Saint Nazaire Infos

Le groupe Total renvoyé devant le tribunal correctionnel les 4, 5, 6 octobre prochains.

Un peu plus de trois ans après les faits, Total est cité à comparaître devant le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire. Il est reproché au groupe pétrolier des faits de pollution dus à une fuite de tuyauterie à la raffinerie de Donges. 478 tonnes de fuel dont 180 s'étaient déversées dans la Loire, causant de graves dégâts notamment sur la réserve ornithologique du banc de Bilho.

Le dimanche 16 mars 2008, un grave incident s'était produit lors du chargement d'un navire à quai à la raffinerie de Donges. La rupture partielle d’une tuyauterie permettant l'acheminement du fuel avait provoqué le déversement de 500 t d'hydrocarbure dont 180 t dans la Loire. On avait alors retrouvé des traces de pollution le long de la Loire de St Brévin à Cordemais sur plus de vingt kilomètres. Des plages de Saint-Nazaire avaient également été largement souillées. Pas moins de 4 mois avaient été nécessaires à la dépollution des sites pour un coût de 50 millions d'euros à Total. Une grande majorité des communes touchées ayant négocié directement avec le groupe, seules 12 associations essentiellement environnementales se sont portées parties civiles. Convoqué en tant que personne morale, le groupe Total devra également répondre d'installations non conformes, pour une exploitation soumise à autorisation à la raffinerie de Donges. L'audience devrait durer trois jours.
 

Auteur : YE | 16/09/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Silène : un bailleur de fonds aux multiples compétences »
Article suivant : « Double signature à l’Université »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter