Saint Nazaire Infos

Les étourneaux indésirables

Á Saint-Nazaire, l’hiver n’arrive jamais seul. Dans son sillage chaque année des nuées d’étourneaux, et chaque année la Ville recommence sa campagne d’effarouchement de ces oiseaux au système digestif prolifique.

Les volatiles nichent principalement dans le quartier Ville-Port, de la rue Henri Gautier à la place des Quatre Z’Horloges en passant par le Ruban bleu et le parking de la rue Marceau. Et il ne fait pas bon stationner la nuit sous les arbres dans lesquels dorment les étourneaux, sous peine de retrouver sa voiture maculée de fientes bien grasses.
Pour limiter les nuisances, la ville va procéder à des opérations d’effarouchement.
L’objectif est de déstructurer la population du site et de l’inciter à quitter le dortoir en créant un «stress » et une panique importants.
Des fusées détonantes et crépitantes seront lancées aux abords des dortoirs mardi, le 29 novembre entre 18 h 30 et 21 h 30 après la nuit tombée, quand tous les oiseaux se seront posés et endormis.
L’opération sera renouvelée le lendemain matin, le mercredi 30 novembre entre 6 h 30 et 8 heures avant le lever du jour et la dispersion habituelle des étourneaux. Si besoin, une dernière intervention sera menée mercredi soir.
Pour tout renseignement complémentaire sur l’intervention, la FDGDON 44 (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles de Loire-Atlantique) tient une permanence téléphonique au 02 40 36 83 03.

Auteur : GG | 25/11/2011 | 5 commentaires
Article précédent : « Un Muscadet s'échoue sur la plage »
Article suivant : « Sécurité aux abords des écoles: appel au civisme »

Vos commentaires

#1 - Le 26 novembre 2011 à 11h04 par grihon
Il serait peut-être plus intelligent de leur proposer un autre dortoir?
Ces oiseaux nichent volontiers dans les bosquets de bambous, et ceux-ci poussent très vite... il suffirait certainement qu'ils y en ait quelques uns dans des endroits où les voitures ne stationnent pas...
#2 - Le 26 novembre 2011 à 12h36 par zack moullec, conseiller municipal d'opposition DVG, St-nazaire
Ah effectivement que c'est sale et dérangeant pour les gens qui stationnent leurs véhicules sous les platanes!

Mais à qui la faute? Si la ville n'avait pas abattu en masse les platanes de la place Marceau, du front de mer, puis les arbres de l'avenue de la république, de la rue d'Anjou (plus de 800 arbres au total), si elle n'avait pas supprimé les squares en ville, on n'en serait pas à ce que les étourneaux se concentrent sur le peu d'arbres qu'il reste!

A savoir: rue des halles, parking de la poste ville-port, parking des antilles; parking du bon accueil et rue Henri Gautier... pratiquement les seuls endroits où il reste des arbres en centre-ville!

Alors au lieu de planter plus de 400 palmiers depuis 5 ans, si l'on avait préservé les "vrais" arbres (le palmier est une plante et non un arbre, il n'apporte rien au niveau ornithologique), le phénomène serait atténué puisque réparti sur des zones plus vastes!
#3 - Le 01 décembre 2011 à 09h03 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
- est-il prévu une campagne d'éffarouchement pour les cons car ca prolifère dans les rues ?
- est-il prévu une campagne d'éffarouchement pour zonards qui trainent sur la ville port, autour et dans le casino ?
- est-il prévu une campagne d'éffarouchement pour ces crétins responsable de la mise en place du projet hélyce qui plantent le buisness des commercants ?
- est-il prévu une campagne d'éffarouchement pour les nantis des banques qui s'en mettent plein les poches au détriment des particuliers et petites entreprises ?
#4 - Le 02 décembre 2011 à 21h55 par jean, Saint-nazaire
le niveau des commentaires est affligeant. Dommage un blog pourrait être un vrai outil de débat ...
#5 - Le 03 décembre 2011 à 12h16 par franck Berthelot, St-nazaire
Et le vôtre l'est tout autant puisque vous ne l'ouvrez pas le débat que vous souhaitez.

Par définition, les commentaires sur les sites et les blogs sont en général pour critiquer, rarement pour dire que tout va bien.
C'est comme ça, on n'y peut rien, tel est le français raleur. Il s'exprime s'il n'est pas content, mais si tout va bien il ne prend pas la peine de le dire.

Quel que soit le site, quel que soit le sujet et quelle que soit la région. Ce n'est pas une spécificité locale.

Ensuite, des débats sur des blogs ce n'est pas évident. D'une part parce que derrière chaque blog il y a une société, un particulier, une association, qui ont des opinions et donc le débat sera forcément faussé par la suppression, la modération, la non-publication de certains messages ou par certains publics qui viendront poster en masse pour influencer le débat dans un sens.

Ensuite parce que les débats provoquent souvent des messages houleux, qui seront justement modérés vu que désormais le pouvoir politique flique les citoyens (on l'a vu avec un internaute condamné pour avoir simplement écrit sur un blog lors du lapsus d'une ministre sur le mot "inflation").

Il n'y a pas que dans les pays étrangers que l'internet est surveillé. Dans les administrations, les salariés sont censurés, et des services autorisent ou pas l'accès à certains sites. ca s'appelle de la censure ni plus ni moins! La même qu'en Chine.

On envoie des CRS face aux manifestants, avec gazage, arrestations arbitraires, mais on s'offusque quand ça se passe en Egypte ou en Tunisie. Oh non, pas chez nous, on est une démocratie voyons!

Donc résultat pour en revenir au sujet, aujourd'hui en France, les blogs ne permettent que de laisser des "commentaires" et non des débats. Et encore, de moins en moins de sites autorisent les commentaires (par exemple "20 minutes" ferme le sujet dès que c'est un peu "politiquement incorrect").

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter