Saint Nazaire Infos

Les opposants à Notre-Dame-des-Landes interpellent le conseil municipal

Un ordre du jour assez court et trois sujets suscitant le débat : l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la navale, le schéma régional éolien terrestre et l’Agence pour le développement durable de la région nazairienne.
Gille Denigot et quelques manifestants contre le projet de Notre-Dame-des-Landes sont venus se glisser parmi le public du conseil municipal
Gille Denigot et quelques manifestants contre le projet de Notre-Dame-des-Landes sont venus se glisser parmi le public du conseil municipal

C’est le sujet de l’aéroport du grand ouest à Notre-Dame-des-Landes qui a entamé les discussions du conseil municipal d’octobre. « Difficile au moment où sur le site de Notre-Dame-des-Landes ont lieu des destructions et expulsions de ne pas réagir dans cette enceinte », commence Arlette Mousseau au nom d’EELV, du centre-démocrate, de divers gauche et de Label gauche. Elle exprime leur « incompréhension, notre colère face à l’ampleur et au coût des moyens policiers et militaires mis en œuvre pour expulser 150 personnes qui ne sont pas de dangereux terroristes tout de même ! »
Au nom du groupe socialiste, Christophe Cotta réplique que « ne sont victimes que ceux qui ne respectent pas la loi. Jamais débat n’a été aussi ouvert et n’aura permis autant d’expressions. Nous sommes passés d’une opposition politique à une opposition hystérique ». Et de préciser que le projet a un enjeu d’intérêt général pour nos emplois, nos filières industrielles, l’aménagement du territoire, la sécurité de Nantes, pour occuper une meilleure place dans les flux économiques et logistiques, pour le développement de nos entreprises, pour répondre à l’augmentation du trafic.
Enfin, Jean-Louis Garnier, UMP, se dit « partager à 99,99 % la position du maire et du groupe socialiste. Le refus agressif et réitéré de notre fragile état de droit par les identitaires à Poitiers autant que par les défenseurs des cultures à Notre-Dame-des-Landes constitue un viol de la démocratie au terme du même mécanisme : un groupe monte un projet ! Lorsqu'à la fin des procédures, il en obtient l'autorisation, Il a le droit de réaliser son objectif quelles que soient nos appréciations personnelles ».

Et la navale…

Christian Saulnier du PC a lu et incité ses collègues à cosigner le texte suivant :
« Avec ses milliers d’emplois directs et indirects et une activité industrielle stratégique, le chantier STX constitue un enjeu économique et social de premier plan pour Saint-Nazaire, pour le bassin d’emplois, pour le pays.
Aujourd’hui, la situation est plus que préoccupante, elle est grave avec un carnet de commande au plus bas et de nombreux salariés au chômage total ou partiel.
Nous, citoyens, personnalités politiques, associatives et syndicales, appelons à la mobilisation la plus large de toutes et tous, et en premier lieu des pouvoirs publics et des actionnaires pour gagner les solutions de nature à sortir de la situation de crise actuelle, renforcer et développer la filière navale dans son ensemble et le chantier STX en particulier.
Nous demandons :
une intervention forte et déterminée de la direction de STX France, de l’Etat actionnaire et des collectivités locales pour renforcer la place de la France dans le capital et gagner dans l’urgence des commandes de navire sans exclusives.
Des investissements de haut niveau au chantier.
La défense de tous les emplois dans la navale, chez STX, les sous-traitants et dans les entreprises intérimaires.
Ensemble, mobilisons-nous pour l’avenir de la navale. »

 

Le schéma régional éolien terrestre (SRE)

L’élaboration du SRE a commencé en 2009. Il vise l’ambition d’une production régionale éolienne terrestre de 1 750 MW à l’horizon 2020, ce qui implique d’augmenter la production de 1 000 MW. Des zones de développement éolien (ZDE) ont été identifiées ; elles permettent d’obtenir l’obligation d’achat de l’électricité produite au tarif défini par l’Etat. Le territoire de l’agglomération Nazairienne n’ayant pas été retenu comme ZDE, la production éolienne locale est limitée au petit éolien terrestre. Éric Edom pour Label Gauche déplore que « seul le grand éolien soit pris en considération. Nous nous associons à vous dans votre volonté de « solliciter les services de l’État pour vérifier dans quelle mesure les productions électriques sont issues du petit éolien terrestre pourraient bénéficier du tarif préférentiel de rachat défini par l’État ». François Billet note que l’exclusion de Saint-Nazaire des ZDE fragilise les initiatives de projets locaux d’autonomie énergétique. La délibération est votée avec trois avis contre et une abstention.
 

ADDRN et opposition

La délibération 3 sur la désignation des délégués de l’Agence pour le développement durable de la région nazairienne (ADDRN) a divisé le conseil. Deux listes ont été proposées : une de la majorité avec (David Samzun, Éric Provost, Christian Saulnier, Olivier Richard, Bernard Garnier et Emmanuelle Bizeul) et une de l’opposition (Éric Edom, Emmanuel James, Jean-Louis Garnier, Sandra Vandeuren, Josette Emonides et Zack Moullec). Éric Edom estime que si on suit les chiffres des dernières élections (40 % pour la majorité et 60 % pour les oppositions) « nous devrions avoir 3,5 postes pour l’opposition et 2,5 pour la majorité de travail. Nous souhaitons que cette structure devenue complètement technocratique travaille sur d’autres objectifs et sur un autre mode de fonctionnement. À notre avis, l’ADDRN est aujourd’hui plus au service d’une majorité et de ses idées, qu’au service de la population ». Jean-Louis Garnier de regretter « ce blocage de la majorité. Saint-Nazaire aurait dû donner l’exemple et permettre à des membres de l’opposition d’en faire partie ». Et Josette Emonidès de souligner : « vous avez verrouillé toutes les institutions avec tous les mêmes ; c’est l’oligarchie. » Joël Batteux, maire de Saint-Nazaire réplique que « la diversité des interventions me laisse à penser qu’heureusement qu’il y a une liste cohérente de proposée ». Après un vote secret, la liste de la majorité a été élue... à la majorité.

Auteur : AP | 26/10/2012 | 24 commentaires
Article précédent : « Premier bilan pour le SAS du VIP »
Article suivant : « Redynamiser les hameaux nazairiens »

Vos commentaires

#1 - Le 26 octobre 2012 à 22h54 par AilesdroitesUMP
Où est ce que vous avez vu un débat sur la navale pendant ce conseil ?
Saulnier a fait une déclaration et c'est tout! Batteux n'a pas proposé de prises de paroles sue ce sujet qui n'était pas à l'ordre du jour et dont il disposait donc souverainement comme d'habitude.
#2 - Le 27 octobre 2012 à 14h35 par Segrais, Saint-nazaire
Les opposants à N-D des Landes crient au scandale ? Le projet a été acté de façon démocratique, contrairement à la désignation des délégués de l'ADDRN dont il a été question plus tard lors de ce conseil ! Le vrai scandale est là, et les propos de Mme Emonides sont, à ce titre, tout à fait justifiés !
#3 - Le 27 octobre 2012 à 16h47 par .nelson
Notre sénateur, notre députée, notre maire ont rencontré pour certains plusieurs fois le ministre Montebourg. Une commande ne se décrète pas. Mais le systéme de mise en place de la garantie de l'Etat est mis en place pour éviter de perdre deux commandes comme précédemment avec "l'agité du bocal" .
#4 - Le 28 octobre 2012 à 09h23 par mb, Saint-nazaire
Nelson,

oui je suis d'accord avec vous concernant les commandes par contre vous avez un autre discours car quand le ps n'était pas a la tete du gouvernement il fallait des commandes de suite .Alors pourquoi maintenant prendre du temps pour le ps?
Pour moi ma grande inquiétude c'est que le gouvernemant actuel et comme l'autre avant font des promesses a moyen terme pour les chantiers et par contre ne travail sur aucun projet sur l'avenir des emplois.
#5 - Le 29 octobre 2012 à 11h41 par marcel
Il est proprement extra-ordinaire que des gens aient réussi à s'installer et se fassent expulser à grand bruit médiatique des sites du futur aéroport.
Leur combat d'arrière garde est une négation et une manipulation de la démocratie.
Je suis originaire du secteur de NDL et les gens de cette zone savent depuis la fin des années 60, ou le début des années 70 où allait se faire ce projet. Tous mes amis et ma famille agriculteurs ont eu le temps de faire leur carrière et de prendre leur retraite. Ceux qui se sont fait expulser et ont occupé des terres ne l'ont fait que pour leur intérêt propre ou dans cet objectif de manipulation.
#6 - Le 29 octobre 2012 à 16h47 par AilesdroitesUMP
Seul infos-saintnazaire relatent l'intervention de M. Garnier qui est complétement censuré tant par Ouest-France que par PO ; comme tout les adhérents et sympathisants UMP Nazairiens, j'ai reçu le texte complet visible aussi sur son blog ! je ne résiste pas à vous en livrer la phrase suivant la citation ci-dessus :" La force de l'état doit leur permettre la réalisation de leur droit;
sinon c'est le règne du plus gueulard, du plus violent, la loi des sections d'assaut ; ce n'est plus notre démocratie certes imparfaite mais pas désagréable ni si injuste"
#7 - Le 30 octobre 2012 à 21h03 par .nelson
Il y a longtemps que j'observe les ravis de la crèche, les opposants constitutionnels à NDDL. Une génération ***********MODERATEUR**********qui finiront pour la plus part en votant à droite toute ! Regardez la photo de ses opposants le soir du conseil municipal à Saint Nazaire : de belles têtes de vainqueurs.

Nelson voir la charte du commentaire
#8 - Le 31 octobre 2012 à 15h44 par J.R., Saint-nazaire
************MODERATEUR******************
Propos insultants
#9 - Le 02 novembre 2012 à 09h43 par Segrais, Saint-nazaire
Je ne fais point partie des opposants à NDDL, mais je suis toujours aussi surpris qu'on laisse toujours passer les messages insultants de Nelson (car je ne vois pas comment qualifier autrement l'expression "incultes congénitaux"). En ce qui me concerne (et d'autres aussi), j'ai déjà été censuré pour bien moins que cela ! Il va falloir nous expliquer, cher modérateur, je ne comprends pas.

Modérateur : Nous avons tellement de commentaires à relire que des fois... un passe au travers les maille du modérateur. Merci de nous l'avoir signalé.
#10 - Le 02 novembre 2012 à 14h16 par Le Mur, Saint-nazaire
La diffusion de ce commentaire de Nelson aura eu au moins un mérite : celui de montrer le vrai visage d'un partisan invétéré de la majorité socialiste du conseil municipal de St-Nazaire.
Cela devrait déterminer les démocrates de tout bord à se fédérer pour s'opposer à l'autocratie socialiste contre laquelle s'est très fortement et très justement élevée Mme Emonidès lors du dernier conseil municipal.
#11 - Le 02 novembre 2012 à 14h25 par .nelson
Je suis un vieux monsieur qui en 1968 a entendu les prêches de Messieurs COHN -BENDIT , l' aîné comme soit disant prof d'allemand et le second comme trublion professionnel ; tous les deux proférant un anarchisme dévastateur. L'aîné finit une carrière de bureaucrate à l'Europe, l'autre serait devenu un spécialiste de l'éducation (Je me gausse).Pour certain l'inculture est une forme d’adoubement en politique et quelque fois congénitale.Nous ne sommes pas responsables de notre hérédité !
#12 - Le 02 novembre 2012 à 16h01 par J.R., Saint-nazaire
C'est bizarre chère modératrice ou cher modérateur, mais nelson est censuré à posteriori. J'ai écrit mon courriel suite au sien, et le mien, bien que réel n'est pas passé..
#13 - Le 02 novembre 2012 à 18h35 par J.R., Saint-nazaire
Mon courriel précédent n'est toujours pas passé dans vos colonnes.!!!!!!!


*******MODERATEUR*******
sans doute pas reçu !
#14 - Le 02 novembre 2012 à 20h22 par UMPHilare
Mme Emonidès n'a pris la parole qu'une fois lors de ce conseil pour redire encore plus fort ce qu'avais dit avant elle Edom et Garnier suite à une action commune des oppositions municipales ; l'ensemble de la presse lui fait une large place ; Y aurait-il une Modem connexion dans la PQR qui est beaucoup plus taiseuse sur les interventions de Garnier ou bien d'Edom dont il n'est signalé par personne que c'était son dernier conseil !
#15 - Le 03 novembre 2012 à 13h23 par .nelson
à LE MUR.
Juste pour information, Mme Emonidès est une ancienne syndicaliste et aussi ancienne grande argentière durant plusieurs années de la section nazairienne du PS ! Qui peut le plus peut le moins.
#16 - Le 05 novembre 2012 à 10h36 par Le Mur, Saint-nazaire
Rien dans le commentaire de nelson que je ne sache déjà !(d'ailleurs nelson n'apprend toujours rien à personne, il est le servile thuriféraire de Messieurs Batteux et Samzun!)
Parlons sérieusement : l'évolution de Mme Emonidès montre justement son intelligence et sa clairvoyance politiques. Et si son intervention a plus d'écho que celle de M. Garnier, c'est parce qu'elle sait s'exprimer en des termes forts mais qui restent respectueux vis à vis des personnes. Ce qui n'est pas toujours le cas - loin s'en faut - du trublion éternel de l'UMP nazairienne...
#17 - Le 06 novembre 2012 à 14h04 par UMPHilare
Le Mur

C'est surtout parce que Mme Emonidés soutient des positions de gauche que ces rarissimes interventions sont reprises par une presse locale militante; Je vous rappelle que dans ce conseil le Modem s'est associé à EELV et à l'extrême gauche pour la déclaration sur l'aéroport. Mais Le Mur vous ne vous nous apprenez rien sur les rapports étroits avec le Modem de 2 ou 3 dissidents de l'UMP dont vous même!
#18 - Le 07 novembre 2012 à 09h45 par z moullec, Saint-nazaire
à UMPhilare:
Il n'y a pas de groupe d'extrème gauche au conseil municipal.
Il y a un groupe DIVERS GAUCHE ce qui est bien différent!

Les 4 élus dont 3 ont quitté pour de bonnes raisons leur liste d'origine (ça fait 3 ans, on ne va pas y revenir éternellement)ont tous été élus sur une liste DIVERS GAUCHE. Vous pouvez en vérifier la déclaration officielle en préfecture en 2008.

Mais je reconnais bien là le procédé utilisé pendant la campagne des municipales par la liste de la (fausse) majorité qui n'a eu de cesse de nous qualifier d'extreme gauche.

En tant que l'un des 3 membres de ce groupe, je vous indique, affirme ou confirme que je ne suis pour ma part absolument pas "d'extreme gauche", mais bien "divers gauche".
#19 - Le 07 novembre 2012 à 14h56 par Le Mur, Saint-nazaire
UMPHilare

Je vous rappelle de mon côté que dans ce conseil Éric Edom, Emmanuel James, Jean-Louis Garnier, Sandra Vandeuren, Josette Emonides et Zack Moullec se sont associés pour créer une liste en vue de la désignation des délégués de l'ADDRN. C'est ce qui s'appelle tout bonnement une alliance de circonstance, tout comme l'est celle que vous rappelez concernant NDDL. Et donc il n'y a pas lieu d'en déduire une inflexion politique quelle qu'elle soit de la part de Mme Emonides. Car dans ce cas, on pourrait dire la même chose de M. Garnier (que vous devez bien connaître, il me semble) qui, sur bien des aspects de la vie municipale, est en adéquation fréquente avec les points de vue de la majorité socialiste.
Quant à votre conclusion, elle ne veut rien dire ("vous ne vous nous apprenez rien") et expose une paranoïa bien inquiétante de l'UMP que vous représentez ici ("rapports étroits avec le Modem de 2 ou 3 dissidents de l'UMP dont vous même", c'est à se rouler par terre!!!).
#20 - Le 08 novembre 2012 à 08h15 par UMPHilare
Zack,
Que, personnellement, vous ne soyez pas sur des positions aussi extrêmes que vos 2 colistières,est probable mais vos interventions ne font pas de vous un centriste ni même un gaucho réaliste comme nos socialistes locaux.
#21 - Le 08 novembre 2012 à 08h20 par Jean-Louis Garnier
Le Mur,
Votre ignorance des ressorts de la vie d'une municipalité est aussi remarquable que votre indulgence à l'égard du Modem;
J'ai toujours appliqué aux délibérations proposées le questionnement suivant : si nous avions été au pouvoir l'aurions nous proposé , et en conséquence si oui, nous la votons; Quand par ailleurs, il s'agit de dossier appuyé par le gouvernement Fillon comme NDDL ou en son temps le plan de relance, la question d'être "en adéquation avec la majorité socialiste" ne se pose même pas !
#22 - Le 08 novembre 2012 à 21h11 par .nelson
Le Mur
Avec ma bénédiction. "On n'est jamais vaincu que sa propre faute, on n'est jamais victorieux que par la faute de l'ennemie". Sun Tseu
#23 - Le 09 novembre 2012 à 18h46 par Le Mur
M. Garnier,
Je ne vous faisais nullement le reproche d'être parfois en accord avec les socialistes sur certains points, et notamment concernant NDDL auquel je ne suis moi-même pas opposé. Simplement, vous ne pouvez pas avoir cette attitude épisodique de conciliation avec vos opposants et en même temps reprocher la même chose à autrui, qu'ils soient du Modem ou autres!
Du coup, votre condescendance à mon égard est superflue et, pardonnez-moi, pas glorieuse pour un élu municipal. Les "ressorts de la vie d'une municipalité" ne sont pas l'apanage d'une soi-disante élite politique et Saint-Nazaire Infos nous le montre quotidiennement à travers la plupart des commentaires qu'il diffuse.
Nelson, "On n'est jamais vaincu que sa propre faute" ne veut rien dire. Un conseil, reposez-vous un peu...
#24 - Le 10 novembre 2012 à 09h40 par Jean-Louis Garnier
Le Mur,
J'apprécie votre changement de ton à mon égard mais reste en désaccord avec vos conclusions : Ce n'est pas "une attitude de conciliation avec ses opposants" que de constater que sur certains problèmes nous arrivons aux mêmes solutions que nos adversaires politiques; et c'est là que l'ignorance des ressorts de la vie d"une municipalité, et bien sur d'une intercommunalité, qui caractérise à SN les oppositions, ne laisse à certains que l'agressivité malhabile comme seule expression politique. Ma dénonciation du positionnement politique du groupe centre démocrate sur l'affaire NDDL, vise à permettre ensuite un dialogue dans la clarté!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter