Saint Nazaire Infos

Les tribulations du centre et de la droite nazairienne

Les dissensions qui agitent le microcosme de la droite nazairienne sont devenues légendaires. Après les démêlés judiciaires de Jean-Louis Garnier et Maud Cascino-Durandet, voilà le Centre-Démocrate contaminé par des querelles internes. Résultat des courses, Jean-Christophe Diat a démissionné du groupe, mais reste au conseil municipal comme indépendant

Forte de ses résultats aux dernières élections municipales, la droite nazairienne semblait surfer sur une vague porteuse. Mais comme à son habitude l'opposition lorsqu'elle paraît en mesure de venir taquiner l'hégémonie de la gauche, trouve le moyen de se saborder. L'UMP avec trois élus a éclaté après que Maud Cascino-Durandet a intenté une action en justice contre Jean-Louis Garnier son chef de file. Aujourd'hui, la même Maud Cascino-Durandet ne siège plus au conseil municipal de Saint-Nazaire du fait d'une mutation professionnelle. Voilà donc Christian Bertin orphelin de sa co-listière et dans une situation qui semble le contrarier tout particulièrement. En effet, ce dernier aurait souhaité que Maud Cascino-Durandet se prononce plus rapidement sur sa démission. Mais à ce jour, celle-ci s'y est toujours refusée. Et de souligner : « La situation ne pouvant s'éterniser, Maud m'a donné sa parole dimanche soir au téléphone qu'elle ferait parvenir sa démission à Monsieur le Maire en début d'année et que celle-ci serait effective pour le Conseil du vendredi 10 février. Personnellement, j'aurais souhaité qu'elle le fasse pour la séance du CM du 16 décembre ». Maud Cascino-Durandet démissionnaire sera remplacée par Sandra Venderen qui était en 4e position sur la liste de Jean-Louis Garnier.
 
 

Rififi au « Centre démocrate »

Jean-Christian Diat
Jean-Christian Diat

Du côté du « Centre Démocrate » conduit par Kévin Izorce, on assiste également à quelques bouleversements. Ainsi, Charles Hervy a choisi de démissionner pour des raisons professionnelles et familiales. Il est remplace par un militant du MODEM loin d'être un inconnu dans le paysage politique nazairien puisqu'il s'agit de Emmanuel James. En effet ce dernier fut le finaliste malheureux des cantonales en 2004 alors qu'il était sous la bannière UDF. À l’époque, Emmanuel James avait été distancé par Philippe Grosvalet. L'ex-futur président du Conseil Général avait recueilli 74,30 % des suffrages contre 25,7 % à son adversaire de la droite.
 
« Avec Kévin Izorce, nous ne défendons pas les mêmes valeurs politiques et intellectuelles »
 
L'autre changement notable est la démission de Jean-Christian Diat du groupe "Saint-Nazaire autrement" qui réunit des élus du MoDem, de l'Alliance Centriste et des non-inscrits. Á la base de ce soubresaut, un désaccord politique entre Kévin Izorce et l'élu non-inscrit portant une intervention lors du dernier conseil municipal du 4 novembre. Selon nos sources, cet incident n'est en fait que la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. En effet, ces derniers mois, les divergences politiques entre les deux hommes n'ont fait que s'amplifier au point que la rupture devenait inévitable. Jean-Christian Diat précise : « Je ne suis pas en politique pour faire de la figuration. Il est temps que l'on parvienne à se dégager des carcans des partis comme le PS, l'UMP ou les Verts. Kévin Izorce comme bien d'autres s'inscrit dans des lignes politiques définies par les appareils et fait de la figuration. J'ai pris la décision de quitter le groupe, pour également dénoncer le manque de transparence politique réelle au sein de celui-ci. Parallèlement, j'ai pu me rendre compte que nous ne défendions pas les mêmes valeurs politiques et intellectuelles". Jean-Christophe Diat qui siégera au conseil municipal comme indépendant entend poursuivre son combat pour une meilleure justice sociale et créer une association qui s'appellera « Réponses sociales ». « Je souhaite fédérer des gens d'horizons divers qui défendent des idées sociales ».

Auteur : YE | 16/11/2011 | 9 commentaires
Article précédent : « Emmanuel James succède à Charles Hervy au Conseil Municipal »
Article suivant : « Jean-Louis Garnier est-il le leader naturel de la droite nazairienne ? »

Vos commentaires

#1 - Le 18 novembre 2011 à 23h04 par Segrais
Christian Bertin orphelin de Maud Cascino-Durandet ? Oh, le pauvre petit, il a perdu sa môman ! Et il est contrarié, le petit Christian ? Oh bien oui, c'est contrariant, tellement contrariant qu'il a l'air de souffrir désormais tout seul aux côtés du grand méchant Jean-Louis Garnier... Il regrette que Mme Cascino-Durandet ne parte pas plus tôt , en décembre et non en février ? Oh bien oui, on le comprend, le petit Christian, c'est certainement pour le bien de l'UMP qu'il aurait voulu se débarrasser... euh pardon, qu'il aurait aimé aider Mme Cascino-Durandet à assurer une transmission plus rapide de sa fonction d'élue municipale. Je crois qu'on devrait tous faire une souscription pour Christian Bertin et, pourquoi pas, créer un site : quiveutsauverle petitchristian.com
Quant à Mr Diat, je pense que sa décision est la meilleure nouvelle que le Centre pouvait attendre, non ?
#2 - Le 21 novembre 2011 à 17h59 par bertin, Saint-nazaire
monsieur: je n'ai pas l'honneur de vous connaitre mais rassurez-vous je ne suis orphelin de personne.Votre message est **MODERATEUR*** et de plus empreint d'une méconnaissance de mon engagement à l'UMP ne vous en déplaise.
Mais peut ètre que vous mème ***MODERATEUR**** de je ne sais quoi ou orphelin de quelqu'un? Quant à ma Mr Garnier il pense ce qu'il veut de moi demandez le lui. Quant à moi je tiens à vous dire ceci *****MODERATEUR****
pense que vos propos sont sans doute comme vous sans consistance et sans saveur.Il est vraiaussi que****MODERATEUR****se retrouve partout et plus encore chez vous.Vous pouvez continuer à distiller ***MODERATEUR*** elles vous ressemblent sans doute .A bon entendeur Salut


REDACTION : Monsieur je vous invite à lire la charte des commentaires sur media-web. La prochaine fois nous ne publierons rien de votre propos si vous continuez à proférer des insultes.
#3 - Le 23 novembre 2011 à 16h39 par Le Mur
Segrais,

L'article plus récent sur ce blog intitulé "Emmanuel James succède à Charles Hervy au Conseil Municipal" confirme votre opinion. Mr Diat devenait un véritable fardeau pour Kevin Izorce, et pour les centristes en général. Ses interventions et ses prises de position ne pouvaient plus s'accorder avec celles du centre démocrate, car le mot même de démocrate semblait de plus en plus étranger à Mr Diat. Il est préférable que Kevin Izorce parle plutôt avec Le Nouveau Centre, comme il le dit dans Ouest France de ce jour.
Pour ce qui est de Mr Bertin, ne vous en faites pas. Les insultes qu'il profère à votre encontre (dont on n'aura jamais connaissance mais dont la grossièreté doit être singulière étant donné la modération appliquée!) sont sans doute à mettre sur le compte de son appartenance à une certaine frange de l'UMP nazairienne. En effet la violence, cette fois-ci verbale, n'est malheureusement pas nouvelle dans ce microcosme droitier...
#4 - Le 24 novembre 2011 à 18h18 par Segrais
Vous avez peut-être raison, Le Mur.
Toujours est-il que je trouve désolant de voir le doyen du conseil municipal et ancien combattant, dériver ainsi. J'entends certains mettre cela sur le compte de l'âge, mais non, cela me choque, et jamais je n'oserais tenir un tel propos. Mr Bertin a, jusqu'à preuve du contraire, toute sa tête et il faut lui souhaiter, si cela est possible, de meilleurs propos. Ce n'est en tout cas pas ainsi que le dialogue se renouera entre Kevin Izorce et l'UMP! Mais ce dialogue est-il de toute façon souhaitable, et même tout simplement possible ? Peut-on encore s'afficher aux côtés d'individus comme Jean-Louis Garnier ? Mr Bertin, vous me dites de demander à Mr Garnier ce qu'il pense de vous, mais là n'est pas la question. Ce qui est bien plus intéressant, c'est ce que vous, vous pensez de Mr Garnier aux côtés de qui vous siégez au conseil municipal ?
#5 - Le 30 novembre 2011 à 22h45 par Aghion, St-nazaire
Il répond pas Bertin. Il est peut-être un peu gêné aux entournures ? Ou alors il a répondu mais son nouveau commentaire a autant d'insultes que celui qui a paru ?...
#6 - Le 03 décembre 2011 à 23h08 par Segrais
Vous savez sans doute, Aghion, que dans tout parti politique on trouve une aile droite (ou plus libérale) et une aile gauche (ou plus sociale). Par exemple au PS, l'aile gauche est actuellement représentée par Arnaud Montebourg (désormais germanophobe) et l'aile droite par Manuel Valls.
Même chose à l'UMP où l'aile "droite" est attribuée à la droite populaire (Lionnel Luca et autres) et l'aile "sociale" au courant incarné par Laurent Wauquiez.
Et bien l'UMP nazairienne a ceci de particulier qu'elle a deux... ailes droites ! La droite qui cogne (Garnier) et la droite qui insulte (Bertin). CQFD
#7 - Le 06 décembre 2011 à 14h31 par ailes droites UMP
Le mur, Segrais pourquoi perdre votre temps et votre plume avec ces hasbeen Garnier et Bertin ? Surveillez plutôt les agissements du petit Jérôme dont les dents rayent le plancher et qui ne va pas tarder à prendre en main l'UMP à Saint-Nazaire !
#8 - Le 06 décembre 2011 à 22h40 par Le Mur
Ailes droites UMP (c'est pas dur à porter ce nom ?),
Si, comme vous dites, Garnier et Bertin étaient des has been, comment se fait-il alors qu'on ne cesse d'entendre leurs propos recueillis par les journalistes dans les journaux ou ici même ?
Mr Garnier est particulièrement bien loti, qui aujourd'hui encore sur Ouest France est cité dans un article où, en principe, il ne devrait pas avoir droit au chapitre. Il dit lui-même qu'il n'est pas candidat aux législatives! Mais les journalistes veulent absolument faire paraître Mr Garnier comme étant le leader naturel de l'UMP sur St-Nazaire et donc comme l'interlocuteur priviligié pour tout ce qui concerne la vie politique de l'UMP sur la circonscription. Que je sache, c'est Mr Pelon qui en est chargé! Comment se fait-il qu'on ne l'entende jamais ?
Quant à ce "petit Jérôme", je ne vois pas bien de qui vous voulez parler. Jérôme qui ? Sur son blog, Jean-Louis Garnier parle d'un Jérôme T. totalement inconnu. Sur ce point au moins, je serai d'accord avec Mr Garnier ! Et je ne sais pas si c'est bon signe !
#9 - Le 08 décembre 2011 à 09h10 par ailes droites UMP
Être inconnu n'est pas un problème si on a la bonne étiquette : regardez Izorce et ses acolytes totalement inconnus lors de leur candidature et néanmoins brillamment élus !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter