Saint Nazaire Infos

Mistral : Philippe de Villiers « la France doit respecter sa signature »

Philippe de Villiers qui avait disparu de la politique et des médias est de retour pour parler de son livre sur Jeanne d’Arc. Il en profite pour régler quelques comptes avec le monde politique dont il se sent complètement éloigné. Il souhaite que la France honore sa signature et livre les BPC.

Philippe de Villiers invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFM a annoncé avoir changé de vie. Morceaux choisis : « J’ai toujours pensé que le pouvoir était un service, un sacrifice, pas une consommation pas une carrière. Ayant créé le Puy du Fou bien avant de devenir un homme public j’ai toujours pensé que je dirais ce que j’ai à dire et qu’ensuite je partirais ».
Philippe de Villiers dit avoir aujourd’hui le dégoût de la politique « la politique c’est une piscine fangeuse sanguinolente dans laquelle barbotent et se mangent entre eux des caïmans et des crocodiles ». « Je me dit aujourd’hui quelle responsabilité ils portent tous ces politiciens, quel discrédit parce que tout le monde les regarde. » «Dans l’affaire Jouyet on a tous les ingrédients de la société de connivence c’est la trahison du plus proche, un ami m’a dit un jour ''pour trahir faut être proche''. Quand il n’y a plus l’obsession du bien commun, il ne reste que les problèmes de personnes. Il n’y a plus l’obsession du bien commun parce qu’ils ont largué la France. La politique est devenue un simulacre parce que les hommes politiques font croire qu’ils ont un pouvoir qu’ils n’ont plus. Ils sont devenus des commissaires livreurs de ce qui se décide à Bruxelles ».

Philippe de Villiers a rencontré Poutine en tête-à-tête
Le créateur du Puy du Fou explique que le produit s’exporte partout dans le monde.
Lorsque le Président Poutine a su que je venais signer pour l’implantation d’un Puy du Fou en Crimée, il a souhaité faire ma connaissance et je regarde le Président Poutine comme un chef d’État, un patriote qui défend le bien de son pays.
Philippe de Villiers a affirmé que « l’histoire de l’Europe ne doit plus s’écrire sur le continent américain revenons au temps où De Gaulle disait l’Europe de l’Atlantique à l’Oural » « Tous les jours l’ambassadeur de France aux États Unis reçoit un appel du département d’État pour arrêter la livraison des Mistrals. La France doit livrer elle doit respecter sa parole et sa signature. Tous les grands pays regardent la France et doivent se dire oh la la on va pas traiter avec ces gens là ils ne respectent pas leur parole. »

Philippe de Villiers pense que l’on est à la veille d’un tremblement de terre car les Français se sont aperçu que les politiques avaient largués la France. « Cette classe politique est morte »

Évoquant son drame personnel Philippe de Villiers s’est dit outré de voir la justice médiatique condamner plus vite que la justice judiciaire. « Les médias, la politique ont mis au pilori une famille et quand la justice a dit '' il n’y a rien ça a fait deux lignes''.  C’est pour cela que la politique m’inspire du dégoût. »



Philippe de Villiers Le Roman de Jeanne d’Arc Chez Albin Michel
Source : RMC 
http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/audio/rmc-1211-l-invite-de-bourdin-direct-philippe-de-villiers-121160.html

12/11/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Mistral : décision « le moment venu » »
Article suivant : « Saint-Nazaire Centre droit se réjouit de l'autorisation d'ouvrir les commerces les deux dimanches avant Noël »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter