Saint Nazaire Infos

Les employées de Patrice Bréal en grève au premier jour des soldes

Dans le cadre d'un mouvement national, les employées du magasin de prêt à porter féminin se sont mises en grève de 8 à 20 heures A travers cette action symbolique, elles revendiquent une augmentation de salaire générale et des titres d'adjointes dans la grille salariale.

Les employées des magasins de prêt à porter en ont véritablement « ras le bol ». Cela fait maintenant plus de trois semaines qu'elles négocient avec la direction du groupe Beaumanoir propriétaire de l'enseigne Patrice Bréal, sans obtenir satisfaction. Pour Fabienne Le Guern qui travaille depuis 13 ans dans le magasin rue de la Paix, trop c'est trop ! "Il y a 8 ans, nous avons été rachetés par le groupe Beaumanoir - je m'en souviens, c'était le jour de naissance de mon fils Mathéo le 26 mai 2003 - qui a établi une nouvelle grille salariale. Nos émoluments évoluent petitement et lorsque nous demandons une augmentation, le refus est systématique". Le groupe Beaumanoir qui possède notamment les marques "Morgan", " La City", "Cache-Cache" et "Patrice Bréal" vient d'annoncer en début de mois, le franchissement du milliard de chiffre d’affaires et confirme la forte dynamique des enseignes qui poursuivent leur croissance. Le groupe possède 2 000 points de vente et emploie 10 000 personnes. Apparemment en bonne santé, Beaumanoir vient pourtant de diminuer de 400 euros la participation aux bénéfices. Une situation aberrante, qui a le don d'exaspérer les employées, qui ont décidé de faire grève, le jour même de l'ouverture des soldes. Une action forte qui vise à démontrer qu'au moment où la direction annonce une forte croissance et un CA en hausse conséquente, les employées voient parallèlement leurs salaires stagner : "Aujourd'hui, c'est le statut quo au niveau des négociations" souligne Fabienne Le Guern. "On veut nous augmenter de 80 euros bruts sur le fixe, mais en ôtant 40 euros sur la prime fixe. Le calcul est simple, il nous reste 40 euros brut sur le fixe et donc 30 euros nets, mais uniquement pour les responsables magasins. Il n'y a rien pour les vendeuses et pas de titre d'adjointe. Nous réclamons des échelons et des titres de vendeuses. Notre objectif est de faire la différence entre 1 fille qui arrive et celles qui ont de l'ancienneté".

Le soutien des clientes

A Saint-Nazaire, le magasin Patrice Bréal est l'un des mieux notés de France. Il emploie 4 personnes dont une responsable (à 38 heures), et trois vendeuses (à 30,25 ou 22 heures). Toutes se sont mises en grève en ce premier jour des soldes à l'image du mouvement national, et ont fait signer une pétition qui à 14 heures avait déjà recueilli plus de 400 signatures. Aux clientes qui sont entrées dans le magasin, les grévistes ont expliqué les motivations de leur action : "Nous n'empêchons pas les clientes d'acheter, mais leur demandons de ne pas faire d'achat. Notre action est bien comprise, et la clientèle nous soutient en ne faisant pas d'achat. Le magasin de Saint-Nazaire a enregistré sur la saison hiver une hausse de chiffre d’affaires de 7,4 % entre octobre et février, contre 1,4 % sur l'ensemble du réseau". Afin de palier à ce mouvement, la direction du groupe a fait appel à deux régionaux et une vendeuse a été réquisitionnée pour remplacer les grévistes. Dans la foulée, la CGT a décidé de contacter l'inspection du travail.

 

Auteur : YE | 22/06/2011 | 4 commentaires
Article précédent : « STX : contrat rompu avec la Libye »
Article suivant : « La construction des 2 BPC enfin confirmée »

Vos commentaires

#1 - Le 23 juin 2011 à 08h25 par Alexandra
En tant qu'ancienne collègue RM Patrice BREAL de la région Atlantique et amie de Fabienne,je soutiens à 100% votre cause les filles !!!
Tout se passait à merveille jusqu'à présent,mais une augmentation de 40€ depuis la réévaluation des salaires en 2006,NON !!!Le Groupe est en train de démotiver ses équipes.Elles ne sont pas récompensées à leur juste valeur !!!Le SMIC augmente,mais les RM en sont toujours au même point.Un exemple concrêt:Une CDV de 30 H arrive,avec des avenants,à une différence de 400€ !!!
Où est donc passé ce climat famillial,la transparence que l' on aimait tant ?
Parce que j'ai été succursale,aujourd'hui,affiliée du Groupe,je me dois de plaider cette cause...
#2 - Le 27 juin 2011 à 15h46 par GROUPE BEAUMANOIR, Saint Malo
Saint-Malo, le 24 juin 2011


Tous les magasins Patrice Bréal ont ouverts leurs portes mercredi pour le lancement des soldes, en dépit de quelques mouvements d’insatisfaction.

Ce mouvement initié par quelques Responsables Magasin est resté très isolé (8 magasins sur 328) et n’a pas été suivi au sein de nos équipes de ventes.

La Direction, bien que consciente de la difficulté d’augmenter le poids des salaires des magasins à faible rentabilité, a décidé ce mois, de revaloriser les salaires de base des Responsables de plus de 2,78% -suite à une augmentation de 3% en avril 2010 - et d’instaurer une prime de succès récompensant l’investissement de l’ensemble de nos salariés durant cette période de soldes.

Pour rappel, le Groupe dans son ensemble a créé 500 emplois cette année et plus de 600 en 2009.

La participation a effectivement diminué cette année (15%) en raison d’une augmentation proportionnellement plus importante du nombre de salariés par rapport au chiffre d’affaires du Groupe. Le mode de calcul de la participation étant établi par la loi, si cette dernière diminue cela est totalement indépendant de notre volonté. Ainsi, l’embauche de nombreux collaborateurs a donc eu pour effet de réduire cette prime de participation.

Souhaitant garantir une parfaite équité entre les salariés, nous avons fait le choix d’un système de rémunération enseigne collectif. Aussi, la rémunération de nos Responsables de magasin est déterminée en fonction du CA du magasin dans lequel elles exercent. Une prime Magasin, pouvant aller jusqu’à 350€, différencie les rémunérations, en fonction du chiffre d’affaires du magasin.

Les rémunérations de nos équipes sont mesurées de façon régulière et sont compétitives avec le marché.

Nous sommes heureux que la solidarité de nos équipes et leur professionnalisme nous aient permis de satisfaire au mieux les clientes de l’enseigne Patrice Bréal et nous restons à l’écoute de nos collaborateurs.
#3 - Le 06 juillet 2011 à 17h50 par phil deguiner, La Baule
Compétitivité, encore et toujours! On en crève et c'est ce qui conduira nos sociétés occidentales dans le mur!
On ne peut pas parler d'humain un peu dans le commerce?

Toujours à regarder si le CA est meilleur que la veille, la semaine d'avant ou l'année passée.

Malheureusement ce groupe n'est pas un cas isolé, c'est le pendant de plus de 80% des commerces: Carrefour, groupe Sofia (leroy merlin, jardiland...) et bien d'autres.

Toujours plus de profits, toujours plus de fric pour les actionnaires, et toujours plus de labeur pour les gens d'en bas, les vendeuses et les responsables de magasins.

Il faudra vraiment revenir à une échelle humaine dans le commerce, à penser au client avant les actionnaires.
#4 - Le 30 octobre 2013 à 12h34 par codes de réductions Patrice breal
Je envoie tous mes félicitation à votre site, que je visite chaque jour avec grand plaisir ! car il contient des posts très intéressant, merci à vous ... à la prochaine

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter