Saint Nazaire Infos

Marine Le Pen est-elle indésirable chez les gars de la marine ?

L'annonce d'un éventuel meeting de Marine Le Pen à la Soucoupe en avril 2012 a fait l'effet d'une bombe dans le milieu politique et associatif nazairien. Elle a même suscité le courroux de Nathalie Bruneau. La conseillère municipale divers gauche promet un accueil « musclé » à la présidente du FN.

Marine Le Pen candidate du Front National à l'élection présidentielle souhaitait tenir un meeting en Loire-Atlantique dans le cadre de sa campagne. Dans cette optique, la fille de Jean-Marie Le Pen a chargé Marguerite Lussaud la présidente départementale de trouver une salle susceptible d'accueillir 800 personnes. Selon cette dernière, une demande a été faite auprès de la municipalité de Vertou qui avait donné un accord favorable dans un premier temps, avant de se raviser. Devant ce refus, les instances départementales sont allées frapper à la porte de Jean-Marc Ayrault pour solliciter un lieu d'accueil. Mais là encore, le FN a dû déchanter : « Nous aurions préféré la Beaujoire, mais on nous a prétexté des travaux à cette période de l'année ». Qu'à cela ne tienne, Marguerite Lussaud s'est tournée vers Saint-Nazaire, non sans raison : «  En 2011, nos adhésions ont augmenté de 300 % sur la Loire-Atlantique, ce qui porte à 600 le nombre de nos symphatisants. À Saint-Nazaire, les effectifs sont en forte augmentation (environ 70) avec notamment de nombreux ouvriers des chantiers ». Signe de cet intérêt en faveur des salariés des chantiers, les instances départementales qui se réunissent samedi 10 décembre à 15 h à Guérande (faubourg Saint-  Michel) désigneront officiellement le candidat de la 8e circonscription. Il s'agit de Jean-Claude Blanchard 58 ans, un ancien soudeur de Saint Michel-Chef-Chef aujourd'hui reconverti dans la sécurité au sein d'une structure hospitalière à Saint-Brevin. Faut-il voir à travers cette intronisation, une tentative de récupération auprès des ouvriers des chantiers de l'Atlantique ? C'est en tout cas ce que semble penser Fabrice David secrétaire général de la CGT : «  Le FN a un programme populiste qui surfe sur les divisions entre les salariés. C'est un programme au rabais inadapté aux besoins des Français ». Et de rappeler que dans son discours du 1er mai, Fabrice David mettait déjà en garde les ouvriers sur les tentatives de récupération de leur voix :  « Il ne faut pas que les employés des chantiers se laissent attirer par le phare obscur du FN ». Bien évidemment, le leader syndical n'apprécie pas la position du maire de Saint-Nazaire : « Je désavoue complètement la position de Joël Batteux. À la CGT, nous considérons que le FN est un parti non républicain qui véhicule la haine et qui ne va pas permettre aux ouvriers de mieux vivre ».

«  Un parti antidémocratique »

Dans les rangs de certaines forces de gauche, on partage assez largement ce sentiment. D'ailleurs, Nathalie Bruneau divers gauche a officiellement sollicité le maire pour qu'il réponde défavorablement à la demande de Marine Le Pen : « Je souhaite vivement qu'il n'y ait aucune salle municipale ou paramunicipale qui soit mise à la disposition du ''F-Haine''. Ce parti anti-démocratique ne tient qu'un discours de rejet, de stigmatisation complètement à l'encontre des valeurs défendues par notre ville. Elle souhaite venir à Saint-Nazaire car elle est un "symbole". Que les ouvriers ne soient pas leurrés, le programme économique du FN ne prend soin que des intérêts du patronat et tente de dresser les uns contre les autres, les salariés. C'est un programme anti-social ». Nathalie Bruneau que l'on a souvent entendu faire l'apologie de la démocratie au sein du conseil municipal semble bien décidée à tout faire pour empêcher la venue de Marine Le Pen qui selon Marguerite Lussaud et sous réserve de l'accord de Joël Batteux tiendra son meeting à la Soucoupe le vendredi 13 avril. Ce haut lieu du patrimoine nazairien et théâtre de tant d'exploits sportifs notamment en boxe risque bien d'être aussi un lieu de combat autrement moins pacifique qu'à l'accoutumée. C'est en tout cas ce que laisse entendre, Nathalie Bruneau qui se rappelle de la venue de Jean-Marie Le Pen à Saint-Nazaire alors qu'elle n'était encore qu'une jeune adolescente : «  Si elle vient, nous allons lui préparer un comité d'accueil dont elle se souviendra longtemps. J'ai encore en mémoire, l'un de mes premiers combats politiques lors de la dernière incursion de son père à Saint-Nazaire. Cela avait donné lieu à une manifestation populaire assez musclée. Le FN est un parti anti-démocratique que l'on ne peut traiter comme un parti traditionnel ». De son côté, Damien Perrotin représentant de l'UDB souligne : « Si elle vient, il faudra un comité d'accueil non violent bien sûr, mais déterminé ».

«  Des propos liberticides »

À droite, l'éventuelle venue de Marine Le Pen à Saint-Nazaire ne laisse pas indifférent. Kévin Izorce s'il ne partage aucunement les opinions du FN pense tout de même qu'il faut traiter Marine Le Pen comme tous les autres candidats : « Je suis contre la marginalisation du FN. Ça le renforce dans sa fausse position anti-système, alors qu'il vit grâce à ce système. Il ne faut surtout pas donner des raisons au FN de se victimiser ». Christian Bertin conseiller municipal UMP, sans être favorable à sa venue souligne : « On est en démocratie. Marine Le Pen a le droit de venir et de s'exprimer ». Quand à Jean-Louis Garnier, le leader charismatique de la droite locale, il n'apprécie pas du tout la manoeuvre de Nathalie Bruneau. « Étant préalablement rappelé que je représente au conseil municipal, le mouvement politique qui a le moins intérêt à la réussite du FN, je ne peux laisser passer les propos liberticides de Nathalie Bruneau. Si tous les partis qui expriment haine et rejet devaient , hors sanctions des tribunaux, se voir interdire de salles, jamais le parti qu'elle représentait ne pourrait s'exprimer. Communisme et fascisme ont tous commencé par empêcher l'expression de points de vue différents. Il faut bien constater que ce n'est pas le parti de Marine Le Pen qui est dans ce cas. Je m'interroge d'ailleurs sur cette étrange attitude de la gauche qui met en vitrine l'action de cette candidate en la victimisant. S'ils croient cacher à l'opinion que leur but réel est de lui donner de l'importance pour que son score nous affaiblisse et leur permette d'arriver au pouvoir suprême, ils se trompent, mais ils nous montrent ce que sera une France entièrement dominée par la gauche. Un pays où la liberté d'expression sera de plus en plus restreinte ». Interrogé sur le sujet, Yves Coquard le tout jeune président de la Ligue des droits de l'homme s'exprime à titre personnel : « Je pense que le parti de Marine Le Pen est légitime et légal. Mais ça s'arrête là ! Les élus du FN doivent être combattus par le débat démocratique sur des idées. Concernant la LDH, nous déciderons le 16 décembre prochain d'une éventuelle action à mener soit seuls, soit avec d'autres associations pour combattre les idées du FN ».
 

« Saint-Nazaire ville emblématique pour le FN »

Quant à Oriane Borja ex-candidate FN aux dernières élections cantonales, nous l'avons interrogée sur les causes de sa démission du parti. « Les raisons de ma démission sont hors de portée de la compréhension d'un journaliste. Aujourd'hui, je préfère parler d'une voix en dehors du FN ». Concernant, le choix de Saint-Nazaire comme lieu de meeting, elle précise : « Saint-Nazaire est une ville emblématique qui représente notre électorat à venir. Aujourd'hui et plus que jamais, je soutiens Marine Le Pen et je pense vraiment que nous allons arriver au pouvoir ».

Auteur : YE | 07/12/2011 | 86 commentaires
Article précédent : « 600 personnes disent ''non'' à la rigueur et à la crise financière et sociale »
Article suivant : « Plus d’habitants dans les conseils de quartiers »

Vos commentaires

#1 - Le 08 décembre 2011 à 17h19 par cadeville, Ermont
Je pense que empecher une personne de s'exprimer ,ce n'est plus la france.
PS. je ne fait pas partie d'un partie
politique mais je saurai m'en souvenir
au moment des elections
#2 - Le 08 décembre 2011 à 17h45 par natburneau
t inquietes Nath à Saint Nazaire on va te faire un accueil particulier comme t'auras jamais eu.lol
#3 - Le 08 décembre 2011 à 17h46 par cecilia, Saint-nazaire
La position de Nathalie Bruneau est scandaleuse. Quand je l'entends au conseil s'opposer au Maire sur le temps de parole qu'est ce qu'elle fait là c'est même pire. on va les appeler les ayatollahs de divers gauche.
#4 - Le 08 décembre 2011 à 18h00 par bown
La France est devenue une dictature UMPS , Français reveillez vous!!!!
#5 - Le 08 décembre 2011 à 18h05 par TELYCZKA, La Chapelle Montlinard
Il est inadmissible d'empêcher qui que soit de s'exprimer.
La France est un pays démocratique où le droit d'expression n'est pas réservé aux gauchistes seulement. Or il semble bien, si mon info est exacte, qu'il y a eu un incident grave à Dauphine , hier.
#6 - Le 08 décembre 2011 à 19h16 par denisr33
Bel exemple de démocratie, bravo.
pour les gauchos comme elle : http://www.contreculture.org/AT_bete_immonde.html
#7 - Le 08 décembre 2011 à 19h23 par Berdoit, La Chapelle S/erdre
Le PS à St Nazaire travaille sa gauche on dirait !
Si c'est ça l'image de la Gauche, complètement primaire dans ses réactions, loin de moi l'idée de voter un jour pour ce parti!
Après la Fac de Dauphine où certains étudiants ont été manipulés par ce même parti, ils en remettent une couche à St Nazaire !
Que ne dirait-on pas si c'était des militants FN qui se comportaient de la sorte en voulant empêcher un débat démocratique ?
Marine il est vrai rallie actuellement de plus en plus de monde, à tous les niveaux de la société : ouvriers, agriculteurs etc.... et c'est panique à bord semble-t-il pour le PS !
Il est clair que cette Marine qui sort du moule, n'appartient pas au système de connivences en place, perturbe vraiment ceux qui tiennent avant tout à conserver leurs avantages et privilèges
Que je sache, le parti de Marine Le Pen est un parti tout à fait républicain et il n'y a vraiment aucune raison de leur interdire de s'exprimer.
Quand on veut combattre un ennemi politique, faut avoir le courage de l'affronter sur le plan des idées et uniquement des idées.
Et Mme N. Bruneau, c'est bien la 1ère fois que j'entends que Marine défend les intérêts du patronat !! Relisez donc son programme et après vous pourrez causer.
#8 - Le 08 décembre 2011 à 19h25 par Bidulette, Le Pouliguen
"Le FN a un projet inadapté aux besoins des français". J'adore. Et comme les électeurs français sont des incapables majeurs, il ne faut surtout pas les laisser en décider eux mêmes. J'adore le PS, j'adore la CGT, ces grands démocrates dévoilés en toute candeur, à peine menaçants quand ils disent préparer à Marine "un comité d'accueil dont elle se souviendra longtemps". Jupiter aveugle ceux qu'il veut perdre, dit-on. On dirait que Jupiter ne les a pas à la bonne.
#9 - Le 08 décembre 2011 à 20h10 par Oriane Borja, 44
Bah, il semblerait que toutes les dernières forces de ces excités soient dans le bec, lors de mes derniers tractages pour le Front sur Saint-Nazaire, et alors que l'on m'avait promis un comité d'accueil, je n'ai eu droit qu'à deux chevelus et une psychorigide de gauche, le tout sur le retour, je leur ai fait "bouh" et ils n'ont pas moucheté.
J'ai même mis minable, alors que j'étais seule, Alain Manara, l'un des derniers cgtistes qui bouffe encore de toujours trahir les ouvriers, c'est dire !
#10 - Le 08 décembre 2011 à 20h59 par zoltano, Saint Nazaire
Bruneau et ses potes sont "les idiots utiles'' du MEDEF.D'ailleurs dans le dernier bouquin de la patronne du MEDEF Laurence Parisot tacle Marine LePen comme Bruneau bizarre non !!!
Il fallait s'occuper des ouvriers avant
Bruneau au lieu de se prosterner devant les islamistes .Eh oui on fait la danse du ventre aux étrangers pour avoir des bulletins de vote.Maintenant c'est trop tard la France se reveille...Petite comparaison entre deux démocraties :
France - 60 millions d'habitants, 350 sénateurs et 577 députés, 2200 mosquées.

États-Unis - 300 millions d'habitants, 100 sénateurs et 435 représentants, 1209 mosquées
Sans commentaire !
LA FRANCE VUE DE L’AMÉRIQUE
#11 - Le 08 décembre 2011 à 21h10 par Oriane Borja, 44
Quant à l'Udb, c'est embêtant, nous avons quelques-uns de leurs enfants dans nos rangs, ils évitent de le dire à leurs parents évidemment, lors de la sauterie, faites donc attention de ne pas violenter ni vos enfants, ni vos adhérents (pour la Cgt)...
#12 - Le 08 décembre 2011 à 21h22 par jonglez
je ne suis pas de St Nazaire mais je soutiens Marine et espère que les habitants de cette ville se mobiliseront et la protègeront.
Marine est un bijou, n'en doutons jamais !
#13 - Le 08 décembre 2011 à 21h47 par DICOALA, Fort De France
Cela ressemble bien à la gauche qui veut brader la France aux étrangers, sans penser aux Français.De plus la démocratie chez eux : connait pas....
Je pense qu'il faut les faire rentrer dans le droit chemin mais enfin c'est tout de même bonpour MLP 2012
#14 - Le 08 décembre 2011 à 21h50 par Smog
Les pseudo-démocrates qui délivrent eux-mêmes les diplômes de respectabilité sont des crapules ! Si on est réellement démocrate, on laisse l'adversaire s'exprimer, quel qu'il soit !
#15 - Le 08 décembre 2011 à 21h52 par galiere
vive le fn,vive marine le pen et vive la france!!!!
#16 - Le 08 décembre 2011 à 22h27 par Surle, HyÈres
Pourquoi tant de haine à l'égard de Marine Le Pen ?
Faut arrêter de voir des fascistes partout, la paranoïa, ça se soigne amis socialistes, faut arrêter les délires
#17 - Le 08 décembre 2011 à 23h19 par grandnounou, Paris
Marine , tu es notre JEANNE D'ARC, on t'adore
#18 - Le 08 décembre 2011 à 23h27 par atout pique, Saint-nazaire
on aura l'air con quand les petits hommmes verts débarqueront sur notre bonne vieille terre. Allez donc leur expliquer ce qu'est la différence entre un français et un chinois.
#19 - Le 08 décembre 2011 à 23h36 par Jésus, Saint-nazaire
S'il y en a une qui n'est pas en mesure de parader, c'est bien Nathalie Bruneau et ses accolythes.***MODERATEUR*** qui prône la démocratie agit en toute contradiction avec ses idées.Il n'y a qu'à voir la façon dont elle attaque Joël Batteux lors des conseils municipaux. S'il fallait interdire quelqu'un c'est finalement peut-être elle.
#20 - Le 08 décembre 2011 à 23h48 par rene, Paris
Cette femme Nathalie Bruneau est pleine de haine de plus elle transgresse la loi le temps n est plus à jean marie le pen le temps et à marine le pen et tout change le discours et la defense marine n hesite pas à assigner et les propos de cette dame font peur ils sont d une violence terrible elle n a pas le droit d empecher la venue d une representante d un parti toléré par la loi c est grave ce genre de rejet et d incitation au rejet de l autre heureusement que marine le pen est avocate et saura ce qu il faut j ai HONTE des propos de
Nathalie Bruneau
#21 - Le 08 décembre 2011 à 23h48 par gigi, Bordeaux
C est toujours la même chose. Pendant que le peuple passe son temps à regarder pas plus loin que le bout de son nez, il en oublie que la ségrégation se fait de plus haut, les riches et puissantes personnes se frottent les mains sans risque d'être ennuyés, elles continuent à s'enrichir pendant que les autres sont encore à se demander comment virer l'étranger. Ne vous laissez pas avoir il n'y a que les noms qui changent, l'histoire se répète !
#22 - Le 08 décembre 2011 à 23h57 par gigi, Bordeaux
POUR INFO et pour Surle de Hyères, la paranoïa ne se soigne pas !
#23 - Le 09 décembre 2011 à 00h27 par Phil, Saint-nazaire
Mme Bruneau a une drôle de conception de la démocratie et de la liberté d'expression.Un adversaire politique se combat par les idées, par le débat, pas par les "muscles" et les anathèmes. Cette gauche là est la nouvelle extrème droite non républicaine.
#24 - Le 09 décembre 2011 à 00h48 par COQUARD, Saint-molf
Rectification de Yves Coquard, LDH Saint-Nazaire : à l'auteur de l'article, je veux bien croire que la liaison téléphonique était ce qu'elle était, qu'il y avait du bruit, mais je n'ai jamais dit que le FN était "légitime"! Légal oui, mais pas légitime!
#25 - Le 09 décembre 2011 à 01h06 par phil
soutien total à Marine !!
évidemment....

Elle représente notre seul espoir.
C'est elle ou la fin de la France à court terme.
c'est elle ou la guerre civile dans peu de temps.
C'est elle ou la mort possible (mort physique si guerre)...

Rappellons ce bon vieux slogan: "France, Le Pen, liberté !!"
#26 - Le 09 décembre 2011 à 01h10 par Nicolas, Californie
Plus je condamne le autres comme etant des racistes et/ou des facistes, plus j'essaye de cacher le raciste et fachiste que je suis! C'est un phenomene psychologique bien connu!
#27 - Le 09 décembre 2011 à 05h26 par Loic Baudouin
Nathalie Bruneau, donnée comme « divers gauche » par les journalistes est en réalité une activiste du NPA… Elle est enseignante au Lycée « autogéré » (sic) de Saint-Nazaire.

Voir sur ce lycée ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lyc %C3 %A9e_exp %C3 %A9rimental_de_Saint-Nazaire et noter tout particulièrement ceci : « Dans l’établissement, 30 % des 20 élèves présents au baccalauréat ont obtenu leur diplôme. Un élève qui est entré en seconde dans ce lycée a eu 3 % de chances d’obtenir le baccalauréat dans l’établissement. Un élève qui est entré en première dans ce lycée a eu 9 % de chances d’obtenir le baccalauréat dans l’établissement. 7 % des élèves, tous niveaux confondus, ont quitté l’établissement avec le baccalauréat. 22 % des élèves de terminale ont quitté l’établissement avec le baccalauréat »

Si vous voulez savoir à quoi ressemble notre amie Nathalie, la voici : http://wwx2.mairie-saintnazaire.fr/elus/detailelu.php ?id=46 Attention, ames sensibles s'abstenir...
#28 - Le 09 décembre 2011 à 08h54 par carrelli
Cela prouve bien que Marine Lepen leur fait peur à tous ces privilegiers. Alors pour que cela change, faite comme moi; Voter Marine Lepen et faite là elire dès le premier tour.
#29 - Le 09 décembre 2011 à 08h55 par GUILLARD France, Saint-nazaire Ouest
Je suis heureuse de constater que la population réagi envers ceux qui désirent tellement " la place" qu'ils en arrivent à dire et faire n'importe quoi.
Tous les partis politiques doivent pouvoir s'exprimer librement, êtres respectés comme les autres.
J'ai plus peur de ces verts, écolos, ps, et autres que du sien, je n'ai pas envie de payer des taxes pour moins utiliser ma voiture, payer plus cher EDF, GDF, poubelles, et tout ce que certains cherchent à rajouter à la note déjà salée! dites moi, ou sont les " petites mains" qui vont arrêter les fumées des volcans? les pollutions nucléaires? moins de déchets ?
Vous avez un accident de voiture, la pièce abimée est changé entièrement alors que la décabosser serait aussi bien et même mieux, le matériel ménager, on jette et rachète du neuf, le coût de la réparation étant 2 fois plus chère que d'acheter du neuf.... plus on modernise plus on va dans le mur, faire marche arrière n'a rien de dégradant, si c'est pour le bien de tous, moins pour les actionnaires, et nantis, les traders qui perçoivent toujours les énormes bonus alors que nous avons perdu un grand pouvoir d'achats et il appellent ça la DEMOCRATIE, du SOCIALISME !! il y a pourtant bien SOCIAL !!! quel sera le montant de la location de la soucoupe pour MARINE LE PEN ??? égal à ceux qui feront aussi une prestation ?? c'est ça le plus important, et dans quoi sera réinvesti toutes les sommes récoltées ?? Mr Le Maire pourriez-vous en informer la population SVP.
Courage Mme LE PEN, vous avez toutes vos chances sur Saint-Nazaire et les environs.
Nous connaissons trop le PS, UMP, verts, écolos, et autres, pour avoir envie de " goûter " autre chose, l'appétit reviendra peut-être.
#30 - Le 09 décembre 2011 à 10h01 par marc, LanÇon Provence
marine est une étoile qui brille de plus en plus dans cet univers de plus en plus sombre.ELLE nous montre le chemin,son courage et sa ténacité nous ménera à bon port,je ne suis pas religieux ,mais l'histoire refait un cycle.il ya une place pour tous si nous nous serrons les coudes,je dis bien tous.cdt
#31 - Le 09 décembre 2011 à 10h14 par Blanchard jean claude
La tolérance : « Je déteste vos idées mais je suis prêt à mourir pour votre droit de les exprimer », Voltaire
#32 - Le 09 décembre 2011 à 15h15 par Benoit, Marseille
Jusqu'à ce jour, j'ai toujours cru que la gauche dans son ensemble incarnait des valeurs de tolérance. Eh bien à la lecture de votre article, je dois dire que j'ai été surpris pour ne pas dire stupéfait par les propos de Nathalie Bruneau. Je ne connais pas cette dame, mais si je me réfère à sa déclaration, il apparaît impensable qu'elle puisse se revendiquer de gauche. Personnellement, le FN me répugne par tout ce qu'il véhicule. Toutefois, il s'agit d'un parti tout à fait légal et la démocratie fait qu'il existe. On se doit de composer avec, de le combattre avec des idées et non avec des actions qui n'ont rien à voir avec la tolérance. Mme Bruneau, vous êtes indigne d'appartenir à la gauche.
#33 - Le 09 décembre 2011 à 15h20 par Balthazar, Saint-nazaire
Je sais Y.E. l'auteur de cet article ayant des appointances avec les élus de gauche. Aussi, c'est tout à son honneur de rédiger cet article qui n'épargne pourtant pas les gens de sa sensibilité. Cela étant, ce diable de Jean-Louis Garnier est tout aussi intolérant que ne l'est Nathalie Bruneau et il n'a pas à donner de leçon. Un seul regret, celui de ne pas voir les membres du groupe socialiste réagirent à cette venue de Marine Le Pen. Peut-être ont-ils reçus des consignes de Dieu le Père alias Joël Batteux...
#34 - Le 09 décembre 2011 à 16h30 par ROPELE44, St Brevin
la gauche parle de démocratie..inadmissible qu'un parti ne puisse pas avoir de salle pour ces débat politiques, ils oublient que les salles ont était financé par les contribuables et qu ils leurs appartienne pas !! la cgt qui dit que le FN surf sur la division des salariés...le même discours de gauche depuis 30 ans et la france s'en fonce de plu en plus!! dénoncer qu il y a trop de salariés étranger dans le bassin de st nazaire c est la réalité..je crois que l inquiétude des salariés ..sa peu ce comprendre sauf pour des gens bornés....
#35 - Le 09 décembre 2011 à 17h38 par Vert de rage, Saint-nazaire
A travers les commentaires ci-dessus, ce qui inquiète c'est bien évidemment les prises de position en faveur du FN. Personne ne nie que ce parti à une existence légale, mais de là en faire une promotion sans limite, il y a sujet à inquiétude. La technique de Marine Le Pen est celle utilisée jadis par son père. Elle consiste à jouer avec les classes défavorisées, arguant le fait, que les difficultés rencontrées par les salariés des chantiers sont dues à la main d'oeuvre étrangère. Pas étonnant donc de voir le nombre d'adhésions augmenter dans ce secteur. Messieurs de droite ou de gauche, vous avez trop souvent pris les gens du peuple pour des "cons". Réveillez-vous avant qu'il ne soit trop tard.
#36 - Le 09 décembre 2011 à 18h18 par Gabriel
En 2012, votez Marine Le Pen....sanctionnez 40 ans de politique destructrice de droite et de gauche....les donneurs de leçon, il y en a marre, il faut juger sur les résultats sont mauvais....alors changeons...ce ne sera pas pire....
#37 - Le 09 décembre 2011 à 18h36 par MARIE REINE, Monnieres
Les gens débarquent, "ah bon, une gauchiste qui parle comme cela, c'est honteux !!!" Quand il s'agit d'une communiste stalinienne il n'y a rien de surprenant, quand il s'agit de PS UMP même chanson, ne parlont pas des journalistes locaux et nationaux, qu'ils s'amusent les francs mac, il y a toujours la rue pour se réunir !! le temps viendra .... Ca va saigner (J-P Méfret)
#38 - Le 09 décembre 2011 à 21h23 par JackParsonOldFirmF-Troop, Saint-nazaire
Nathalie BRUNEAU, 36 ans, enseignante (Enfants en Danger), Conseillère municipale, Saint Nazaire, N.P.A (http://www.alternatifs44.com/2010/02/les-33-candidat-e-s-de-la-liste-44-tous.html). Divers Gauche plutôt Rouge Brune... Pour l'accueil <>, mademoiselle B., comptez-vous faire appel à quelques nervis de la C.N.T qui ont la fâcheuse habitude de collaborer (Tradition de Gauche)avec les barbouzes de la police et les téméraires motocyclistes du B e t a r??? Attention mademoiselle B. vos menaces risquent fort d'être contre productives, nous sommes bien plus nombreux que vous l'imaginez, nous sommes présents absolument partout, de jour comme de nuit, dans toutes les couches de la société...NOUS SOMMES LE PEUPLE! IN HOC SIGNO VINCES
#39 - Le 09 décembre 2011 à 21h57 par travailleur, Saint-nazaire
cette Oriane Borja est bien prétentieuse et vindicative pour répondre ainsi à l'auteur de l'article. C'est attitude puante et qui montre que cette démission cache quelquechose d'inavouable
#40 - Le 09 décembre 2011 à 22h21 par Gene, Nice
Malheureusement ses gens indignes, par leur action donnent la permission à d'autre illuminés du PS, de faire des actes inadmissibles!

La semaine dernière 2 partis politiques du PS étudiants, l'un représentant le parti juif et l'autre de SOS raciste,ont empêchés Marine Le Pen de faire un débat à l'université de Paris- Dauphine la semaine dernière, alors qu'elle était l'invitée des étudiants.

Ils ont bloqués les portes, ont battus des étudiants et tout cassés!

Aucun parti politique n'ont parlé de cet incident, qui est un affront brutal à notre démocratie!

On ne peut plus laisser ces partis continuer à nous manipuler. A l'UMPS, ils sont tous des pourris, et je pense que Marine est la seule à voire la situation de la France avec clarté, et qu'elle aime vraiment son pays.
#41 - Le 09 décembre 2011 à 23h07 par Le Mur
Je ne suis pas de la mouvance politique de Mme Le Pen mais je trouve évidemment normal qu'elle tienne meeting à St-Nazaire dans le cadre de sa campagne pour les présidentielles. La position de Mme Bruneau n'a malheureusement rien d'"tonnant. Son activisme gauchiste assez lourd est maintenant légendaire et je suggère à mon tour un coup de pied musclé à ses cercles de silence qui "polluent" régulièrement notre centre ville nazairien.
#42 - Le 09 décembre 2011 à 23h26 par Léon, St Nazaire
Tous des pourris à l'UMPS ! ok je suis à moitié d'accord sinon je réfléchirai comme vous, donc pas de généralité ! Attention le pouvoir monte souvent à la tête et apporte ses débordements. Au début on aime son pays, on donne du travail, on élimine les indésirables, alors le peuple (enfin une partie) crie vive Monsieur X ou Madame Y puis après on désigne un peuple d'élites blondes aux yeux par exemple et on créer des ghettos... L'intolérance, la France aux français, combattre le chômage en éliminant l'étranger, si ce ne sont pas des manipulations c'est bien imité ! Français réveillez-vous ou alors faite vite votre généalogie...
#43 - Le 10 décembre 2011 à 01h09 par phil
Marine est une bonne fille: elle mérite de devenir présidente de la république. Aidons-là !

Vive la france
#44 - Le 10 décembre 2011 à 07h27 par rotko
Pour en savoir plus

http://tinyurl.com/d75kudo


et en action,

http://tinyurl.com/cpnrjhl
#45 - Le 10 décembre 2011 à 13h02 par Bretécher Christian, Batz-sur-mer
La Ville de Saint-Nazaire doit-elle fournir le gîte - j’espère sans le couvert - à une candidate raciste, xénophobe, réactionnaire ne réprouvant pas les propos négationistes de son père, J.M. Le Pen ?
Jusqu’où le tolérance peut-elle aller ?

Le Premier Amendement à la Constitution
des États-Unis d'Amérique. 1791
(Bill of Rights) autorise, au nom de la liberté d’expression, tout et n’importe quoi :
les sites nazis sont légions aux USA :
ex : http://www.nsm88.org/

la Déclaration des droits de l'homme et
du citoyen du 26 août 1789 consacre
la liberté d'expression. L'article 11 propose
"La libre communication des pensées et
des opinions est un des droits les plus
précieux de l'Homme : tout Citoyen peut
donc parler, écrire,imprimer librement,
sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi"
Dès 1881, les limites de la liberté d’opinons sont bornées. La loi du 13 juillet 1990, relative à la lutte contre le racisme les précise . Et pourtant, malgré tout
en France, cela commence : exemple :
http://
Legion-88-WHITE-POWER/ ...

Aors que devons-nous faire ?
Laisser Marine Le Pen déverser
ses ignominies en toute impunité ?


Christian Bretécher Batz - 10/12/2011
#46 - Le 10 décembre 2011 à 15h05 par Segrais, St-nazaire
Tiens, le petit Bertin est sorti de son bref coma politique ! Mais si c'est pour sortir des idioties (et je reste poli), et bien il aurait mieux fait d'y rester ! Voilà en somme ce que dit l'un des deux seuls conseillers municipaux UMP de St-Nazaire : je ne suis pas favorable à la venue de Marine Le Pen... mais je n'y suis pas défavorable ! Avouez quand même qu'on aurait manqué quelque chose si le petit Christian ne s'était pas exprimé. Je lui souhaite une bonne hibernation, ça lui permettra de préparer sa prochaine "bertinade" !
#47 - Le 10 décembre 2011 à 15h42 par franck Berthelot, St-nazaire
Comme le dit Léon un peu plus haut, attention. Vous pensez tout connaitre de "votre" candidate qui serait, elle, mieux que les autres tous pourris.

Lisez bien son programme. Au début les classes populaires vont être brossées dans le sens du poil, puis au fur et à mesure, elle seront bannies, humiliées, spoliées, mise de coté bien plus encore que vous ne pouvez l'imaginer.

Ca sera la semaine de 50 heures pour les ouvriers, et la femme au foyer à élever les gosses pour que la nation repliée sur elle même ait plus de main d'oeuvre.

Ce parti, le FN, ne gouverne pas pour et avec le peuple comme vous le croyez.

Il gouverne "entre amis". Pour preuve la succession du "chef" qui a tourné à la mascarade, celui-ci laissant la place à sa fille et à personne d'autre.
Regardez le bilan des villes passées au FN dans les années 90. C'est une catastrophe. Entre le copinage et les sanctions contre tous ceux qui ne vont pas dans leur sens.
Certes les gros partis sont responsables d'un ras le bol général. Mais ouvrez les yeux! Ce n'est rien comparé à ce qui nous attend avec des gens comme Le Pen.

Il ne faut pas voir uniquement ce parti sous l'angle de la (l'in)sécurité et de l'immigration, mais voir tout son programme: du nucléaire aux libertés individuelles, en passant par la santé, l'éducation et la culture. C'est bien gratiné!

OUVRE LES YEUX!!!
#48 - Le 10 décembre 2011 à 16h33 par Mathias , Versailles
Je n'arrive pas à comprendre pourquoi la venu d'un mouvement politique, tel qu'il soit, soit un sujet tabou, ici comme ailleurs...

Après tout, selon les derniers sondages, Marine Le Pen réunirait près de 19% des suffrages, alors ne pas lui accorder de salle dans un département comme la Loire-Atlantique serait une belle preuve du déni démocratique qui touche nos hommes politiques, car ils doivent littéralement se faire dessus (sans jeux de mots...).

À St Nazaire, quand on pense "extreme-droite" c'est pas bien, alors que si c'était un mouvement d'extrême-gauche là par contre il n'aurait jamais eu autant de mal à trouver de salle où que ce soit. (Pour rappel : le Communisme a fait plus de mort que les deux guerres mondiales réuni... Ne l'oublions pas).

Bref, ici la question n'est pas de savoir de quel bord politique nous sommes, mais quel système démocratique nous soutenons et voulons dans l'exercice de la politique...

(P.S : Et puis après tout qu'une toute petite bonne femme d'extrême-gauche à peine connu donne un avis aussi minable, allant à contre pied de notre système Républicain, sur une femme d'extrême-droite, ça n'a rien d'étonnant... Mais ce n'est pas à elle de décider pour nous !!!).

À bonne entendeur.
#49 - Le 10 décembre 2011 à 19h20 par Nicolas, Californie
@ Christian...
....Ancien Nazairien j'habite aux Etats-unis.. et oui ou l'on peut tout dire tout et c'est tres bien meme d'etre ridicule. (mon clavier ne met pas les accents)

Quand a Sa fille ne reprouvant pas les propos de son pere.. Le feriez-vous a l'encontre du votre en publique?

J'ai quitte la France avant la naissance du FN dont je ne connais pas le parcours excepte que la crise de l'euro Jean Marie le Pen l'avait predite avec une grande vision il y a 10 ans.. Mais pour les Anti Le Pen ses mots deplaces sont plus importants que sa vision.. tout comme j'en ai connu un (il n'etait pas le seul) qui avait vote pour Miterrand a cause de ses talents litteraire .Vive la maturite!
#50 - Le 10 décembre 2011 à 21h33 par phil
A Christian Bretecher:
C'est facile d'insulter et diffamer. mais n'oubliez pas que l'argument de "raciste, xénophobe, nazi etc" est l'argument des imbéciles.

(PS: Je rappelle que le nazisme est une doctrine de GAUCHE (socialiste, étatique, utopique, s'inspirant des idées révolutionnaire etc etc)
#51 - Le 10 décembre 2011 à 21h55 par phil
Les municipalités FN? Oui parlons-en:

1) Toulon: ville dirigée par le FN seulement de 1995 à 1998 (et non jusqu'en 2001) donc trop peu de temps pour que le programme FN porte completement ses fruits: et pourtant:
- baisse de la dette énorme contractée par les maires précédents.
- suppression des gaspillages
- suppression des aides aux associations mafieuses et contraires au bien commun
- baisse de la fiscalité locale
etc
Les problèmes de sécurité, emploi etc sont avant tout du ressort de la politique nationale.
2) Vitrolles, mairie FN seulement de 1997 à 1998: inutile de s'y arrêter (et pourtant la maire fut réélue brillammment en 2001 par la population apparemment satisfaite)
3) Marignanne: mairie FN de 1995 à 1998, le maire fut rééllu avec 62% au deuxième tour en 2001: rien à redire: baisse des impots, propreté, aides aux entreprises etc
4) Orange: la seule ville dont on pourrait juger la gestion FN car la ville fut gérée par le FN pendant 10 ans (1995-2005)
gestion impeccable: situation économique redevenue saine au point d'avoir été FELICITE PAR LA CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES.
- baisse de la dette, des impots
- embellissement de la ville
Cette ville très sale avant 1995 devient la plus belle ville du Vaucluse.
Le maire fut rééllu en 2001 (59,5%) et en 2008 (61%) au PREMIER TOUR, preuve que les habitants sont satisfaits.

5)Je ne parle pas des villes comme St Gille, Chauffailles ou Bollène dirigées par des FN/ ex-FN qui connaissent des gestion tout à fait bonnes.

Je rappelle que quand le FN "prend" une ville, c'est que la situation est catastrophique. Ce n'est pas le FN qui crée les problèmes mais bien les maires précédents.

En un mot: gestion FN = ça marche

Quand on dit "ça finit mal", cela veut dire surtout que les maires FN finissent par quitter le parti, mais cela c'est un problême interne au FN.
En revanche, au sujet du programme FN il fonctionne, et bien mieux que les autres à condition de lui laisser sa chance et un minimum de temps.
#52 - Le 11 décembre 2011 à 01h24 par Bretécher Christian, Batz-sur-mer
Christian Bretécher répond au californien Dominique "X" qui me demande : "Quand a Sa fille ne reprouvant pas les propos de son pere.. Le feriez-vous a l'encontre du votre en publique? " Si mon père avait considéré la question des 6 milions de juifs morts dans les camps de concentration comme un "détail", je l'aurais renié en public.

Quant à Phil "Y", qui me semble bien connaître ce mouvement politique extrémiste, je peux mettre à sa disposition une liste de sites en France, en Europe et aux USA afin qu'il s'y vautre avec délices !

christian Bretécher - 11/12/2011
#53 - Le 11 décembre 2011 à 01h53 par Bretécher Christian, Batz-sur-mer
Mesdames ou Monsieur les modérateurs,

Votre rôle consiste essentiellement à "contrôler" le contenu du message :
heureusement, vous ne corrigez pas la forme : grammaire, syntaxe, orthographe, conjugaison, concordance des temps, ponctuation... Cela permet de se faire une idée du niveau ce l'émetteur.
Ce message vous est personnellement adressé : le publier n'est pas obligatoire.

Un p'tit gârs du bas du Bourg de Batz
#54 - Le 11 décembre 2011 à 11h05 par Shogun, Saint Nazaire
Liste des agressions contre le Front National
Liste des agressions contre le Front National
Publié le 05/06/2007 à 12:00 par Richard
1972

• 5 juin 1972 : attentat devant le pavillon de François Brigneau. Un
éboueur algérien sera gravement blessé.

1975

• Mai 1975 : tentative d'attentat devant les locaux du FN, boulevard de
Sébastopol. La bombe est désamorcée

1976

• 20 mars 1976 : une bombe incendiaire ravage les locaux d' "Aspects de
la France".
• Novembre 1976 : une charge de dynamite industrielle est déposée au
domicile de JMLP rue Poirier à Paris. Ebranlé sur 5 étage, l'immeuble
devra être abattu. L'attentat à fait 6 blessés. L'enquête n'aboutira
jamais.

Voir photo numéro 1 en bas de ce post.



• Mars 1978 : François Duprat, membre de la direction du FN est tué dans
sa voiture par l'explosion d'une bombe sophistiquée. Sa femme est
grièvement blessée. L'enquête n'aboutira jamais.
• Juin 1978 : le siège du FN est mis à sac par un commando. L'enquête
n'aboutira jamais.

1979

• Décembre 1979 : Le congrès du Grece sur le thème "contre tous les
totalitarismes" est attaqué par une centaine d'individus casqués. Une
quinzaine de participant sont blessé. L'un d'entre eux perdra un oeil.
Plusieurs assaillants sont arrêtés par la police, puis relâchés le soir
même. Il n'y aura aucune suite judiciaire.

1980

• Octobre 1980 : Charles Bousquet, 85 ans, est attaqué et vitriolé à son
domicile de Neuilly par un groupe d'inconnus qui l'avait confondu avec
Pierre Bousquet. L'enquête n'aboutira jamais.

1985

• Le 12 janvier 1985, à Marignane, un incendie criminel est allumé dans la
permanence du Front national.

1986

• Janvier 1986. Paris 17". Lors d'un collage FN, une jeune militante est heurtée intentionnellement par une voiture.
• Février 1986. Val de Marne. Lors d'un collage FN, Yves Lecabe est traîné sur vingt mètres par une voiture.
• Le 23 mars 1986, à Aix-en-Provence, les locaux professionnels (une
entreprise de cheminées) d'une conseillère régionale du Front national,
Claude Lemeray, sont détruits par un attentat.
• Mars 1986. Beaucaire (Gard). Pour avoir dit : "Je vote Le Pen", Patrice Dhaine est frappé à coups de bouteilles par deux maghrébins et décède de ses blessures.
• Mars 1986. Saint-Gilles (Gard). Pierre Fauchard a voté Le Pen. Il est assom­mé puis frappé à coups de pieds par des maghrébins jusqu'à ce que mort s'en suive.
• Mars 1986. Val d'Oise. Gilbert Cottinet, candidat FN est la cible de coups de feu tirés sur son appartement.
• Mars 1986. Toulouse. Des manifes­tants d'extrême gauche lancent des cocktails molotov et des billes d'acier à l'entrée d'un meeting de J.M. Le Pen.
• Mars 1986. La Seyne-sur-Mer (Var). Le magasin de Gilbert Mercadal, candidat FN, est détruit par un attentat à l'explosif.
• Décembre 1986. Gennevilliers. Des militants Front National sont agressés pendant un tractage.

1987

• Mars 1987. Aix-en-Provence. Un attentat à l'explosif est perpétré contre les locaux d'une candidate FN.
• Le 4 avril 1987, à Marseille,une manifestation du Front national sur la
Canebière est attaquée par des Maghrébins et des Comoriens. Le matin, le
MRAP, la LICRA, SOS-Racisme, la LDH, le PS, le PC, la ClMADE et autre
gauche avaient rassemblé quarante-sept personnes contre le FN .
L'après-midi, les allogènes patrouillent pour "casser du Français". Une
beurette hurlera: "Vous n'êtes plus chez vous, ici! tirez-vous ou on
vous le fera comprendre en vous faisant la peau." Jean-Marie Le Pen
lancera "Les paras devant!"- Les anciens combattants avanceront, les
assaillants fuiront. ils courent encore. Pire, une Ford immatriculée
7047 JG 13, pilotée par un Africain, foncera dans la foule. Elle sera
bloquée à temps. La police brillera par son absence, ordre du préfet
Bonnelle. A noter, une fois n'est pas coutume, que la presse officielle
(Le Méridional) protestera contre l'agression du défilé. Ca n'empêche
pas les officines trotskistes de présenter cette affaire comme une des
ignobles attaques racistes du DPS contre les malheureux immigrés.
• Juin 1987. Villejuif. Une trentaine d'immigrés attaquent quatre colleurs FN. Mme Héron est blessée aux jambes.
• Juillet 1987. Orsay (Essonne). Une grenade défensive est jetée sur un restaurant abritant des réunions du FN.
• Juillet 1987. Saint-Ouen. Lors d'un collage FNJ, une vingtaine de maghrébins, armés de barres de fer et de tessons de bouteilles attaquent les colleurs et font deux blessés graves.
• Octobre 1987. Chambéry. Lors d'une cérémonie au monument aux morts, un commando d'immigrés agresse les élus FN dont Jean-Marie Le Pen.
• Décembre 1987. Antilles. L'avion qui conduit Jean-Marie Le Pen à Fort-de-France est détourné du fait de la présence d'émeutiers sur l'aéroport.
• Décembre 1987. Paris. Les locaux de National-Hebdo sont mis à sac par un commando de l'"Organisation juive de combat".

1988

• Janvier 1988 : La librairie Bleu Blanc Rouge est saccagée. L'enquête
n'aboutira jamais.
• Février 1988. Meaux-Beauval. Jean-Paul Messe, adhérent du FN est agressé à coups de feu tirés sur son appartement.
• Mars 1988. Vitry (Val de Marne). Dans la cité Balzac, Jean-Pierre Schénardi et neuf militants FN sont victimes d'une agres­sion de plusieurs dizaines de militants com­munistes conduits par le camarade Germa, président du Conseil général. Trois blessés.
• Mars 1988. Tours. Lors d'un meeting FN, des manifestants anti-Le Pen attaquent les participants. Un homme de 82 ans décè­de d'une crise cardiaque.
• Mars 1988. Paris. A la tête d'une ban­de d'opposants, Michel Charzat, député PS, agresse à la bombe lacrymogène le candidat Jean-Marie Le Pen.
• 8 mars 1988. Marseille. André Lafibert, 49 ans, tenancier du Bar
des Yatchs, est agoni d'insultes par Zaboul, "animateur socio-éducatif
et son pote, Ahmed Issadoumène. Expulsant les indésirables, il fut
accusé de leur avoir tiré dessus avec un imaginaire pistolet à
grenailles. Cette agression vient après des appels haineux lancés par
Radio Galère. Durant son incarcération aux Baumettes, il sera torturé
par des Maghrébins le 15 mars: poignet fracturé et plusieurs brûlures de
cigarettes. Il sera libéré le 22 avril 1988, après quarante-cinq
jours de détention. Il a fallu tout ce temps au juge d'instruction pour
estimer que sa libération ne troublerait pas l'ordre public.
• Mars 1988. Chelles (Seine et Marne) Lors d'un collage, des militants du FN sont agressés par vingt maghrébins armés de manches de pioche et d'armes à feu. L'un des colleurs a le bras fracturé.
• Avril 1988. Marseille. Alors qu'il trac­te, un militant FN est passé à tabac, enlevé dans le coffre d'une voiture, refrappé et lais­sé pour mort.
• Avril 1988. Nouvelle Calédonie. Lors d'un collage, des militants sont attaqués par un commando kanak. Plusieurs blessés.
• Avril 1988. Paris. M. Brucklé, militant âgé de 81 ans, à la suite d'une agression commise par des maghrébins, est hospitalisé.
• Mai 1988 : Nouvel assaut contre les locaux de National Hebdo (un
blessé), ainsi que contre les locaux de la fédération parisienne du FN,
le siège de campagne de JMLP et une association amie. L'enquête
n'aboutira jamais.
• Mai 1988 : Un commando armé de barre de fer donne l'assaut lors du
traditionnel défilé en l'honneur de Jeanne d'Arc; 15 blessés, 4
hospitalisations dont 2 dans un état grave; Une septuagénaire restera
plusieurs semaines dans le coma. Extrait du rapport d'enquête : "ils se
sont mis a frapper violemment sur les personnes rassemblées; ces
dernières, désarmées et étant acculées contre un mur, ont subi des
assauts répétés d'une violence extrême ... Nous nous interposons entre
les victimes baignant dans leur sang et les agresseurs qui continuent à
les frapper sauvagement".
Condamnation des 4 mis en examen dans cette affaire : deux ans avec
sursis
• Juin 1988. Paris, rue des Rosiers. Lors d'un collage, les militants FN évitent le lynchage mais comptent plusieurs blessés.
• Juin 1988. Nouvelle Calédonie. La ferme de Marcel Dubois, élu FN au Conseil exécutif du territoire, est attaquée. Albert Sangarate est mortellement blessé au thorax, et Frank Hanequin est blessé au bras.
• Juin 1988. Gardanne (Bouches du Rhône)
Un délégué du FN est agressé et frappé par des nervis communistes dans un bureau de vote.
• Août 1988. Le Havre. Deux militants du FN sont victimes en plein jour d'une vio­lente agression alors qu'ils étaient occupés à repeindre leur local.
• Septembre 1988. Paris. Les locaux FN sont saccagés en plein jour par une "Organisation juive de défense".
• Le 15 août 1988, à Marseille, un incendie criminel ravage la permanence
du Front national de la place Clément-Levy, dans le XVI ème
arrondissement.
• A Aix-en-Provence, plusieurs jeunes colleurs d'affiches sont assaillis
par des Maghrébins, déplorant plusieurs blessés, poursuivis jusqu'à
l'hôpital où les agresseurs y détruiront leur fourgonnette.
• Décembre 1988. Paris. Lors d'un col­lage, les militants du FN sont agressés au fusil ! L'un deux est très grièvement blessé.

1989

• Mars 1989. Paris 20e. Lors d'un trac­tage, 4 militants du FN sont blessés avec des barres de fer, par un groupuscule gau­chiste.
• Avril 1989. Gennevilliers. Un pavé est lancé sur l'appartement de Pierre Van Dorpe, Conseiller municipal du FN. Légèrement blessé au bras, il riposte et est inculpé. Quelques jours plus tard, des maghrébins et des africains tentent de lyn­cher les sympathisants venus apporter leur soutien à l'élu frontiste.
• Septembre 1989. Gennevilliers. Des émeutiers étrangers assiègent la mairie à jets de pierres et de bouteilles pour empê­cher trois conseillers municipaux FN, P. Van Dorpe, J. Jouan et G. Alix d'y siéger.
• Octobre 1989. Paris. Quatre maghré­bins tirent sur Jean-Luc, cinq ans, au pisto­let à grenailles, et matraquent son père à la sortie de la fête des BBR.
• Octobre 1989. Avignon. Françoise Combier, épouse d'un conseiller municipal FN de Nîmes est assassinée par Mohamed Mettellaoui.
• Octobre 1989 : Une bombe explose devant la porte des locaux du Choc du
Mois à Paris. L'enquête n'aboutira jamais.
• Novembre 1989. Toulouse. Un engin explosif est découvert à la permanence du Front National. La tentative d'attentat est revendiquée par le "SCALP" d'extrême-gauche..
• Mars 1989. Paris. Erwan Hoizey, fils d'un sympathisant FN, est passé à tabac par des militants socialistes et laissé pour mort.

1990

• Janvier 1990. Dans la nuit du 13 au 14, la tombe de Jean-Pierre Stirbois est profa­née. Silence médiatique.
• Janvier 1990. Coulommiers. A la fin d'un bal organisé par le FN, les participants sont sauvagement agressés par des beurs et des noirs, au bâton et au couteau. Dans la semaine qui suit, les agresseurs viennent menacer leurs victimes sur leur lit d'hôpital.
• Mai 1990. Paris. Après le défilé de Jeanne d'Arc, des militants du FNJ sont agressés par des «zoulous» : deux jeunes frontistes sont grièvement blessés au visage à coups de rasoir.
• Mai 1990. Quimper. La permanence du FN est attaquée par des opposants armés de barres de fer.
• Mai 1990. Lille. Le local du FNJ est attaqué et incendié par cocktails molotov.
• Mai 1990. Paris. Des membres de la Jeunesse communiste reconnaissent et pas­sent à tabac Pierre Durand, membre du bureau politique du FN.
• Mai 1990. Saint-Herblain. Les tombes du cimetière catholique sont profa­nées et souillées par des inscriptions du "SCALP" , telles "Mort à Le Pen" et "Carpentras vengeance".
• Juin 1990. Vallauris. Lors d'un colla­ge FN, des militants sont agressés à coups de feu. Alex Temarii est blessé à la cuisse. Le lendemain, on tire à nouveau sur la mai­son de M. Crépin, conseiller municipal FN.
• Juin 1990. Marseille. Jean Roussel, ancien député, conseiller municipal FN, est agressé par un Tunisien et blessé à la tète.
• Juillet 1990. Aix-en-Provence. Lors d'un collage, des militants du FN sont assaillis par des beurs et blessés par eux. Les militants sont poursuivis jusqu'à l'hôpi­tal par leurs agresseurs qui y détruisent la fourgonnette du FNJ.
• Septembre 1990. Graulhet (Tarn). Lors d'un tractage, cinq militants du Front National sont visés par des jets de pavés.
• Décembre 1990. Vallauris (Alpes Maritimes). Des coups de feu sont tirés sur la voiture de Robert Crépin, conseiller municipal du FN.

1991

• Mars 1991. Versailles. Lors d'un col­lage, six militants du Front National sont agressés par un immigré armé d'un fusil à pompe. La camionnette est criblée de plombs. Gérard Maleyzieux a une partie d'une jambe arrachée. Un autre militant est touché aux mains.
• Avril 1991. Paris. A l'issue d'une réunion, Pierre Vial, Conseiller municipal FN de Villeurbanne, et d'autres organisa­teurs, sont victimes d'une agression d'un commando du "Groupe d'action juive".
• Juin 1991. Saint-Georges de Guyane. Martine Lehideux est violemment agressée par des indépendantistes.
• Juillet 1991. Marseille. La permanen­ce du FN est détériorée par un engin incen­diaire le 13, veille de l'arrivée de J.M. Le Pen pour la traditionnelle fête des tricolores de Provence.
•Septembre 1991. Rouen. Lors d'un col­lage, des militants du Front National sont canardés à coups de revolver.
• Septembre 1991. Saint-Michel-sur-Orge (Essonne). Lors de la fête communa­le, le stand tenu par Michel de Rostolan, est attaqué par une bande de «jeunes» armés de bombes lacrymogènes, cutters et pierres.
• Décembre 1991. Mulhouse. Bernard Frey, conseiller municipal FN, retrouve sa voiture criblée de balles.
• Décembre 1991. Aix-en-Provence. A la suite d'un meeting du FN, on tire sur une camionnette de propagande du Front National.

1992

• Janvier 1992. Pontoise. Lors de la dis­tribution d'un calendrier par les militants du FN, ceux-ci sont victimes d'une sauvage
agression par une bande de voyous. Le res­ponsable de l'équipe a le nez cassé.
• Janvier 1992. Grenoble. Des "jeunes anti-racistes" attaquent des militants du FN à la sortie d'une réunion, à jets de pierres et coups de bâtons.
• Janvier 1992. Un jeune de 14 ans, homonyme de Jean-Marie Le Pen, sans parenté aucune avec celui-ci, est persécuté à son lycée et contraint de le quitter.
• Janvier 1992. Saint-Rémy-de-Provence. Lors du meeting FN, des "jeunes" attaquent à l'aide de pierres, cock­tails molotov, barres de fer. On relève un blessé grave au visage.
• Janvier 1992. Nîmes. Une réunion FN est attaquée par des "jeunes". Bilan : plu­sieurs personnes blessées, une lynchée qui perdra l'usage d'une jambe.
• Janvier 1992. Caen. Un meeting de Jean-Marie Le Pen est attaqué par des ner­vis. Deux personnes âgées sont grièvement blessées par les agresseurs.
• Février 1992. Fréjus. Lors d'un colla­ge, un militant FN est blessé à la main par un coup de fusil.
• Février 1992. Cannes. 10 militants du FN dont 4 femmes et 2 conseillers munici­paux, sont agressés par une horde armée de fusils à pompe : trois blessés.
• Février 1992. Toulon. M. Le Chevallier parvient à éteindre le début d'un incendie criminel, perpétré à l'aide de bou­teilles d'essence contre la permanence du Front National.
• Février 1992. Bastia. L'avion qui conduit Jean-Marie Le Pen à son meeting est empêché de se poser par des indépen­dantistes.
• Février 1992. Ajaccio. Jean-Marie Le Pen est reçu par des jets de pierres. Plusieurs policiers sont blessés par des indépendantistes.
• Mars 1992. Limoges. L'avion qui conduit Bruno Mégrct est empêché d'atterrir. Les militants sont entourés de huées et cou­verts de crachats par des opposants qui vont les poursuivre jusqu'au lieu de réunion .
• Mars 1992. Saint-Ouen. Une émeute est organisée contre le meeting de Cari Lang : nombreuses échauffourées, plusieurs blessés.
• Mars 1992. Châtillon (Hauts de Seine). Raoul Rakétitch, candidat du FN, est agressé par des maghrébins et menacé par le canon d'un pistolet enfoncé dans sa bouche. Un coup de pistolet qui dérape der­rière l'oreille lui enlève l'usage de l'ouïe.
• Mars 1992. Mamers (Sarthe).Valérie Barlemont, 24 ans, candidate aux canto­nales est attaquée par une bande de "jeunes" pendant un collage. Elle est brûlée aux jambes au 2" degré.
• 16 mars 1992, à Marseille,la permanence de la place Sadi-Carnot est attaquée par la CGT: toutes les vitres des locaux et des appartements voisins seront brisées, plusieurs véhicules seront endommagés.
• Mars 1992. Vaucluse, Le Pontet. Un colleur d'affiches du FN, M. L., a été agres­sé au couteau par des Magh­rébins. Silence radio : ce n'est qu'un ouvrier fran­çais.
• Septembre 1992. Marseille. Sur la Canebière, pendant une tournée de propa­gande, Marie-Thérèse Meslans est prise à partie et sérieusement blessée à la tête par un "jeune".
• Le 24 octobre 1992, à Marseille, une bombe dévaste la devanture du
restaurant La Truffe Noire, tenu par un israélite; Ce restaurant
accueillait souvent les militants du Front national et devait recevoir
"La journée de la BD", organisée par les dissidents nationalistes de
Bédésup, Aquaceltzer et le FNJ.
• Décembre 1992. Clichy (Hauts-de-Seine). Une équipe de collage est prise à
partie par des nervis, Didier Volland est blessé d'une décharge de pistolet à grenaille en pleine poitrine, Jérôme Adiage et Alain Gallais sont blessés avec lui. Les deux jeunes femmes qui les accompagnent sont aussi molestées.

1993

• Février 1993. Hérault. Jean-Louis Pelletier, candidat aux cantonales est agres­sé par des "jeunes" qui lui fracturent un poi­gnet, il subit un traumatisme crânien et reste plusieurs heures en réanimation à l'hôpital.
• Mars 1993. Saint-Denis. Pendant un boitage, André Périn est pris à partie par une bande de beurs, il est hospitalisé avec une fracture de l'humérus et un traumatisme carotidien.
• Mars 1993. Gardanne (Bouches-du-Rhône). Lors de la venue de Jean-Marie Le Pen, les communistes alliés aux Maghrébins attaquent les militants du Front national, mais aussi la gendarmerie mobile qui dut fuir sous les projectiles. Des arrestations furent opérées, mais uniquement des victimes, coupables d'avoir apporté, avec raison au vu des événements, de quoi se défendre. La presse officielle dénonça "la violence de l'extrême droite" (qui ne fit qu'usage défensif de ces matraques), ce qui signifie que les patriotes auraient dû se laisser massacrer.

1994

• Mars 1994. Quimper. La permanence du Front national est attaquée à coups de pavés.
• Avril 1994. Créteil (Val-de-Marne). L'équipe de collage essuie des salves de chevrotines tirées au fusil à pompe, la mort frôle les colleurs.
• Avril 1994. Montpellier. Des militants et des sympathisants du FNJ sont attaqués par plus de vingt-cinq individus armés de battes de baseball et se revendiquant du syndicat étudiant extrémiste: l'UNEF. . Plusieurs blessés.
• Mai 1994. Paris. Poursuivi par des policiers en civil alors qu'il participait à une manifestation contre le mondialisme, le jeu­ne nationaliste Sébastien Deyzieu est mort dans des circonstances mal éclaircies.
• Mai 1994. Rouen. Steve Taillepied, 25 ans, meurt, renversé par une voiture à la sortie du meeting de J.-M. Le Pen.
• Mai 1994. Toulon. M. Poulet-Dachary, directeur du Patriote du Var est agressé à son domicile. Il est hospitalisé avec un traumatisme crânien.
• Juin 1994. Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne). Aurélien Mathieu, 17 ans, responsable FNJ est tué dans un "accident de la circulation", par un revendeur de drogue avec qui il avait eu maille à partir.
• Le 5 juin 1994, à Marseille, une bombe de forte puissance souffle les
locaux de la fédération départementale, place Sadi-Carnot. Les murs et
les cloisons s'effondrent sur trois étages, une famille échappe de
justesse à la mort. L'attentat sera revendiqué par une organisation
d'extrême gauche. Selon des témoins, les terroristes se seraient enfuis
sur une Suzuki 1100 noire pailletée d'or.
• 12 Juin 1994. Salon-de-Provence. La permanence est attaquée. Trois
cocktails Molotov sont lancés par des terroristes, alors que la salle
était bondée. La rapidité de la réaction a évité un drame certain. Peu
après, ce sera la permanence de Rognac qui sera détruite.
• 30 juillet 1994. Marseille. La permanence du Front National des
secteurs 7 et 8 située rue de Lyon, est victime d'un attentat.
• Septembre 1994. Beauvais. Pendant un collage un militant se fait traiter de "sale Français" et se fait tirer dessus à coups de revolver. L'agresseur, a pu être condamné à 4 mois de prison ferme.

1995

• 3 avril 1995. Marseille. un engin explosif contenant 500 grammes
de plastic est découvert à temps dans le garage du secrétaire
départemental frontiste, Maurice Gros.

1996

• 21 février 1996 .Marseille. Le groupe terroriste d'extrême gauche
qui avait commis un attentat contre le consulat d'Italie le 16 décembre
1994, récidive contre la permanence du Front national rue de Lyon.
• Le 20 décembre 1996, à Vitrolles, les gros bras du maire sortant le
socialiste Jean-Jacques Anglade, ont attaqué des membres de l'équipe de
campagne de la candidate frontiste, Catherine Megret. Un militant a été
blessé.
• Le 30 décembre 1996 à Vitrolles, Je conseiller municipal frontiste
Gilles Lacroix est sauvagement agressé par des "jeunes".

1997

• Le 26 janvier 1997, a Vitrolles, Stéphane Durbec 26 ans conseiller
régional FN de PACA, distribue des tracts en compagnie des époux Mégret.
Sa route croise celle des gauchistes de Ras le Front, parmi lesquels il
reconnaît les staliniens qui l'avaient envoyé à l'hôpital lors de la
campagne des municipales de 1995. Aussitôt, les insultes racistes fusent
"Sale noir!". Denis Lebon s'approche de 1'élu nationaliste et lui lance:
"T'as pas honte? t'es vraiment une erreur génétique!". Le 27 juin 1997,
l'affaire arrive devant les tribunaux. Le quotidien stalinien la
Marseillaise prit fait et cause pour les provocateurs
racistes. ..Selon eux, "l 'histoire prête à rire ". Stéphane Durbec a
été victime, le 30 juin 1997, d'autres injures racistes de la part
des nervis de Ras l'Front, ainsi que des menaces de mort. Le militant
frontiste raconte cette histoire dans un livre, Ras l'Front porte plante
et suscite de nombreux faux témoignages suivant lesquels un, "tu es une
erreur génétique" est une injure habituelle et amicale parmi les
militants de Raz le front, et deux, ce jour là l'injure ne s'adressait
pas à Durbec, mais à un autre militant de Raz l'front. Le juge fera
semblant de les croire et interdira la diffusion du livre de Durbec.
• Le 9 février 1997, à Vitrolles, suite à la victoire de Catherine
Mégret, des "jeunes" insultent le nouveau maire et saccagent des
vitrines.
• Le 11 mars 1997, à Marseille, nouvel attentat contre une permanence du
Front national. Une grenade a été lancée contre le bâtiment. L'attentat
a été revendiqué par les "partisans Marcel-Ponin", du nom d'un résistant
fusillé en 1944 par les Allemands.
• Le même jour au même endroit, plusieurs centaines de nostalgiques de
Staline, Mao et Pol Pot ont tenté d'attaquer un meeting du Front
national à la salle Vallier. Les CRS, bombardés à coups de boulons,
pierres et barres de fer, riposteront après quarante minutes de combats
de rue.
• Le 11 avril 1997, à Vitrolles-en-Provence, une centaine de nostalgiques
du passé et des heures les plus sombres de la ville ont envahi la mairie
pour entraver le bon déroulement du conseil municipal. La police
ramènera tout ce petit monde vers la sortie, froissant le costume et la
susceptibilité de deux
militants de la liste Guichard (UDF), mêlés avec ceux d'Anglade. A noter
que ces "émeutes" ont eu lieu le jour où le budget devait être voté.
• Lors de la première semaine de mai 1997, la voiture de Bruno Mégret est
endommagée à Berre, Châteauneuf-lès-Martigues et Gignac, par des
militants parfaitement coordonnés.
• Le 9 mai 1997, sur France 2, Bruno Gollnisch, secrétaire général du
Front National est violemment menacé par Renaud Muselier, députe RPR des Bouches du Rhône qui lui lancera : "Vous allez voir mes méthodes de voyou, tout à l'heure vos lunettes vont sauter.
• Le 23 mai 1997, à Vitrolles-en-Provence, un adjoint au maire, Claude
Bourges, est violemment frappé sur le marché par une hyène; Il est
blessé à la mâchoire. il a été agressé par les nervis de Fodé Sylla
présent sur les lieux en compagnie de "l'actrice" Danièle Evenou (Mme

Georges Fillioud à la ville.)
• Le 25 mai 1997, à Martigues, le candidat de la 13e circonscription,
Alain Cardamone, est attaqué à coups de pierres.
• Le 25 juin 1997, à Vitrolles-en- Provence, Gilles Lacroix, désormais
adjoint au maire de cette ville, est agressé alors qu'il se rendait au
conseil d'administration de la régie des Pins. Mais cette fois, il est
grièvement blessé à coups de couteau (un dans le dos et un dans la tête) par un 'jeune" du groupuscule raciste antifrançais Ras l'Front. L'AFP parlera "d'incident".
• Le 12 septembre 1997, à Vitrolles-en-Provence, deux cents militants
d'extrême gauche brailleront leur haine des autre et bombarderont
d'oeufs Jean-Marie Le Pen.

1998

• Le 21 janvier 1998, à Aix-en-Provence, le traditionnel défilé en
l'hommage de Louis XVI a été attaqué par les gauchistes de Ras l'Front.
• Le 4 février 1998, à Marseille, les militants d'extrême gauche
assimilent les frontistes à une "race inférieure".
• Le 21 février 1998, à Marseille, nouvel attentat contre une permanence du Front national.
• Le 11 mars 1998, à Marseille, attentat contre la permanence de la rue
Sainte-Cécile.
• En avril 1998, à Aix-en-Provence, François Laniez, tête de liste de
Renouveau étudiant, et ses camarades sont sauvagement agressés par cent cinquante nervis de Ras l'Front.
• Le 15 mai 1998, à Marseille, une permanence du Front national est
victime d'un attentat à l'explosif.
• Le 9 juin 1998, à Marseille, attentat à l'explosif contre la permanence
du Front national du troisième secteur.
• Le 12 juin 1998, à Marignane,suite à une conférence sur le racisme
antifrançais, un conseiller municipal du Front national est agressé par
des membres de Ras l'Front et du MRAP.

2001

• 19 février 2001, à Paris XX° arrondissement, iolente agression contre Martine LEHIDEUX. Tête de liste FN à l'élection municipale de mars 2001, et ses militants.
Martine LEHIDEUX dénonce ces attaques violentes, ces agressions contre
des militants venus tranquillement faire campagne, distribuer des
tracts.
• 14 février 2001, en présence du Secrétaire départemental du Calvados Eric Pinel et de nombreux frontistes, Monique Perret, 56 ans,
candidate du Front à Ouistreham, était enterrée en l'église de Saint-Sauveur de Condé sur Noireau. Le FN du Calvados a rappelé à cette occasion que Mme Perret, courageuse bénévole au service de la France française, avait été agressée à la permanence de Caen le 19 janvier, par trois voyous. Ces amis ont révélé que cette femme ne s'était jamais totalement remise , ni moralement, ni physiquement de cette attaque, au cours de laquelle les chiens de garde de l'établissement avaient tenté de mettre le feu au local. Alors même que l'un d'entre eux a été arrêté par la police et a avoué, les médias aux ordres ont été d'une incroyable discrétion sur cette nouvelle manifestation de la haine anti-nationale. Le Front National a officiellement porté plainte pour dégradation, et le compagnon de Mme Perret pour " homicide ".
• Mars 2001 : Un couple de militant du Front National, repérés par des maghrébins à la sortie d'un banquet à Fontenoy sont poursuivis par leur voiture jusqu'à Joigny, où ils se réfugient dans une caserne de C.R.S. Les maghrébins descendent de leur voiture, forcent la porte de la caserne en frappant les plantons, et agressent la femme. L'homme sort une bombe lacrymogène et met ainsi en fuite les agresseurs. Fin Août 2002, le tribunal de Sens a relaxé le militant FN, qui était
poursuivi pour avoir utilisé sa bombe lacrymogène et condamné à trois
mois de prison ferme le principal agresseur et à deux mois avec sursis
son comparse. Le témoignage des C.R.S. a été déterminant dans le jugement, habituellement dans ces cas le militant FN est le seul condamné.
• 3 août 2001 : Jean-Pierre Schenardi, secrétaire départemental FN des Alpes-Maritimes, "dénonce avec la plus vive indignation l'inqualifiable agression" dont a été victime un militant du mouvement, Gilbert Foucher, "retraité honorablement connu à Mougins".
• Aout 2001 : Une quinzaine de maghrébins attaquent la dizaine de militants FNJ chargés de tracter le marché de Narbonne-plage . Munis de barre de fer et de pavés et intimidant les deux gendarmes présents - dont l'un était particulièrement remonté contre le Front National et d'une rare partialité- les " jeunes " ont entrepris d'agresser les nationaux qui allaient pacifiquement à la rencontre des Narbonnais.
Encore une fois le sang froid et la détermination de l'équipe FNJ d'Erwan Le Gouëllec a permis de limiter "la casse" et de refouler les voyous, même si un membre du FNJ a dû être brièvement hospitalisé et que quelques dommages ont été causés à certains véhicules. Comme souvent lorsque les patriotes sont victimes des violences de leurs adversaires, seuls les militants du mouvement de Jean-Marie le Pen ont été retenus et questionnés - pendant quelques heures- à la gendarmerie de Narbonne, ce qui a fait dire aux militants présents que le terme de "midi rouge " qui désigne cette région était loin d'être usurpé...
• samedi 6 octobre 2001, Olivier L., membre du DPS et militant exemplaire du Front national d'Hyères, a été sauvagement agressé par une trentaine de jeunes Maghrébins, juste après le match France-Algérie, en plein centre ville d'Hyères. Notre ami, qui souffre de contusions multiples, de vertiges et de troubles de la vision, a bien entendu porté plainte pour coups et blessures volontaires, et il étudie également la possibilité de porter plainte pour injure raciale, puisqu'il s'est fait traiter de ... sale Français.

2002

• Le 13 Mai 2002, désireux de participer activement au lynchage du front national, un militant trotskiste, militant de la LCR a tenté d'assassiner la secrétaire du FN des Yvelines à Versailles. Se faisant passer pour un sympathisant, il était dans la permanence et a profité d'un moment où la secrétaire était seule pour tenter de la poignarder avec un couteau de boucher. Une conseillère municipale des Mureaux,
entendant les cris de la secrétaire se précipite à son secours et reçoit un coup de couteau dans la cuisse. Le trotskiste se penche sur elle et essaye de l'égorger quand d'autres militants accouru des pièces adjacentes réussissent à le maîtriser et le remettent à la police.
• 29 juillet 2002, le tribunal de Montpellier a condamné Lila Akermi, née à Bou Medfa (Algérie), poursuivie pour avoir "volontairement" fait des blessures, porté des coups ou exercé toute autre violence ou voie de fait sur la personne de Jean-Louis Pelletier, conseiller régional FN, dont il est résulté une maladie ou une incapacité totale de travail personnel n'excédant pas 8 jours". Comprenez que M. Pelletier a été agressé dans une boutique de Lunel (Hérault) par ce sauvage qui le frappa au visage plusieurs fois avec un sac contenant une boite de conserve de 1 kilo en le traitant de salaud de fachiste.
• 4 septembre 2002, incendie volontaire dans les locaux du FN à Pau, les fichiers et les ordinateurs sont détruits, la police enquête.
• 30 septembre 2002, Claude Bourge, tête de liste FN à Vitrolles, a été violemment agressé par plusieurs "jeunes" sur le marché principal de la ville, vendredi. Il s'est écroulé, inconscient, après avoir pris un coup de coude dans le cou. C'est Henri-Michel Porte, le candidat soutenu par l'UDF, qui, étant médecin et se trouvant lui aussi sur le marché, lui a donné les premiers soins. Claude Bourge a dû être hospitalisé. Samedi, il a voulu sortir de l'hôpital, mais a dû y retourner car il a été pris de malaises. Dimanche, il était toujours hospitalisé. L'auteur présumé du coup de coude a été arrêté. Il s'agit d'un "homme" d'une trentaine d'années, connu des services de police. Le Front national "dénonce ces brutalités inadmissibles dans un Etat qui s'affirme de droit". Une fois de plus, on voit de quel côté sont ceux qui respectent la démocratie.


2003

• 6 février 2003, conseiller municipal de Henin Beaumont, conseiller régional du pas de calais, Steeve Briols se fait violemment agressé et menacé de mort par les nervis de la CGT alors qu'il voulait participer à une marche de protestation contre la fermeture de l'usine de Metaleurop. La police enquête.
• Dans la nuit du 25 au 26 Mars, Jean-Louis d'André, conseiller régional d'île de france a eu les vitres arrières de sa voiture transpercées par une arme à feu, alors qu'il circulait en voiture près de la piscine de Becheville, dans les Yvelines. Cette agression suit des jets de pierres par des "jeunes" au même endroit, pendant qu'il y collait des affiches contre la guerre en Irak. D'André a porté plainte.
• 7 Mai 2003 la direction nationale du FNJ dénonce "l'odieuse agression dont ont été victimes plusieurs de ses militants dans la nuit du 7 au 8 mai". Deux d'entre eux ont été blessés, dont un sérieusement (21 jours d'arrêt de travail), tandis qu'ils collaient des affiches. "Alors que les pseudo-démocrates parisiens appellent quotidiennement à l'élimination du FN, certains nervis gauchistes appliquent avec zèle ces consignes de haine", constate le FNJ, qui a porté plainte.

2004

• 2 Mars 2004, alors qu'ils collaient des affiches électorales de Marine Le Pen près du pont de Clichy, un groupe de militants du FNJ 92 a été la cible d'une bande de " jeunes ". Une voiture leur a foncé dessus, et l'un des militants, âgé de 21 ans, n'a dû son salut qu'au réflexe d'avoir sauté sur le pare-brise du véhicule au moment d'être fauché. Gravement blessé à la tête, il a subi une intervention chirurgicale qui lui a valu pas moins de 28 points de suture.
• 3 juin 2004, le responsable du FNJ en Ardèche se rendait à Belley, dans l'Ain retrouver sa compagne elle aussi militante du F.N. Il donne rendez-vous à un jeune homme désireux d'adhérer au FN dans un pub où il se rend régulièrement avec son amie. En quittant le pub, le nouvel adhérent rencontre de ses amis et leur raconte ce qu'il vient de faire, sous les oreilles intéressées du barman. Le six juin le jeune homme et son amie vont de nouveau dans le pub et notent à une autre table un groupe de cinq maghrébins dont le barman. Un d'entre eux se lève et menace le couple: "alors tu prends des adhésions du FN dans ce pub, je veux plus t'y voir, sale facho, si tu reviens je te saigne". Comme le jeune lui réponds qu'il reviendra autant de fois qu'il le souhaite car ce pub est un lieu public, l'homme lui réponds, OK, je t'attends à la sortie. A la sortie ils étaient cinq, il est matraqué, jeté à terre battu à coup de pieds et finalement poignardé. Pour une fois la police a retrouvé les cinq agresseurs, l'auteur du coup de poignard a été condamné à deux ans fermes, les autres avec sursis. Le jeune militant a également porté plainte contre le propriétaire du bar et son serveur qui non seulement ont refusé d'appeler la police quand comme le leur demandait la jeune fille, mais lui ont répondu "Ta gueule. C'est bien fait, sales fachos".
• 6 juin 2004, des sympathisants du Front national ont été agressés hier à Amfreville-La-Mivoie, près de Rouen, alors qu'ils entretenaient les panneaux officiels de la liste de Carl Lang. Aucun blessé n'est heureusement à déplorer, mais des véhicules ont été endommagés.
• 2 septembre 2004, ayons une pensée pour M. le comte Jean d'Ogny, secrétaire départemental de la fédération FN du Cher et conseiller régional du Centre, victime de la haine des crapules anti-frontistes, qui la nuit dernière du jeudi 2 septembre, sans le moindre respect pour notre patrimoine, ont totalement tagué à la bombe sa superbe demeure historique, le château de La Chapelle d'Angillon dans le Cher, occasionnant d'importants dégâts, en partie irrémédiables.

Richard
#55 - Le 11 décembre 2011 à 15h04 par Mathias , Versailles
(P.S : Il n'y a nul besoin d'être au Front National pour partager ce que tout le monde s'accorde à dire ici...)

Pourquoi dénigrer un parti politique plus qu'un autre ? (en faisant exagérément miroiter que ce seul parti ferait courir un grand danger à notre nation, à lui seul...). Mais la démocratie ce n'est pas ça !!!
Pour moi, le Communisme serait potentiellement tout aussi extrémiste que le Front National, et pourtant...

...Je ne m'inscrit pas dans ce mouvement politique, mais fort est de constater qu'empiriquement il regroupe une large parti de l'opinion.
(En effet, ce serait la 3ème force politique du pays, devant le MoDem qui le fut en son temps, ou encore les Écolos déjà passé de mode, et à qui on accorde pourtant plus de place, alors que ces deux mouvements politiques réuni représentent actuellement une moindre part de l'opinion que le FN...).

Chacun son opinion sur la question, c'est évident. Mais dans ce cas, si vous vous déclarez être contre les extrêmes, dans ce cas il faut également appeler au boycott de la campagne du Front de Gauche, sinon votre argumentaire n'a aucun sens (cf. Nathalie Bruneau, qui est anti-démocratique au possible, faisant elle-même partie d'un mouvement issu des extrêmes, qu'elle ironie...).

En effet, pourquoi accorder plus de pouvoir à un mouvement comme le Front de Gauche par exemple, en accordant des salles à Jean-Luc Mélanchon, et qui pourtant pèse plus de deux fois moins dans l'opinion que Marine Le Pen...

Tout ce que vous arriverez à faire en dénigrant le Front National, c'est attirer l'attention et la compassion sur ce parti d'extrême-Droite, en lui accordant de surcroît une certaine légitimité, et allant donc à contre pied de ce que vous vouliez au départ... S'en est pathétique !!!

(Je n'arrive même pas à comprendre qu'on puisse débattre sur ce sujet d'autrefois, c'est un retour en arrière foudroyant et inquiétant... Honte à nous !)
#56 - Le 11 décembre 2011 à 15h33 par Rosso, Toulon
Bel exemple de démocratie!
Ont-ils si peur que Marine au pouvoir par les urnes?
Tous ceux qui ont soutenus les pires régimes de la planète:de Mao à Pol Pot,du FLN à Staline!!
Quelle honte!
Ne répondons pas à ces provocations qui ne sont que la preuve de leur panne de propositions pour la France.
La réponse se fera dans les urnes.
Mesdames,Messieurs les staliniens préparez vos mouchoirs!!
#57 - Le 11 décembre 2011 à 16h42 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
si LEPEN est indésirable à saint Nazaire, MELENCHON l'est aussi alors ? c'est également un extreme dans notre pays

parce que si j'ai bien compris certains, il faut casser du LEPEN
certes. mais s'agit il des mêmes personnes qui n'ont rien dit lors des primaires socialistes ? ou la municipalité a gracieusement mis à disposition toute une logistique ? quand même sympa de la part des municipalités de jouer le jeu pour la jouissance de ces mêmes personnes.
donc si je suis le raisonnement, il suffit de demander au front national de faire des primaires pour 2017. et Saint-Nazaire ouvrira généreusement ses portes.

non non non. moi je pense que le droit de vote est un droit réel. mais qu'il faudrait faire passer un permis vote comme un permis voiture. parce que certains n'ont vraiment pas le niveau.
ca braille ca braille, mais ca n'est même pas capable d'élever le débat au dessus du marteau ou de la faucille
#58 - Le 11 décembre 2011 à 18h40 par franck Berthelot, St-nazaire
Phil> La cour des comptes ne "félicite" jamais qui que ce soit! Elle rend des avis, positifs ou négatifs avec des pistes à suivre, mais ne se prononce jamais de la sorte!

Pour les villes gouvernées par le FN, pourquoi n'ont-elles tenue qu'un demi mandat? Soit 3 ans sur les 6?

Vous allez me dire que des méchants anti-démocrates ont fait des recours? Soit, mais alors si le recours a été accepté pour que le mandat se termine à mi-chemin, c'est qu'il y avait des raisons valables. Sinon les recours auraient été rejetés. CQFD!
#59 - Le 11 décembre 2011 à 19h47 par Damien Perrotin, Saint-nazaire
Le FN est un parti légal. C'est à mon sens regrettable; Les allemands qui ont déjà donné, interdisent les partis néo-fascistes, nous devrions faire de même. En ce qui me concerne, un régime d'extrême-droite serait par nature illégitime et il faudrait employer tous les moyens pour le mettre à bas.
Et si le FN est légal, il est également légal de lui signifier, dans le calme et la dignité, qu'il n'est pas le bienvenu chez nous
#60 - Le 11 décembre 2011 à 19h52 par Nicolas, Californie
Justement j’ai vu recemment la video (ci-dessous) ou JMLePen n’ a pas dit que le genocide juifs était un detail de l’histoire.

Dans cette video il dit uniquement que les chambres a gaz ont été une facon dont les gens sont morts dans les camps(y compris autres que les juifs)... …RELEVAIT du detail .....mais pas la Shoah en elle-meme … car il y a eu aussi la shoah par balle, par mort lente …. par le froid .. par la faim .. ce dont sont aussi morts .... des millions de Russes dans des conditions intemperiques bien plus effroyables que les chambres a gaz…. a Stalingrad et/ou ailleurs ainsi que toutes les autres formes de mort agonisantes comme la pire sans doute a Ouradour Sur Glane etc..

Je viens aussi d’apprendre que deux jours apres il s’ était excuse aupres de ceux que le mot « Detail » aurait pu choque.. Et la personne n’en parle…

D’autre part depuis la fin de la seconde guerre mondiale, L’empire americain a été responsable directement et/ou indirectement (avec l’aide de leur proxis) de la morts de plus de 6 milions de personnes…...et ca continue…

Et la personne n’est choque ! Vive l’humanite !

http://www.enquete-debat.fr/archives/apres-laffaire-du-detail-laffaire-des-guillemets

Quand a Bertrand qui dit qu’il aurait denonce son pere en Publique ..Facile a dire quand on n’est pas devant le fait !
#61 - Le 12 décembre 2011 à 08h05 par rotko
bonjour,

on regardera tous avec intérêt le documentaire que Mme Le Pen, si attachée à la liberté d'expression s'efforce d'interdire !

documentaire de Caroline Fourest, "Marine Le Pen, L'Histoire d'une héritière" ; sa diffusion est prévue sur France 2 le jeudi 15 décembre à 23h 10.
#62 - Le 12 décembre 2011 à 18h24 par JOJO LAPIN, Brest
VOTEZ TOUS POUR MARINE LE PEN !

Et nous aurons alors le loisir de voir si ce qu'elle fait est pire que ce que fait actuellement notre Président Sarkosy !
Et rappelez vous que c'est Jospin qui a dénationalisé EDF-GDF ... voyez le coût du gaz et les résultats d'Areva !!!

Donc UMP ou PS, c'est la même cuisine !
Et songez à la grenouille mise dans l'eau froide et qui s'endort en étant cuite ! Comme nous qui nous endormons après ces démolitions de la France qui datent de 1981 !!!

je vous le répète :
VOTEZ TOUS POUR MARINE LE PEN !
ET FAITES VOTER POUR MARINE LE PEN !

oui, VOTONS TOUS POUR MARINE LE PEN !
#63 - Le 12 décembre 2011 à 19h33 par marée, Dudelange /luxembourg
Je pense que même si la gauche et la droite se réveillent...c'est trop tard;Le dernier en date ,Sarkosy bien sûr,m'a déçue!Il a trahi ma confiance;
Une France arabia ,voilà ce qui nous attend et tout ce qui va avec,les appels à la haine ,le coran,les animaux d'abattoir,tués dans de grandes souffrances,pour plaire à qui? Nos lois sont bafouées.
Oui à Marine Le Pen,qu'elle reste au moins notre tour de garde!
#64 - Le 12 décembre 2011 à 19h40 par marée, Dudelange /luxembourg
Ce n'est pas le FN qui est violent et extrème.
#65 - Le 12 décembre 2011 à 22h32 par stephanie, Saint Nazaire
La liberté d'expression n'est elle valable que pour certains partis ou certaines personnes??? Marine n'est pas Jean Marie,ne faisons pas d'amalgame.Il faut du changement,et du changement radical. Alors vive Marine!!!
#66 - Le 13 décembre 2011 à 03h13 par Nicolas, Californie
@Rotko: La diffamation est condamnable et la justice jugera. Quand a Caroline Fourest, la seule fois ou je l’ai vu debattre a la Tele elle m’est apparue comme une adulte avec une mentalité d’adolescente en quête d’attention.

Le Front National, Monsieur Jean-Marie Le Pen et Madame Marine Le Pen ont fait délivrer par acte d’huissier une sommation interpellative à Monsieur Pfimlin PDG de la société France télévisions dans laquelle ils lui représentent que France 2 va diffuser le 15 décembre 2011 un reportage réalisé par Madame Caroline Fourest et qu’ils ont été dans l’obligation, depuis quelques temps, de déposer plusieurs procédures à l’encontre de Madame Caroline Fourest en se plaignant de diffamations et d’injures très graves.

Par le moyen de cette sommation, le Front National, Monsieur Jean-Marie Le Pen et Madame Marine Le Pen protestent, à l’avance, auprès de Monsieur Pfimlin contre la réitération de ces diffamations et injures dans l’émission du 15 décembre 2011.

Ils font observer que le service public de la télévision devrait, plus que tout autre, s’abstenir de telles diffamations et de telles injures à l’égard d’un parti politique parfaitement légal et d’une candidate à la présidence de la République. Ils rappellent que le Front national a été en outre contraint d’engager une procédure à l’encontre de l’émission « complément d’enquête » de M. Benoit Duquenne diffusée le 9 mai 2011 et que Madame Le Pen a déposé une plainte pour injures à l’encontre de M. Ruquier après la diffusion de l’émission « on n’est pas couché » en date du 5 novembre 2011.
#67 - Le 13 décembre 2011 à 13h18 par travailleur, Saint-nazaire
Comme l'a dit Fabrice David secrétaire général de la CGT, il ne faut pas que les travailleurs tombent dans le piège de la récupération de Marine Le Pen. Ce n'est pas elle qui solutionnera nos problèmes.Nous devons nous regrouper pour être plus fort
#68 - Le 13 décembre 2011 à 14h07 par Gibus, Saint-nazaire
Camarades, il est grand temps de regarder les choses en face. Réveillez-vous et ne céder pas à la sirène de Marine. Ses discours ne sont que haine, provocation, racisme. Le FN ça sent mauvais !
#69 - Le 13 décembre 2011 à 17h06 par rotko
@ notamment nicolas de Californie, mais aussi aux autres, voir plus haut.

Le livre de caroline fourest sur Marine le Pen est sorti chez Grasset. Il n'est pas attaqué pour diffamation ?
alors pourquoi s'en prendre au film pour en interdire la diffusion ? C'est la divulgation des turpitudes qui gêne la famille le Pen ?

c'est toute la presse qui est visée avec "complémént d'enquête" ? Et Ruquier, il gêne aussi ? Voilà qui montre la volonté d'imposer le silence sur les réalités du front national.
#70 - Le 13 décembre 2011 à 17h38 par zoltano, Saint Nazaire
Pour en savoir plus sur la haine la provocation, le racisme

http://www.postedeveille.ca/
#71 - Le 13 décembre 2011 à 21h53 par Nicolas, Californie
Marine Le Pen Raciste...! La marraine de sa fille est Hughette Fatna. Cette une noire Antillaise. Elle provoque oui car elle n'a pas la langue de bois..dans son style aggressif ce que je lui reproche. Quand a sa soit-disante haine... Camarade44 projette la sienne a son encontre car en tant que fils d'emigres ne en France, je ne ressens aucune haine dans ses discours.. mais que des verites.
#72 - Le 14 décembre 2011 à 03h51 par Nicolas, Californie
J’irais pour la premiere fois voter au consulat,et ce sera pour Marine Le Pen (Si elle peut se presenter)....

...pour la seule et unique raison qu’elle est la seule a vouloir SAUVEGARDER LA LAICTE qui est la digue qui empechera la montee du flot islamiste.

Si cette digue est brisee ce sera la fin de la france, de son identité et homogenoité (donc de sa force)……si c’est cela que vous voulez.

Le port du voile est une provocation a l’encontre de la laicite et des autres religions, car les citoyens dans une république laique n'exhibent et/ou n’imposent pas leur religion dans la sphère publique non seulement par tradition laique ….mais aussi par RESPECT des convictions religieuses de chacun qui dans un pays laique font partie du domaine privée…

..car en plus …. le voile n’est meme pas une loi coranique ….mais une imposition par les frères musulmans dans un but de controle sociale des femmes. (voir video sous-titree en Francais). En 1959 jusqu’a 1978 aucune femme ne portait le voile en Egypte.. alors qu’en 2004.. 90% des femmes le portrait .

http://www.youtube.com/v/HmTWI2Ij8NY?version=3&hl=en_US

A mon avis voila dans l’immediat le plus important ….car une fois bien implantee… l’islamisation (qui en france avance par petit bout)… sera irreversible…. alors que l’economie (avec ou sans l’euro) pourra toujours s’ajuster bien que vouloir rembouser la dette par une autre dette c’est faire de la “woodoo economics”..
#73 - Le 14 décembre 2011 à 08h28 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
à l'attention de Camarade44

>>> Camarades, il est grand temps de regarder les choses en face. Réveillez-vous et ne céder pas à la sirène syndicaliste. Ses discours ne sont que haine, provocation, anarchisme. Le syndicalisme ça sent mauvais ! <<<

Caramade44, ce sont les extremes qui sentent mauvais et on peut aisément copier/coller votre message et l'adresser à l'extreme gauche ou aux syndicats.

Merci d'avoir tendu le bâton ...
#74 - Le 14 décembre 2011 à 11h35 par GUILLARD France, Saint-nazaire Ouest
Pour être signalé comme indépendants, j'ai bien été " sucrée" encore une fois, que faite vous de la liberté d'expression, je n'insulte personne, je fais comme d'autres, éclairer sur des actes que trop de gens ne connaissent pas.
Les " petits arrangements" avec la mairie fait que !! bravo pour votre manque de courage !
#75 - Le 15 décembre 2011 à 16h39 par Dugas josiane, Carnoules
" Je combattrai toujours vos idées mais je me ferai tuer pour que vous puissiez les exprimer. " Voltaire.
A méditer, Madame Bruneau !
#76 - Le 16 décembre 2011 à 17h30 par rotko
Bonsoir,
Pour qui voudrait voir ce documentaire, aller sur http://tinyurl.com/c4fqjgk
#77 - Le 18 décembre 2011 à 08h32 par Shogun, Saint Nazaire
J'ai assisté il y a 2 mois sur St Nazaire à une rencontre du Cercle de Défense des travailleurs syndiqués . Ce cercle regroupe des syndiqués de divers syndicats de la région Nazairienne l'originalité , ce sont des travailleurs dont le coeur penche !!!! vers Marine Le Pen . Une deuxième originalité , c'est que cette "inter-syndicale" c'est bien passée .
#78 - Le 18 décembre 2011 à 09h19 par shogun, Saint Nazaire
"Les sous-traitants locaux de STX sont confrontés à la concurrence de plus en plus forte de la mains-d'oeuvre étrangère. Le sujet est d'autant plus sensible en période de baisse d'activité."La CGT organise finalement un débrayage interne, ce mardi matin. « La base ronfle. On voit débarquer des gars des pays de l'Est, d'Espagne ou du Portugal », témoigne Jean-Michel Savary, élu CGT au comité d'entreprise. « Ils sont payés au Smic, ils font 50 ou 60 heures par semaine et leurs heures supplémentaires ne leur sont pas payées. » Les syndicats sont prudents.« Le sujet est délicat mais on ne peut pas rester sans rien faire, poursuit Jean-Michel Savary. Certains salariés des sous-traitants locaux travaillent depuis des dizaines d'années ici. Ils sont indispensables à la construction des navires. Ils doivent conserver leurs emplois et des salaires décents." Ces lignes sont extraites de l'article "La Navale : Les salariés étrangers montrés du doigt ...Mon commentaire : Ce ne sont pas ces salariés qu'il faut condamner , mais le grand patronat qui les exploites et aussi une certaine gauche démagogue pour qui la France doit être la terre d'accueil de toute la misère du monde .La préférence Nationale ce n'est pas la haine des autres , mais l'amour des siens !
#79 - Le 19 décembre 2011 à 21h28 par Nikos, Nantes
Ayant eu comme Madame Bruneau comme professeur au lycée, je peux confirmer que cette personne n'hésite pas à diffuser ses idées nauséabondes et totalitaires de la vieille extrême gauche à ses élèves...
Par exemple, en étudiant des livres où on traîte Jean Marie Le Pen de Duce breton et où des militants du FN ne sont que des skinheads débiles...
Vive l'éducation nationale!
Ahhhh les extrêmistes de gauche, tellement marginaux, toujours cette idée fixe de vouloir agiter la menace fasciste et de fantasmer sur le passé des régimes totlitaires.
Sauf qu'on est en 2011 et que le réalité la dépasse complètement, car c'est l'Europe qui change et non pas seulement la France, partout l'esprit de protection écononmique, social et patriotique ne se fait plus par la gauche internationaliste et mondialiste, mais par les mouvements nationaux...
Interdire Marine Le Pen de faire son meeting, c'est interdire la liberté d'expression et cela n'est plus possib le aujourd'hui.
En tout cas, je serai à ce meeting, non pas en soutien inconditionnel au FN, mais pour me faire une opinion par moi-même avant de voter.
Ne nous laissons pas nous manipuler par ces gens tellement enfermés dans leur délires et votons LIBRE.

Ps: On se demande vraiment de quel côté est la haine en lisant de tels propos, hein Madame Bruneau...
#80 - Le 21 décembre 2011 à 19h29 par Nicolas, Californie
Cette gauche haineuse ressemble de plus en plus à l’extrême droite!

http://ripostelaique.com/cette-gauche-haineuse-ressemble-de-plus-en-plus-a-l%e2%80%99extreme-droite.html

Un vote de civilisation!

http://www.youtube.com/watch?v=raqTqdFtHvM

Pour ceux qui ont de la haine envers Marine Le Pen.....elle n'apparait qu'une quarantaine de secondes sur les 10 minutes de la video
#81 - Le 24 décembre 2011 à 04h33 par Mathias , Versailles
Nous savons que la France compte 5 millions de croyants musulmans (7% des français), et que les personnes déclarant pratiquer l'Islam représentent 3% des français (donc 2 millions de fidèles pratiquants).

En comparaison, 40 000 millions de français sont Catholiques (60%) et 15% des français déclarent aller régulièrement à l'église (1 fois par mois) soit 10 millions, notamment dans les grandes villes où ce taux peut grimper, surtout dans les milieux les plus favorisés.

Donc : à peine 5% des français vont à la messe tout les dimanches (3 millions) soit 7% des Catholiques, alors que 40% des musulmans vont à la prière du vendredi (2 millions) soit 3% des français... Ce qui explique donc qu'ils soient aussi nombreux dans leurs lieux de culte, bien qu'étant cependant ultra-minoritaire.

D'ailleurs, en France il y a 45 000 Églises Catholique (soit 1,3 par commune), 3 000 Temples Protestant & Évangélique et 2 500 mosquées...

Du point de vue démographique, même si il est vrai que les populations musulmanes ont plus d'enfants par femme (3,7) que les français de souche (1,3), il faudra tout de même un sacré moment avant qu'ils ne soient majoritaire (même si, j'en conviens, il ne suffit pas d'être "majoritaire" pour peser et initier des changements : cuisine Halal, horaires des piscines, et prochainement disparition des croix de pharmacie à Paris).

Mais, ce que nous ne savons pas en revanche, c'est sur ces 5 millions de musulmans combien sont favorable à un Islam Radical (République Islamique de France fondé sur la Charia) et combien sont favorable à un Islam de France modéré compatible avec la Laïcité et nos lois Républicaines et Démocratiques ? (En Grande-Bretagne, ce rapport étant de 30%/70%).

Alors, devons-nous avoir peur de 1,5 millions de potentiels fondamentalistes, dès lors qu'ils ne pèsent, pour l'heure, que 2% de la population ?

À bon entendeur, bonnes fêtes de fin d'année à tous (temps qu'on peut encore fêter Noël : LOL).

(Sources : La Croix.com 28/12/2009)
#82 - Le 24 décembre 2011 à 05h17 par Mathias , Versailles
D'ailleurs, à l'échelle mondiale, d'ici 2050 (si les équilibres pré-établis sont maintenu) l'Islam restera toujours la seconde religion mondiale, avec près de 2,7 milliards de fidèles (contre 1,4 actuellement), derrière le Christianisme et ses 3,3 milliards de fidèles, contre 2 Md actuellement (notamment grâce à la percée des Chrétiens Évangéliques en Afrique, et même des Catholiques qui passeront de 1,3 Md à près de 2 Md).

Cependant, l'écart entre musulmans et Chrétiens tend à se résorber, lentement mais sûrement, puisque les musulmans seront multipliés par 2 (soit +100%), alors que les Chrétiens seront 1,6 de plus (soit +60%) ---> Si tant est que l'Islam ne se propage pas encore d'avantage vers le Sahel et l'Afrique Subsaharienne, là où les évolutions démographiques seront les plus fortes (et donc censées être majoritairement en faveur des Chrétiens dans cette projection... Auquel cas le rapport de force en serait encore d'avantage amoindri).

(Cf. PRB.org : Population Reference Bureau)
#83 - Le 27 décembre 2011 à 22h05 par Nicolas, Californie
REPONSE a MATTIAS qui pose la question suivante: Alors devons-nous avoir peur de 1.5 Million de potentiels fondamentalistes des lors qu’ils ne pesent pour l’heure que de 2% de la population.

L'histoire nous apprend qu'une forte minorité agissante l'emporte souvent sur une majorite inorganisée et sutout appeurée.

la revolution Russe s’est faite avec au depart uniquement 600 bolchevicks organisés et determinés qui ont réussi a subjuguer la Russie.

La peur dans les banlieues est distillee… non pas par des centaines de racailles….. mais seulement par quelques poignes d’entre eux, ou les represailles sont telles….. que les gens n’osent pas porter plainte……

Les islamistes bien que pour l’instant minoritaires excercent sur des quartiers des pressions considerables avec les guetteurs des batiments qui font 3 par 3 les cages d’escaliers avec toute la graduation- C’est d’abord une viste courtoise- puis une deuxieme .. un peu moins courtoise- apres ce sont des lettres d’insultes et de menaces- après on va defequer sur le paillasson- après on s’en prend a la voiture et au cas extreme mais plus rare. on s’en prend aux enfants a qui l’on pietine leur gouter en période de Ramadan y compris ceux non musulmans.. pour resumer les propos de Xavier Lemoine (dansla video ci-dessous) en tant que Maire de Montferneil, fort d’une presence de 25 ans en Seine Saint-Denis

http://www.enquete-debat.fr/archives/conference-islam-et-integration-avec-xavier-lemoine

Ils prennent d’abord en otage un immeuble…. une rue…. des rues … un quartier …des quartiers… et ainsi de suite… … en chassant ceux qui ne se plient pas a leur directives avec toutes sortes d’intimidations, de menaces ….et/ou pires…. Ceux qui en ont les moyens partent … …les autres pour avoir la paix se plient a leur demande ou beaucoup de femmes portent le voile non pas par conviction , mais pour avoir la paix sociale…..
#84 - Le 27 décembre 2011 à 22h15 par Nicolas, Californie
Suite a mon post precedent:

Xavier Le Moine dit: Je suis horrifié, je suis scandalisé pas pas etonné ... C’est que lorsque vous avez des cibles qui commencent a etre harcelées avec des tactiques d’intimidations et/ou pire.. je sais quelle est la perséverance de certains pour faire céder , craquer certains commercants (boucherie non Halal, Boulangerie traditionnelles ) pour faire partir certains habitants tour simplement pour des motifs divers et variés. Ce sont des méthodes courantes que je connais.

Vu les bascules demographiques qui sont en train de s’operer sous vos yeux dans l’espace de quelques annees, vous pourrez tres bien avoir des villes ou des quartiers entiers qui basculerons sur une mixite sociale et communautarisme

NE VOUS CROYEZ PAS EN DEHORS de la confrontation dont laquelle un certain nombre de villes et departments (26) sur 103) sont déjà …..mais qui tres rapidement gagnera l’ensemble du pays…

Ce risque est trop grand pour les laisser faire
#85 - Le 29 décembre 2011 à 08h47 par GUILLARD France, Saint-nazaire-ouest
Complètement en accord avec NICOLAS, mais il faut dire aussi que ça se passe comme ça aussi avec des Français d'origine lointaine dans le temps, juste pour avoir son logement, faire tout et n'importe quoi, et ceci à cause de la situation crée volontairement pour diviser les classes sociales, et mieux règner, l'oisiveté génère de tels problèmes désagréables pour ceux qui partagent le même immeuble, quartier, ville.
Ils dorment jusque tard dans la matinée, mais font le cirque la nuit !! merci la mixité sociale.
Il est grand temps que tout cela finisse pour que les personnes plus âgées que eux, trouvent enfin une paix mérité après des années de travail.
Un voeux qui pourrait se réaliser SI ?????
#86 - Le 27 janvier 2012 à 18h33 par GUILLARD France, Saint-nazaire-ouest
Je ne voudrais pas monopiliser le site, mais avec ce que j'ai lu sur Ouest-France: certaines associations feraient barrage pour ne pas octroyer légalement et démocratiquement une salle à Madame Marine LEPEN !!
Elles poseraient une candidature pour la location d'une salle pendant cette période!
Sachez que plus vous allez lui mettre des bâtons dans les roues, plus de gens voterons pour elle, moi la 1ère! vous appelez ça de la démocratie!! c'est bien le mot préféré des élus locaux! ils se disent socialistes !!! je suis apolitique, mais bien écoeurée de voir de tels comportements indigne d'une société dite en évolution !on se dit EUROPEENS !! tous parti politique à le droit et le devoir de s'exprimer! depuis le temps que ceux qui ont eu le pouvoir nous racontent des mensonges encore plus gros que eux !! ça suffit! et les associations qui ralent! elles devraient avoir le courage de se dévoiler! ça ferait que des personnes comme moi, qui ne veulent que la justice, ne cotisent plus dans ces associations!
Que font-elles pour faire respecter les DROITS de l'HOMME et du CITOYEN ??la liberté d'EXPRESSION elles connaissent ?
Quelle mentalité dans cette ville qui se déclare ouverte sur le monde !
60 ans que j'y suis, mais dès que je vais le pouvoir JE PARS VERS D'AUTRES HORIZONS à la ségrégation politique ne ce fait pas aussi lamentablement.
Je voterais toujours contre les socialistes tant qu'ils auront ce comportement!
Et je peux vous assurer que les belles paroles de leur représentant ne va pas faire long feu, ils promet comme d'autres, mais ne disent pas s'ils vont diminuer leurs salaires, les intérêts des actionnaires, bloquer les loyers, l'électricité, le gaz, les taxes inadmissibles pour soit disant éviter les pollutions chez nous !augmenter les retraites des femmes seules jusqu'à 65 % au lieu des 50 actuellement, ça n'est pas l'égalité entre femme et homme comme beaucoup laissent croire.
Les femmes ont toujours travaillées plus que les hommes: travail-famille!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction 06 70 26 95 14  |   Nous contacter