Saint Nazaire Infos

Le SNR s'impose au mérite 10 à 8 !

On attendait monts et merveilles de cette rencontre entre le SNR et Vannes. Hélas, il n'en fut rien au grand dam des quelque 2000 spectateurs venus assister à ce derby. La faute à une météorologie épouvantable qui n'a pas permis aux 30 acteurs de ce match d'assurer un minimum de spectacle. Bien que donnés favoris, les Morbihannais souverains en 1re période, ont dû baisser pavillon devant l'armada nazairienne qui a renversé la vapeur pour finalement s'imposer dans la douleur 10 à 8.

Depuis plusieurs saisons, le traditionnel derby entre le SNR et Vannes donne lieu à des rencontres souvent indécises avec comme principal enjeu la suprématie régionale. Cela aurait dû être une nouvelle fois le cas à l'occasion de cette 9e journée de championnat. Malheureusement, les rafales de neige qui se sont abattues sur la Loire-Atlantique et sur tout l'Ouest n'ont pas permis d'assister à une rencontre de haut niveau. Et à vrai dire, les 2000 courageux spectateurs qui ont bravé le froid en ce dernier dimanche de novembre ont plus eu l'impression de regarder un spectacle de Holiday On Ice. Certains diront qu'il s'agissait là d'une parodie de rugby. Nous ne sommes pas loin de penser la même chose, mais l'arbitre de la rencontre en a décidé autrement et c'est bien dommage. Quoi qu'il en soit, les deux formations sont rentrées sur le terrain, bien décidées à donner le meilleur d'elles-mêmes. Et à ce petit jeu, les Vannetais ont montré dès les premières minutes qu'ils n'étaient pas venus pour faire de la figuration. Dominateurs en touche, les visiteurs se sont montrés supérieurs dans tous les compartiments du jeu et notamment dans les phases de regroupement avec un pack qui a mis une grosse pression sur les Nazairiens. Frigorifiés, les coéquipiers de Krancz ont été incapables de desserrer l'étreinte. Certes Dorbeaux aurait pu ouvrir la marque à la 20', mais sa pénalité fut trop courte. Dans la minute qui suivit, sur une nouvelle erreur de main, le Vannetais Michel intercepte le ballon et s'en va aplatir en coin. Au fil des minutes, la pression morbihannaise s'intensifie mais plus rien n'est marqué avant la pause.

Un SNR dominateur en seconde période

Au retour des vestiaires, la neige a cessé de tomber et cela a pour effet de redynamiser les locaux. Sous l'impulsion de Catinot et Bourmaud, les protégés du président Chavanon prennent le jeu à leur compte et exerce une pression territoriale de tous les moments. Le RC Vannes réagit de façon sporadique et La Barrilier contrairement à Dorbeaux (3 pénalités ratées en trois tentatives) ajoute 3 points supplémentaires. A 0 à 8, on se dit que l'affaire est bien mal engagée pour les maritimes. Menés au score, Drogon, Kanoukounou,Kerdrain et consorts vont alors pilonner le camp vannetais et être récompensés de leurs efforts à la 56' sur un essai-transformé de Dorbeaux plein d'opportunisme. Dès lors, on se dit que tout reste possible et dans la foulée, les nazairiens continuent leur travail de sappe. A 9' de la fin, Dorbeaux de nouveau en confiance tente et réussit une pénalité de 55m entre les poteaux. Pour la 1ère  fois de la rencontre, le SNR mène au score sans que cela ne soit immérité. Encouragés par cette réussite et par un public tout acquis à leur cause, les locaux acculent les vannetais dans leur camp, mais ne parviennent pas à aggraver le score. Finalement, comme l'an dernier le SNR s'impose difficilement, au terme d'une seconde période bien négociée. Un succès mérité qui permet aux Nazairiens de demeurer invaincus au stade du pré-hembert.

Auteur : Y.E. | 28/11/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Rugby Fédérale 1 Stade Nazairien 34 - Stade Niortais 19 »
Article suivant : « L'équipe de France de la police impose sa loi ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter