Saint Nazaire Infos

Maisons d'hébergement solidaire de Saint-Nazaire : le député Mathias Tavel ne veut pas d'expulsion sans relogement

Deux pavillons du boulevard Neyman sont occupés depuis par des personnes sans solution d’hébergement. La mise en œuvre de l'expulsion des Maisons d'hébergement solidaires de Saint-Nazaire est proche. 

Pourtant une quinzaine de personnes dont plusieurs enfants sont présents sur place. Ils n'ont pas été pris en charge par le 115 jusqu'ici.

" L'expulsion sans proposition d'hébergement ne serait pas acceptable au regard du droit au logement.

 L'Etat a la responsabilité de l'hébergement d'urgence. Il doit prendre ses responsabilités pour qu'une solution soit proposée à chaque personne présente aux MHS.

J'insiste en particulier sur le sort des enfants présents sur place. La place des enfants n'est pas au milieu d'une opération de police ni à la rue. Elle est dans un hébergement stable permettant la scolarisation et l'accompagnement social, qui plus est à à la veille de la rentrée scolaire. 

J'appelle donc à l'instauration d'un dialogue immédiat entre toutes les parties prenantes (État, ville, collectif de soutien et personnes concernées), avec le concours de toutes les bonnes volontés disponibles pour y contribuer efficacement." 

31/08/2022 | 2 commentaires
Article suivant : « Saint-Nazaire : Etre logé est un droit 141ème cercle de silence »

Vos commentaires

#1 - Le 06 septembre 2022 à 16h12 par Chloé, Saint-nazaire
Le Maire M. Samzun vient de rejoindre la bande à Cazeneuve qui conteste l'entrée du PS dans la NUPES. Cela explique peut-être sa position.
#2 - Le 07 septembre 2022 à 23h01 par Hélas , Pornichet
Il va donc les accueillir chez lui dans la Sarthe !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter