Saint Nazaire Infos

Marie-Odile Bouillé interpelle Manuel Valls pour l'autouroute de la mer

Faute de subvention, l'autoroute de la mer risque d'être fermée le 18 septembre. Les élus s'agitent et écrivent qui à l'Europe, qui à la Ministre de l'écologie.Marie-Odile Bouillé députée socialiste, elle s'adresse à Manuel Valls.

Monsieur le Premier Ministre,
Louis Dreyfus Lines, exploitant depuis 4 ans l'autoroute de la mer entre les ports de Montoir et Gijon, devrait annoncer l'arrêt de cette liaison le 18 septembre prochain. Malgré un taux de remplissage satisfaisant, l'arrêt des subventions des Etats français et espagnols et de l'Europe ne permettrait plus d'assurer la rentabilité de la ligne. La fin de cette autoroute de la mer serait un mauvais signal.
Sa suppression aura inévitablement des répercussions sur l'emploi et les recettes du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire, alors même qu'une autre ligne sera bientôt ouverte entre Saint-Nazaire et Vigo.
Dans les deux cas, il s'agit d'un projet innovant d'alternative au fret routier dont on sait combien il est peu écologique et engorge les axes entre la France et l'Espagne. C'est cet avantage qui a été largement
promu pour justifier la création de cette liaison maritime et il garde aujourd'hui toute sa pertinence. Il faut sans doute accepter parfois que certains projets ne trouvent pas immédiatement un seuil de rentabilité sans aides publiques et considérer que leur intérêt économique, social et écologique impose de se réinterroger sur le niveau d'intervention publique.
Les enjeux environnementaux sont au coeur de vos préoccupations et doivent guider les engagements du gouvernement pour permettre la poursuite de cette autoroute de la mer. J'en appelle à votre arbitrage
sur ce dossier emblématique de l'ambition de la France à soutenir les initiatives de développement durable et vous demande de prendre toutes les initiatives utiles au niveau national et européen pour favoriser le développement des autoroutes de la mer afin de ne pas avoir à traiter dans quelques années la même situation pour la liaison Saint-Nazaire-Vigo.
Je vous prie de croire, Monsieur le Premier Ministre, à l'assurance de ma haute considération.


Marie-Odile Bouillé
 

11/09/2014 | 3 commentaires
Article précédent : « Journée nationale du transport public le 20 septembre »
Article suivant : « La CARENE demande à Ségolène Royal le soutien public pour le maintien de l'autoroute de la mer »

Vos commentaires

#1 - Le 11 septembre 2014 à 19h58 par Hargneux
Tiens, depuis quand a-t-on une députée ?

Je croyais à un député fantôme jusqu'à maintenant ?

Quel est son intérêt à s'exprimer maintenant ? Cela n'intéresse personne
#2 - Le 12 septembre 2014 à 09h21 par CLEV
***MODERATEUR***
#3 - Le 15 septembre 2014 à 13h46 par CLEV
étant censuré par modérateur,je persiste en soutenant hargneux.Mde la députée est inexistante sur la circonscription

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter