Saint Nazaire Infos

Le groupe Kevin Kelly sort son premier disque

Moins de deux ans après sa création et après plus de soixante concerts, le quatuor nazairien se lance à l’assaut des bacs avec la sortie de son premier cinq titres.

On pourrait appeler ça une ascension fulgurante. Après à peine deux ans d’existence, Kevin Kelly fêtera samedi 10 novembre (21 h 00) au bar le Hu'Lo à Saint-Marc la sortie de son premier disque. Le groupe nazairien n’a pas perdu de temps. Créé au début de l’année 2011 par le chanteur Kevin Kelly - c’est son vrai nom ! - alors à la recherche de musiciens pour son projet solo, le quatuor se fait très vite remarquer en gagnant le Tremplin + de Zic quelques mois plus tard. « Pour le coup, ça a vraiment été un tremplin, confirme le chanteur. Les gens nous traitaient déjà comme un groupe alors que l’on n’avait fait que deux concerts. Grâce à cette victoire, on a gagné un ou deux ans en terme de notoriété. »
S’en suivront plus d’une cinquantaine de concerts dans tout le département (Festival des Terres Blanches à Guérande, festival Megascène, Les Rencarts, le VIP, le Quai des Arts à Pornichet, le Ferrailleur,…). « On doit être le groupe du coin qui tourne le plus avance Kevin Kelly. On fonctionne beaucoup par le bouche à oreille. Si les gens sont contents, ils veulent que l’on revienne. »
Le groupe n’a pas de tourneur, pas de maison de disque, il s’autoproduit et se débrouille seul, avec l’aide du manager Alexandre Grinand, pour caler ses dates de concerts. C’est d’ailleurs avec l’argent de ses shows que le groupe s’est autorisé cet été à enregistrer son premier disque.
 

Cinq chansons, une même histoire

C’est un cinq titres. Pour d’évidentes raisons budgétaires, mais pas seulement. « J’ai une trentaine de chansons dans mon répertoire mais je ne voulais pas faire un disque à singles, explique Kevin Kelly. J’ai plus choisi les titres par rapport à leur cohésion qu’à leur qualité. » Les cinq morceaux de l’album racontent en effet une histoire d’amour avec le célibat (I can), la rencontre (Love dealer), la passion (Slave of love), la rupture (Black pills) et les regrets (I can’t). « Cette thématique commune est un prétexte pour faire plusieurs choses différentes, pour que l’album soit représentatif de mon paysage musical. »
Kevin Kelly balance entre deux univers, le hard-rock de Nirvana ou Led Zeppelin et la musique black américaine de Prince ou Michaël Jackson. « On est plus un groupe de hard-funk qu’un groupe de rock » précise le chanteur, par ailleurs auteur et compositeur de toutes les chansons de l’album.
 

Un deuxième disque dans les prochains mois

Vendu 5 euros, l’EP (Extended Play) de Kévin Kelly sera disponible à la vente à l’Espace Culturel du Ruban Bleu à Saint-Nazaire mais aussi sur Internet et lors des concerts du groupe. Il pourrait être imité par son petit frère dans les mois qui viennent. C’est le souhait du chanteur. « J’ai plus envie de sortir régulièrement des CD avec moins de titres qu’un album tous les ans. »
Le prochain EP, sur lequel il a déjà commencé à travailler, aura un point commun et une différence avec le premier. Le point commun, c’est la cohérence. « Je veux sortir des EP très thématiques avec un fil rouge sur l’ensemble des titres. Il y a plusieurs façons de rendre un disque cohérent. On peut imaginer que le prochain EP soit composé musicalement comme une seule entité, sans blanc entre les morceaux. » Avec une nouveauté, les titres seront interprétés en français. « L’anglais sonne mieux, c’est certain, reconnaît Kevin Kelly. Mais pour aller encore plus loin, il faut que je chante en français. Ça va se faire en douceur car ça change vraiment. Le son des mots est plus rugueux en français. »
En attendant de pouvoir écouter ce disque dans la langue de Molière, le premier EP du groupe sera en vente à partir du samedi 10 novembre et disponible sur les plates-formes de téléchargement légal et le Myspace du groupe. Pour les sceptiques ou les indécis, rendez-vous au bar le Hu'Lo à Saint-Marc le jour même à 21 h 00 pour le concert du lancement du disque. On parie que vous apprécierez l’énergie, le plaisir de jouer et la cohésion d’un groupe amené à continuer à faire parler de lui dans les prochains mois, c’est certain.

Plus d’infos sur www.myspace.com/kevinkellymusique
Renseignements : info@kevinkelly@gmail.com
 

Auteur : GL | 31/10/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « 3 continents pour 4 villes »
Article suivant : « Longue vue à Saint-Nazaire »

Vos commentaires

#1 - Le 02 novembre 2012 à 11h30 par BabetteL, Saint-nazaire
Bravo encore bravo Kevin va se hisser un jour en haut de l'affiche il est parti pour.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter