Saint Nazaire Infos

Les ZEP vues par le FN

Dans un communiqué le Collectif Racine raille le maire de Saint-Nazaire dans sa démarche pour conserver les zones d'éducation prioritaires. Pour le FN l'urgence est « de restaurer l'ordre républicain dans tous les établissements »

« Le Collectif Racine, rassemblement d'enseignants patriotes œuvrant au redressement de l’École, se félicite de la prise de position de M. Le Maire de Saint-Nazaire, David Samzun. Veut-il nous rejoindre ? On se le demande, au vu de son soudain intérêt pour les enfants de sa commune. Alors, qu'en bon élève, il avait tenu à faire partie des premiers à appliquer la réforme des rythmes scolaires, quitte à agir dans la précipitation et à l'encontre du bien-être de ses concitoyens, voilà donc qu'il semble changer de position.

Mettant en doute les capacités du gouvernement qu'il soutient en ce qui concerne la refondation de l'éducation prioritaire, « il s'interroge des décisions prises par les différents services de l’État ». Et il y a lieu de s'étonner qu'un maire PS remette en cause l'application locale de la « convention d'objectifs pour les quartiers prioritaires de la politique de la ville signée entre le Ministre de l’Éducation Nationale, la Ministre déléguée à la Réussite éducative d'une part et le ministre délégué à la ville d'autre part ».

Le Collectif Racine a toujours, quant à lui, douté de cette politique de refondation de l’Éducation Prioritaire basée sur une nouvelle cartographie des zones et prônant l'innovation et l'expérimentation, tant il est convaincu que le plan ambitieux, dont l’éducation prioritaire a un si pressant besoin, exige en premier lieu de restaurer l’ordre républicain dans tous les établissements. »
Le communiqué du collectif Racine
 

28/11/2014 | 5 commentaires
Article précédent : « Retour de la bronchiolite »
Article suivant : « ZEP : David Samzun interroge le rectorat de Nantes »

Vos commentaires

#1 - Le 01 décembre 2014 à 17h58 par liloo
oui nous avons besoin de l ordre républicain; sommes nous en seine saint-denis saint-nazaire a bien changé depuis quelques années;ayant été moi-méme agressée plusieurs fois dans le bus aucun respect insultes; c est la seine saint-denis;imposer la mixité pas d accord;les ghettos yes;
#2 - Le 03 décembre 2014 à 09h00 par Marianne
Liloo je vous accord tout de suite l'exil pour le ghetto des "étroits d'esprit"!!
Si vous aviez déjà mis les pieds dans ces écoles vous auriez pu constater par vous même que ce n'est pas le bronx et que la mixité est source de richesse quand on accepte l'autre avec ses différences...un grand bravo aux équipes pédagogiques de ces écoles d'ailleurs.
#3 - Le 03 décembre 2014 à 11h48 par Umphilare
Marianne, Faut-il surtout que l'autre vous accepte ! S'il veut vous imposer ses us et coutumes, que faire ?
#4 - Le 03 décembre 2014 à 19h33 par Didier Vernet
Le Collectif Racine et le Front national ont tout à fait raison de prendre en main les problèmes de l'éducation.

C'est à travers l'école que nous pourrons améliorer la société et les comportements des gens, en étant plus rigoureux et plus structurés. Pas en supprimant les notes et en remplissant les programmes scolaires avec de l'idéologie politiquement correcte, du multiculturalisme et de l'islamologie.

Apprenons aux enfants à lire, écrire, compter correctement, c'est le meilleur service qu'on puisse leur rendre.
#5 - Le 04 décembre 2014 à 12h25 par YAJ, St Nazaire
Le collectif Racine représente très peu de monde sur St Nazaire : une prof en collège à ma connaissance et qui d'autres ?
Un petit rappel: c'est aux parents d'éduquer leurs enfants à la politesse et au respect, pas à l'école. D'ailleurs le collectif ne manque pas de rappeler le rôle des enseignants, uniquement enseigner !!! Alors de quoi se plaint-il ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter