Saint Nazaire Infos

Les seniors révisent leur code de la route

Ce jeudi le CCAS recevait une vingtaine de seniors pour une évaluation gratuite et une mise à jour de leurs connaissances du code de la route.

Un stage gratuit pour réactualiser ses connaissances, c'est ce que proposait le CCASS.
23 personnes se sont présentées pour la partie théorique : un questionnaire de code de la route commenté par Joël André, moniteur d’auto-école diplômé et de la Police Nationale, représentée par le Major Thierry Bréart. Les deux formateurs avec beaucoup d'humour et une grande pédagogie ont répondu à toutes les questions du public.
Parmi celles-ci : l'usage des médicaments au volant, la responsabilité pénale ou civile, et aussi le litigieux « quand peut-on franchir un feu à l'orange ?».

Rouge c'est rouge !

Les feux rouges clignotants de hélYce posent problème. « Quand il est passé, on peut y aller ? », « Oui mais c'est clignotant... » « Rouge, c'est rouge on ne passe pas ! » répond le moniteur. C'est clair et facile à mémoriser.
Les participants discutent aussi sur le cas de l'engagement sur un passage à niveau, doubler les cyclistes, identifier une piste cyclable, s'arrêter sur la bande d'arrêt d'urgence dans un tunnel pour téléphoner, «pas la peine, ça ne passe pas dans les tunnels ..» dit un des auditeurs avec humour. « il n'y a pas de tunnel ici, on n'est pas à Paris !». On reste en conduite locale.
Plus sérieusement certaines personnes s'inquiètent : la signalisation a évolué, hélYce a fait changer la circulation, « moi, il y a des quartiers où je ne vais plus », « les ronds points je n'y comprends rien, je me fais toujours klaxonner ».

De la théorie à la pratique

Il est aussi proposé une heure de conduite avec Joël André. Pour cela es conducteurs utilisent leur propre voiture ou celui de l'auto-école et choisissent le sujet ou le quartier où elles souhaitent bénéficier d'assistance.
C'est par exemple : « à l'hôtel de Ville », « les ronds points », « à Océanis » ou « au Petit Caporal ».

 

 Sophie Salliot, responsable unité animation prévention à la direction de l’action sociale et des personnes agées (CCAS) inque qu'à l’issue de cette séance de code six personnes s'étaient déjà inscrites pour la seconde partie du stage. « C'est important de permettre aux personnes de continuer à se déplacer en sécurité, cela participe à l'autonomie, souvent les demandes de conduite concernent les lieux où elles se déplacent le plus souvent.»




 

Auteur : LY | 11/01/2013 | 1 commentaire
Article précédent : « Voeux de la Cité sanitaire cérémonie écourtée mais cérémonie quand même »
Article suivant : « Recensement partiel de la population »

Vos commentaires

#1 - Le 15 janvier 2013 à 16h33 par Téléassistance
Article très intéressant!
En effet, les seniors ont bien besoin de réviser le code de la route pour pouvoir d'un côté diminuer les accidents de route souvent rencontrés ces temps-ci. Et, d'un autre côté, afin de leur donner plus confiance en eux lorsqu'ils se trouvent au volant!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter