Saint Nazaire Infos

Le RN souhaite que les Chantiers de l’Atlantique gardent leur indépendance

Le monde change. Le dogme du libéralisme et du libre-échange généralisé, base intellectuelle du mondialisme, est remis en question partout dans le monde. Les peuples veulent se réapproprier la souveraineté que seules les nations peuvent leur conférer. La France ne peut pas ignorer ce changement profond et continuer seule à poursuivre cette voie qui mène nulle part. Il y a quelques jours, la chaîne LCP diffusait un documentaire sur le scandale de l'affaire Alstom. La perte du contrôle de cette entreprise nous prive désormais de pouvoir fabriquer les turbines associées aux réacteurs nucléaires. D'autres entreprises, comme Areva, Technip ou encore Airbus, risquent de connaître le même sort. Allons nous encore, au nom du libre-échange, accepter ne voir nos entreprises stratégiques passer sous des pavillons étrangers. Aujourd'hui, seul notre pays, grâce à la lucidité de de Gaulle, qui n'avait aucune confiance dans la future Europe, possède une force nucléaire digne de ce nom dont, contrairement à l'Angleterre, elle a gardé la maîtrise. En ces temps incertains, il est plus que jamais indispensable de conserver notre potentiel militaire technologique.

Certains députés sont pleinement conscients des dangers qui nous menacent, comme Louis Aliot, membre de la Commission Défense qui demande que les Chantiers de l’Atlantique restent sous pavillon français.

« Le RN réitère, à l’occasion de la visite de M. Le Maire en Italie, son opposition déterminée à tout projet de rapprochement entre Fincantieri et Naval Group qui conduirait à une fusion ou à des ensembles communs transalpins. De ce qui filtre aujourd’hui des projets d’accords entre les deux chantiers, rien ne garantit en effet que la gouvernance, le savoir-faire, les sites et les emplois soient préservés côté français.

Ce qui est présenté comme un rapprochement entre chantiers égaux est une présentation fausse de la réalité industrielle et technologique. Fincantieri n’est aujourd’hui que le chantier d’un contrat militaire, obtenu au Qatar dans des conditions douteuses, et dépend de l’Allemagne pour les sous-marins et des Etats-Unis pour nombre de systèmes, alors que Naval Group est l’un des rares systémiers mondiaux à maîtriser l’intégralité des savoir-faire de bâtiments militaires complexes et à disposer d’une base export très forte.

L’avenir de Naval Group s’inscrit non dans des rapprochements hasardeux comme EADS mais bel et bien dans une politique industrielle nationale faite de commandes nationales (pour la dissuasion et la flotte de surface) et d’exportations fortement soutenues par l’Etat. Rien ne l’oblige actuellement, à part l’obsession européenne du Président Macron, à s’associer avec un chantier aussi faible sur le plan commercial que technologique et dont les pratiques commerciales, récemment encore dénoncées par la presse, sont contraires aux pratiques internationales respectées par le chantier national.

Le RN redit enfin que les chantiers de Saint-Nazaire doivent demeurer sous pavillon français avec l’ouverture de négociations aux groupes privés qui souhaiteraient investir dans ce maître d’œuvre industriel national. »

08/08/2018 | 6 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 14 août 2018 à 11h39 par Moyon, Saint-nazaire
l'Affront National saluant la lucidité de De Gaulle voilà encore une belle illustration du culot politique, l'une de ses caractéristiques.
Qui ne se rappelle pas du combat que l'extrême droite( chère politique du FN)incarnée par Tixier-Vignancourt et Jean-Marie LP contre De Gaulle?
#2 - Le 15 août 2018 à 13h51 par Patriote 44
Moyon, le narcissique esseulé du site SaitNazaire-infos qu’il arrose tout azimut de commentaires stériles est totalement décalé de la réalité et de la politique soutenue par les patriotes français.
Il n’en rate jamais une pour tenter de se faire remarquer, mais peine perdue. Il est visiblement décalé dans le temps parce qu’il remonte toujours au siècle dernier, et ne sait toujours pas que le Rassemblement National est aujourd’hui dirigé par Marine LE PEN, née en 1968 et présidente du mouvement patriote depuis 2011 (elle avait 2 ans quand le Général DE GAULLE est décédé). Le Rassemblement National n’est pas un parti d’extrême droite contrairement à la désinformation malsaine de certains médias et adversaires en rapport avec la médiocritude. Faut-il encore rappeler que Le RN est un mouvement patriote qui défend la cause des français (j’ai bien dit des français, « nationalité qui s’hérite ou se mérite ») contre la dictature de l’Europe actuelle et les ennemis de notre Nation Française. Nous savons tous que le patriotisme n’est pas votre tasse de thé, vous êtes aveuglément favorable à l’immigration massive et excessive, une trahison qui est en train de tuer notre pays construit par nos valeureux ascendants dans la souffrance et le sacrifice.
Avec toutes les erreurs lamentables que vous cautionnez, les valeurs de notre pays sont bafouées. Ce sont surtout nos descendants qui vont le payer très cher à court terme. Vous en êtes un acteur peu reluisant par vos pensées et vos dires. Vos actions sont d'ailleurs inexistantes puisque vous vous vantez de n’appartenir à aucun mouvement qui matérialise vos idées, juste du brassage d’air !
11 millions de français vous disent bien des choses…
#3 - Le 15 août 2018 à 23h11 par Moyon, Saint-nazaire
# 2
Marion la plus jeune, tout comme Marine et quelques contemporains idolâtres, ne sont que les nouveaux relais nouveaux des idées détestables mais très anciennes aboyées par le "vieux" et d'autres, elles prospèrent hélas sur un terrain mal soigné par les gauche et droite républicaines. Hélas entendues encore par trop de gens,respectables à la différence des hiérarques, elles ont été heureusement freinées en 2017...

Le changement de nom du parti n'est surement pas de nature à changer le fond .
D'un autre côté je me dis que temps sa parole sera claironnée par des ambassadeurs comme vous,la démocratie a des chances de perdurer.
#4 - Le 17 août 2018 à 08h41 par Verlan, Trignac
#2
Contrairement à vous Patriote 44 je ne penser pas que #Moyon soit esseulé !
On me susurre dans l'oreillette dont je ne me sépare jamais que le Moyon en question serait un proche du maire de St Nazaire.
Sa com ambigu et sois disant non politiquement siglé serait à dispo du roitelet de Saint-Nazaire
#5 - Le 17 août 2018 à 11h36 par Patriote 44
#3
Je dois corriger vos propos qui nourrissent évidemment la pitoyable désinformation.
Au regard de la situation actuelle qui perdure d’ailleurs allégrement depuis quelques décennies, la démocratie à votre sauce Moyon et à celle des partis adversaires à ceux des patriotes ne s’appelle absolument pas de la démocratie. Il faut arrêter de dire cela et de faire la leçon aux autres pays. Ce qui se passe en France est encore pire !
Tant que l’Assemblée Nationale ne sera pas représentative d’un nombre adéquat de députés élus à la proportionnelle intégrale du nombre de voix validé sur les idées et la volonté du peuple, tant qu’un parti politique d’envergure (qui combat ceux qui détruisent lamentablement notre pays) est privé illégalement et scandaleusement de tous ses comptes bancaires et des subventions méritées par le résultat des élections selon nos institutions, tant que dans les médias de la pensée unique, un temps de parole équitable et un droit de réponse aux attaques et à la désinformation ne sera pas respecté envers tous les partis, et j’en passe bien d’autres, nous ne sommes absolument pas dans une démocratie digne de ce nom. C’est pour toutes ces raisons que nous disons : nous sommes dans une dictature, une qualification en correspondance parfaite avec la réalité.
Nous sommes très heureux pour l’Italie qui a concrétisé, par la majorité des voix du peuple, la mise en place au gouvernement de partis patriotes pour se sortir du bourbier et en finir avec le saccage de leur pays. Ça c’est de la démocratie. Nous les envions ainsi que les pays amis qui prennent le même chemin.
Quand la France se réveillera…..
#6 - Le 17 août 2018 à 12h15 par Moyon, Saint-nazaire
#4
Si afficher et défendre des valeurs de gauche fait de moi un "proche du maire de St.Nazaire" alors oui, mais ma proximité s'arrête à la convergence des idées politiques.
Je roule pour personne.Du reste je sais dire mes désaccords envers l'action municipale quand elle mérite contestation à mes yeux.
Le fait que je tantôt j'y adhère et que tantôt je la conteste est peut-être ce que vs indiquez comme étant selon vs " sa com' ambigüe".
Je crois qu'il s'agit plutôt de ne pas comme un "béni oui oui".

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter