Saint Nazaire Infos

Michael Beutler Knock Knock expose au grand café ou peut-on parler d’Art contemporain ?

Les oeuvres de Michael Beutler s’appuient tout autant sur les volumes que sur l’histoire des bâtiments investis. L’artiste dit s’attaquer avec brio à la monotonie de la standardisation tant au niveau des formes que des procédés. Nous invitons les Nazairiens à se rendre à cette exposition pour constater que c’est un grand « foutage de gueule. »

L’exposition Michael Beutler s’inscrit également dans le cadre de la première édition du Printemps de l’architecture.

C’est une exposition totalement inutile, qui n’apporte rien, et qui ne fait même pas rêver.
Si l’on voulait persuader les Nazairiens que l’art contemporain est nul on ne s’y prendrait pas autrement. L’artiste utilise des feuilles de papier et carton. Il les barbouille de peinture avec une machine qui ressemble à une presse à imprimer. Puis il pose ses feuilles de papier sur les murs en oubliant complètement ce qu’est l’harmonie des couleurs. Le papier peint de chez Leroy Merlin est presque plus joli. Peut-être l’artiste veut-il provoquer, tout en étant d’un abord fort sympathique. Mais comment peut-on défendre cette mascarade ou pathétique imposture ? Les images parlent d’elles-mêmes.

Cette exposition est le reflet de tout ce qu’il y a de plus mauvais en matière d’art contemporain.

Que dire d’autre ? Rien et encore rien sinon que l’on aimerait connaître le compte d’exploitation de ce type d’exposition.


 

Auteur : JBR | 29/03/2013 | 8 commentaires
Article précédent : « Barzik anime les bars tout l'été »
Article suivant : « Le sens du Kontakt »

Vos commentaires

#1 - Le 30 mars 2013 à 18h31 par Révolté, St Naz
Le grand foutage de gueule !!

l'art vu par nos socialos
combien cela coute aux nazairiens ?
Vite 2014 , le printemps français !
Vite le FN à la mairie
#2 - Le 30 mars 2013 à 20h28 par J.R.
Si ça c'est de l'art, alors il y a en France 60 000 000 d'artistes.

Madame, votre armoire, c'est de l'ART alors, demandez à la municipalité de Saint-Nazaire de pouvoir l'exposer.
#3 - Le 31 mars 2013 à 10h35 par .nelson
Les mêmes réactionc avec Picasso ! Formons des médiateurs culturels.
#4 - Le 31 mars 2013 à 11h47 par rotko
Bonjour,
Que d'affirmations définitives, que de jugements péremptoires ! pas un mot sur l'ingéniosité de certaines installations !
Le rez-de-chaussée m'a bien plu, et un public nazairien attentif trouvera certainement de l'interêt à ces réalisations précises, inventives, et méticuleuses > http://bit.ly/14xrAZn
#5 - Le 31 mars 2013 à 14h45 par AilesdroitesUMP
Picasso, nelson, a toujours eu une parfaite maitrise de son dessein; avez-vous vu par exemple ses eaux-fortes ? L'art moderne ou contemporain contient le pire comme le meilleur! A SN en général, la clairvoyance des services et de l’adjoint, M. Provost, nous vaut le pire. Un simple appel aux collections possédées par des nazairiens à titre de prêt pour une exposition par exemple pourrait permettre à tous d'admirer l'alphabet de Perahim ou d'autres œuvres; La complaisance entre initiés, qu'elle soit celle de richissimes industriels qui tiennent le marché de l'art moderne ou ceux de services municipaux qui n'ont pas mêmes l'excuse de dépenser leur argent, ignorent le ridicule tout au contraire elle le promeut.
#6 - Le 07 avril 2013 à 14h23 par .nelson
AilesdroiteUMP, sans aile gauche comme d'habitude vous partez en vrille, même à plat, la pire. Picasso, a tout au plus maîtrisé son dessin et aussi son destin !
#7 - Le 08 avril 2013 à 11h18 par zack moullec, St-nazaire
Le problème est que ce genre de trucs, ça coute de l'argent aux contribuables via les subventions.

Que quelqu'un qui fait ça (les cartons, je faisais la même chose à 10 ans quand je construisais des cabanes), le fasse sur ses propres deniers (d'autant que ça ne lui coute pas grand chose en matière première), et qu'on lui mette même une salle à disposition, je suis d'accord.

Mais on va "faire venir l'artiste" (sic) avec un gros cachet (jackpot pour le mec), qui sera financé par une subvention votée au conseil municipal... l'argent ne vient pas des poches de MM Batteux, Richard ou Provost mais de la mienne, de la votre!

Et le clou du truc, dans quelques mois on va demander au conseil municipal de voter une subvention pour l'édition d'un livre sur l'expo du gugus...

Non seulement on va donner de l'argent pour éditer l'ouvrage, mais en plus on va le soutenir en achetant 200 à 300 exemplaires, aux frais de la mairie, qui seront distribués aux élus de la majorité, avec un peu de chance à ceux de l'opposition, à ceux de la Carène et à quelques copains qui gravitent autour du système depuis 30 ans.

Mais attention, ce que je viens de dire est valable ici à St-Nazaire, mais aussi dans des villes de droite.
C'est le système aveugle face aux pseudo-artistes que je dénonce, pas le fait que ce soit chez nous.

Oui à l'art contemporain (et je suis le premier favorable, ayant été éduqué à cela), non au foutage de gueule subventionné!

PS: ce n'est pas le seul malheureusement. On a eu droit au tas de feuilles mortes, à l'échelle dans une pièce vide, à la palette de bouteilles d'évian, etc...
#8 - Le 30 janvier 2014 à 18h27 par sale
Je pense que vous manquez cruellement de culture artistique contemporaine . Sortez de chez vous et allez dans des musées d'art contemporains , faire des comparaisons avec Picasso... ben c'est pas la même époque quoi...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter