Saint Nazaire Infos

Le Stade Nazairien veut remplir son objectif

Le Stade Nazairien est un peu en retard sur son objectif de rejoindre la DH, mais tout est encore jouable avec un mois de janvier décisif. Et ce dès samedi soir à 20 heure à domicile face à Beaucouzé.

« J’entame ma quatrième saison ici, et jusqu’à maintenant, on a pu tenir nos objectifs.» Insiste l’entraîneur Anthony Martins qui sait que 2012 peut lui réserver une bonne nouvelle surprise.
3e en 2009, 1er en 2010 avec la montée en DSR, 3e en 2011, pourquoi pas un nouvel exploit pour accrocher la première place  et rejoindre la DH ?  C'est le challenge qui lui a été fixé.

Un peu de retard à l’allumage

« Avec les nouveaux joueurs,  il nous a fallu  trouver plus de complémentarité dans notre jeu. » Précise-t-il, en soulignant que son groupe est jeune avec la présence de quatre U19, mais bien plus réceptif que la saison dernière.
« On a besoin de patience, et j’espère une deuxième partie de saison plus efficace au niveau des points, car tout est encore jouable. »
Troisième après 8 journées, à 8 points de Luçon, le Stade Nazairien est un peu en retard sur son objectif de départ. Certes, il y a eu l’accident à domicile lors de la réception du leader,  même si le score ne reflète pas la physionomie de la rencontre, mais c’est plutôt à Beaupréau et à Ancenis que les quatre points qui manquent au tableau de marche ont été perdus.

 Une bonne qualité de jeu

« Je prône un jeu basé sur la prise d’initiative, et surtout que mon équipe soit  cohérente quand on a le ballon. » Affirme l’ancien Nantais qui a été éduqué sur les principes du FCN. Tombé tout petit dans la marmite des Canaris, où on vous forme en vous inculquant qu'on ne peut obtenir des résultats sur la durée que si la qualité du jeu est au rendez-vous, il n’ignore pas qu’il faut du temps mais aussi un véritable projet de club, de l’école de football jusqu’à l’équipe fanion pour réussir dans ce type d’entreprise.
Mais c’est aussi plus difficile, car il faut du temps, tout en évitant de monter trop vite et de retomber aussitôt. Pourtant, la présence de joueurs expérimentés, comme Joseph-Antoine, Pedron, Courjal, Saint-Charles et l’emblématique gardien Ameline permet aux jeunes joueurs de progresser à pas de géant.Même s’il faut un peu plus travailler à la récupération du ballon.
« Ça avance, mais il va falloir confirmer dès la reprise. »Enchaîne Anthony Martins.

 Un mois de janvier décisif

Le retour à l’entraînement a été difficile car les terrains ne sont disponibles que depuis ce mercredi, mais cependant, il faudra être prêt dès samedi soir. En effet avec la réception de Beaucouzé qui pointe à un point, puis le déplacement chez le deuxième Saint-Herblain, on va pouvoir vérifier si le pari de la montée peut être encore tenu.
Ensuite, tout peut aller très vite. Trois autres rencontres vont s’enchaîner et il sera temps de faire le bilan avant le fatidique déplacement à Luçon le 4 Mars.
Le leader a un peu marqué le pas, et dans le cas d’un parcours parfait, l’équipe nazairienne pourrait revenir à portée de fusil d’une première place, synonyme de sésame pour la DH. De quoi satisfaire les ambitions du club.
Il faut souligner que les résultats chez les jeunes sont très satisfaisants, avec des U17 qui flambent et sont premiers en DH, des U15 qui s’accrochent en Critérium, et des U19 qui tirent leur épingle du jeu, même s'ils été ponctionnés de leur meilleurs éléments qui jouent avec les seniors.

On a programmé la montée

Pour Philippe Adam, le président, les objectifs ont été toujours  tenus depuis quatre ans et ce serait une déception de ne pas monter en DH.
«Même si on est en reconstruction, on a programmé la montée pour cette année ; les joueurs sont concentrés sur ça.» Insiste-t-il en soulignant tout le travail effectué au sein du club pour atteindre le but fixé.

Quelques chiffres

- 405 licenciés dont 150 jeunes de moins de 13 ans ;
- 10 équipes engagées en ligue ou en district 44 ;
- une structure regroupant les meilleurs jeunes de 13 à 19 ans de l’agglomération ;
- un encadrement avec 2 entraîneurs diplômés d’état et 5 BE1 ;
- 10 arbitres diplômés et une école d’arbitrage ;
- 58 dirigeants et accompagnateurs.

Auteur : FB | 05/01/2012 | 2 commentaires
Article précédent : « Le Stade Nazairien maîtrise son sujet ! »
Article suivant : « Résultats de football sur la Presqu'île : l'US La Baule/Le Pouliguen continue son aventure »

Vos commentaires

#1 - Le 09 janvier 2012 à 22h40 par Demarche, Saint-nazaire
Que de beaux discours et même si « St Nazaire Info » est un partenaire du club, il pourrait être plus rigoureux et moins partisan dans ses commentaires pour conserver la confiance de ses lecteurs. Un peu d’investigation ne nuirait pas à la qualité de ses articles.
Une chose transpire de ce crédo : c’est l’ambition d’un Président. Pas une louable ambition sportive mais une soif de notoriété et qu’importe les moyens ; tout est sacrifié à l’équipe première dont les qualités restent à démontrer.
Derrière, c’est la grande misère et si quelques équipes tirent leur épingle du jeu, c’est à leur seules qualités et à celles de leurs dirigeants qu’elles le doivent et non à une solide politique de jeunes au sein du club. Pour preuve l’attitude de Mr Martins, isolé dans sa tour d’ivoire, jouant des effectifs à son beau vouloir, usant de sa psychologie de comptoir en déclarant sélectionner les meilleurs et plus méritants U19 en équipe première, alors que se cachent derrière ces sélections toutes autres considérations et manœuvres moins vertueuses.
Voilà ce que pourrait écrire « St Nazaire Infos » s’il prenait la peine d’une simple curiosité et le temps de quelques questionnements.
A moins que ce soit le Président lui-même qui ait écrit l’article.
#2 - Le 11 janvier 2012 à 17h29 par CRUSSON, St Nazaire
Qui êtes-vous M.DEMARCHE pour tenir de tels propos ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter