Saint Nazaire Infos

Les déclarations d'intention de David Samzun pour trois quartiers de Saint-Nazaire

La Ville a organisé cette semaine trois réunions publiques pour lancer des réflexions sur les aménagements à Sautron, Manon Roland et Mollé. Elle précise que ce ne sont pas des « présentations de projets mais des intentions ».

Parmi ses quartiers, Saint-Nazaire en compte trois que la Ville souhaite réaménager. David Samzun, adjoint à l'urbanisme explique que ces travaux seront ceux du « prochain municipe, qu'il y a le temps, qu'on parle de schémas à améliorer, ce ne sont pas des projets ficelés ». Les conseils de quartiers se constituent en groupes de travail, trois réunions publiques sont prévues cette semaine pour informer la population.

Les « grandes intentions »

Dans cette présentation David Samzun indique qu'il s'agit dans ces approches plus « d'études de capacité » afin de définir « une offre individualisée pour les jeunes actifs , avec terrasse ou jardin,  pas les lotissements avec des parcelles de 500 à 600 m2 », « plutôt des habitations comme Les Folies de la place Laborde ». L'idée est aussi d'installer quelques collectifs verticaux au centre, mais « pas très haut », « on ne choisit pas les hautes tours pour lesquelles nous n'aurions pas la demande pour ce type de population » explique l'élu.

Manon Roland

C'est la dernière année pour le collège dont les élèves migreront vers le nouvel établissement avenue Pierre-de-Coubertin dès septembre. Avec le parking ce sont près de 12 000 m2 qui se libèrent, dans une situation trèsfavorable. 80 logements pourraient y être implantés dont environ 30 % de logements sociaux. Il faudra faire appel au privé, mais « cela dépendra du marché » précise David Samzun qui reconnaît qu'il est « atone » en ce moment. Dans l'intervalle c'est le conseil départemental qui va s'installer dans les bâtiments. Des collectifs pourraient être installés en coeur d'îlot, et des logements individuels ou intermédiaires orientés en majorité au sud et à l'ouest. Les arbres seront préservés et une nouvelle rue sera créée dans le prolongement  de Pierre-de-Marivaux reliant la rue Georges Sand à la rue Charles-de-Montesquieu.

 

Sautron

Le quartier est proche de Manon Roland, la station d'épuration a été arrêtée depuis que la station des Ecossiernes a pris le relais. La démolition va débuter mi mai. Les locaux utilisés par la CARENE seront rénovés pour y installer des services espaces verts de la Ville. Seuls deux bacs tampons « de sécurité seront conservés, mais « pas utilisés sauf exception » « et il n'y aura pas d'odeurs ».
Le lieu libère plus de 16 500 m2, le conseil de quartier va y réfléchir. Là aussi, un collectif au centre, « mais pas une tour de huit étages qui irait chercher la vue mer »   précise David Samzun, plutôt un R+4 et des petits bâtiments autour « pour respecter les fonds de parcelles ». Là encore il y aura discussions avec le conseil de quartier et avec les commerçants qui sont salués au passage pour leur efficacité au travers de leur association.
 

Mollé

Là il s'agit d'une étude plus globale sur le bourg de Saint-Marc. Le conseil de quartier « s'est saisi du dossier très en amont », la Ville a mis en place « une veille foncière depuis 2009 » mais n'a pas la maîtrise de tout le foncier contrairement aux deux autres sites.
L'idée est d'agrandir la place Jacques Tati et d'installer quelque 75 logements sur ce qui serait défini comme cinq ilôts construits en plusieurs phases, avec environ 40 collectifs et 35 logements « intermédiaires ». Le but étant « d'apaiser la circulation » dans le bourg, et « de créer des traverses piétonnes», de déplacer peut-être la mairie annexe dans le rez-de-chaussée d'un immeuble à construire. En terme de planning la proposition pourrait être faite au conseil municipal pour la fin de l'année.

On notera une inflexion dans le ton, pour ces aménagements et l'utilisation du joli mot un peu désuet « d'intention », pas « de grands axes » pas de projet plaqué, plutôt des idées à discuter, des projets prudents, qui sont présentés comme peu agressifs pour le voisinage avec l'association des conseils de quartiers, des réunions en amont pour une information du public. Comme si tout cela était prévu pour se passer, comme la circulation recherchée...en douceur, « pour le prochain municipe, on a le temps ».

 

Auteur : LY | 22/04/2013 | 16 commentaires
Article précédent : « Journée de l'asthme à la cité sanitaire »
Article suivant : « Avilés et Saint-Nazaire sont jumelées depuis 10 ans »

Vos commentaires

#1 - Le 23 avril 2013 à 08h16 par GUILLARD France, Saint-nazaire Ouest
Afin de bien savoir de quoi il est question, en voyant plans et situation de la configuration des lieux, il est moins aisé de donner une opinion
valable.

Est-il possible de consulter les documents avant les réunions prévues.

Pour être objectif dans les remarques à faire, il faut bien connaître ce qui serait( ??) proposé si (?) cela venait à être réalisé.

Trop souvent les 'projets' sont ficelés avant même d'avoir consulté la population, alors regardons, étudions, après chacun pourra apporter ses remarques de pour ou contre, ou améliorer ce qui sera présenté au définitif, si ça va jusque là ??
#2 - Le 23 avril 2013 à 12h26 par Politique, Saint-nazaire
Samsun se croit deja maire !!!!!!!

attention aux nazariens ,je pense que samsun a la meme politique que batteux!!!!!!
#3 - Le 24 avril 2013 à 09h50 par candidat suivant, Sn
Tout à fait, il est l'un des principaux adjoints du maire depuis 12 ans, c'est bien sa politique qui est mise en oeuvre aujourd'hui.

Ce serait la même qu'il appliquerait s'il était élu (c'est pas fait, loin, très loin de là!).

D'autant que le PS annonce une liste avec "50% de nouvelles têtes"... donc 50% qui sont déjà en place... et on connait leur habitude de placer le PRG ou l'UDB en places non éligibles juste histoire d'avoir leur soutien, les "nouveaux" ne seront pas tous devant!

Au final s'il venait à être élu, il faut que les nazairiens le sachent, près de 75% des élus seraient issus de la majorité actuelle!

Et la politique en matière de bétonnage serait encore pire qu'aujourd'hui !!! Avec la bénédiction de certains verts (Mme Mousseau pour ne pas la citer).

Bref pour revenir au sujet: on nous propose une densité 3 fois moindre que sur feu square Laborde.

C'est du suicide. Et c'est volontaire!

Car sur ces 2,8 hectares, si on ne construit que 180 logements (110 sur Laborde pour 0,5 hectare, cherchez l'erreur), on nous dira très vite qu'il n'y a plus de place en ville et ces gens iront irrémédiablement continuer l'extension urbaine!

On est en ville, c'est du renouvellement urbain, il faut donc profiter au maximum de ces surfaces pour ne pas aller "bouffer la campagne".
#4 - Le 24 avril 2013 à 10h52 par Papijean
... et alors , tant mieux !
#5 - Le 25 avril 2013 à 09h32 par franck berthelot, Sn
Quoi qui est "tant mieux"?

De poursuivre l'étalement urbain? de ne construire "que" 180 logements quand on pourrait en faire 500? ou la proposition de "candidat suivant" d'en construire justement 400 ou 500?

Explicitez svp!
#6 - Le 25 avril 2013 à 10h45 par GUILLARD France, Saint-nazaire Ouest
Plus de mixité sociale génère plus de délinquance.

Bétonner pour donner un logement social à une personne qui travaille dans les environs OK.

Bétonner pour vendre encore des logements, il y en a déjà tellement à vendre, aussi les maisons( voir les annonces OUEST-FRANCE immo, c'est clair)

Pourquoi ne pas négocier avec les vendeurs (hors agences), les ménages qui paient des "surloyers" aurient plus leurs place dans ce genre de logement qui seraient du même loyer que en HLM, mais qui permettrait au moins bien lotis de pouvoir payer un loyer moins cher que dans le privé.

Avant de bétonner à outrance, il faudrait y réfléchir, il y a peut-être d'autres pistes, il faut voir.
#7 - Le 25 avril 2013 à 13h59 par .nelson
Berthelot est peut-être un homme honorable ? Mais quand au suivi de sa réflexion, là est la question ; parce que hurler à une époque contre l'aménagement urbain de la place Laborde, en dénoncer l'abattage des arbre, puis quelques années plupart demander une augmentation des surfaces constructibles sur les nouveaux projets, c'est faire preuve d’incohérence manifeste, ce qui n'est pas étonnant à regarder son orientation politique.
#8 - Le 26 avril 2013 à 10h59 par GUILLARD France, Saint-nazaire Ouest
Il y a assez de l'Assemblée Nationale a faire des histoires de personnes au lieu de parler de ce qui concerne tous les Français, l'emploi, le pouvoir d'achat, la sécurité des gens et des biens, préserver notre sécurité sociale ....

Idem dans les réunions du conseil municipal.

Il serait bien que chacun apporte une pierre à l'édifice, pour notre bien vivre.

Les querelles instestines, raz le bol, ça ne fait pas avancer.

C'est pourtant simple de s'exprimer sans condamner automatiquement celui qui dit le contraire.

Alors un petit effort de nos élus et autres serait le bien venu.
#9 - Le 26 avril 2013 à 11h01 par GUILLARD France, Saint-nazaire Ouest
Je suis assez surprise que personne ne prenne position sur le PLU.

C'est pourtant cela qui détermine les suites à venir en matière de préemptions et bétonnage.
#10 - Le 26 avril 2013 à 11h39 par franck berthelot, Saint-nazaire
Non c'est pas "incohérent" mais on reconnait bien votre mauvaise foi distillée de la même manière que certains élus de la majorité:

Il y a une différence mon cher (ou alors vous connaissez très mal la ville), entre détruire un jardin public pour construire, et construire sur un site où il y avait déjà du bati, en l'occurence un collège et sa cour en goudron pour l'un, une station d'épuration et ses grandes cuves pour l'autre!

Si pour vous les 2 sites (square et station d'épuration) sont à mettre au même niveau, on comprend mieux l'acharnement de l'équipe actuelle dans le grand bétonnage.
#11 - Le 28 avril 2013 à 18h11 par .nelson
Un exemple, deux ans déjà, j'assistais à la réunion au sujet du square Delzieux. Nous avons entendu les pires insanités pour défendre un parking servant surtout à entreposer des carcasses de voitures, au stationnement de camping car, et d'endroit à soulager les canidés. J'invite les citoyens à se rendre compte sur place du résultat de l'urbanisation du lieu. Des faits d'abord, parler ensuite !D'autre part, j'ai connu le jardin de la place Laborde depuis l'école Jean Macé, celui ci depuis des dècennies était à l'abandon et ne servait qu'à 'usage des canidés aussi.Sinon, je ne suis pas votre "cher" et je vous invite à prendre connaissance du Plu et de ses modifications. Je suis pour échanger, mais avec des personnes qui s'informent. Je ne suis pas pour les discutions de bout de bar. A vous lire bientôt.
#12 - Le 29 avril 2013 à 12h06 par franck berthelot, Saint-nazaire
Alors mon "cher" nelson, puisque vous me tendez la perche sur Laborde, oui parlons-en.

Dans les années 80-90, se jardin public était entretenu! Barrières, portail, fleurs, jeux d'enfants, lampadaires, poubelles, bancs en bon état.

Puis, il a été volontairement laissé à l'abandon. Lampadaires qui ne fonctionnaient plus, on a enlevé les fleurs, les jeux, laissé pousser l'herbe dans les allées non entretenues, on a enlevé les barrières pour que les chiens puissent y venir à toute heure, etc...

C'est une manipulation de la part de l'équipe en place qui a tout fait pour que ce magnifique square devienne sale, triste, et que les gens n'aient plus envie d'y aller.

Ce fut la même stratégie sur Delzieux!

Et pour votre gouverne, je ne parle pas de ce que je ne connais pas: Delzieux j'ai habité juste devant, rue des vénetes et du dolmen pendant 15 ans. J'ay ai appris à faire du vélo, il y avait tous les jours des joueurs de boules, des gamins qui jouaient, et aucune voiture n'y stationnait.

Laborde, j'ai habité à 50m pendant 12 ans!

Vous êtes bien rigolo à tenter de défendre comme vous pouvez les magouilles de vos copains en mairie. Mais mars 2014 arrive à grands pas. Les nazairiens sne sont pas dupes, il y a un énorme ras le bol.

Vous vous souvenez du score d'Etienne Caux en 1977? 18 203 électeurs, seulement 25% d'abstention.

Batteux en 2008 (avec plus d'inscrits): 9 681 voix.

Pratiquement moitié moins! Mais là c'est fini. Les nazairiens vont passer à autre chose. Ils veulent de l'espoir, de la joie, de la beauté, de l'animation... pas du béton et une ville morte!
#13 - Le 29 avril 2013 à 12h40 par Révolté, St Naz
Nelson@

Nelson ,le rédacteur en chef de la PRAVDA
Nelson ,le rédacteur en chef de Samzun

Écouter la voie de la nomenklatura socialiste ...

Déjà 89 ans d'existence .........
#14 - Le 02 mai 2013 à 10h40 par .nelson
@ Révolté

Tout ce qui est excessif est insignifiant !
#15 - Le 04 juin 2013 à 22h46 par Alain, Saint Nazaire
Etrange de ne voir dans des terrains communaux qui se libèrent, exclusivement des zones à bâtir de l'habitat résidentiel. N'y a t'il pas mieux à faire pour que ces biens communs profitent au plus grand nombre : parcs, jardins, ateliers d'artistes, atelier vélo, bars, restaurants, lieux conviviaux…

Que nos élus aillent voir dans d'autres villes comment on transforme les friches et les grands espaces urbains et reviennent avec des idées neuves. Autre chose que du collectif vertical en R+4. Un peu d'imagination, diantre !!
#16 - Le 05 juin 2013 à 08h13 par Jean-Louis Garnier
Alain, On ne manque ni de parc ni de jardins à SN! Il y a déjà plein de lieux de vie malheureusement dispersés sur tout le territoire; Sauf à opter pour la décroissance chère à "Label Gauche"il est donc sain de bâtir sur des terrains situés dans la partie équipée de la ville plutôt qu'ouvrir à l'urbanisation des espaces agricoles; par contre il n'est pas raisonnable de faire de l'habitat collectif qui plus est vertical sur les terrains concernés par l'article ci-dessus!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter