Saint Nazaire Infos

Le SNVBA démarre tambour battant

Face à une faible équipe de Nice, Saint-Nazaire s’est offert un large succès (3-0) et démarre ainsi sa saison de la meilleure des manières.
Saint-Nazaire débute la saison par un succès facile.
Saint-Nazaire débute la saison par un succès facile.

« Je ne connais pas les possibilités de notre équipe ». Dans le programme du match distribué à l’entrée du gymnase Coubertin, Mladen Kasic, l’entraîneur niçois, avait planté le décor. C’est à la tête d’une équipe aux contours encore non définis qu’il avait fait le déplacement sur la côte Atlantique. À l’issue de la partie, le technicien azuréen n’est assurément pas plus renseigné sur le potentiel de son équipe. Et s’il l’est, nul doute qu’il a du souci à se faire. En commettant un nombre important de fautes directes (une trentaine), tant au service qu’en attaque, Nice s’est mis tout seul en difficulté à l’image de son pointu roumain Ciprian Mateï d’une rare maladresse.

Mais résumer la partie à une déroute niçoise serait injuste tant Saint-Nazaire a dominé son sujet. Difficile d’avancer un quelconque pronostic après une journée mais tout porte à croire que cette équipe jouera les premiers rôles cette saison. Hormis Hugo Moulinier, peut-être un ton en dessous ce soir, chaque Nazairien a répondu présent. Au bloc, Julien Lecoq et Stoyko Nenchev ont alterné le bon et le très bon tandis qu’au bout du fil, Lionel Coloras et Robin Tosatto ont enchaîné les attaques gagnantes. Après s’être baladés dans le premier set, les joueurs de Gilles Gosselin ont juste connu un passage délicat au début du second set lorsque les Azuréens sont revenus à deux longueurs d’eux (13-11). « Franchement, on ne les a pas fait douter ne serait-ce qu’une seule minute » soupirait l’entraîneur niçois.
 

« On s’est fait balayer »

Dans le troisième set, le SNVBA n’était jamais inquiété. Après une entame timide (7-5), il profitait de la faiblesse du service adverse pour s’échapper au tableau d’affichage. Nice parvenait à sauver deux balles de match mais comme lors des deux premiers actes, c’est sur un service manqué de Nice que Saint-Nazaire concluait. Rassuré sur le comportement de l’équipe, l’entraîneur nazairien avait toutefois le triomphe modeste. « C’est un résultat encourageant et qui va nous faire du bien pour la confiance. Le bloc équipe était en place et on a su être constants en affichant un bon niveau de service. Il ne faut toutefois pas se croire arrivé, ce n’est que le premier match. »
Voilà donc Saint-Nazaire leader à une semaine d’aller affronter Canteleu, une formation qui n’a pas connu la défaite sur son parquet depuis un an. « Si on fait peur, tant mieux mais ce n’est pas notre but », tempère Gilles Gosselin. Mladen Kasic n’avait, lui, aucun mal à reconnaître la supériorité du SNVBA. « On ne s’attendait pas à ce que soit si dur. On s’est fait balayer. On est tombés face à une équipe de Saint-Nazaire solide qui nous a dépassés dans tous les domaines même si on leur a fait beaucoup trop de cadeaux. » Ne reste plus aux Nazairiens qu’à confirmer hors de leurs bases.


SNVBA – NICE 3-0 (25-14 en 21’, 25-17 en 25’ et 25-16 en 23’)
SNVBA : Nenchev, Lecoq, Moulinier, Tossato, Coloras, Holly, Lanta (libero) puis Soleilland.

 Au bloc, les Nazairiens n'ont laissé que des miettes à leurs adversaires.
Au bloc, les Nazairiens n'ont laissé que des miettes à leurs adversaires.
Auteur : GL | 07/10/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Résultats sportifs : l’ABCN renoue avec la victoire »
Article suivant : « Vincent Lemert : à l'ABCN « tout n’est pas noir » »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter