Saint Nazaire Infos

Les personnels de l'HAD de l'hôpital suspendent leur grève

Si les usagers ont bien pris conscience des changements qui vont intervenir à l'entrée dans la cité sanitaire, il semble que ce ne soit pas le cas de tous les personnels. La grève qui devait débuter demain mardi a été suspendue ce lundi lors de l'Assemblée générale à laquelle assistait une trentaine de personnes.
avec le micro Patrick Ollivier CFDT et à sa droite Celine Renard de la CGT
avec le micro Patrick Ollivier CFDT et à sa droite Celine Renard de la CGT

Pour cette assemblée générale du mercredi 28 mars, les personnels  de l'HAD présents avaient décidé  à l'unanimité de se mettre  en grève  à compter du mardi 03 avril. Par ce préavis, ils souhaitaient dénoncer  les nouvelles organisations de travail décidées sans concertation avec les équipes et des conditions de travail  devenues très difficiles du fait des locaux exigus mais également liées à des problèmes de communication avec l'encadrement de proximité. Un certain nombre d'actions ont d'ailleurs été engagées tout au long du week-end dernier à Pornichet, Auchan et sur les marchés de Saint-Nazaire. À cette occasion, les personnels ont reçu un excellent accueil auprès des usagers qui ont apporté de nombreux témoignages de soutien. Ainsi plus de 2000 signatures ont été recueillies lors de la pétition.
Parallèlement, les organisations syndicales ont été reçues par M. Colombel directeur de l'établissement. Selon Celine Renard de la CGT et Patrick Ollivier, les discussions ont été fructueuses et permis aux personnels de bien exposer leur problématique. Le directeur s'est quant à lui engagé à favoriser une amélioration des relations de travail  entre l'encadrement de proximité et les équipes dans le cadre de la réorganisation de l'HAD. Il a également proposé la mise en place d'un groupe de travail  comprenant les personnels, l'encadrement  de proximité et l'encadrement supérieur et le  nouveau médecin pour  réfléchir sereinement sur les questions exposées par les équipes.

Continuer à être vigilants

Lors de l'assemblée générale de ce lundi, la mobilisation des personnels n'a certainement pas été à la hauteur des espérances des organisations syndicales. Tout au moins, celles qui étaient présentes à savoir la CFDT et la CGT. Comme assez souvent Force Ouvrière s'est distinguée par sont absence et en affichant son particularisme. Une constatation que n'ont pas manqué de relever les autres formations qui affirment notamment qu'un rendez-vous avait été pris avec Joël Batteux président du Conseil de Surveillance de l'hôpital. Ce dernier aurait selon Céline Renard et Patrick Ollivier annulé l'entretien à la dernière minute prétextant l'absence de Force Ouvrière. En tout cas, si les inquiétudes demeurent dans de nombreux services, ils semblent bien que certains personnels attendent  de voir venir l'ouverture de la cité sanitaire. Le fait que certains services aient obtenus satisfaction a sans doute pesé dans la faible assistance à cette assemblée générale. Pour Patrick Ollivier, la direction a joué la carte de la division et cela semble marcher. Pas question pour autant de baisser les bras : « Les gens ne se sont pas mobilisés à cause de la problématique des vacances. Il y a aussi un flou autour de l'organisation de la cité sanitaire et des agents en souffrance qui ne se battent plus. Dès novembre, on aura certainement des choses à dire. Il va falloir se serrer les coudes et jouer collectif. On ne doit pas faire preuve d'individualisme.»
Parallèlement, les syndicats soulignent également un dialogue social perturbé et les pressions exercées par la direction. Au moment du vote, les personnels se sont clairememt prononcés pour lever le préavis de grève. Mais pour Patrick Ollivier, cela ne signifie pas que le combat s'arrête : «Malgré le soutien des usagers, la grève est suspendue. Mais cela ne veut pas dire qu'on ne se mobilisera pas. Nous continuerons d'être vigilants et se sera à la direction d'assumer la mise en place des organisations.»

Auteur : YE | 02/04/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Petites infos sans langue de bois »
Article suivant : « Salariés et usagers discutent au marché »

Vos commentaires

#1 - Le 03 avril 2012 à 08h19 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
le personnel hospitalier a les faveurs de la population pour tout ce qu'il apporte aux malades. en cela, nous pouvons leurs dire merci. il n'y a pas besoin de syndicat pour leurs en être reconnaissant.

que les syndicats soient présents afin relayer la parole et les revendications me semble une bonne chose si cela permet de se faire entendre.
mais attention à ce que ces syndicats n'essaient pas de reprendre à leur compte le mouvement surtout au cours d'une période électorale. puisque maintenant les syndicats mélangent protection des salariés avec politique.
d'ailleurs, il serait intéressant de savoir pourquoi FO la joue solo face à la CGT et à la CFDT. je pense qu'il y a surement des éléments dont nous n'avons pas connaissance.

attention aussi à la direction qu'elle n'essaie pas de gagner du temps. on parle de restructuration mais pas d'embauche alors que ce doit etre la base du problème.

à suivre

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter