Saint Nazaire Infos

Le port de Nantes Saint-Nazaire sort du rouge

En deux ans, le port de Nantes Saint-Nazaire a vu son trafic progresser de 32 %. L’an dernier, le 4e port français a vu son trafic progresser de 8 % avec 32,5 millions de tonnes.
Port Nantes Saint-Nazaire
Port Nantes Saint-Nazaire

Le port bénéficie d’une conjoncture internationale favorable « le port engendre aussi les résultats du travail et des investissements menés au cours des quatre dernières années, avec +27 % de croissance sur deux ans », affirme le président du conseil de surveillance Francis Bertolotti.

Le nouveau directeur du port Olivier Trétout souligne : « On est au service de champions du monde et le Grand Port Nantes Saint-Nazaire doit être à la hauteur de ces entités. »

Le port a mis les bouchées doubles pour répondre aux besoins des grands industriels qui se développent sur la métropole Nantes Saint-Nazaire. Pour répondre à la construction des plus grands paquebots du monde, les Chantiers de l’Atlantique ont augmenté leurs besoins en bobines de plus de 20 %, les exportations de moteurs MAN ont doublé, General Electric expédie désormais à l’international ses nacelles d’éoliennes offshores. Et dans l'aéronautique, Airbus, présent à Nantes et Saint-Nazaire, transporte des moteurs d’avion militaire vers son usine de Mobile aux Etats-Unis.

L’aménagement du terminal de Montoir pour un montant de 40 millions d’euros va permettre l’expédition de colis industriels lourds (satellites, tramways, moteurs d’avions, éoliennes …). Son extension permet l’accueil de gros navires jusqu’à 350 mètres de long.

« Quand on regarde la carte de France, le port de Nantes Saint-Nazaire est clairement le premier port du Grand-ouest et doit l’être de plus en plus », souligne Olivier Trétout. « Le réseau des lignes maritimes peut être densifié. Et l’Afrique de l’Ouest est une cible prioritaire ».

25/01/2019 | 2 commentaires
Article précédent : « Saint-Nazaire : confirmation de la commande des pétroliers ravitailleurs »
Article suivant : « Hôpital de Saint-Nazaire : Le personnel de pédiatrie manifeste contre les suppressions de postes »

Vos commentaires

#1 - Le 28 janvier 2019 à 10h45 par Pierre Lapin
Le port sort du rouge... mais n'entre pas dans le vert !

Combien de tonnes de soja OGM importées ? Combien de voitures exportées ? Combien de tonnes de pétrole importées ? Combien de tonnes de diesel ultra souffré exportés vers les pays du tiers monde ? Combien de moteur diesel exportés ? Combien de pays déstabilisés en raison de tous ces échanges et de leurs conséquences sur les populations et les cultures vivrières...

Oui, mais c'est bon pour la CROISSANCE !

Allons-y gaiement.
#2 - Le 06 février 2019 à 13h27 par Contribuable Nazairien, 44500
Et combien de grèves ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter