Saint Nazaire Infos

Les oppositions en rebellion « contre le mépris de la municipalité »

Les oppositions espéraient pouvoir être représentées à l'ADDRN. Il faut en effet désigner deux nouveaux candidats. Devant le refus de la majorité lors du bureau municipal qui examinait les délibérations du prochain conseil, elles font connaître leur déception.

Zack Moullec , Jean-Louis Garnier, Eric Edom, Kevin Izorce, Nathalie Bruneau, Josette Emonides, Sandra Vandeuren signent le communiqué suivant.

« L'examen, hier, en bureau municipal des délibérations du conseil du 27/10, a été l'occasion pour la majorité socialiste de montrer son mépris pour les oppositions.
» La désignation de 2 nouveaux représentants de notre ville au conseil de l'ADDRN, qui en compte déjà 4, permettait d'y représenter l'opposition ce qui était le cas dans le précédent municipe d'ailleurs.
Notre demande fut rejetée avec hauteur et sans un mot d'explication par Mme Mahé première adjointe.
Nous présenterons, sans espoir de les voir élus, les candidatures de 2 de nos membres en réclamant le vote à bulletin secret ce qui pourrait, peut être, permettre aux quelques démocrates de la majorité municipale, de faire-valoir leur désaccord sur les agissements de leur direction ».

19/10/2012 | 16 commentaires
Article précédent : « Le FN ironise sur « l'appel des 50 pour sauver la navale» »
Article suivant : « Jean-Louis Garnier veut être un animateur à droite »

Vos commentaires

#1 - Le 19 octobre 2012 à 22h48 par AilesdroitesUMP
Batteux réussi remarquablement à faire l'unité de l'opposition
#2 - Le 20 octobre 2012 à 00h49 par Requin Rouge
Voilà la démocratie rose!!!!!!!!!!
#3 - Le 20 octobre 2012 à 09h27 par Républicain, Batz
voilà qui est parfait !

du centre en passant par le NPA , la CNT , l'UMP , rajouter un peu de Bleu Marine FN et du Front de gauche et voilà la prochaine opposition municipale pour 2014.

Un peu bouillabaisse ,mais mettre bas à le socialisme dictatorial sur la ville est à ce prix .

Je rigole! Quoique?

.
#4 - Le 20 octobre 2012 à 10h40 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
et pendant ce temps la

- la France a faim et
- les nazairiens sont seuls devant leurs difficultés

une France à deux vitesses
#5 - Le 20 octobre 2012 à 10h59 par mb, Saint-nazaire
Je ne suis pas etonné de cela de la part de batteux,samsun,mahé,provost ......
la démocratie y en a t-il une a saint-nazaire?
Moi je propose aux élus opposants de faire une greve lors du conseil municipal !!!
#6 - Le 20 octobre 2012 à 11h04 par .nelson
Et bien que toutes ces personnes qui brillent par leur grande compétence montent une liste pour les prochaines municipales, de la gauchiste certifiée pur beurre Bruneau à Garnier déjà pré-postulant à l’extrême droite ; cela aurait l'avantage de nous distraire !
#7 - Le 21 octobre 2012 à 09h19 par AilesdroitesUMP
.Nelson
Définissez-nous donc ce que vous appelez l'extrême droite pour qu'on comprenne pourquoi vous y classez Garnier qui donne lui sur son site une définition de l’extrême droite par P-A Taguieff qui me convient bien!
#8 - Le 22 octobre 2012 à 20h01 par J.R., Saint-nazaire
nelson,
je préférerai que nous parlions de DEMOCRATIE. Ici à S.N. c'est ******MODERATEUR******* de toute façon j'ai raison car J'AI été élu (pas NOUS avons été élus). J'ai donc le droit de faire ce que JE veux et personne n'a rien à dire.
#9 - Le 24 octobre 2012 à 10h59 par .nelson
L'interprétation de P-A Taguieff est réductrice du concept d’extrême droite. Si l'on se réfère aux incidents derniers de Poitiers : une bande de voyous activistes, l’extrême droite fascisante. De plus si cette action nauséabonde approuvée par Marine Lepen, par principe de transitivité : Mme Lepen = français de souche. Pour ce qui concerne la démocratie au sein du conseil municipal, les nazariens trancherons en 2014. Les mécontents de toute obédiences pourront proposer une liste. Mais pour ce faire il faut avoir du courage et sortir des discussions de comptoir !
#10 - Le 24 octobre 2012 à 11h27 par GUILLARD France, Saint-nazaire Ouest
Puisque je ne suis prèsque jamais postée, je vous tire ma révérence.

Lorsqu'il n'y aura plus de débats contradictoire, le monopôle du PS et de ses " copains" LEUR SERA TOUT ACQUIS.
J'ai mieux à faire que de discuter dans le vide.

Merci aux quelques personnes qui m'avaient épaulés sur certains débats.

nous aurons peut-être l'occasion de nous rencontrer ailleurs.

******MODERATEUR **************
Madame Guillard que vous commentiez est une chose, que vous preniez le site pour régler vos comptes, faire une tribune politique et souvent dépasser les limites de la bienséance n'est pas acceptable.
Cordialement
#11 - Le 25 octobre 2012 à 07h44 par Républicain, Batz
Réaction identitaire

"Alors oui, nous sommes montés — symboliquement, pacifiquement — sur le toit de cette mosquée de Poitiers et y avons déployé nos banderoles réclamant un référendum sur l’immigration et l’islamisation. Voici deux mois, les médias, les Valls, Duflot et bien d’autres parlaient d’un scandale mondial au sujet des Pussy Riots. Or, il existe bien une différence entre les Pussy Riots et Génération Identitaire. Nous sommes entrés sur un chantier, pas dans un lieu de culte en activité. Nous avons tenu des revendications politiques, sans user de violence. La CGT occupe régulièrement des bureaux et des usines. Les immigrés clandestins occupent régulièrement des églises, des immeubles, des rues. Ce qui est permis aux uns est donc interdit aux autres…"
#12 - Le 25 octobre 2012 à 07h51 par AilesdroitesUMP
Nelson,
"une bande de voyous activistes, l’extrême droite fascisante" c'est ce que nous voyons à l’œuvre tous les jours à Notre dame des landes; les ptits jeunes de Poitiers ont eux sagement obtempéré aux instructions des forces de l'ordre et se sont retirés du chantier qu'ils n'ont occupés que 2 mn; Je comprends bien pourquoi la définition de Taguieff vous déplait: elle rappelle que l'extrême gauche comme l'extrême droite partagent le recours à la violence comme mode d'expression; or ceux que vous décrivez comme d'extrême droite dont le FN ne commette plus d'actions violentes depuis longtemps; cqfd.
#13 - Le 25 octobre 2012 à 15h22 par J.R., Saint-nazaire
Pour continuer sur la démocratie, je propose que les séances du C.M. de Saint Nazaire soient diffusées sur internet.
On pourrai y entendre entre autre les ricanements, les "vous n'avez plus la parole", les "vous ne connaissez pas vos dossiers", etc..... lorsque les sujets sont en défaveur des gens qui nous administrent : un moyen de faire taire l'opposition.

Nelson, êtes vous d'accord avec cette proposition de diffusion sur internet ?
#14 - Le 26 octobre 2012 à 13h33 par .nelson
Pour en finir avec les comiques troupiers "Ailes droites UMP et J.R) 1) Reconnaître que le Fn ne commet plus d'actions violentes, c'est reconnaître que ces actions ont existé. 2) Diffusion du CM. Celui-ci est ouvert au public, de plus le compte rendu des délibérations est consultable en mairie.Certains individus ont vraiment le sens d'une orwellisation du monde : des caméras de surveillance, pardon de "protection" !.
#15 - Le 27 octobre 2012 à 09h29 par AilesdroitesUMP
.nelson
1) ne suis pas chargé de défendre le FN mais pourriez -vous les citer ces actions violentes qui doivent être du siécle dernier pour le moins.
2) la Disponibilité du compte rendu intervient dans des délais et sous des formes qui le rendent peu utilisable pour l'information du public (la présentation numérique n'est disponible que plusieurs moi aprés) par contre vous avez raison sur un point le conseil est ouvert au public
#16 - Le 09 novembre 2012 à 15h43 par Républicain, Batz
Sur Atlantico.fr décryptage

Les déserts du PS : cette France périurbaine vide de cadres ou militants socialistes

la France des bobos ,plus aucun contact avec le peuple

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter