Saint Nazaire Infos

Lycée expérimental : l'équipe éducative continue de chercher des solutions

L'équipe éducative du lycée espérimental rend compte de sa visite au Rectorat en décembre. Elle estime que a spécificité du lycée expérimental n'est pas reconnue et continue ses démarches.

« À l'heure où les constats d'échec du système scolaire se multiplient (PISA, INSEE) et où le gouvernement se propose de refonder l'école, pourquoi mettre en danger un lycée qui propose une alternative ?

Le mardi 17 décembre, des membres de l'équipe éducative et des élèves du Lycée Expérimental de Saint-Nazaire ont été reçus par des membres du cabinet du recteur afin d'évoquer les difficultés de fonctionnement de leur établissement, notamment en ce qui concerne leur liberté de circulation mise à mal par une circulaire interdisant aux enseignant-e-s de véhiculer des élèves avec le minibus du lycée.

Cette rencontre s'est soldée par une fin de non-recevoir où la spécificité du lycée n'a pas été prise en compte. Pourtant, les représentants du rectorat ont en même temps reconnu que l'application de cette dernière limitait les sorties scolaires dans de nombreux établissements de l'académie ce qui est en contradiction avec les objectifs énoncés dans le préambule de ce texte.

L'équipe éducative déplore l'absence de recherches de solutions communes et persiste dans ses revendications autour de la liberté de circulation et d'expérimentation. Elle continue ses démarches et a obtenu une audience le 21 janvier au Ministère de l’Éducation Nationale avec M. Delahaye, directeur de la DGESCO (Direction Générale de l'Enseignement Scolaire).

Nous restons déterminé-e-s à défendre notre projet d'établissement et la liberté de circulation pour nous et tous les autres établissements concernés par cette circulaire. Nous sommes persuadés que le monde ne s'appréhende pas uniquement via les écrans d'ordinateur, que les rencontres sont essentielles. Si la sécurité des élèves est primordiale, elle ne peut pas être un frein à nos actions éducatives. »

Communiqué de l'équipe pédagogique du Lycée expérimental.

 

10/01/2014 | 9 commentaires
Article précédent : « Omnisports, SNOS Partenaires : L’ultime mandat pour Daniel Fleuret »
Article suivant : « Saint-Nazaire Conseil municipal : les inquiétudes pour les chantiers en arrière-plan »

Vos commentaires

#1 - Le 11 janvier 2014 à 21h40 par Jean-Pierre, Saint-nazaire
Vu les résultats de ce type d'établissement et l'engouement au travail, le mieux est de fermer ce type organisme
#2 - Le 12 janvier 2014 à 17h45 par Aymeric
Jean-Pierre, vous parlez apparemment de ce dont vous ne connaissez rien.

Sachez que faute de créer de bon "travailleurs",ce "type d'organisme" créait des jeunes heureux et indépendants et les préparent à donner le meilleur d'eux même (par conséquent, l'engouement au travail est autrement supérieur à celui demandé en cursus traditionnel) .

Monsieur, ces jeunes dont pour beaucoup la vie est ou à était difficile, repartent de ce lycée expérimental de St Nazaire, plus fort et pour beaucoup plus heureux !

Et si ces valeurs n'ont pour vous pas plus de poids, que les résultats et le travail, sous votre respect, votre vie doit être d'une tristesse accablante.
#3 - Le 12 janvier 2014 à 21h50 par Alexis, Saint Nazaire
@jean-pierre : Les résultats de ces établissements sont des jeunes ouverts au monde, curieux de tout et heureux dans leur vie. Lorsqu'un élève sort du système traditionnel, il est rarement capable de se prendre en charge. Au lycée expé, on apprend l'autonomie, les responsabilités, la vie. Que demander de plus à un lieu d'éducation ?
Je prie pour que le lycée tienne, jusqu'à ce que le gouvernement français se rende compte que nous en avons besoin de ce lycée, que sans lui nous ne serions plus rien.
Les personnes préfèrent mépriser ce qu'elles ne comprennent pas. Ainsi soit il, je préfère être avec des gens ouverts d'esprit...
#4 - Le 12 janvier 2014 à 22h15 par Jones
Dans cet établissement, le but n'est pas d'avoir le bac. Son but est de trouver une voie pour chaque élève, de l'aider, de le suivre jusqu'au bout. Le bac n'est pas primordial.
"Réussir dans cet établissement,c'est sortir en sachant ce que l'élève veut faire, ce qu'il veut devenir. Et lui fournir tout ce dont il a besoin pour y arriver."
Les résultats n'ont rien à voir...
Demandez aux élèves eux-même et aux Membres de l'équipe éducative, vous verrez bien ce qu'ils en disent.
#5 - Le 13 janvier 2014 à 01h49 par De Kerenor, Saint-nazaire
Persévérer dans ses erreurs est indigne d'un enseignant. S'obstiner à proposer des expériences qui mènent à l'échec à de jeunes adultes en devenir est criminel. Arrêtez le massacre !
#6 - Le 13 janvier 2014 à 09h02 par Républicain, Saint-nazaire
92% d'échec au bac!!!!!!
Et c'est là qu'enseigne Mlle Bruneau.

Elle réclame "la liberté de circulation" pour amener ses élèves chez les Zadistes anarchistes de Notre Dame des Landes ?
#7 - Le 02 février 2014 à 23h57 par Yémendja
Pour répondre à ceux qui voient le lycée comme une menace ou un échec et qui considère qu'il serait temps de le fermer, il me semble que ce qui vous préoccupe c'est l'épanouissement réel et le devenir des élèves, mais leur avez vous déjà demandé ce qu'ils tiraient de leurs expériences au lycée? êtes vous seulement déjà aller voir de vous même sont fonctionnement? Je pense que pour que ce débat est un sens chaque partie devrait se tenir informé avant d'affirmer.
#8 - Le 03 février 2014 à 14h53 par Révolté, Saint-nazaire
Une petite expérience sympathique.
voir sur les réseaux sociaux, les commentaires et les profils d'élèves ou d'anciens élèves de ce lycée [Pas tous heureusement)
beaucoup de drapeaux noirs (anarchiste) ou antifasciste (milice violente)
Il est hors de question de couper les vivres à ce lycée, et les élèves ont tout à fait le droit de se revendiquer de tel ou tel parti ou organisation.
Mais la question que l'on peut légitimement se poser ; l'enseignement donné est il apolitique ou orienté politiquement ?
#9 - Le 17 avril 2014 à 23h03 par Tetimo, Nantes
Je découvre tardivement les commentaires à cet article. Et j'en suis outrée et affligée... Bouh diou que les préjugés ont la dent dure! Trente ans que j'entends ça!!!
J'étais en train de chercher des documents pour conseiller à une maman, qui ne sait plus trop comment faire avec sa fille qui est mon élève au lycée, d'envoyer cette dernière au lycée expérimental, qui me semble serait bien adapté pour elle.
Je pense que je sais de quoi je parle en lui conseillant d'y aller à cette jeune, parce que j'y ai été quatre ans élève moi-même, il y aura 30 ans en septembre...
Ce ramassis de bons à rien comme certains semblent le croire, n'a pas donné que des pauvres hères, sans avenir!!!
La plupart d'entre eux (nous) sont devenus des gens tout à fait respectables, plutôt tournés vers le social, l'animation, les domaines artistiques et beaucoup comme moi sont devenus enseignants à leur tour! Comme c'est étrange me direz-vous! Rien que dans mon lycée nous sommes deux profs issus de ce lycée de dépravés que vous croyez décrire! Bac plus 5 ne vous en déplaise!
Et même sans bac, beaucoup ont réussi leur vie! Professionnelle et familiale.
Que de bêtises, colportées ici, sur cet établissement exceptionnel, où j'ai personnellement appris à m'exprimer que ce soit à l'oral ou a l'écrit, où j'ai appris le goût des livres, du théâtre, de l'art plastique et tant d'autre choses. J'ai appris l'indépendance, et la joie de transmettre ce que j'ai reçu dans l'esprit de l'éducation populaire.
Sans ce lycée jamais je ne serais devenue la femme que je suis aujourd'hui.
Un enseignement politique et orienté dites-vous? Encore heureux! L'éducation politique étant l'éducation à ne pas agir sans réfléchir, à comprendre ce qu'on nous propose, à se faire critique et agir en toute connaissance de cause.
C'est cela l'éducation populaire et c'est ainsi qu'elle devrait être pratiquée partout. Et c'est ainsi que j'essaie d'agir dans mon établissement avec mes élèves. Merci le lycée expérimental!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter