Saint Nazaire Infos

Le temps partagé : La solution alternative pour des emplois durables

Si le bassin industriel de St Nazaire retrouve son dynamisme et recrute à nouveau, le marché des emplois tertiaires reste morose en Loire-Atlantique. Les entreprises peinent encore à embaucher et l’emploi continue de se précariser. Dans ce contexte, le temps partagé est de la “vitamine” pour l’entreprise comme pour le salarié.
Ronan Le Neillon Vénétis Saint-Nazaire
Ronan Le Neillon Vénétis Saint-Nazaire

Depuis 2012, le Groupement d’Employeurs Vénétis développe le temps partagé en Loire-Atlantique, sur les territoires de Saint Nazaire et Nantes, où émergent et vivent de nombreuses TPE et PME dans des secteurs économiques divers. Encore méconnu des chefs d’entreprise, le temps partagé est une relation “gagnant-gagnant” entre l’entreprise, qui a besoin d’une compétence mais n’a pas les moyens de la recruter, et le salarié à la recherche d’un emploi durable, valorisant et sécurisant.

C'est sur cette philosophie que s'est construite Vénétis, « start-up de l’emploi », qui accompagne les entreprises dans leur développement en mettant à leur disposition les compétences qu’ils recherchent, tout en offrant, en parallèle, un CDI enrichissant aux demandeurs d’emploi.

Sur le 44, les entreprises ayant déjà adhéré au concept de temps partagé sont nombreuses : Les Salines de Guérande, le SNAF, Groupe LCA, CNI, Sofreba, SMCT, Hôtel Le Régent, Biofortis, Cedreo, le Creps, Dachser, APEX, Imprimerie Romefort & Fils …

Pour ces entreprises, Vénétis a embauché, en CDI, des comptables, responsables Ressources Humaines, acheteurs/euses industriels/les, animateurs/trices Qualité, animateurs/trices Qualité Sécurité Environnement, webmarketers ...

Philippe BALMAS, directeur de SMCT, a ainsi chargé Vénétis de recruter, pour son entreprise, deux salariés à temps partagé dans les domaines de l’administratif et de la Qualité, Sécurité, Environnement (QSE). « Le temps partagé nous permet de profiter de compétences spécifiques sur un temps hebdomadaire adapté à nos besoins et finances. ». Il lui est aussi bénéfique car « le salarié mutualise les bonnes pratiques et les connaissances entre les entreprises ». Cerise sur le gâteau, grâce au réseau d’adhérents de Vénétis, Philippe BALMAS a même remporté un nouveau client : P3D, avec qui il partage l’un de ses salariés en temps partagé.

Jérôme Ameline, président du Saint-Nazaire Atlantique Football a également demandé à Vénétis de recruter pour le SNAF une comptable en temps partagé. « Créer un poste sur lequel vous n'avez aucun historique, donc aucune idée de la tâche réelle est complexe. Vénétis me permet de bénéficier de personnel de confiance, compétent, mobilisé et force de proposition, sans que nous n’ayons à le gérer en interne ». Mission accomplie avec Florence qui a intégré l’association en 2016, à raison de 3 jours par semaine, et qui complète sa semaine dans une TPE de Pornic. Aujourd'hui, Vénétis recense, sur le 44, plus de 100 adhérents (+35% en 1 an) et plus de 50 salariés en CDI pour un chiffre d’affaires annuel de 1,6 millions d’euros.

VÉNÉTIS SAINT NAZAIRE & PRESQU'ÎLE DE GUÉRANDE

Ronan Le Neillon - Responsable de territoire

Mobile : 06 75 50 72 13 - E-mail : r.leneillon@venetis.fr - Site internet : www.venetis.fr

Immeuble La Station - 18 bd Paul Perrin - 44600 Saint Nazaire

10/10/2016 | 1 commentaire
Article précédent : « Vente STX France : info ou intox ? »
Article suivant : « STX Rachat des chantiers : Une société britannique est sur les rangs »

Vos commentaires

#1 - Le 12 octobre 2016 à 11h13 par Labbes Dunpau, St Naz
très belle initiative bravo à cette société ! cependant " Le marché des emplois tertiaires est morose en loire atlantique " QUe cela est bien dit ! Le marché des emplois tertiaire est surtout inexistant et négligé sur St NAzaire, A Nantes le tertaire et à St Nazaire l industrie !???
et à la sncf les 4 TER du matin remplis de braves dames partant travailler dans le secteur tertiaire nantes ? a quand une politique d implantation d un vrai secteur tertiaire su St NAzaire Carene ? compte nickel va créer 200 emplois en venant de Paris sur .. NAntes ! N avons nous pas des atouts pour attirer ces sociétés et ces employés qualifiés ici? Nous ne sommes donc attractifs que pour les Migrants et les Détachés ?même les 2500 salariés d airbus ne s installent pas sur la zone , que se passe t il ici ? On attend 80 000 habitants mais lesquels ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter