Saint Nazaire Infos

Le plan canicule mis en place

S’il n’est pas enclenché, le plan canicule va être mis en place dès le 1er juin pour permettre un suivi des personnes fragiles habitant à Saint-Nazaire.

L’été n’est pas encore arrivé qu’on parle déjà du plan canicule. Traumatisée depuis le tristement célèbre été 2003, la France a voté dès 2004 une loi mettant en place un plan canicule. Depuis, il n’a été activé qu’une seule fois à Saint-Nazaire en 2006. « Il n’est pas obligatoire de s’y inscrire. Le suivi est réalisé par le site du CCAS », rappelle Sophie Salliot du CCAS. Il est découpé en trois niveaux :
Le niveau 1 : la veille saisonnière, obligatoirement mise en place du 1erjuin au 31 août. « Nous réactivons les données et actualisons la situation des personnes inscrites », explique Sophie Salliot.
Le niveau 2 : la «mise en garde et actions » est déclenchée par le Préfet en cas de dépassement de certaines conditions météo (trois jours consécutifs des températures entre 20 °C et 34 °C).
Le niveau 3 : la « mobilisation générale » est déclenchée en cas de canicule aggravée par le premier ministre.

Actuellement à Saint-Nazaire, 281 personnes sont inscrites sur les listes du plan canicules. « Les » listes, car il y en a trois :
La liste prioritaire de 26 personnes : elle regroupe les personnes ne bénéficiant pas de service d’aide à domicile, isolées ou encore dont la santé est fragile. Les personnes sont contactées plusieurs fois par téléphone pendant l’été. Dans le cas du déclenchement des niveaux 2 et 3, elles seront visitées à domicile.
La liste bis de 29 personnes : ce sont les personnes ayant une situation fragile sans problème de santé important. Les personnes sont contactées plusieurs fois par téléphone pendant l’été. En cas de déclenchement de plan canicule, des visites à domicile peuvent également être réalisées, selon le diagnostic réalisé lors des contacts téléphoniques.
La liste générale de 226 personnes : suite au retour du questionnaire, un courrier est adressé aux personnes dont l’entourage est présent. Il les informe qu’elles ne sont pas positionnées sur la liste des interventions potentielles et qu’elles peuvent signaler tout changement de situation. Elles seront contactées chaque année pour évaluer leurs besoins.
Peuvent être inscrits sur les listes tous les Nazairiens de plus de 65 ans, ce qui représente plus de 10 000 personnes. Autant dire qu’avec moins de 300 personnes inscrites sur les listes, la ville ne touche pas tant de monde que ça. « Les gens se sont beaucoup inscrits en 2004, mais il y en a moins aujourd’hui. 37 personnes sont même sorties du fichier en 2012 », regrette Sophie Salliot. C’est pourquoi, cette année un courrier a été envoyé à toutes les personnes de plus de 65 ans inscrites sur les listes électorales de la ville.

Pour aider le CCAS, sept associations s’impliquent : le Secours populaire, Pain contre la faim, la Banque alimentaire, l’Espoir au cœur, les Restos du cœur et deux en soutien, le Secours catholique et la Croix rouge. Ce sont donc 32 bénévoles qui vont participer aux visites à domicile en cas de déclenchement du plan canicule. Trois binômes par semaine sont prévus selon un planning bien défini.

Ehpad et foyers logements

Il existe plusieurs projets d’Ehpad, Eole va être terminé fin septembre 2012 et la construction de Galatea commencera à ce moment-là.  L’unité Grenapin est en attente de financement. La construction de deux foyers logement va aussi commencer en 2013. « Nous espérions 300 places de plus, mais il y en aura sûrement moins car nous n’avons pas les financements », précise Jeannine Hottelard, adjointe au maire en charge des actions sociales, des personnes âgées, du handicap et de la famille. Ses 300 places auraient permis à Saint-Nazaire de rejoindre la moyenne départementale qui est de 165 places pour 1 000 personnes de plus de 75 ans. Le gros problème pour les logements, c’est d’obtenir des financements de l’État. La CARENE et la ville proposent des aides comme par exemple l’ADAR.

Auteur : AP | 31/05/2012 | 2 commentaires
Article précédent : « 55 agents municipaux remerciés et médaillés »
Article suivant : « Environ 600 logements à la place de l’hôpital »

Vos commentaires

#1 - Le 01 juin 2012 à 15h08 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
bien, très bien.
c'est important et ne renouvelons pas les erreurs du passé.

et puis je suis sur que les partisans du front de gauche seront en première ligne pour donner un coup de main
parce qu'il parait que "Avec le Front de Gauche le message est clair : c'est l'Humain d'Abord !" (cf http://www.saintnazaire-infos.fr/fete-des-nouvelles-mots-d-ordre-resistance-et-vigilance-23-48-1497.html)
ca c'est le clin d'oeil de la journée
#2 - Le 07 juin 2012 à 00h03 par .nelson
Ray Brabury est mort ; le réfractaire ne sait même ce qu'il a écrit.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter