Saint Nazaire Infos

Le footballeur Joseph Augustin quitte le Stade Nazairien pour le Canada 

Arrivé en début de saison en provenance de Moulins (CFA2), Jonathan Joseph Augustin ne sera resté que six mois au Stade Nazairien. En effet, ce défenseur central unanimement apprécié vient de parapher un contrat professionnel d'une saison avec le club canadien du FC Edmonton. Avant de s'envoler lundi pour rejoindre sa nouvelle équipe en stage à Phoenix (USA), il revient sur son trop court passage dans la cité portuaire et évoque ses projets.

Tu pars tenter une nouvelle aventure au Canada. Peux-tu nous expliquer le déroulement de ce challenge ?
« Voilà, au 23 février 2012, date de l'anniversaire de mon papa, j'ai signé un contrat avec le FC Edmonton pour la saison 2013 plus une option d'une année supplémentaire, mais celui-ci n' a été officialisé que le 2 mars. J’étais quelque peu dans le doute à cause de certains problèmes extra-sportifs avec mon agent.  Ceci dit la saison régulière a lieu du 8 avril au 31 octobre et sera plus longue si nous faisons les play-offs.
Ce championnat NASL, deuxième division du continent après la MLS se compose de huit équipes( Atlanta, Caroline du Nord, Fort Lauderdale, Minnesota, Puerto Rico, San Antonio et Tampa Bay). Nous sommes la seule équipe canadienne donc de nombreux voyages en perspectives à travers les États Unis.. »
 

Comment s'est déroulé ton passage au Stade nazairien ?
« Ayant refusé de prolonger à l'AS Moulins, je n'ai pu trouver dans la foulée un club de CFA, voire national en France ou à l'étranger. Sincèrement dans mon malheur, le Stade nazairien a été le refuge idéal.
J'ai pu m'entraîner dans un groupe jeune et d'avenir avec une ambiance très sereine et conviviale à l'image du club, de ses dirigeants et de son Président ... J'ai réussi à garder le plaisir de jouer grâce à ces valeurs qui sont très importantes pour moi mais aussi par la qualité des entraînements que dirigeaient Anthony Martins et pourtant ce n'était pas toujours simple pour qu'il s'organise... »



En quelques mois, tu as pu te faire une idée sur le club, ses projets. Quel est ton point de vue ?
« Concernant le projet du club et sportivement parlant, les résultats et surtout une montée en DH seraient l'idéal pour cette année pour faciliter les objectifs en interne à long terme… Étant au courant des ambitions de la direction du club, il est tout à fait cohérent, au vu de la ville mais aussi du potentiel de ses licenciés, dirigeants et de ses infrastructures perfectibles, que le Stade Nazairien ait les résultats désirés.
J'espère sincèrement que l'engouement  suscité, de la part de la  mairie, des sponsors ou des supporters prendra encore plus d'importance pour soutenir les différentes équipes à gravir les différents échelons. »


Ton expérience nazairienne au niveau DSR a-t-elle servi pour signer professionnel ?
« Pour retrouver un club, il me fallait rester en activité… Le Stade nazairien m'a permis de m'entraîner et de participer au championnat DSR pour la première fois de ma carrière tout en sachant que je pouvais partir à tout moment. J'ai pu être plus proche de ma fille et résider dans la ville de ma compagne ... Toutes les conditions étaient réunies pour que je puisse garder le moral et positiver pour mon avenir professionnel même si ce n'était pas tous les jours évident.. Je remercie encore mes coéquipiers, les dirigeants, le coach, le Président ainsi que le manager David Lesueur qui a pu faire le lien depuis mon arrivé jusqu'à mon départ. »

Quels sont tes projets pour l’avenir ?
« Concernant mes projets, je compte tout d'abord profiter et donner le maximum de moi-même pour cette nouvelle aventure qui s'offre à moi… Je verrai ensuite ce qui en découle à la fin de cette saison. À moyen terme, je ne cache pas que j'aimerai revenir au Stade nazairien. Dans quelles fonctions ? Je ne saurai le dire puisque les choses auront sûrement bien avancé. Si la santé me le permet et que je me sens capable encore de donner un coup de main, je le ferai volontiers… J'ai un sentiment d'inachevé du fait de partir en pleine saison. Alors, si je peux et que l'on m'offre la possibilité d’intégrer le groupe, je ne dirais pas non. Si mon aide se trouve ailleurs comme j'ai pu le faire en parallèle du terrain, dans les coulisses du club au niveau sponsoring, j'écouterai ce que David Lesueur a à me proposer pour un poste en interne. Je souhaite une bonne fin d'année sportive à mes coéquipiers, et espère que les résultats seront à la hauteur des ambitions du club. Bien évidemment, je suivrai l'évolution du club et garderai forcément contact avec ses dirigeants même à des milliers de km. »
 
Quant au président Philippe Adam, il regrette ce départ d'un point de vue humain et sportif, mais se réjouit pour le joueur : « Toute la famille du Stade nazairien souhaite à Jonathan une réussite et un épanouissement dans son nouveau club. Nous tenons à le remercier pour son investissement, sa gentillesse et son apport sportif. Bonne continuation et qui sait, peut-être un jour à Léo Lagrange. Merci encore… ».
 

Auteur : YE | 03/03/2012 | 9 commentaires
Article précédent : « Résultats de football en Presqu'île : Vent de force 5 pour la Chapelle-des-Marais ! »
Article suivant : « Derby FC, Saint-Marc 0 Stade Nazairien 1, pénalty à la 87e minute »

Vos commentaires

#1 - Le 07 mars 2012 à 17h44 par Demarche, St Nazaire
Cela va encore pénaliser les effectifs du club nazairien qui se réduisent en peau de chagrin. Le stade qui ne compte plus que sur ses U19 pour faire touner la machine que se grippe au file des défaites. La montée s'éloigne.
C'est maintenant qu'on peut juger de la bonne préparation de la saison ainsi que de la gestion du club.
J'ai pu juger en assistant à la rencontre Stade /La Roche en U19 du fossé qui sépare le Stade des autres clubs: Effectifs,organisation, intendance, collectif.
les spectateurs qui se composent que de jeunes occupés à charier leurs copains du terrain.
Le sommet fut dépassé lorsqu'un joueur du stade nazairien blessé ne trouva qu'un dirigeant d'un âge certain pour le ramener aux vestiaires sur son ... dos. Il y a quelque chose qui ne va pas dans le monde du Stade Nazairien
#2 - Le 08 mars 2012 à 09h23 par Demarche, St Nazaire
C'est beau comme du Nadine Morano pour Sarkozy.
Nul doute qu'on lui a sursuré ces belles phrases.
#3 - Le 08 mars 2012 à 14h40 par footeux, Saint Nazaire
à Démarche
Bien observé ça manque de professionalisme au Stade Nazairien les dirigeants sont là pour la gloriole et n'y connaissent pas grand chose au foot.
#4 - Le 09 mars 2012 à 08h27 par Demarche, St Nazaire
Merci "Footeux" de votre compréhension mais je crois savoir que le Stade Nazairien est une association et sans me tromper, joueurs et dirigeants doivent être de facto adhérents et ce serait à eux de ne pas jouer les autruches ou les naifs et de provoquer une assemblée extraordinaire pour interroger les élus sur leur politique actuelle. Sont-ils incompétents, dépassés, autocrates?
Peut-être que le Stade Nazairien n'est pour certains qu'une rampe de lancement pour d'autres ambitions. Mais l'urgence est là si la majorité des "Petites mains" qui font vivre le club ne veut pas que bientôt STADE NAZAIRIEN rime avec bon à rien.
#5 - Le 10 mars 2012 à 18h25 par Thierry CRUSSON, St Nazaire
Bonjour Messieurs DEMARCHE et FOOTEUX puisqu'ils faut vous appeler ainsi car n'ayant pas le courage d'écrire sous vos identités officielles.
Je partage tout à fait vos opinions. Oui les dirigeants et éducateurs du Stade sont là pour la gloire, pas celle des médias, des paillettes et de l'argent mais celle de l'amour du foot, celle de s'occuper de centaines de jeunes toute la semaine, de se lever tôt le samedi ou le dimanche pour les accompagner sur le lieu des compétitions, d'essayer de donner le niveau à un club pour une ville comme St Nazaire.
Oui, le Stade Nazairien manque de professionnalisme. Vous faîtes une comparaison avec La Roche sur Yon, mais je vous précise que pour avoir une bonne organisation, il faut des dirigeants et le Stade, comme bon nombre de clubs et ce dans tous les sports en manque cruellement. L'équipe dirigeante du Stade est composée, comme dans tous les clubs sportifs, de gens remarquables dévoués à leur sport mais bien sûr il y a des gens comme vous qui jouent les censeurs confortablement installés dans leur canapé, une bière à la main et qui critiquent tout ou qui traitent les joueurs de fainéants quand le spectacle ne leur plait pas. Je vous dis simplement, puisque vous semblez, en vous lisant, être les seuls connaisseurs du football à St Nazaire et être très compétents, que le Club est preneur de gens capables, venez donc nous apprendre la bonne parole. Je vous rappelle simplement ce qu'est la vie d'un éducateur en m'appuyant sur la mienne puisque je suis responsable des Séniors C. Une saison, c'est pas moins de 80 séances d'entrainement par tous les temps, été comme hiver, des heures de préparation des séances, des convocations, de réunions pour faire avancer le club et des centaines de kilomètres, une vie familiale mise à rude épreuve,mon adjoint obligé de faire la touche le dimanche, parfois obligés d'apprendre l'éducation à certains joueurs. Alors REJOIGNEZ NOUS !( les licences dirigeants sont gratuites au stade)
#6 - Le 12 mars 2012 à 09h58 par Demarche, St Nazaire
« Tout à fait mon cher Thierry »
Mon anonymat n’est pas dicté par un manque de courage, mais cette position me permet une plus grande liberté de parole.
J’avoue ne pas avoir une grande connaissance du football n’ayant évolué qu’en deuxième division mais là n’est pas le problème, ma critique ne va pas à l’encontre d’une majorité de dirigeants sportifs, de bénévoles et même de cadres qui sont admirables, ma critique va vers certains responsables tant sportifs qu’administratifs qui ont noyauté ce club et exerce une direction opaque, autoritaire et démagogique. Pourquoi cette politique, là est la grande question. Beaucoup de rumeurs circulent à ce sujet mais que sont les rumeurs si ce ne sont parfois que les premières effluves d’un incendie qui couve.
#7 - Le 13 mars 2012 à 09h30 par bib, St Nazaire
m'est avis que ces 2 là ne partiront pas en vacances ensemble...
#8 - Le 19 mars 2012 à 09h19 par Jan philippe, Pornichet
Piqué par la curiosité, je me suis rendu sur St Nazaire Info pour lire les commentaires à propos du Stade Nazairien. Bien que je sois, peut-être, l’un des plus vieux joueur du club, je n’ai pas les connaissances footballistiques pour juger à leur juste valeur les propos échangés.
En revanche, je suis tout à fait d’accord avec Thierry Crusson par rapport aux éducateurs et aux bénévoles. Moi-même dirigeant depuis 6 ans de différentes équipes, j’ai pu me rendre compte de la difficulté de la tâche et de celle des éducateurs qui à une exception près ont forcé mon admiration.
Si je manque d’éléments pour juger du bien fondé des remarques de Mr D., ses interventions me poussent de me poser des questions d’actualité étayées par mon expérience associative :
- La gestion du club offre-t-elle la rigueur nécessaire à une telle association ?
- Les décisions qui engagent l’avenir du club sont-elles discutées et décidées au bon niveau ?
- Les effectifs engagés sont-ils en rapport avec les ambitions du club ?
- La préparation des joueurs est-elle en adéquation avec les niveaux pratiqués ?
- Le dialogue et la solidarité sont-ils suffisants ?
Voilà des questions importantes, que semblent se poser nombres d’adhérents et qui pour éviter des polémiques stériles devraient être abordées lors de la prochaine assemblée générale.
#9 - Le 06 avril 2013 à 13h37 par clin d'oeil, St Nazaire
Si j'apprécie beaucoup l'intervention de Mr Jan Philippe,c est parce qu'une des questions qu'il propose attire mon attention,à savoir:Les effectifs engagés sont-ils en rapport avec les ambitions du club?La est une très bonne interrogation car j ai remarqué pour avoir fréquenté ce beau club que hélas les effectives sont généralement composés par copinage et par favoritisme.Pour faire monter l'équipe en DH il sera mieux de faire jouer les meilleurs joueurs et de composer avec ceux qui sont réguliers aux entrainement.Il arrive même que l’effectif se vide en plein championnat.Hors au stade ce problème perdure depuis longtemps.Merci!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter