Saint Nazaire Infos

Le travail du dimanche "c'est la responsabilité des consommateurs"

Ce mercredi après-midi, au Ruban bleu la CFDT, la CFTC et la CGT distribuaient des tracts pour s'opposer au travail du dimanche et plus particulièrement les 16 et 23 décembre. Ils craignent que cela serve de précédent.

Les trois syndicats CFDT, CFTC, CGU en une démarche unitaire, dénoncent la décision de Joël Batteux, maire de Saint-Nazaire, prise disent-ils «sans concertation », d'autoriser l'ouverture des commerces les deux prochains dimanches. « À Nantes les organisations syndicales ont été consultées, elles ont refusé l'ouverture, et rien ne sera ouvert »« Ouvrir le dimanche, n'augmente pas le pouvoir d'achat » dit Gérard Bouguenolle (CFDT).
40 commerçants auraient demandé l'ouverture, sur 200. « Les commerçants  sont partagés sur l'utilité de cette ouverture. Pour nous, c'est créer un précédent. » « On invoque le volontariat, mais les salariés subissent des pressions »« Il n'y a pas forcément de  compensation, il n'y a pas eu de négociation ». « Les salariés en CDD de Carrefour Market ont été convoqués pour les informer de l'ouverture du dimanche ». « Nous sommes contre l'ouverture du dimanche notamment pour la préservation de la vie de famille ».
Les syndicats ont posé un avis d'appel à  la grève pour ces deux dimanches.
Ils demandent le boycott des magasins ouverts et prévoient des actions, (distribution de tracts). Ils répètent que « c'est aussi la responsabilité du citoyen consommateur de venir ou pas ».
 

Auteur : LY | 12/12/2012 | 15 commentaires
Article précédent : « Eolien en mer : STX France a signé un premier contrat pour une sous-station électrique »
Article suivant : « Nouvelle convention pour la métallurgie »

Vos commentaires

#1 - Le 13 décembre 2012 à 08h13 par BabetteL, Saint-nazaire
Alors ça c'est du grand n'importe quoi. En France il faut laisser aux gens la liberté de travailler. La liberté de prendre leur retraite à 65 ans pour ceux qui sont trop juste. C'est quoi cette histoire de responsabilité des consommateurs.Non franchement les syndicats vous etes parfois utiles mais là vous dépassez les bornes
#2 - Le 13 décembre 2012 à 08h28 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
dans deux jours ca sera la faute des consommateurs si les magasins sont ouverts le dimanche

ces syndicalistes sont totalement déconnectés de la réalité
il serait temps qu'ils s'ouvrent un peu au monde qui les entoure au lieu de pratiquer entre eux de la "masturbation syndicale"

mesdames et messieurs les syndicalistes, au lieu de brailler, que proposez vous de constructif ?
#3 - Le 13 décembre 2012 à 08h38 par agathe theblues, Le Pouliguen
que ceux qui veulent travailler le dimnchetravaillent s'ils y trouvent leur intérêt, et que l'on arrête ces sempiternelles tergiversations. MAIS SEULEMENT POUR LES VOLONTAIRES ET EN TARIF MAJORE!!!!!
#4 - Le 13 décembre 2012 à 09h33 par OPTIMISTE, Saint-nazaire
ils sont trop bons ces syndicalistes, ils savent ce qui est bon ou pas pour nous, et ils veillent sur nos vies.
c'est bien d'avoir du temps libre pour distribuer des tracts; mais pourquoi ne vont-ils pas à La Baule les distribuer, car là bas le travail du dimanche est autorisé. il serait temps une fois pour toutes d'harmoniser la législation du travail, et laisser libres les commerçants de leurs agissements. Avant de lancer un appel au boycott des magasins qu'ils se renseignent préalablement pour savoir si ces boutiques emploieront ou pas du personnel, ce serait un peu plus intelligent.
#5 - Le 13 décembre 2012 à 10h46 par Flo, La Baule
La réaction des syndicats est amusante et cela montre bien que les pauvres seront toujours des pauvres avec cette mentalité... En France, il y a 10% de la population qui travaille plus de 12 à 13 heures par jour et qui ne connaît pas les 35 heures et qui a un peu de pouvoir d'achat.. Cette population, notamment à Paris, n'a pas le temps de faire ses courses la semaine, même le samedi, l'ouverture le dimanche c'est une respiration complète dans l'emploi du temps pour le plaisir du shopping et de se faire plaisir.. Donc c'est réellement du chiffre d'affaires en plus pour les commerçants. Mais si c'est pour tomber sur les syndicalistes, autant aller faire les boutiques avenue de Gaulle... Et les chomeurs et les pauvres peuvent continuer de pleurer sur leur sort avec des syndicalistes aussi stupides !
#6 - Le 13 décembre 2012 à 11h26 par franck berthelot, Saint-nazaire
Messieurs dames des syndicats:

Après les travaux HélYce qui ont amputé le commerce nazairiens, allez-y, finissez de l'enterrer!

Les gens iront à La Baule ou Guérande faire leurs courses dimpanche, là où il y a des décos de noël qui donnent un air de fête!

Pour info, vous savez ce qui va se passer après les soldes de janvier au niveau des fermetures de commerces? Ben je peux vous donner quelques noms:

- Naf-Naf
- Obaïbi
- petit bateau
- Yves rocher
- Camaïeu

Puis dans quelques mois:
- C&A
- H&M
- Zara
- Leclerc culture

Sans parler de nombreux indépendants.

Il y a aussi JOUE CLUB qui est à vendre depuis quelques mois.

Il va être beau le centre-ville! Déjà actuellement ce n'est pas terrible mais là avec la disparition de ces enseignes c'est le début de la fin!

Et quand je lis les propos débilles de la chambre de commerce qui nous sort un truc du genre "ça revient, il y a même un nouvel opérateur mobile qui vient d'ouvrir"...

Il parlait de Virgin mobile... qui a juste remplacé SFR et qui fait partie du même groupe! Si c'est pas prendre les gens pour des c... !
#7 - Le 13 décembre 2012 à 11h51 par Pierre-Yves, Sn
« Nous sommes contre l'ouverture du dimanche notamment pour la préservation de la vie de famille ».

Argument intéressant quand on sait le nombre de "Dimanches" que les syndicalistes passent à défiler sans leurs enfants !!!!

Et regardons les chiffres ...ils sont tellement en phase avec les attentes des salariés qu'ils ne représentent aujourd'hui plus que 7.5% des salariés contre 20% il y a 40 ans et 10% il y a 20 ans.....

une espèce en voie de disparition qui fait le plus de bruit possible sur des faux combats pour essayer encore d'exister !?
#8 - Le 13 décembre 2012 à 21h09 par Républicain
MODERATEUR **** syndicats d'un autre temps !

Rapport Perrucheau: interdit de diffusion , montrant les finances de ces syndicats ***Modération**** ,alliés de nos maitres politiques .
Renseignez vous :
Les chateaux , les financements , sur le net.
Et plus prêt de nous sur St Nazaire , soyez curieux !
Et vous serez étonnés !
#9 - Le 14 décembre 2012 à 08h31 par Lemere
A Flo, Optmiste,refractaire, babettel,agathe

Une seule question et une réponse oui ou non?

"Vous mêmes travaillez vous le dimanche?"


Et merci d' avance de votre sincérité a répondre.

Ensuite on ouvre un débat.

En ce qui me concerne la réponse est non cette même question!
#10 - Le 14 décembre 2012 à 11h37 par BabetteL, Saint-nazaire
Oui si on me le demande je travaille le dimanche
#11 - Le 14 décembre 2012 à 13h24 par OPTIMISTE, Saint-nazaire
a Lemere

et oui, c'est tout naturellement que je travaillerai les 2 dimanches et j'en suis fière, sans aucune pression, je me suis proposée spontanément d'ouvrir la boutique, car en ces temps de morosité, j'espère que ça marchera il y va de la survie du centre ville et de nos emplois. j'espère que les clients seront au rendez vous. arrêtez de nous bassiner avec votre prétendue morale et d'imposer votre diktat.
#12 - Le 14 décembre 2012 à 14h23 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
réponse à Lemere

oui, j'ai travaillé le dimanche
et oui, je recommencerai si je le pouvais

ce ne sont ni les syndicalistes, ni les politiques, ni les déconnectés de la vraie vie qui donnent à manger nos enfants
et je dis oui à l'ouverture des magasins le dimanche, oui à l'ouverture des administrations le samedi, oui au défilés syndicaux le dimanche au lieu de la semaine, etc. dois je continuer ?
#13 - Le 14 décembre 2012 à 21h02 par militant, Saint Nazaire
"Le Point.fr, en le mettant en ligne, décide de rendre chacun juge de son contenu. Le rapport n'est pas d'une lecture facile. Il ressort tout de même que :

- Les syndicats patronaux, en dépit de leur opulence, "tapent" dans les fonds des organismes paritaires (Sécurité sociale, Unedic, formation...).

- Les syndicats ouvriers vivent aux crochets de l'État et des organismes paritaires.

- Le syndicat agricole dominant, la FNSEA, a un art éprouvé pour confondre fonds publics et militantisme.

Au total, le rapport Perruchot dresse, entre les lignes, un rapport consternant de la vie syndicale en France. À base de combines et de faux-semblants. Où l'État participe à un jeu de rôle avec des apparatchiks syndicaux qui ne représentent pas grand-chose. La France compte 8 % de syndiqués et huit "grands" syndicats. Qui ne courent pas derrière les militants et leurs cotisations tellement il est plus facile d'actionner d'autres pompes à fric (parmi lesquelles les comités d'entreprise des sociétés publiques). "
#14 - Le 14 décembre 2012 à 21h31 par hs, Saint-nazaire
lemerre,

a vous ecouter il ne faut pas travailler le dimanche mais alors

plus d'hopitaux
plus de restaurant
plus de boulangerie
plus de travaille la nuit
etc etc etc
et moi meme je travaille le dimanche et les jours fériés
#15 - Le 17 décembre 2012 à 09h40 par Pierre-Yves, Sn
Bravo et Merci aux commerçants ....
J'ai passé un très bon moment hier après-midi en me promenant au Paquebot.

Nous, consommateurs, étions d'ailleurs nombreux à pouvoir profiter ainsi de votre accueil dominical !!!!

encore merci et à dimanche prochain...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter