Saint Nazaire Infos

Les radios de la Presqu’île en forte baisse

L'organe de mesure des audiences de radio Médiamétrie vient de sortir les chiffres d’audience pour les radios de la presqu’île. Radio Côte d’Amour subit une forte baisse et Kernews voit son audience déjà très faible encore réduite.

En deux ans, Radio Côte d'Amour perd presque la moitié de son audience à Saint-Nazaire puisqu'elle est passée de 11,2% en 2011, à 9,8% en 2012 puis 6,8 % en 2013.
Qaund à Radio Kernews ne progresse pas et se situe toujours en dessous de 1% soit 600 auditeurs jour.

Audiences auditeurs de +13 ans, 5 h 00 - minuit, de septembre à juin.
AC = audience cumulée (nombre d'auditeurs ayant écouté au moins une fois cette radio sur la journée entre 5 h 00 et minuit).
1 point d'audience = 1 230 auditeurs de plus de 13 ans.
PDM = part de marché sur 100%
DEA = durée d'écoute par auditeur

Auteur : Redac | 26/07/2013 | 4 commentaires
Article précédent : « STX refuse la commande des navires fluviaux »
Article suivant : « STX : vend portique très bon état cause double emploi »

Vos commentaires

#1 - Le 26 juillet 2013 à 19h35 par Yannick Urrien, La Baule
Bonjour,

Je remercie mes confrères de Saint Nazaire Infos de préciser que Kernews n’est pas souscriptrice du sondage Médiamétrie et que nos résultats ne sont évidemment pas représentatifs de l’audience réelle puisque Kernews ne figure pas sur la liste des radios interrogées par Médiamétrie dans le sondage.

Médiamétrie interroge les sondés en leur demandant « Ecoutez vous RTL Oui – Non », « Ecoutez vous NRJ Oui – Non » ainsi de suite et ce sont les radios souscriptrices qui sont évidemment citées. Cela n’est pas notre cas. Nous avons même un commerçant annonceur qui a eu la surprise d’être appelé un soir et il nous a dit : « J’ai répondu pendant une demie heure à un sondage Médiamétrie mais on ne m’a pas parlé de Kernews… » Et il n’a pas eu la présence d’esprit de nous citer, sinon, miracle, nous serions peut-être passés de 0,5 à 0,8 ou même 1% ! Donc le résultat de Kernews reste du spontané, cela veut dire que les personnes ont eu la présence d’esprit de dire qu’elles écoutaient Kernews spontanément, alors que les résultats d’autres radios sont « assistés ». Evidemment, entre du spontané et de l’assisté, la différence peut être considérable ! De 1 à 10 ? De 1 à 20 ? de 1 à 30 ?

Si demain j’interroge 100 personnes sur la presqu’île en leur demandant : quel site Internet fréquentez vous en leur citant 20 sites comme Le Monde, Le Figaro, Libération etc… sans citer ceux de Mediaweb il est probable que vos sites seront à 0,5 ou 1% car une personne sur cent aura eu la présence d’esprit de vous citer. En revanche, si je place vos sites dans la liste, le résultat sera évidemment différent. C’est une explication logique que n’importe qui comprend.

Alors pourquoi ne pas souscrire au Médiamétrie ? Nous n’avons qu’une fréquence dans une zone de 300 000 auditeurs, dont aucune grande ville à l’exception de Saint Nazaire qui a un panel très faible, avec une marge d’erreur de 4 ou 5 points pour les radios souscriptrices. Souscrire au Médiamétrie est valable lorsque l’on veut avoir des annonceurs nationaux et surtout lorsque l’on couvre une grande ville comme Nantes, Bordeaux, Lyon, Nice, etc… Souscrire au Médiamétrie, entreprise privée, cela a un coût qui se répercute sur les tarifs publicitaires. Lorsque nos annonceurs ont des retours de leurs clients, lorsque nos annonceurs signent et resignent en nous disant : « Je suis surpris parce que beaucoup de gens parlent de ma pub… » c’est le meilleur des Médiamétrie à nos yeux.

D’ailleurs, pour une radio locale sur Saint Nazaire et la presqu’île, où tout le monde parle, tout le monde se connaît, les gens savent que Kernews est écouté et cela est largement satisfaisant. D’ailleurs, le panel de Médiamétrie ne doit pas dépasser les 200 à 300 personnes dans l’année (je n’ai pas le chiffre exact mais cela ne doit pas être bien loin) et téléphoner à 200 ou 300 personnes entre septembre et juin, tous les professionnels reconnaissent que ce n’est pas très fiable, loin de là, pour une zone de 300 000 habitants. Les sondages Médiamétrie sont fiables lorsqu’une radio émet sur Nantes, Le Mans, Angers, car les panels sont tellement plus large qu’une tendance globale peut se dessiner plus fiablement.

En tous cas, nous testons notre audience régulièrement, à travers les annonces de manifestations, nos annonceurs ne sont pas des mécènes aveugles, surtout en période de crise, et nous savons que notre audience est excellente chez les 25-50 ans sur la presqu’île, en progression forte sur Saint Nazaire, que nous touchons les résidents secondaires, sur notre bassin de couverture.

Maintenant, comme beaucoup de radios purement locales, ce sondage annuel n’est absolument pas un critère de joie ou d’inquiétude, ni même de remise en question… La remise en question, c’est le retour des auditeurs, les commentaires des annonceurs, etc… J’ajoute que les actionnaires de Médiametrie sont les radios et les télévisions, elles se payent leur institut de sondage pour justifier le prix des spots publicitaires au niveau national, et c’est bien loin des préoccupations d’une radio locale qui travaille exclusivement avec des commerçants locaux et qui testent régulièrement leurs retours…

Donc, en résumé, on a interrogé de façon aléatoire 300 personnes dans l’année en leur soumettant une liste de radios qui payent le sondage et ils publient ensuite un sondage en mélangeant le spontané et l’assisté, d’autant qu’il paraît que les sondages sont ensuite pondérés manuellement avant publication ! Tout cela avec une marge d’erreur reconnue par Médiamétrie de plus de 4% sur Saint Nazaire pour les radios souscriptrices ! Donc ce commentaire concerne aussi le score de l’autre radio locale que vous évoquez, qui est souscriptrice elle, avec des hausses et des baisses qui ne sont que dans la marge d’erreur finalement…

Je partage ce message publié sur Radio Actu, le site des professionnels de la radio, qui résume aussi bien les choses, même pour les souscriptrices :
«Avez-vous calculé d'après les dernières médialocales, le rapport nombre de personnes interrogées / population représentée ? Lens : 541 personnes sondées représentant un peu plus de 400.000 auditeurs. Ce qui fait que la voix d'une seule personne interrogée en vaut 770. Toulon : 734 sondés pour 480.000 auditeurs. Un sondé vaut 650 auditeurs. St Etienne : 549 sondés pour 315.000 auditeurs. Un sondé vaut 570 auditeurs. A ce compte là il suffit que sur les personnes appelées, une ou deux écoutent une radio de l'autre bout de la France par internet et voilà la radio en question avec plus d'un millier d'auditeur(Radio Val d'Isère 1400 auditeurs à Toulon...)»
http://www.radioactu.com/la/t51450-medialocales-et-representativite-de-l%27audience.html

Alors je ne vais pas vous dire que Kernews a dépassé Europe 1 et RTL sur la zone, ce n’est pas sa vocation, mais qu’elle est très écoutée et qu’elle a sa place de radio locale dans les fameuses « 6 préselections » de l’autoradio ! Faites un test autour de vous, Kernews est souvent dans les 6 ! Il y a des gens qui l’écoutent chaque jour, encore plus qui écoutent Kernews deux ou trois fois par semaine et beaucoup beaucoup plus qui écoutent irrégulièrement, mais qui viennent en sachant qu’ils sont sur la radio locale.

Une radio Corse vient de publier un communiqué dont je partage le lien où ils expliquent très bien le fonctionnement de Médiamétrie et les manipulations entre ceux qui payent et ceux qui ne payent pas.

http://www.alta-frequenza.com/l_info/l_actu/sondages_alta_frequenza_au_sommet_63146

Je vous remercie d’avoir la gentillesse de publier cette précision et merci aux milliers d’auditeurs qui écoutent et apprécient Kernews et qui sont de plus en plus nombreux !

Bonne soirée à vous et bonne continuation.

Yannick Urrien
#2 - Le 27 juillet 2013 à 12h44 par zack moullec, St-nazaire
Certes l'analyse de Yannick Urrien est correcte, mais tout le monde sait depuis des années que le système n'est pas parfait.
C'est la même chose pour la télé: 1 sondé pour 22 000 télespectateurs. 3 sondés pour dire ce que regardent les 67 000 nazairiens chaque jour!
On voit aussi qu'avec ce système, RADIO COTE D'AMOUR passe de 3200 auditeurs en Vendée il y a 2 ans à... zéro! Evidemment ce n'est pas la réalité mais la faiblesse du panel!

Médiamétrie est en monopole, financé par les souscripteurs. Tout le monde râle, mais personne ne propose de solution de sondage alternative.
Donc en attendant, c'est bien Médiamétrie qui fait foi et loi.
On se souvient des hurlements des périphériques, craignant une baisse de leur audience (à juste titre) quand les 13-15 ans ont été intégrés aux sondages!

Ayant été sondé pour la radio, et venant de ce milieu, j'ai bien sur moi aussi constaté le bidonnage du questionnaire.
Si les radios citées, le sont dans un ordre aléatoire, il manque effectivement certaines locales, que l'on nous demande de citer spontanément comme "autres radios".

On sait aussi qu'il s'agit d'une audience cumulée. Il suffit d'avoir écouté une fois la radio pour être comptabilisé sur l'audience quotidienne entre 5h et minuit.
Que l'on ait écouté 3mn ou 4h!
Et évidemment 100 auditeurs qui écoutent 5mn une station, c'est un gros chiffre par rapport à celle qui n'a que 20 auditeurs pendant 1h chacun. Sauf que pour la seconde, la durée d'écoute laisse présager que la station est de meilleurs qualité puisque l'auditeur y reste fidèle.
Dans la théorie ce serait simple comme raisonnement, mais dans la réalité il y a d'autres paramètres: une radio d'info qui propose des séquences toutes les 15mn sera forcément écoutée moins longtemps qu'une radio généraliste qui propose une émission de 2h que l'on va écouter en entier.

C'est pour cela qu'en plus du critère de l'audience cumulée, il y a la part de marché, qui prend en compte la durée d'écoute.
#3 - Le 28 juillet 2013 à 00h44 par sapere
Félicitations aux brillants commentaires précédents qui mettent le doigt sur un système en place plus que critiquable !

Pour ma part, je suis auditeur aussi bien de "côte d'amour" que de "kernews" avec grand plaisir, et leur trouve de très grandes qualités, bien loin des "usines à diffuser nationales" qui ne m'apportent, en fait, pas grand chose ...
#4 - Le 29 août 2013 à 21h04 par zack moullec, St-nazaire
Pour revenir sur ce que dit Yannick Urrien. Je viens d'être à nouveau sondé ce jeudi 29 aout par Médiamétrie.

Après des questions sur la composition familiale et l'emploi occupé, la première question est: "je vais vous donner des noms de radios, à chaque fois vous me dites si vous connaissez, même si vous ne l'écoutez pas".

Effectivement toutes les radios nationales sont annoncées, et la plupart des locales: NTI, COTE D'AMOUR, HIT WEST, OCEANE, JET FM, PRUN', SUN FM, ALOUETTE, BEAUSOLEIL ! (à Ancenis), FIDELITE. FRANCE BLEU est citée 2 fois! Sous le nom générique du réseau "FRANCE BLEU" puis sous la locale "FRANCE BLEU LOIRE OCEAN".

Je lui fais remarquer qu'il manque des radios locales, à savoir KERNEWS, ALTERNANTES, CHRONO et LA TRIBU!
Ce à quoi elle me répond "vous pourrez les citer quand on parlera des radios que vous écoutez".

Sur quel critère se basent-ils pour citer ou non certaines radios? M. Urrien dit qu'il faut souscrire à Médiamétrie, certes, mais NTI, JET FM, SUN FM et PRUN n'ont pas les moyens de le faire et pourtant elles sont dans la liste. Etrange.

Ensuite concernant l'écoute des radios. Le sondage est assisté sur les 6 premières: "écoutez vous RTL tous les jours, presque tous les jours, 1 à 2 fois par semaine, plus rarement ou jamais". Question répétée seulement sur 6 radios. Elle me dit (à ma demande) que c'est aléatoire.

Puis c'est à moi de lui dire les autres radios écoutées, selon les mêmes possibilités.

Viennent ensuite les questions sur l'écoute de la journée dès 5h et de la veille. "Avez-vous écouté la radio ne serait-ce qu'un instant ce matin à votre réveil?".

A la personne sondée de donner le(s) nom(s) de la (des) radio(s) écoutées.

Si je donne un nom de radio, elle me demande "à partir de quelle heure?". Si je dis 14h15, elle précise "plutot avant ou plutot après 14h15". L'audience étant comptabilisée par quart d'heure.

Si vous écoutez une radio de 14h14 à 14h46, on vous comptera comme l'ayant écoutée de 14h à 15h!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter