Saint Nazaire Infos

Mistral : les négociations de rupture ont débuté

Les deux BPC destinés à la Russie ne seront probablement pas livrés et si la France a été assez discrète jusqu'à présent, les Russes font monter la pression depuis quelques semaines.

Dans un contrat, le chapitre de rupture n'est pas le moins important. Les causes doivent être définies et les conséquences soigneusement chiffrées. Le « cas de force majeur » est souvent cité (guerre, tremblement de terre etc..) qui peut expliquer qu'une des parties n'a pas été capable de tenir ses engagements. La France souhaiterait bien s'y abriter, mais les Russes ne le reconnaissent pas pour les BPC.

Il va falloir évaluer les pénalités : des   points tel que le   démontage des équipements russes, le dédommagement pour le séjour des marins venus en formation par exemple seront source d'âpres discussions. Quand la France proposerait à peine 800 millions de dollars les Russes en attendraient presque 1 200. De plus la Russie exigeraient que les navires ne soient pas revendus.

Voir http://www.lefigaro.fr/international/2015/05/15/01003-20150515ARTFIG00103-mistral-entre-paris-et-moscou-la-guerre-des-dedommagements-fait-rage.php

Ce différend est commercial, mais difficile de croire qu'il ne continuera pas d'empoisonner les relations diplomatiques entre les deux pays.

15/05/2015 | 6 commentaires
Article précédent : « Mistral : Pour Bernard Grua "il faut garder raison" »
Article suivant : « Mistral : RBM s'insurge contre un éventuel démantèlement des BPC »

Vos commentaires

#1 - Le 15 mai 2015 à 13h59 par Robert Le Doux
C'est la première fois que je vois un mouvement citoyen (commencé par des français en Mai 2014 après l'annexion de la Crimée par la Russie) aboutir a un résultat concret. Chapeau bas aux activistes de "No Mistrals For Putin". Leurs actions et analyse de la situation était visiblement la bonne: aucune perte de crédibilité de la part des acheteurs d'arme (commandes de Rafale par l'Inde, d'hélicoptères par la Pologne). Et pas de pénalités comme cela a été annoncé par Poutine lui meme.
#2 - Le 16 mai 2015 à 19h28 par raminagrobis
Présenter le refus de livraison des mistral comme la réussite d'un mouvement citoyen français est une aimable plaisanterie au mieux , une pure escroquerie intellectuelle plutôt!
#3 - Le 17 mai 2015 à 07h59 par Bobby le Dur, Saint-nazaire
@Robert Le Doux,
Y'en a qui doivent fortement abuser de produits illicites pour penser qu'un activiste Nantais, a lui tout seul a pu faire pencher la balance en sa faveur.
Monsieur Le Doux, si les Mistrals ne sont pas livrés, c'est simplement que les USA sont derrière cette décision.
Le maître ordonne, l'esclave obéit !
#4 - Le 17 mai 2015 à 08h36 par Jean Claude Blanchard, Saint-nazaire
#‎SaintNazaire‬ construit..les socialistes détruisent..
Couler les ‪#‎Mistral‬ ..la solution la plus simple ?
Il y a 55 ans, le 11 mai 1960 De Gaulle assistait au baptême du France à Saint-Nazaire avec ses mots
" Dans ce vaisseau, nous saluons l'une des grandes réussites, dont présentement la technique française fait hommage à la patrie, que ce soit sur terre, sous terre, sur mer ou dans les airs. La cérémonie d'aujourd'hui ajoute à la fierté que nous avons de la France.
Et maintenant que France s'achève et s'en aille vers l'Océan pour y voguer et pour y servir !...
Vive la France, vive le France !"
-----
Hollande lui pourra déclarer "J'ai bien servi mes maitres, j'ai couler le travail de milliers d'ouvriers, j'ai alourdi la dette de la France de plus 1 milliard 200 euros et surtout j'ai discrédité mon pays
Vive les USA, vive l'OTAN ! "
#5 - Le 18 mai 2015 à 14h00 par nadège dimitrjewzew, Gistel
il serrait intéressant de dénoncer en citant leurs noms, toutes les limasses, qui on suivit, et organiser activement, ce dangereux désastre.ex: BHL qui passe beaucoup de temps en Ukraine, et qui à la télévision ukrainienne répond à un journaliste que les 100 morts de la place Maîdan (c'est comme cela...) mais que le peuple Ukrainien ne doit pas s'en faire parce que EU avec eux, et que lui BHL, représente tous les européens, et qu'il parle en leurs noms.
Petite question: qui lui a donner l'autorisation, de tenir ce genre de propos, aux nom de tout les européens que nous sommes ?????...
#6 - Le 19 mai 2015 à 22h42 par Robert Le Doux
Tiens, on dirait que vous êtes lu et que vous avez donné matière a un peu d'éducation :) http://nomistralsforputin.com/drupal/?q=Mitral_Breves_Comptoir

Sinon, si vous pensez que NoMistralsForPutin, ce n'est qu'un activiste Nantais, vous avez loupé pas mal d'épisodes. Y compris les manifestations anti Mistral du 14 Juillet dans 23 villes de 19 pays différents. Et ce ne fut pas, et de loin, la seule journée de manifestations internationale qui a permis de sortir le contrat Mistral de la zone d'ombre dans laquelle il se trouvait.

C'est d'ailleurs grace a une de ces manifestations que j'ai découvert le problème et rejoint le mouvement qui regroupe des milliers d'activistes dans de nombreux pays.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter