'une main et une valise de l'autre! A bon entendeur salut!
Et quand même : vive Saint Nazaire!
#7 - Le 21 février 2015 à 17h37 par franck berthelot, Saint-nazaire
Une honte de rénover la gare des années 60 dont tout le monde se plaint... et de ne pas y mettre des escalators alors qu'il y en avait depuis 30 ans!

Il y a 2 escalators-rampe à Leclerc, 2 escalators au ruban bleu, il y en a à Zara, à C&A, à l'ex GO sport... Il y en avait aux "nouvelles galeries". A Atlantis il y en avait 2 grands, sur la nouvelle partie ils en ont mis carrément... 8 (huit)!!!

On est en 2015!!! Si le budget de rénovation était un coup de pinceau à 100 000€ on comprendrait, mais diantre, sur 15 millions d'euro c'est hallucinant!

Si la SNCF ne veut pas payer, qu'au moins la ville les paye ces foutus escalators!
Ils veulent un "quartier d'affaires" (sic) mais aucun effort sur l'accessibilité de la vieille gare de banlieue!!!

C'est le premier contact du touriste, du futur salarié avec St-Nazaire! Juste avant de tomber sur les cakes du quartier qui donnent plutôt envie de repartir. Pas vraiment accueillant.
#8 - Le 24 février 2015 à 11h11 par Moyon, St.nazaire
Mr.Berthelot, çà n'est surtout pas à la Ville ni même à la Carène de financer fourniture et pose d'escalators, donc de pallier à la responsabilité de l'exploitant!
Je n'ai pas précisément les niveaux de participations financières de ces collectivités pour la réhabilitation globale de cette "P...." de gare, mais je sais qu'ils sont énormes!!!
Dans de tels projet, toute entreprise ou administration se voit naturellement imposer des normes incluant des équipements facilitant les accès, je ne vois donc pas pourquoi la SNCF ne se les ait pas vu pas imposés.(le scandale résidait déjà auparavant par le fait que l'autorité de tutelle n'exigeait pas le maintien en état ou le remplacement de l'escalator existant comme çà se fait pour d'autres!)
#9 - Le 24 février 2015 à 16h50 par franck berthelot, Sn
Cher Moyon,
Certes, mais s'il est co-financé par La Carène et la SNCF, le projet de réhabilitation est avant tout proposé par La Carène qui est maitre d'oeuvre.

C'est elle qui a choisi de ne pas mettre d'escalators au profit d'une rampe et d'un ascensseur... incapable d'absorber un flux de plusieurs dizaines de personnes à l'arrivée d'un TGV!

Et même si le projet venait de la SNCF, justement parce qu'elle co-finance, La Carène aurait alors pu EXIGER un escalator! CQFD
#10 - Le 24 février 2015 à 17h17 par jean-yves, Saint-nazaire
Pourquoi voulez-vous comparer des choses non comparables: Leclerc, Atlantis, Ruban Bleu, pour eux, les visiteurs sont des CLIENTS. Pour la SNCF et RFF, vous n'êtes que des "usagers" ! Et ça fait toute la différence! Encore heureux qu'on vous transporte, car finalement, c'est à se demander si les gens de la SNCF ne préfèreraient pas jouer au train électrique tous seuls, sans gêneurs. D'ailleurs, cela change quoi pour eux si leurs trains sont déserts ?
Quant à RFF, qui est responsable des quais et des accès aux quais (voir leur site internet), leur taux d'"investissement" dans le projet n'est que de 3%? Cela donne une idée de l' intérêt qu'ils portent au confort de ceux qui y transitent. Mais finalement, au vu de leurs capacités (techniques et financières) à réaliser l'entretien des escalators précédents, peut-être vaut-il mieux ne pas en mettre du tout. Au moins, une rampe, même peu pratique, permettra toujours de pallier à leur incurie, plus aisément que des escaliers abrupts.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter