Saint Nazaire Infos

Maraude : encore plus efficace

Ce mercredi 21 novembre a été signé un protocole de partenariat entre l’association La Rose des Vents, le Centre hospitalier et Anef-ferrer. C’est une optimisation des moyens et des compétences.

Il s’agit d’un véritable travail de coopération, déjà fin 2010 le CCAS avait délégué la mission de veille sociale à Anef-ferrer. Aujourd’hui, cette signature engage les trois intervenants dans une phase de mutualisation supplémentaire.
 

Qui fait quoi ?

La Rose des vents est porteuse d’un centre d’accueil et d’accompagnement à réduction des risques chez les usagers de drogues et avec qui la ville travaille depuis 2007.
Le centre hospitalier de Saint-Nazaire a mis en place une équipe mobile « psychiatrie et précarité » (EMMP) et une permanence d’accès aux soins de santé appelé PASS.
L’association Anef-ferrer est missionnée pour mettre en place la maraude hebdomadaire du lundi (14 h 00 à 17 h 00), elle traite les personnes en errance sur place, évalue en mobilisant ses partenaires. Elle a aussi un rôle d’observation, localise les squatts et tente d’actualiser les statistiques.
L’équipe de la maraude est donc constituée par un professionnel d’Anef-ferrer, un de la Rose des Vents et en alternance un professionnel de l’EMPP et un médecin de la PASS.
Présente dans le centre-ville, elle va au-devant des personnes en difficulté vivant dans l’espace public, des hangars ou dans des squats pour établir dans un premier temps un lien, puis instaurer une relation de confiance.
Même si les personnes sont libres de leurs vies, elles sont néanmoins incitées et orientées vers des services adaptés (accès aux droits, à l’hébergement et à la santé). Rappelons qu’il existe une autre maraude réalisée par la Croix rouge le vendredi à partir de 18 h 00.

Grand froid

Foyer Blanchy
Foyer Blanchy

En cas de déclenchement du plan grand froid par le préfet, ces maraudes sont renforcées par les bénévoles de la Protection civile. Le plan grand froid peut s’activer à tout moment entre le premier novembre et le 31 mars. Il entraîne notamment le renforcement dans les structures d’accueil comme le centre Blanchy.
Ce dernier sera de nouveau opérationnel à 100 % dès le 26 décembre. Il a effet l’objet d’une réfection complète, y compris du mobilier. Possédant de grandes chambres, en cas de besoin, il peut passer de 30 à 50 places.

Pas d’explosion des chiffres

Crise aidant, on pourrait penser trouver malheureusement des statistiques alarmantes en terme de bilan  depuis plusieurs années. Il n’en est rien. Pour les responsables d’Anef-ferrer : « Il est difficile d’effectuer une véritable comptabilité, les gens vont et viennent, dorment dans des squats, sont hébergés, mais traînent toute la journée en ville ».
« On  estime que 15 à 17 personnes sont  véritablement fixées à la rue ». L’association compte suivant les saisons et les années de 40 à 50 personnes dehors. La population a tendance à se rajeunir, mais reste moins longtemps sur le trottoir en terme de temps.
Les axes de réflexion des équipes qui travaillent sur le sujet portent l’hygiène corporelle et la veille sociale. L’on  tend à aller de plus en plus vers une prise en charge à la carte, en s’adaptant aux demandes.
Relire : http://www.saintnazaire-infos.fr/pour-le-peuple-de-la-rue-23-43-1137.html

Pratique :

Pour alerter les services : le 115

 

21/11/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Une nouvelle crèche pour le centre hospitalier »
Article suivant : « Un centre nautique en 2017 avec cinq bassins et un espace détente »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter