Saint Nazaire Infos

Mistral : pari perdu pour Mistral gagnons

Le comité « Mistral gagnons* » localement soutenu par le FN avait appelé à une manifestation ce dimanche pour demander la livraison du Vladivostok, avec 60 à 70 personnes présentes, il a très peu mobilisé ce dimanche.
J.C Blanchard à la manisfestation
J.C Blanchard à la manisfestation

Le comité Mistral gagnons est « un comité qui s'est créé suite à des rencontres de commerçants, d'artisans et de salariés de Saint-Nazaire qui souhaitent soutenir l'industrie de Saint-Nazaire » explique Jean-Claude Blanchard conseiller mnicipal Front National qui ajoute qu'il nest pas « pas soutenu par le FN de Paris ». Il avait donné rendez-vous à côté du Vladivostok ce dimanche à 13 h 00.

« l'ego d'Hollande »

Parmi les présents des « retraités patriotes » comme ils se définissent, venus d'Angers, pour soutenir « la cause », défendre l'industrie, préserver « l'image de la France qui doit honorer ses contrats ». Ils appartiennent au FN49. Plus loin quatre jeunes hommes sont venus des côtes d'Armor avec le Kroaz-du :  « on est Bretons et on n’a pas à plier aux décisions de Paris, et à l'ego d'Hollande». J.C a travaillé aux chantiers, « il faut livrer, c'est un million de gens qui dépendent de ces contrats ».
Dimitri est Russe il ne comprend pas pourquoi le navire ne serait pas livré « il est payé, il est à nous ! ».

Jean-Claude Blanchard a pris la parole remerciant les différents participants notamments les Bonnets rouges (qui avaient dû ôter leur coiffure à cause de la chaleur), taclant « l'UMP de Saint-Nazaire et David Pelon maire de Trignac qui devaient venir mais ont fait volte-face ». Pour l'orateur le Président de la République est « ridicule » y compris dans sa vie privée, « ne pas livrer c'est un coup de poignard dans le dos ». Jean-Claude Blanchard évoque des pénalités de « 3 à 6 milliards d'euros pour la France », précisant "selon lapresse". Il veut la liberté « de commercer avec qui on veut », et évoque le danger pour les chantiers, « STX ne s'en relèverait pas ».
Il fera répéter quelques slogans aux présents et les invitera à un sit-in. « J’ai promis à la préfecture, pas de provocations », évoquant la présence de la manifestation voisine « no mistral for Poutine » qui avait réuni un peu plus de monde.

Ce dimanche à part celui de Jean-Claude Blanchard on a peu vu d'engagement, les commerçants étaient tout ce qu'il y a de discrets, les salariés très peu présents et les syndicats totalement absents. Si l'on retire les Nantais, les Angevins, les Bretons, et les Russes venus pour l'occasion, le compte des Nazairiens défendant leur emploi est assez vite fait.

Les Mistral gagnons n'ont donc guère pétillé ce dimanche. Si le FN avait appelé clairement a une action « Mistral livrons », avec d'autres groupes d'économie locale, il aurait peut-être mieux réussi, mais Saint-Nazaire n'est pas Venise et nombreux sans doute n'ont pas voulu venir au bal masqué.

 

* Mistral gagnant : Le Mistral gagnant était un bonbon en poudre. Il se présentait comme un sachet en papier contenant une poudre sucrée, parfumée et pétillante sur la langue, dans lequel on insérait une « paille » en réglisse destinée à l'aspirer. Certains sachets permettaient d'en avoir un autre gratuitement en échange de l'emballage vide portant à l'intérieur le mot « gagnant ».
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mistral_gagnant_%28confiserie%29





 

Auteur : LY | 07/09/2014 | 1 commentaire
Article précédent : « La CARENE demande à Ségolène Royal le soutien public pour le maintien de l'autoroute de la mer »
Article suivant : « Mistral : François Hollande décidera fin octobre pour la livraison »

Vos commentaires

#1 - Le 08 septembre 2014 à 21h09 par YAJ, St Nazaire
JCB a dit qu'ils étaient 200.... Erreur de JCB ou de Stnaz infos ?
Enfin du vrai journalisme !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter