Saint Nazaire Infos

Maison de quartier de la Bouletterie : réouverture progressive

Le mardi 9 juin 2015, quatre salariés de la maison de quartier de la Bouletterie ont exercé leur droit de retrait. Ils ne pouvaient plus exercer leurs fonctions à cause de tensions dans et autour de l’équipement. Le batiment avait été fermée. La Mairie explique dans un communiqué que des réunions se sont tenues, des mesures ont été prises. Les activités seront rétablies de manière progressive.

« Sans sous-estimer les difficultés rencontrées sur le quartier de la Bouletterie, il est primordial que les  acteurs publics restent présents pour pouvoir proposer aux habitants jeunes et adultes des services qui leur  sont nécessaires.
Les difficultés sociales réelles rencontrées par une grande partie des habitants ne peuvent servir d’alibi à  quelques-uns qui s’inscrivent plus dans une attitude de délinquance. Nous entendons maintenir et renforcer la  présence de la Ville et de ses partenaires dans les champs sociaux et éducatifs et apporter les réponses  adaptées aux comportements qui ne le sont pas » 
déclare la première adjointe Laurianne Deniaud,  en charge de la politique de la ville.


Des réunions ont été organisées et la situation a également été traitée dans le cadre de la cellule opérationnelle de la tranquillité publique en  résence de la procureure de la République et du commissaire divisionnaire.
En parallèle, un contact a été maintenu avec les services de la police nationale et différentes  mesures ont été prises pour garantir la propreté et la sécurité de l’équipement. Par ailleurs, plusieurs réunions  techniques ont associé la direction de l’association et les services municipaux en lien avec les autres acteurs  socio-éducatifs présents sur le quartier (Office Municipal de la Jeunesse, Association Nazairienne de  Prévention Spécialisée), à l’initiative de la Ville et en accord avec la présidente de la FMQ.

La Ville a décidé de :
- recruter pour l’été un éducateur sportif et un accompagnateur socio-éducatif afin de soutenir et  accompagner l’équipe de la maison de quartier lors de certaines activités ;
- maintenir toutes les activités prévues dans le cadre de la « Caravane de l’été » et programmées sur le  quartier de la Bouletterie.
- renforcer la présence des médiateurs dans et auprès de l’équipement.
- contribuer à la rédaction d’un socle commun constitué par les valeurs éducatives partagées par tous les  professionnels qui interviennent.
- engager des actions concrètes en faveur des jeunes éloignés de l’emploi/formation avec le lancement du  projet issu du contrat de ville : « les jeunes, une place dans la Cité ».

Ces différentes mesures ajoutées à celles prises par la FMQ en direction de ses salariés (écoute individuelle  et collective, recrutement d’un directeur), semblent de nature à permettre la réouverture de l’équipement à  court terme.
Celle-ci pourra se faire de manière progressive et selon les activités qui seront programmées par la maison de  quartier.
Une fois l’été passé, d’autres pistes de travail sont envisagées afin de construire un nouveau projet éducatif  partenarial sur la base d’un diagnostic partagé.
Source : communiqué municipal

02/07/2015 | 5 commentaires
Article précédent : « Mistral : la Russie et la France auraient trouvé un accord »
Article suivant : « Canicule : la solidarité comme meilleur remède »

Vos commentaires

#1 - Le 02 juillet 2015 à 14h16 par La boulette, Saint Nazaire
On se marre à la boulette

Des équipes de "djeuns" provoquent les habitants du quartier,menacent les jeunes qui veulent seulement profiter des activités de la maison de quartier, ces mêmes "djeuns" provoquent la police et dealent devant la mq.
Les mesures éducatives ne suffisent plus, place à la répression.
Il est grand temps que tout le monde puisse profiter en paix de ce quartier.

"djeuns" =sauvageons anti social, une vingtaine d'individus qui pourrissent tout un quartier.
Et pourquoi pas une caméra de dissuasion dans ce quartier ?
#2 - Le 03 juillet 2015 à 14h57 par la rubarbe, St Nazaire
ça commence comme ça , impunité ... laxisme , médiateurs, bons sentiments, et ça finit très mal - voir TOulouse, Lunel, Racca ...

Et Quid des nombreux vols de vélos , en ville et aux plages , actuellement ? La police est débordée,
Est il possible de s acheter un vélo ? de le garder 8 jours ? !

c est ça le "vivrensemble " proné par la mairie ? on m a volé 4 vélos , dont 1 lors de sa 1 ere journée -
#3 - Le 03 juillet 2015 à 22h13 par Jégrandi issi, Saint-nazaire
Pour pédaler dans la choucroute comme vous le faites, pas besoin de vélo !!!
En mettant la tête dans l'guidon, vous devriez prôner le rétablissement de la guillotine ...
Affligeant.
#4 - Le 15 juillet 2015 à 19h12 par la rubarbe, St Nazaire
pour un vol de vélo ? même récidiviste ?
les peines planchers appliquées sérieusement devraient suffire
#5 - Le 30 septembre 2015 à 18h22 par Wagner
Les fameux 70% de la population Française éligibles aux logements sociaux.

En fait le bottom 30%, comme d'habitude et on s'étonne que les 40% supérieurs se barre dans le secteur locatif privé. Par contre la mairie, elle, l'a toujours pas compris et continuer d'infliger du logement social y compris même dans les quartiers résidentiels tranquille, quitte à flinguer complètement l'image de marque des dits quartiers.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter