Saint Nazaire Infos

Le SNVBA dit adieu à la Pro B

C’était déjà presque fait. C’est désormais certain. Balayés dans leur salle de Coubertin par Asnières, 3 à 0, les Nazairiens, lanterne rouge du championnat de Pro B, seront relégués en National 1. Plus que le résultat décevant, c’est la manière qui laisse perplexe le coach, Roger vallée. Son équipe semble avoir démissionnée, alors que les tribunes étaient encore bien garnies de fidèles supporters. Une bien triste fin de saison pour les Maritimes.

S’ils ont fait illusion en s’accrochant dans le premier set, grâce à l’envie et la combativité de leur capitaine, Jocelyn Pradet, les volleyeurs Nazairiens ont livré l’une de leurs plus mauvaises prestations de la saison. D’ailleurs, c’est la première fois que les banlieusards Parisiens s’imposent 3 à 0, qui plus est à l’extérieur ! « C’est vraiment navrant. Je suis très triste de ce que j’ai vu ce soir, je ne pensais pas que l’on allait finir comme ça », commente le coach. Le score sans appel est sans doute anecdotique en comparaison du total relâchement dont ont fait preuve les joueurs au 3ème set. « Ils n’y eu aucune réaction. Je leur ai parlé dans les vestiaires, mais que voulez-vous que je fasse de plus ? », s’interroge Roger Vallée qui se demande également s’il n’y pas une lassitude qui s’installe au cours des années.
L’entraîneur pointe aussi la responsabilité individuelle des joueurs. En effet, si ces derniers ont montré de belles choses lors des saisons précédentes, il est difficile de comprendre la médiocrité de leurs prestations cette année. Samedi soir, on a vu un Robin Tossato avec la tête déjà sous d’autres cieux, un Thierry Fauura inexistant et un Alexandre Weyl coupable de trop nombreuses fautes. Seuls, Aidjé Agnithey, arrivé à l’intersaison et très percutant en attaque, et le jeune Julien Lecoq, qui a maintenu sa formation dans la rencontre avec ses blocks, ont répondu aux attentes.
Le SNVBA va donc retrouvé la Nationale 1. On est très loin des ambitions affichées au début de la saison. Le club va devoir reconstruire une équipe pour retrouver son niveau. Pour Roger Vallée, l’avenir est encore incertain : « Je ne sais pas encore si ça se fera avec moi. Nous discutons avec les dirigeants. Je me suis remis en cause, maintenant chacun doit prendre ses responsabilités ».
Les Nazairiens ont encore deux rencontres à disputer avant la fin de la compétition. Samedi prochain, ils seront en déplacement à Saint-Brieuc, « je ne préfère pas y penser » précise le coach, puis ils recevront Canteleu Maronnes, « un match qu’il faudra gagner par respect pour notre public ». Il faut souhaiter de meilleurs jours au SNVBA, mais c’est aussi ça le sport, c’est fait de grandes joies et d’immenses tristesses.

Auteur : Yoann Daniel | 18/04/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Les Harlems Globettroters font leur show à la Soucoupe! »
Article suivant : « Brigitte Guével, supportrice et mascotte officielle de l’équipe de Darts du P’tit Goulu »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter