Saint Nazaire Infos

Michel Jazzy a mis cd et chansons aux enchères sur Ebay à 17 000 €

Martial Ledruillenec a du talent qu’il veut vendre au plus offrant. Il a mis paroles, musique, sur Ebay au plus offrant avec un prix de départ de 17000 €.

Le disque de Martial aux allures un peu jazzy a été produit sous le pseudonyme de Michel Jazzy. Martial travaillait comme pianiste de bar dans les grands clubs à Marrakech puis est revenu à Saint-Nazaire il y a cinq ans. Voilà deux ans il a décidé de réaliser un disque ou plutôt une maquette paroles et musique. Martial écrit ses textes et compose la musique. « Je vends un produit fini justement parce qu’il n’est pas fini c’est un truc important à saisir cette maquette, c’est très professionnel mais ça doit être retravaillé en studio » souligne Martial. « Le disque a été fait pour un artiste en place. Je l’ai pensé comme cela ». Il a passé 18 mois à écrire ses 17 chansons, les arranger et les enregistrer en home studio. « C’est un album livré clefs en main pour un artiste qui pourrait être en panne d’inspiration » explique Martial.

Martial est fan des années 50 de Franck Sinatra, Luis Armstrong, « je suis un musicien plutôt pop rock mais là j’ai forcé mon talent dans un registre différent où il y a une unité jazz. »
Martial explique qu’il a évalué le prix de son travail avec un taux horaire qui amène un prix de 1000 € par chanson ( d’où le prix global de 17 000 € pour 17 chansons). Martial s’occupe de la promo de son disque et joue du piano tous les dimanches à Saint-Brevin pour mettre du beurre dans les épinards car il est pratiquement sans revenu.
Pas la moindre Eve à se mettre sous l’Adam est le titre de l’album. Un soir il regarde Laurent Gerra interpréter Vieille Canaille et se dit « je vais faire un disque pour lui » voilà comment est né son album que Laurent Gerra n’aura encore jamais eu l’occasion d’écouter malgré les 50 mails envoyés. Dans l’album on retrouve des chansons aux textes un peu vifs voire corrosifs mais aussi, d'autres graves ou un peu légers. « Je n’ai pas arrosé ma défaite ; je n’ai pas mouillé mon mouchoir mais j’ai ces larmes depuis en tête ».
Peut-être Martial rencontrera-t-il une maison de production qui pourra proposer sa maquette à un artiste connu. « Une fois les droits acquis, elle pourra faire ce qu’elle veut de l’album».  Ce serait une bonne chose pour Martial qui doit subir une lourde intervention de chirurgie dentaire avant de pouvoir rechanter.



 

Auteur : JBR | 07/08/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Escal’Atlantic invite à une balade parmi les trésors de paquebots »
Article suivant : « Escales : Accès fermé de 18 h 00 à 19 h 00 »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter