Saint Nazaire Infos

Le Norwegian Epic de retour d'essais en mer.

La campagne d'essais en mer du Norwegian Epic a bien faillit ne pas avoir lieu. La faute aux grévistes des chantiers de l'Atlantique qui répondaient ainsi à l'appel des syndicats CGT et CFDT. Mais tout est bien qui finit bien, et le plus grand paquebot jamais construit à Saint-Nazaire a pu effectuer ses essais en mer. Un test grandeur nature qui s'est révélé à la hauteur des espérances. Dimanche vers 16H30, ils étaient plusieurs centaines sur les rives Nord et Sud de l'entrée de l'estuaire pour assister au retour du dernier bijou fabriqué par les Chantiers Navals STx.

Comme nous l'avons précisé, la période d'essais en mer du Norwegian Epic ne s'annonçait pas sous les meilleurs auspices et celle-ci aurait pu ne pas avoir lieu. Les négociations particulièrement ardues sur la prochaine activité partielle de longue durée trainaient en longueur, aucune des parties en présence ne voulant céder. Particulièrement remontés les grévistes ont donc multiplié les débrayages et bloqué pendant deux jours l'accès au Norwegian Epic. Finalement un projet d'accord a pu être finalisé et les 1500 employés du paquebot ont pu prendre leur poste pour les essais en mer. Vendredi matin à l'aube, le Nowegian Epic a donc pu quitter Saint-Nazaire et accomplir les tests nécessaires à sa mise en route définitive.
 
Actions réfléchies ?...
 
Bien évidemment, il ne nous appartient pas de remettre en cause le bien-fondé des actions orchestrées par les syndicats. Les craintes des salariés des chantiers de l'Atlantique sont légitimes et toute la population nazairienne soutient le mouvement des grévistes. Toutefois, il est permis de s'interroger sur les méthodes employées et la nature des actions à mener. Bloquer les essais en mer du Nowegian Epic n'est peut-être pas, le moyen le plus efficace de convaincre l'armateur dans la perspective de nouvelles négociations pour un potentiel contrat. C'est en tout cas, un sujet qui mérite réflexion, tant les conséquences de telles actions pourraient être préjudiciables.
 
Un savoir-faire inégalé
 
Cela étant, le plus grand paquebot jamais construit à Saint-Nazaire était de retour dimanche attendu par la foule des grands jours. Preuve si besoin en est que les nazairiens ne sont pas peu fiers de cette nouvelle réalisation. Avec ses 329m, ce géant des mers est certes moins long que l'illustre Queen Mary II, mais il est plus volumineux ce qui lui confère le titre de numéro 1 des chantiers de l'Atlantique. A l'heure où l'incertitude et la morosité s'installe quant à l'avenir immédiat des chantiers, les salariés peuvent être fiers de cette réalisation qui montre un savoir-faire inégalé. Le Norwegian Epic sera livré le 15 juin.

On pardonera la qualité de l'image adressée par un internaute avec son téléphone merci pour l'intention.

Auteur : Yvon | 14/02/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Franck Gergaud au pays des Emirs du pétrole »
Article suivant : « Agenda quelques brèves »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter