Saint Nazaire Infos

Mistral : La Russie présente une maquette en étude pour remplacer les BPC français

La maquette d'un nouveau navire russe alternatif au Mistral a été présentée dans le cadre du forum Armée-2015 rapporte l'agence de presse russe Sputnik.

Le bureau d'études russe Nevskoïe a présenté une maquette de navire d'assaut amphibie. "C'est notre réponse au Mistral. Il ne s'agit pour l'instant que d'une maquette, mais les caractéristiques du projet permettent d'espérer que les navires Priboï seront en mesure de résoudre avec succès les problèmes liés à la réception, au transport et au débarquement des troupes", a déclaré un représentant du haut commandement de la Marine russe.

Le projet, du  bureau d'études russe Nevskoïe, est annoncé sans «  recours aux conceptions et aux systèmes techniques déjà utilisés dans le projet Mistral ».
La décision définitive sur la construction du navire sera prise après l'achèvement de la mise au point du projet.

« Tous les composants du Priboï seront nationaux : les équipements amphibies, l'héliport et les systèmes d'armement. Nous espérons qu'au moins quatre navires soient construits pour les besoins de la Marine ».

Le navire d'assaut amphibie Priboï aura « un déplacement d'eau de 14.000 tonnes avec une calaison de 5 mètres. Le navire pourrait accueillir environ 60 unités d'équipement, y compris huit hélicoptères anti-sous-marins et d'assaut Ka-27 et Ka-52K, quatre embarcations d'assaut du type 11770M ou deux du type 12061M. Le Priboï pourrait atteindre une vitesse de 20 nœuds. Son rayon d'action serait de 6.000 milles nautiques et son autonomie atteindrait 60 jours ».


Info et intox se multiplient sur le sujet des Mistral après quelques semaines d'accalmie du côté russe. Ainsi hier les journaux russes diffusaient « un plan B » proposé par Dassault.  M.Tellier représentant de la firme française aurait déclaré dans une interview accordée à RIA Novosti « En conformité avec nos engagements internationaux et dans l'objectif de poursuivre le travail accompli au cours de nos dix années de partenariat, nous sommes prêts à proposer nos technologies les plus avancées à l'industrie navale russe ».
 

17/06/2015 | 3 commentaires
Article précédent : « Plan tranquillité : Nathalie Bruneau veut « résorber l'insécurité sociale » »
Article suivant : « Photos : Pour Diwen, Jade, Louane, Sullivan et les autres bébés, les parents exigent des excuses publiques de l'hôpital »

Vos commentaires

#1 - Le 18 juin 2015 à 06h56 par  Vilain canars, Saint-nazaire
4 navires perdus pour saint-Nazaire grâce aux socialistes
Bravo Hollande !
#2 - Le 18 juin 2015 à 08h26 par Robert Le Doux
Vous résumez parfaitement la situation avec votre dernier paragraphe sur info et intox venant de Russie.

En attendant, le presse a enfin dévoilé la seule construction concrete d'un navire pour remplacer les Mistral dont la construction a été lancée il y a quelques mois: le sistership du fameux "Ivan Gren": capacité: UN hélicoptère, 300 troupes et 40 véhicules . On est bien loin de la capacité d'un Mistral et on comprend mieux pourquoi la technologie française était a ce point nécessaire aux russes.

Ce projet est a l'état de maquette, réalisable sur le long terme mais cela prendra des années avant la réalisation finale. Il faut, d'apres M Tryapichnikov qui est a la tete du département de construction des navires en Russie, adapter les capacités de production pour produire des navires de plus grandes capacité que le "Ivan Gren". Dans un article récent de TASS, il mentionne que d'ici 2020, la Russie devrait être capable de produire des porte hélicoptère de plus grande capacité mais de capacité inferieure aux 16 hélicos du Mistral. Donc la maquette présentée dans cet article rentre tres certainement dans cette catégorie.

L'amiral Viktor Chirkov, responsable de la marine russe, a précisé quand a lui qu'un porte hélico de capacité similaires aux Mistral était en phase de construction a l'horizon 2050 (info venant de TASS une fois encore).

A titre de comparaison, la construction du "Ivan Gren" a commencé en 2004. Il devait être fini en 2007 ... il est toujours en constructions et en état de rouille avancée sur les dernières photos disponibles sur les forums russes de passionnés de navires militaires qui suivent sa construction en direct.
#3 - Le 18 juin 2015 à 19h42 par Gérard PAGEAUD, Saint-nazaire
Monsieur Le Doux,
ne pas oublier que pendant la construction des mistrals, les Russes ont eu accès aux études et aux plans !!

Cela me rappelle la dernière fois que nous avons construit des méthaniers, les coréens étaient présent, on en rigolait de les voir avec leurs appareils photo à mitrailler tout ce qui bougeait.Mais aujourd'hui, des méthaniers on en fait plus! Où, sont ils fabriqués ? En Corée !!!
Les Russes ne sont pas partis les mains vides !
Une affaire de piratage à été signalé !! D'ailleurs pas de nouvelles.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter