Saint Nazaire Infos

Loïck Peyron pulvérise le record de la SNSM en 11 h 48 min 30 s

Tous les pronostiqueurs avaient misé sur le succès de Banque Populaire V dans ce record SNSM. Mais que Loïck Peyron et son équipage de fines lames pulvérisent le temps de Yann Guichard, ça personne ne l'avait prévu ! Le nouveau record établi en 11 h 48 min 30 s est tout simplement grandiose.
Banque Populaire
Banque Populaire

Il est parti prudemment et derrière les autres pour éviter tout problème au beau milieu de la flotte des 72 bateaux qui ont pris le départ à 19 heures, dimanche soir. Quelques minutes plus tard, il est passé à l'attaque, et personne ne l'a plus revu. Dans la nuit sombre, par un temps que les marins connaissent bien, le géant des mers a déployé ses ailes, tel un majestueux albatros. Sur le parcours de 360 miles, cette incroyable machine à record s'est envolée à une vitesse moyenne de 30,51 nœuds, avec des pointes à plus de 40 nœuds à certains moments de la traversée, soit plus de 74 km à l'heure. Résultat : alors que tous l'attendait vers 14 heures, le maxi-trimaran de 60 pieds a franchi la ligne d'arrivée à 6 h 48 min30s. Loïck Peyron et son équipage de stars pulvérisent de 7 h 51 min 28 s, le temps de Yann Guichard avec Gitana 11. Avec ce record, le supersonique des mers établit un nouveau de temps de référence. On a coutume de dire que les records sont faits pour être battus, mais la barre est placée vraiment haute, et il y a fort à parier qu'il perdure plus d'une année. Un sentiment que partage Damien Grimont l'organisateur de la course :"Avec Banque Populaire V, la ligne de départ s'est rapidement transformée en ligne d'arrivée. Ce bateau est un engin de record qui effectuait sa première sortie officielle couronnée par un succès qui restera dans les annales de l'épreuve. Son objectif est le trophée Jules Verne et je ne doute pas qu'il y parvienne. Ce record va demeurer un moment, c'est sympathique. On peut imaginer qu'il aura une durée de vie de dix ans".

Un vainqueur heureux!!!

Heureux vainqueur de l'épreuve, Loïck Peyron ne tarissait pas d'éloges sur son bateau à l'arrivée : " C'est un magnifique navire à bord duquel on a une sensation de protection totale. Je pense d'ailleurs que ce n'est pas seulement une sensation : Banque Populaire qui est très haut sur l'eau et très bien protégé est 1 000 fois plus sécurisant que beaucoup de monocoques de cette course. Pour tous les marins du bord, c'est très important de signer ce temps pour les sauveteurs de la SNSM. Nous sommes tous très heureux que la première couse de ce bateau, - qui n'est pas conçu pour courir en flotte, mais plutôt pour chasser des records - leur soit dédiée".
Derrière l'intouchable Banque Populaire V, Sébastien Josse termine à la seconde place, avec 2 h 30 min de retard sur le vainqueur. Gitana 11 améliore son temps de l'an dernier de plus de 5 heures, mais cela n’a pas suffi pour accrocher le bateau de Loïck Peyron. Cela dit, le skipper du max-trimaran armé par le baron Benjamin de Rotschild n'a pas à rougir de sa tentative. Un constat dont a fort justement convenu Sébastien Josse : "malgré une moyenne de 25 nœuds, contre 18 en 2010 cela n’a pas suffi. Devant, il y avait un extra-terrestre". Sur la troisième marche du podium figure Lionel Lemonchois avec son multicoque Prince de Bretagne qui a coupé la ligne à 12 h 35s. Quant à "Marins des Villes" dont l'équipage est formé en partie par six jeunes de l'Association Nazairienne de prévention spécialisée, il a dû abandonner à hauteur du Palais et devrait reprendre sa route vers Saint-nazaire demain matin.

 

Auteur : YE | 20/06/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Deux Martiniquais du "Marin" au départ de la Transquadra »
Article suivant : « 70 bateaux ont pris le départ du record de la SNSM »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter