Saint Nazaire Infos

Les médecins du blanc

Le Réseau Envie 44 est une association loi 1901 qui œuvre à la collecte et la remise en état du gros électroménager, une filière de recyclage et une entreprise d’insertion.

À l’heure du Grenelle et de la semaine sociale et solidaire (cette semaine), gros plan sur la branche nazairienne de cette association qui n’a pas attendu l’air du temps écolo pour se lancer dans cette activité.

En effet, ce réseau national qui comporte une quarantaine de structures en France a vu le jour voilà plus de 25 ans. À l’origine, le groupe Darty, Emmaüs et des travailleurs sociaux qui en avaient assez de voir les frigos jetés dans les étangs ou les fours dans les décharges sauvages.
 

Une entreprise sociale avant tout

« Nous sommes une entreprise solidaire qui propose une insertion ou une réinsertion par cette activité » explique le sous-directeur d’Envie 44 Nantes et Saint Nazaire, Christophe Oddon.
Au-delà du projet social, (les salariés sont pour 75% d’entre eux en CDD insertion qui débouche, après examen, sur un diplôme de technicien réparateur validé par l’AFPA), le volet économique du « halte au gaspillage » prend ici toute sa valeur.

Nous sommes ici dans une entreprise qui répond à trois critères dans l’ère du temps : social, économique et environnemental. « Entre Nantes et Saint Nazaire, nous employons 70 personnes dont 25% en CDI à temps plein ».
 

8 000 t de blanc à la poubelle chaque année

Et le travail ne manque pas, « nous sommes vraiment dans une société de surconsommation, c’est incroyable de voir des tonnes de machines qui sont jetées » nous dit Christophe Oddon. Envie 44 est prestataire Eco Système et agréé pour collecter l’électroménager soit disant obsolète partout dans le département.

Résultat, 8 000 t de machines sont récupérés chaque année, mais seulement 15 % sont réparables, ce qui donne 6 000 appareils revendus sous garantie après une révision totale dans les deux magasins ligériens. Tout le reste part dans des filières de dépollution et dans les centres de traitement.

Grâce à une flottille de 12 véhicules, la collecte s’effectue, par exemple auprès des distributeurs qui ont l’obligation de récupérer une vielle machine pour l’achat d’une neuve ou dans des déchetteries. Des appareils tombés en panne jugés trop chers à faire réparer, trop vieux ou passés de mode terminent dans les ateliers du réseau. Ils vont être entièrement révisés au-delà de la panne.

« Nous sommes dans la culture du jetable, nous devons une seconde vie à ces appareils ».
 

De l’obsolescence programmée

Fini la machine à laver qui dure 25 ans, tout un chacun l’a constaté. Néanmoins, pour Christophe Oddon, cette obsolescence ne semble vraiment toucher le gros électroménager, contrairement à l’informatique. Relire http://www.media-web.fr/un-ordi-pour-20-euros-80-86-511.html
« Je ne pense pas qu’il y ait dans ce domaine une  volonté. C’est vrai que les appareils durent moins longtemps, c’est plus lié à des économies sur les pièces qui s’usent plus vite. Cette politique est différente selon les distributeurs. On trouve parfois encore des pièces détachées ». Reste à trouver un dépanneur, de plus en plus rare. C’est l’une des idées de développement du Réseau Envie 44 qui pourrait ouvrir ce service aux particuliers dans les prochains mois.

Mais d’ici là, il y a du pain sur la planche, à voir le nombre de machines stockées en attente de retrouver un second souffle. 500 m2 de bâtiment à Saint-Nazaire, la surface est multipliée par cinq à Nantes.

Ouvert à tous,  le magasin propose donc à la vente (livraison et installation possible) toute la gamme du blanc à des prix défiant toute concurrence. Le top des ventes, machine à laver et réfrigérateur. Si l’on a peut-être plus de mal à acheter de l’électroménager d’occasion qu’une voiture, l’argument est vite contré par Christophe Oddon : « Nous avons des prix très bas, de 30 % à 50 % moins cher à l’équivalent du neuf, une garantie sur les appareils de un à deux ans avec une extension possible, et s’ils retombent en panne, on les répare de nouveau ! ».

Envie 44 a aussi d’autres projets comme une extension de ses activités au petit électroménager. L’association nazairienne offre aussi une prestation de locations courtes, d’un jour à six  mois pour des saisonniers, des étudiants ou des fêtes.

Qui achète ? Un peu tout le monde, ce genre de produit est souvent vendu pour une utilisation secondaire comme une cave ou une résidence secondaire. Mais aussi par des personnes aux faibles revenus bien contentes de trouver une machine à laver de marque à 230 €.

Pratique :
Le magasin est ouvert le lundi (c’est nouveau) de 8 h 30 à 12 h 00 et de 13 h 00 à 16 h 30,
le reste de la semaine 10 h 00 à 12 h 30 et 14 h 00 à 19 h 00.
29, rue de l’Étoile du matin (derrière le rond-point d’Océanis)
Tél.: 02 53 35 51 90

www.envie-44.org
 

Christophe Oddon
Christophe Oddon
Auteur : JRC | 29/11/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « L'association Les Pieds dans l'herbe lance un appel à financement citoyen participatif »
Article suivant : « L'Expo-Vente d'Amnesty International fait recette »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles réseau media-web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter