Saint Nazaire Infos

Lettre ouverte de Denis Lambert au maire David Samzun

Le candidat de la liste Saint-Nazaire sur Mer, Denis Lambert, relance les questions sur la protection des Nazairiens en adressant une lettre ouverte au maire.
26/03/2020 | 7 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 27 mars 2020 à 02h22 par Briéron extralucide, Saint-nazaire
Précision pratique : les flics qui contrôlent les "attestations de sortie" et distribuent au besoin des amendes à St-Nazaire appartiennent à cette même équipe ***MODERATEUR***qui n'a jamais été capable de faire quoi que ce soit contre les trafics et nuisances en centre ville (ou qui se sont contentés de faire semblant, ce qui revient au même). ***MODERATEUR***
#2 - Le 27 mars 2020 à 12h55 par ouvrier du BTP en colere, Saint Nazaire
Plaquiste sur la région de saint Nazaire, je voudrais connaitre votre position sur le maintien ou non des activités dans le BTP sur saint Nazaire.
Le maire appelle les chantiers de l'atlantique a protéger les nazairiens en restant fermé, mais en même temps il laisse les chantiers de sa responsabilité ouvert, cette position va obliger les entreprises du BTP a reprendre car peut être pas soumises au chômage partiel.
deux poids/deux mesures
Qu'en pensez vous?
#3 - Le 27 mars 2020 à 17h17 par Stan Hunter
Lambert c'est le gars qui voulait "le bus de la soif" ?
Il n'a aucune crédibilité...
#4 - Le 27 mars 2020 à 17h35 par Chloé, Saint-nazaire
M. Lambert. Vous avez soulevé lors de la campagne électorale des sujets qui méritaient de l'être, je l'ai dit et écrit mais là vous avez perdu une occasion de vous taire.Vous vous positionnez en accusateur tous azimuts . Vous n'avez pas un mot sur les conditions de travail des personnels hospitaliers, sur les caissières des grandes surfaces, sur les commerçants affectés par les difficultés d'écouler les marchandises, et que vous disiez défendre, pour les agriculteurs etc...
Vous êtes lamentable et pour cause vous êtes partisan des Partenariat Public Privé qui étouffent l'hôpital. Lever le loyer du PPP permettrait d'acheter des masques par exemple. Vous surfez sur les conséquences de la crise tout comme le font les poujadistes. Vous mettez la politique de Macron en cause mais rien de rien de ce qui la sous-tend. Votre dépit après le 1er tour révèle un démagogue. L'utilisation que vous faîtes de la crise du coronavirus révèle que vous ne connaissez rien de rien à ce qui est fait à l'IHU de Marseille par toute une équipe et ça ne se se résume pas comme vous le demandez à "distribuer de l'hydroxichloroquine. Est-ce que vous vous rendez compte de ce que vous écrivez: quel mépris pour le monde médical. Vous allez rentrer dans l'histoire de Saint-Nazaire. Vous m'aurez beaucoup déçue pour un avocat. J'ai au moins compris où vos intérêts allaient se nicher. Vous êtes "grillé".
#5 - Le 27 mars 2020 à 17h46 par Lambertistes
*****MODERATEUR**** Insultant
Pour un avocat, on peut attendre mieux qu'une réflexion digne d'un gilet jaune du rond-point de Méan.
Il faut dire que chez les avocats, beaucoup aspirent à être Badinter, Leclerc ou Dupont-Moretti mais certains ne sont que Lambert...
#6 - Le 27 mars 2020 à 20h21 par Titi
Lambert est sorti de la vie politique par la petite porte de derrière. C'est par là qu'il était arrivé, d'ailleurs.
Ses propos sont dégoulinants de haine.
Dire que***MODERATEUR*** voulait être notre Maire...
#7 - Le 28 mars 2020 à 13h52 par Chloé, Saint-nazaire
D'ailleurs, il faut rendre à César, ce qui est à César. C'est sous Hollande qu'a commencé l'affaissement de la production de masques, ce que confirme l'ex-ministre de la santé, pharmacienne de son état: Roselyne Bachelot.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter