Saint Nazaire Infos

Mistral : décision de livrer repoussée à novembre ?

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense en déplacement aux Etats-Unis a déclaré jeudi que la décision de livrer se prendrait peut-être en Novembre.

« La décision sera prise au moment de la livraison. Cela pourrait être fin octobre ou début novembre » a déclaré Jean-Yves Le Drian.

« D’abord, un cessez-le-feu qui dure, et d’un autre côté, le début d’un processus politique sérieux. C’est en se basant sur ces deux conditions, qu’il (le Président) va prendre sa décision à ce momen » a déclaré le ministre de la Défense.


Jean-Yves Le Drian a rappelé que, en septembre, le Président français avait indiqué que les conditions n’étaient alors pas réunies par la livraison.

03/10/2014 | 3 commentaires
Article précédent : « Premier forum transversal réussi pour l'IUT »
Article suivant : « Brittany ferries : L'État participerait au financement du Pegasis à hauteur de 30 % »

Vos commentaires

#1 - Le 03 octobre 2014 à 12h45 par shogun, Saint-nazaire
Le gouvernement socialo attend le feux vert des américains en bon toutou de Washington et des mondialistes.
France qu'a tu fait de ton indépendance ?
#2 - Le 05 octobre 2014 à 09h51 par Jean-Pierre, Saint-nazaire
Nous sommes à la botte des américains.
Pauvre France.
Ce n'est pas OBAMA qui va donner du travail aux chantiers et payer les indemnités.
#3 - Le 05 octobre 2014 à 14h31 par franck (SN revitalisée), St-nazaire
Surtout, si on ne livre pas les navires, on risque aussi:

- que les russes envahissent St-Nazaire (ils sont 400 avec un navire de guerre armé, contrairement aux bateaux que l'on doit leur livrer, qui ne sont pas armés)

- que Poutine s'enerve et envoie un missile longue portée sur St-Nazaire pour nous rayer de la carte!

Bref, un contrat signé doit être respecté. Comme le dit Jean-Pierre: c'est Obama qui va payer les 5 à 10 milliards d'indemnités réclamés par les russes?
STX n'est pas prêt de renouer avec la croissance! Finies les commandes si on joue aux cons avec les acheteurs! C'est notre crédibilité qui est en jeu... et l'avenir des chantiers.
Poutine n'a pas changé en 3 ans, c'est au moment de la commande qu'il fallait refuser (ou pas)... mais d'autres auraient eu le contrat.

Perso le jour de la livraison, si j'apprends que Hollande refuse, je m'exile loin de la ville, le temps que ça se calme (ou pas).

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter