Saint Nazaire Infos

Mistral : La Russie hausse le ton

Ce jeudi à Sotchi la Russie a fait savoir qu'elle est prête à poursuivre la France pour rupture de contrat le cas échéant en des termes très clairs. De son côté Dominique de Villepin désavouait la parole du gouvernement.

« Nous poursuivrons la France et demanderons des compensations si le contrat n'est pas rempli comme cela se fait dans le monde civilisé, a déclaré Sergueï Ivanov, chef de l'administration présidentielle russe, proche de Vladimir Poutine. C'est à Paris de décider d'honorer, ou pas, ce contrat. Nous partageons une longue histoire avec le France et nous ne voudrions pas voir nos relations sacrifiées à cause de tendances passagères »

Présent aussi à Sotchi, l'ancien Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Dominique de Villepin a désavoué les choix de l'Europe et du gouvernement de François Hollande, concernant les sanctions prises contre la Russie.
« La situation avec les sanctions est mauvaise tant pour la Russie que pour le monde entier. Il ne faut pas nourrir davantage cette spirale de méfiance. Je crois qu'il est l'heure de prendre conscience du fait que nous sommes en mesure de changer cette situation. Il faut revenir à un dialogue étroit et stable avec la Russie », a déclaré Dominique de Villepin  à RIA Novosti.
L'Europe et les États-Unis doivent déployer « plus d'efforts » pour sortir de cette « spirale des sanctions dans leurs relations avec la Russie » a-t-il ajouté.


 

24/10/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « «Investir dans la culture en temps de crise : pari osé ou nécessité ? » »
Article suivant : « Mistral : Le Vladivostok pour faire la guerre à Ebola »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter