Saint Nazaire Infos

Mistral : Pour Philippe Grosvalet « Le financement doit être garanti »

Le président du Département estime que les ouvriers des chantiers navals de Saint-Nazaire ne doivent pas payer les conséquences d’une crise diplomatique.

François Hollande a annoncé que la France ne livrerait pas à la Russie le premier des deux bateaux de projection et commandement (BPC) construits par STX : Philippe Grosvalet, président du Département de Loire-Atlantique, demande que le paiement des deux Mistral soit assuré.
« Si je salue la décision du président de la République de ne pas livrer un navire susceptible de transporter des équipements de combat à un gouvernement qui mène la politique du pire, je souhaite que la France et l’Europe assurent le financement des deux Mistral : il n’est pas question que les femmes et les hommes qui travaillent sur les chantiers navals de Saint-Nazaire fassent les frais de cette crise diplomatique.
Je le rappelle : la commande de ces deux bateaux de projection et commandement (BPC) a été engagée par un ministre de la France. Dès lors, leur paiement doit être garanti. »

 

04/09/2014 | 1 commentaire
Article précédent : « Désirs de Ville s'oppose à l'encadrement des loyers »
Article suivant : « Les seniors préparent leur flash mob »

Vos commentaires

#1 - Le 04 septembre 2014 à 22h09 par bib
C'est une manie socialiste de faire payer les 51,5% de contribuables ???

il faudra d'abord faire toutes les démarches pour trouver un autre acheteur. Et nous avons pleins de prospects : Américains, Ukrainiens...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter