Saint Nazaire Infos

Les élu·e·s socialistes #ilsnenousferontpastaire réagissent : L'inversion des responsabilités, ça suffit !

« « « « Nous assistons depuis plusieurs jours à une succession d’articles et de prises de positions mettant en cause la 1ère adjointe, Laurianne Deniaud, l'ensemble du collectif et celle qui a dénoncé des faits graves, au prix d'importantes libertés prises avec la vérité.

Après la dernière prise de parole de Joël Batteux, il nous semble important de rappeler certains faits et principes :  

- Nous avons toujours affirmé notre attachement à la présomption d’innocence, qui n’exonère cependant pas les employeurs de mesures de précaution qui ne sont toujours pas prises. 

- Dans cette affaire, Laurianne Deniaud est attaquée en diffamation, pour avoir "parlé" lors d'une réunion qu'elle n'avait pas suscitée, d'un sujet qu'elle n'avait pas mis sur la table.

-  Il n'a jamais été demandé que le maire condamne ou renvoie. Par contre, la situation actuelle est en renversement total des principes de droit et de respect.

Réduire cette affaire à de pseudos règlement de comptes politiciens entre le maire et sa première adjointe, permet d’occulter la gravité de la situation, d'invisibiliser la victime présumée, et de masquer l’environnement sexiste et oppressant dans lequel nous avons dû évoluer. 

En personnalisant ainsi la situation et en occultant totalement les prises de position fortes des 10 autres membres du collectif, s'opère un transfert des responsabilités réelle de chacun.e.s face à la situation.

On nous parle de “manœuvres d’un autre temps”. Les manœuvres d’un autre temps, ne sont-elles pas celles qui dénigrent, salissent, en cherchant à intimider pour faire taire ? 

C'est très à contre-sens des déclarations "la main sur le cœur", sur l’attachement aux droits des femmes et à la libération de la parole.  

Les manœuvres d’un autre temps, c’est l’irrespect de la parole des femmes. 

Les manœuvres d’un autre d’un autre temps, c’est l’omerta, c’est la loi du silence. »

Les élu·e·s socialistes du collectif #ilsnenousferontpastaire

Hervé Braire, conseiller municipal PS - Gaëlle Bénizé-Thual, adjointe PS - Gaëlle Betlamini, conseillère municipale PS - Laurianne Deniaud, première adjointe PS - Régine Le Bail, adjointe PS

25/06/2019 | 1 commentaire
Article précédent : « Gaëlle Betlamini : " La situation devient humainement intenable, je démissionne." »
Article suivant : « Saint-Nazaire : Joël Batteux, ancien maire, met de l’huile sur le feu »

Vos commentaires

#1 - Le 25 juin 2019 à 16h56 par Ric la houppe, Penhoet
Et vas y ?
on remet 2 balles dans le JuKe BOxe ?

C est surement pas chez Blanchard qu il y a un tel bazar .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter