Saint Nazaire Infos

Le Figaro tolérance zéro pour Saint-Nazaire

L’article de la page deux du Figaro d’hier ne laisse pas indifférent. Intitulé « À Saint-Nazaire, la police pratique la '' tolérance zéro'', il évoque le quotidien des policiers nazairiens dans le quartier de la Bouletterie.

À la trappe le projet Ville-ouest et le renouveau du quartier, la Boulet’ (comme on l’appelle à Saint-Nazaire) ! Le quartier est décrit comme un repaire de voyous, de drogués et de dealers. Faux ? Peut-être pas tant que ça puisque le quartier a mauvaise réputation dans la ville. Il suffit d’aller de temps en temps aux audiences du tribunal correctionnel pour comprendre qu’il y a à Saint-Nazaire de sérieux problèmes d’alcool et de drogue.
Christophe Cornevin a donc choisi de prendre le point de vue de la police. Pourquoi pas ? Il fait le point sur la situation de Saint-Nazaire, l’augmentation des problèmes de drogue, le quotidien des policiers, … Jusque-là, pas de souci. La pilule passe nettement moins bien quand il fait un amalgame entre les trafiquants de drogue et les anciens salariés des Chantiers devenus chômeurs. En effet, en plein milieu de l’article, comme un cheveu sur la soupe, il évoque les difficultés de Saint-Nazaire et les manifestations violentes avant d’en arriver, comme une fleur, aux tables d’écoutes mises en place chez les caïds de la Bouletterie et du Petit Caporal… Message subliminal ou simple erreur ? À vous de voir.

L’avis de Jean-Louis Garnier, élu UMP (opposition) à la mairie de Saint-Nazaire

« Ce qui est insupportable dans l'article du Figaro, c'est d'attribuer à l'activité de la ville (que bien des cités en France pourraient nous envier) à des caractéristiques de sa population, la détérioration de la qualité de vie, le développement de la délinquance voire la prise de contrôle par des bandes ethniques dans quelques quartiers, alors que ce phénomène issu de la région parisienne frappe maintenant toutes les villes françaises. La nôtre étant encore l'une des moins touchées grâce à l'homogénéité de sa population qui, la malheureuse, croit encore à l'efficacité protectrice des autorités ».

L’avis de Philippe Grosvalet, président du conseil général

« Le Figaro a publié hier un article sur Saint-Nazaire profondément injuste voire malhonnête pour toutes celles et tous ceux qui se battent pour notre ville et qui l’aiment. Je suis scandalisé par les messages qui font passer cette ville pour un ghetto. Saint-Nazaire est une ville dynamique, où il fait bon vivre et j’aurais aimé que les réussites des jeunes de notre ville soient aussi exposées que ces faits de délinquance.
Je ne vois jamais Le Figaro quand des citoyens de Saint-Nazaire se rassemblent pour monter des projets humanitaires, pour organiser des événements culturels ou encore pour couvrir nos associations, nos entreprises, quand elles présentent leurs réussites, leurs projets, leurs ambitions pour la ville...
Le parti pris de M. Cornevin, ''envoyé spécial'', a été de ne rencontrer que les services de police. Bien sûr, il faut souligner le travail précieux des forces de l’ordre, qui participent de notre vivre ensemble. Mais je remarque aussi que dans cette vision idéalisée, rien n’est dit de l’insuffisance de leurs effectifs pourtant dénoncée depuis de nombreuses années tant par les syndicats de policiers que par les autorités locales.
Surtout, à aucun moment le journaliste n’est allé échanger avec les personnes qui chaque jour se battent pour faire vivre le lien social, pour prévenir les actes de délinquance : les associations et leurs militants, les services de santé, la prévention spécialisée, les enseignants, les services des collectivités, etc..
Il y a enfin de véritables mensonges dans cet article : la confusion entretenue entre salariés en lutte et manifestants '' gros bras/jeunes des quartiers/ultra gauche'', la prison de Nantes qui serait ''remplie à moitié par des délinquants originaires de Saint-Nazaire »...
Saint-Nazaire n’a pas besoin de ce regard tronqué́ d’un journaliste parisien venu faire un coup et vite reparti. Je rappelle qu’au même moment, nous nous battons pour diversifier notre industrie, pour relancer notre économie avec notamment les résultats très prochains d’appels d’offres sur les projets d’éoliennes off shore, essentiels pour l’avenir.
C’est avec ce genre de vision du monde faussée, dans laquelle rien d’autre n’existe entre les délinquants et la police, que prospère le sentiment d’insécurité́ et qu’on fait le lit des populismes et des extrémismes. Les Nazairiennes et Nazairiens méritent bien mieux ».

Le Figaro article Saint-Nazaire

Auteur : AP | 16/02/2012 | 45 commentaires
Article précédent : « HélYce : le pont de la Matte bientôt démonté »
Article suivant : « Cliniques mutualistes : les salariés en ont marre de trinquer »

Vos commentaires

#1 - Le 16 février 2012 à 21h50 par Le Mur, Saint-nazaire
Hélas, le Figaro décrit la triste réalité de ce qui se vit à St-Nazaire ! Et on trouve encore Mr Jean-Louis Garnier, conseiller municipal UMP(!), voler au secours de la municipalité socialo-communiste pour défendre une vision angélique de la vie à St-Nazaire. Mr Garnier (et l'UMP avec lui)est complice du laxisme municipal en matière de défense des libertés des nazairiens, au premier rang desquelles la sécurité. Mr Garnier sait d'ailleurs très bien qu'on trouve même des violences au sein de réunions de partis politiques...
#2 - Le 17 février 2012 à 08h20 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
meme s'il y a problème sur le fond, la forme est effectivement discutable

maintenant faut pas dire que nous vivons dans le monde des bisounours et il est détestable de vouloir masquer un reel fait de société en voulant mettre en avant des réussites. donc Philippe Grovalet a bien fait de mettre "aussi" dans sa phrase.
quant à Jean-Louis Garnier, c'est le style "c'est pas de notre faute mais celle des parisiens". encore un qui ne voit pas plus loin que le bout de sa rue et qui vient donner des lecons aux autres.

élargissons le débat.
- le phénomène n'est ni local, ni national mais mondial tout comme il touche toutes les classes (pas uniquement des anciens du chantiers donc). on le voit tous les jours dans l'information et les bandes organisées qui tuent des pauvres commercants ou des flics pour voler quelques surgelés ou quelques bijoux, d'ou viennent elles ? je vois la un joli retour de bâton de la mondialisation. et encore, reconnaissons que la France est épargnée.
- justice à deux vitesses. trouve t on normal qu'un ex directeur de prison prenne 3 ans dont 1 ferme pour avoir fricoter avec une détenue ? alors qu'un mec bourré ou drogué se prendra 1 an de sursis pour avoir renverser un gamin en voiture et l'avoir rendu infirme voire tué. pour revenir à Saint Nazaire, les gens à problème sont connus car ont déjà eu a faire avec la police (qui fait relativement bien son boulot malgré ce qu'on dit) et/ou car sont hébergés gracieusement (certains je précise pas tous) par la ville. on préfère les bouger ou leurs dire "oh c'est pas bien monsieur, faut pas recommencer" avant que le problème ne monte en puissance
- un phénomène qui va amplifier. la précarité croissante de notre société due à une crise puis à une prise de conscience d'un laisser aller financier de nos institutions alimente le phénomène et le peuple a faim, il n'a pas de quoi se payer a manger. alors pas étonnant de voir un retraité vouloir braquer un casino ou des bandes voler les resto du coeur.
#3 - Le 17 février 2012 à 08h43 par GUILLARD France, Saint-nazaire-ouest
Désolée de contredire ces deux personnages important de notre ville, vous ne dites pas la vérité, les quartiers ouest sont en ZONE FRANCHE !! plus pour longtemps vu le " grand" nettoyage qui se fait et il était temps qu ça se fasse, après 9 ans, obligation par l'ETAT.
La mixité socilae n'arrange pas les choses, des secteurs très calmes autres que St-Nazaire, après mutation vers d'autres horizons ( à leur choix) des personnes non respectueuses de leur entourage, reproduisent les mêmes effets néfaste là ou ils se trouvent actuellement.
En éparpillant, on éparpille aussi les problèmes.
Les policiers autrefois nommés
" gardien de la paix", ne sont pas les " anges gardiens" que l'on veut faire croire, il faut avoir subi leurs agressions, écrits mensongés sur des faits imaginés par eux !!
Pour prendre du galon ? faire du chiffre ? ou "s'amuser !!".
J'en apporte les preuves à ceux qui mettraient ma parole en doute.
#4 - Le 17 février 2012 à 11h53 par JLG
Réfractaire,

Le lien entre la pauvreté, la misère et la délinquance est une légende de gauche (et encore pas toute)
La délinquance et surtout la délinquance organisé des trafics ou des vols en appartement est une prédation effectué par des gens qui ont choisi d'en vivre.
Par ailleurs, lorsqu'il est écrit "ce phénomène issu de la région parisienne frappe maintenant toutes les villes françaises" cela ne signifie pas que c'est la faute aux parisiens mais que ces types de délinquance y ont été observés auparavant donc comme vous le dites qu'il s'agit d'un problème dont les racines ne sont pas locales
#5 - Le 17 février 2012 à 13h07 par castra, Rennes
Mais oui , mais oui , tous ces élus Président du conseil général, Président de régions , sont plus informés des menus des Chefs des grands restaurants ,de la luxure de leurs appartements payés avec les impots des contribuables , que de la peur des honnêtes gens qui habitent dans ces quartiers" chauds "
Et Oui messieurs les ducs , comtes,(élus) cessez ne nous cacher le soleil avec un mouchoir !!!
Posez vous la question : Pourquoi marine fait tant de voies ?
Cessez de mentir ! si vous ne voulez pas dire la vérité par convviction politique , ne niez pas l'évidence .
#6 - Le 17 février 2012 à 13h08 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
"""Mr Garnier (et l'UMP avec lui)est complice du laxisme municipal en matière de défense des libertés ..."""

ah bon ? la majorité municipale serait passée UMP à Saint Nazaire ? et personne ne me l'a dit ? Mr Garnier en serait devenu le nouveau maire ? rassurez moi, c'est une fiction c'est pas possible ?

si Saint Nazaire est désormais aux mains de la droite, c'est forcément logique qu'on en soit arrivé la. encore la faute à Sarko tout ca.

SECOND voire TROISIEME DEGRE
#7 - Le 17 février 2012 à 17h23 par YAJ, St Nazaire
Dans l'article il y a :
"En période de fronde sociale,
Saint-Nazaire devient le théâtre de tous les débordements. Et les 120 hommes en tenue du commissariat se retrouvent aux premières loges : face aux gros bras recrutés sur les docks, auxquels se mêlent jeunes des banlieues et militants d’ultra gauche venus de Rennes ou Nantes pour en découdre. Début 2009, les policiers ont dû ainsi contenir 1500 syndicalistes très remontés. « Postés autour de la sous-préfecture, nous nous sommes retrouvés encerclés, grimace un
officier. Comme en Mai 68, nous avons à essuyer des jets de pavé et de canette. Nous avons été obligés de grenader au lacrymogène pour nous dégager. »
Rien n'est dit sur les 19000 manifestants ( grand-mères avec des poussettes...j'ai un film), ni sur le blessé par une GLI lancée quasiment dès le début, à cause des autorités nouvelles dans notre ville et qui prenant peur (de quoi d'ailleurs ?) se croient à Villiers le Bel !!!
Une citoyenne très en colère !
#8 - Le 17 février 2012 à 17h30 par PG
Saint-Nazaire une ville dangereuse?

J'y ai vécu 20ans et je n'ai jamais été agressé, je n'ai m^me jamais eu peur d'un groupe ou d'un individu.

Le figaro s'intéresse à une ville historiquement de gauche, une ville ouvrière. La rédaction du journal a sans doute demandé à ce journaliste un article à charge, en espérant un effet sur la campagne présidentielle!

On ne peut pas trop leur en vouloir, ils font le job...

Je ne lisais déjà pas le figaro, des articles de ce niveau sur une ville agréable et que j'aime ne risquent pas de me faire changer d'avis!
#9 - Le 17 février 2012 à 18h26 par MARTIN, Saint-nazaire
je confirme que la ville de St Nazaire dont j'habite depuis de longues années est de plus en plus à craindre par une violence incroyable . Tous les jours il y a des agressions à la personne, et je ne vous parle pas des problèmes du à la boisson car les deux tiers des interventions de la police sont du à des problèmes à l'alcool.
On nous dit qu'il y a des agressions dans des centres hospitaliers dans la région parisienne, je vous le confirme à st nazaire aussi, de nombreuses fois des infirmières appellent la police afin maitriser les malfrats. Je ne vous parle pas d'un chauffard de 20 ans conduisant une voiture à forte cilyndrée à 110/130 km/h , brulant un feu rouge et tuant sur le coup une personne agée de 81 ans. Je vous rassure le délinquant qui n'a subit aucun traumatisme est sortie l'après midi à 17h !!!! eh oui nous sommes comme ça à st nazaire !!!! nous protégeons les délinquants par contre les victimes ben c'est comme ça et pas autrement, cette pauvre dame n'avait pas à aller acheter son pain!!!!!
bon je ne vous en dis pas plus, sauf que j'ai très hate de quitter st nazaire comme beaucoup de nazairiens
heureusement nous avons les alentours ou l'on peut changer d'air les WE
#10 - Le 17 février 2012 à 19h56 par shogun, St Nazaire
Droite , gauche , UMP ? UMPS ? Ces messieurs critiquent l'article du figaro .Mais ce n'est pas le docteur qu'il faut critiquer , c'est la maladie !Et les forces de l'ordre à St Nazaire sont très au courant de la dérive violente de certaines bandes de quartiers . Les bisounours trouveront toujours des excuses à cette violence , ils plaindrons toujours plus la racaille que les victimes.
#11 - Le 17 février 2012 à 20h13 par Anthony
Bonsoir,

serait ce possible d'avoir en pdf les pages de figaro, scannées, prise en photo par exemples ?

Merci d'avance si une âme charitable se dévoue

Redac
en pièce jointe pdf
#12 - Le 17 février 2012 à 22h05 par Nevin
Habitant de St-Nazaire, au Petit-Caporal (un quartier ultra-chaud apparemment...!), j'ai été choqué par cet article du Figaro. On dirait un publireportage pour la police nationale. On tente de faire passer notre ville pour une zone invivable, pourrie par la délinquance. On en est pourtant franchement loin.
Je tiens toutefois à relever le fait que vous - saintnazaire-infos.fr - faites un amalgame stupide dans votre article : vous reliez le fait qu'on constate des problèmes de drogue et d'alcool au tribunal de St-Nazaire avec la réputation de la ville... Sauf que chaque audience, dans tous les tribunaux de France, est envahie par des histoires personnelles marquées par l'alcool et la drogue.
#13 - Le 17 février 2012 à 23h50 par Mesca, St Nazaire
bonjour ,j'habite St Nazaire depuis toujours et il ne m'est jamais rien arriver ! l'article du figaro est choquant ! ,étant donner que le figaro est un journal de droite et que St Nazaire est une ville profondément de gauche je comprend le mensonge..
par contre ce qui m'arrive relativement souvent , ce sont les contrôles de la police la nuit , des agents bien trop souvent désagréable avec le citoyen , et de ce fait cherche a pousser le citoyen a l'outrage de par sont insolence, ce qui lui permettrait d'arondire ses fins de mois.. , j'ai noté aucun respect pour les jeunes qui sont stigmatiser des qu'il porte un bonnet ou une casquette...et que bien sur l'article ne fait aucunement mention sur la réalité social , le chômage évidement est la cause première de la délinquance d'un point de vu sociologique !
ce qui fait froid dans le dos c'est l'annonce du commissaire ,voulant faire la chasse au "individu oisif incapable de se projeter dans l'avenir" ça veut dire quoi ça ?
#14 - Le 18 février 2012 à 00h17 par Mesca, St Nazaire
j'ajouterais même que St Nazaire est une ville très attractive culturellement de part ses association musical , sont festival de musique du monde, les Escales !,sa salle de musique actuel le vip , bientôt la nouvelle salle de théâtre en construction , des salles de répétition facilement accessible a bas prix ,la plage et le littoral ,ont est loin du paysage hostile des quartier nord de Marseille , de la délinquance il y en a partout , et St Nazaire na jamais été un no man land ,et la police y pratique une tolérance zéro avec abus certes ,c'est un état de fait ,l'article du figaro , voila comment ternir la réputation d'une ville marqué par le vote social !
#15 - Le 18 février 2012 à 08h13 par JLG
Anthony

l'article est disponible ici
http://jeanlouisgarnier.fr

cliquez sur le lien dans le post sur l'article du Figaro
#16 - Le 18 février 2012 à 12h28 par chollin, St Nazaire
je suis outrée par cet article et je confirme les abus de la police qui arrete nos jeunes tous les jours pour des controles ! si vous portez une casquette c'est pire, vive la france!
#17 - Le 18 février 2012 à 13h23 par Georges
Je comprend bien que Mr GROVALET n'aime pas cette réalité de la ville. Mais c'est ce qui arrive aux dirigeants qui ne s'intéressent qu'aux solidarités.
1 ils ruinent ceux qui payent des impôts;
2 ils font crever toutes entreprises,
3 le chômage augmente (on est largement au dessus de la moyenne nationale)
4 la délinquance prospère,
5 la criminalité s'installe.
6 les honnête gens fuient et regardez le nombre de maison à vendre en ville et vous verrez bien qui dit la vérité entre nos complices du conseil municipal ou un journaliste qui n'a aucun intérêt à calomnier Saint Nazaire.

C'est à chaque fois le bilan de la Gauche.
Alors que dire de 85 ans ininterrompu d'incompétence couplée d’inconscience.
Quant aux remarques de Mr GARNIER, plus personne n'est dupe. Jean-louis prenez votre carte au PS, les choses serons plus clair pour tout le monde.
#18 - Le 18 février 2012 à 16h38 par piolet
HONTEUX!!! habitant la "boulet" depuis 20 ans je suis indigné de lire sà!!! merci d'encourager notre travail en nous dévalorisant!!ici il ne se passe pas grand chose c'est un quartier tranquil il n'y a pas de délinquants juste quelques adolescents turbulents largement gérable si une communication et une certaine compréhension s'appliquaient à leurs égards!!! il n'y a pas plus de dealers ici qu'ailleurs, de mème pour les alcoolique!! ne jugez pas ce que vous ne connaissez pas,, votre enquête est mal fondé!!! et votre article pu la contradiction!!! et si comme vous dites nos enfants les chômeurs deviennent trafiquants à qui la faute?!?! aux gouvernements non??? qui emploi la main d'oeuvre à pas cher??nous????? il y a des travaux dans tout saint-nazaire et pas de boulot pour eux!!!! alors chut !!!!!!!!!!!!
#19 - Le 18 février 2012 à 17h10 par ailes droites UMP
Paul, lourde, très lourde erreur quant à la carte que M. Garnier pourrait prendre.

Allez donc faire un tour sur son blog vous y trouverez une défense et illustration des positions de Claude Guéant (ça peut passer) mais aussi de Vanneste! Si une carte va bien à Garnier c'est celle du FN. D'ailleurs nous sommes quelques uns à l'UMP 8° circo à le soupçonner d'être un infiltré du FN
#20 - Le 18 février 2012 à 20h47 par Mesca, St Nazaire
bonjour ,J'aimerais répondre a Paul ,
a savoir quelle sont les sources de vos propos qui n'ont rien a voir avec l'article ?

1 ils ruinent ceux qui pays des impots
2 3 4 5 6 etc..
apparament vous contestez la municipalité socialiste et l'opposition de droite ,sans même développer , par des phrase type très réductrice donc je m’interroge...
puis ques que vous appeler honnête gens qui fuie ? il y aurait t'il une guerre civil a St Nazaire ? je n'avait pas été prévenu !
j'ai l’impression que vous utiliser les commentaire de l'article pour vos intérêt politique...
#21 - Le 19 février 2012 à 17h09 par Mesca, St Nazaire
bonjour , après quelque recherche simple sur google le commissaire Sonia Carpentier qui dans l'article du figaro s'exprime , n'est absolument pas le commissaire de St Nazaire mais de la Baule !
je me trompe peut être , elle a peut être été muté a St Nazaire j'aimerais confirmation , ce qui confirmerais encore plus le manque de sérieux de l'article..
#22 - Le 20 février 2012 à 11h10 par Jean-Louis garnier
En aucun cas, contrairement à d'autres, je ne critique le ressenti des forces de police répercuté par le journaliste du Figaro, et encore moins la pertinence ou l'efficacité de leurs efforts; c'est l'explication un peu simpliste de la mécanique de la cité et le poids des facteurs locaux dans son origine que je conteste.
Par nature, les forces de police sont plongées dans le côté glauque de la société ; elles affrontent en permanence le pire dans la vie des familles mais aussi font face au développement de l'action de ceux qui veulent vivre de la prédation qu'ils exercent sur la population souvent la plus faible. Il est donc normal que leurs membres répercutent leur quotidien. Et rien n'est faux dans les faits présentés même s'ils sont dérangeants.
la suite ici : http://jeanlouisgarnier.blogspot.com/2012/02/saint-nazaire-et-le-figaro-suite.html
#23 - Le 20 février 2012 à 22h02 par geronimo
Les "pauvres policiers blessés ?
De qui se moque-t-on ?
Ces fameux mercenaires de quotas cognent, assènent des coups gratuits et pire encore.
Souvenez-vous du 29 janvier 2009 :
Un nazairien est amputé de deux orteils suite à un des tir de grenade type GLI (grenade lacrymogène instantanée). Ce n'est pas un "caïd" pas plus qu'un délincant ou un drogué ou un ivrogne, c'est tout simplement monsieur tout le monde qui avait l'espoir d'aller faire ses courses.

Ces "pauvres" policiers qui se retrouvent blessés?

Alors pourquoi le soir du 19 mars 2009 un flic en civil mélangé aux manifestants en fin de manif place des 4 z'horloges dit " il faut y aller: faut foutre le bordel"?
Tout ces soit disant "représentants" de l'état sont théoriquement là pour faire règner le calme, NON ? ? ?

Ils sont parfois blessés?

Mais eux, combien de personnes ont-ils roués de coups et combien de fois ont-ils utilisés une force disproportionnée ?

Le figaro ferait bien de se renseigner et consulter les victimes civiles.

C'est vrai qu'ils peuvent agir en toute impunité puisque tout ce qu'ils écrivent dans leur rapport n'est que la vérité, toute la vérité et rien que la vérité.
#24 - Le 20 février 2012 à 23h49 par alfred, 44600 St Nazaire
bjr a tous
je trouve cette article un torchon bon pour les election j habite st nazaire depuisz dix ans je vien de paris et faire passer st nazaire pour un guetto mais qui est cette personne qui se permet de dire de tel conneries c est une honte car certe il y a du bordel mais ont est tres loin des caid de cite et bandes mais ou il va lui a la boulet c est propre et pas du tout comme il dis certe des jeunes trainent et la drogues est partout apres la police a des pratiques tres douteuses et prefere les gens des beaux quartier que d aller dans les cites bref ceci dis st nazaire est propre au bord de mer et avant de critiquer une ville venez habiter ici avant de parler car nantes est certainement pluis chaud et remplis de prostituees bar a fille drogues que st nazaire nous n avons pas ce genre de chose
je suis scandaliser de voire ces articles denigrand st nazaire c est une honte ont vois bien la chasse au voix electorales c est une honte
#25 - Le 21 février 2012 à 10h34 par shogun, St Nazaire
Géronimo ) pourquoi cette haine envers la police et les forces de l'ordre ? Ils ne sont là que pour faire appliquer la loi . J'étais présent lors des débordements des manifestations syndicales pacifiques sur les retraites. Ce sont des éléments violents qui ont ensuite pris le relais ,cela n'avait plus rien à voir avec les revendications légitimes des travailleurs .Doit on permettre à des casseurs de mettre à feu et à sang une ville? Aucune violence ne peut être légitime dans un pays démocratique . De tout temps la droite comme la gauche utilise les forces de police pour faire respecter l'ordre républicain.
#26 - Le 21 février 2012 à 11h12 par GUILLARD France, Saint-nazaire-ouest
Je suis allé sur le site " LE FIGARO", j'ai cherché l'article, il y a aussi de nombreuses dépositions de tout genres, pas besoin de parler politique pour s'en rendre compte, il faut juste fournir se coordonnées, après vous êtres inscrit, vous pourrez donc vous donner à fond pour ce que vous défendez, pour ou contre.
J'y ai laissé mes coordoonées télphoniques, j'invite ce journaliste qui à du CRAN !! à venir consulter mes dossiers et jugements, avec ça, il n'écrira que des vérités donc aucun ne pourra contester.
J'ai quelques doutes, ça mettrait le feu à la poudrière que je vais prochainement présenter au tribunal, à voir si ces hauts personnages auront le CRAN de se présenter en personne ! allons nous voir enfin leur très " grand courage???" à suivre.
#27 - Le 21 février 2012 à 17h45 par YAJ, St Nazaire
je voudrais répondre à Jean Louis Garnier sur "Et rien n'est faux dans les faits présentés même s'ils sont dérangeants."
rien que l'expression "sans jamais faire de vagues" est fausse. Voir les explications sur le blessé de geronimo !!!
D'ailleurs ce site à rapporter encore récemment l'histoire de ce blessé qui a porté plainte contre le tireur x et il y non-lieu et pourtant il est handicapé à vie !!!!
#28 - Le 22 février 2012 à 08h37 par Jean-Louis garnier
Yaj,

J'ai écris les "faits" pas les opinions :
"sans jamais faire de vagues est une opinion" le blessé lors de la manifestation est un fait
#29 - Le 22 février 2012 à 10h09 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
y en a ici qui ont de droles de mentalités

si je comprends, les flics peuvent "crever"
peut etre est ce les memes gens qui ont besoin des flics pour aller faire de fausses déclarations de vols, histoire d'arnaquer les assurances

heureusement que les flics sont la. ne croyez vous pas ?

mais voila, il est de bon ton de pleurer un délinquant blessé parce qu'il s'est refusé à un controle plutot qu'un flic lynché par une bande (il y en a des cas pourtant et on en parle pas)
#30 - Le 22 février 2012 à 15h11 par Mesca, St Nazaire
c'est sur que si un policier avait été blesser il aurais eu le soutient de l'état .. tandis que un citoyen innocent qui se trouvais la au mauvais moment au mauvais endroit, a droit a aucun soutient même au tribunal, et pourtant il est blessé a vie...
Guillard puis je être informé ? voila mon mail odebby@hotmail.fr
#31 - Le 22 février 2012 à 16h03 par jean, Saint-nazaire
Habitant de Saint-Nazaire depuis trente ans, je ne sais pas de quelle ville parle l'article mais je n'aimerais pas y vivre.
#32 - Le 22 février 2012 à 17h26 par shogun, Saint Nazaire
En réponse à "ailes droites de l'UMP" oui nous confirmons : Mr Jean louis Garnier a bien sa carte au FN , cette réponse vous convient ? Trêve de plaisanterie ,malgré le respect que nous avons vis à vis de nos adversaires politiques , la venue de Mr Garnier au FN mettrait à mal notre combat contre l'UMPS ,Mr Garnier est le représentant de cette caste qui nous gouverne depuis 30 ans , droite,gauche l'échec . Toujours plus de pauvres , toujours plus de chômeurs .
#33 - Le 23 février 2012 à 08h46 par Boulette, Saint-nazaire
Sa fait 10 ans que j 'habite la Bouletterie et je n'ai jamais eu de probleme, jamais agréssé, ne mettez pas tout le monde dans le meme sac. Quand on vous attribu le logement on a pas le choix de le refuser. A l'heure a actuel si vous dites que ce quartier est "chaud" pourquoi Silene ont construitent des maisons accession a la propriété.
#34 - Le 23 février 2012 à 17h57 par YAJ, St Nazaire
à refractaire,

je ne comprends pourquoi on parle d'arnaque à l'assurance dans ce sujet.
Le blessé n'est pas un délinquant et il allait faire ses courses !

à JLG

Justement le journaliste n'a pas parlé du blessé ! Encore moins comment cela s'est passé et du non-lieu !!!
#35 - Le 26 février 2012 à 12h04 par goubard, Nantes
Mr Grosvalet serait bien avisé de se renseigner avant d'affirmer qu'il y a des mensonges dans cet article: en ce qui concerne la proportion de Nazairiens incarcérés à Nantes je peux témoigner de la réalité des faits puisque j'y suis formateur depuis 6 ans.
j'ai habité la chesnaie pendant 20 ans et la boulett pendant deux ans et il ne faut pas faire comme si les cols bleus la journée n'étaient pas aussi dealer ou gros bras le soir; à st nazaire caïds et ouvrier ont toujours été intimement liés comme dockers et milieu nantais par exemple...alors arrêtons de faire comme si tout était soit noir soit blanc. C'est ce qui arrive lorsqu'une ville est à la merci d'un seul type d'industrie, si on ne veut pas crever de faim on trouve d'autres moyens de subsister....
Maintenant dire que ces quartiers de saint naz sont chaud ça me fait pisser de rire, c'est plutôt l'alcool et la rabla qui font des dégâts, mais pour ce que je connais de st naz cela a toujours été le problème d'aussi loin que je puisse me souvenir..
La police n'est pas toujours "claire" sur st naz et ne témoigner de leur seul point de vue n'est pas très objectif, il n'est pas toujours facile de différencier flics et voyous!
#36 - Le 27 février 2012 à 11h46 par mdr, Saint Nazaire
mais mdr koi vener vivre dans nos quartier aprais on vera le monde des bisounours n existe pas
sa fais 23 ans que j'habite saint naz la seul chose ki manke!!!! c kon fasse kelke chose pour les jeunes o lieux de nous metre c ******* flic a chake bout dune rue!!!!

alors vener dans nos quartier a prais on vera!!

******Modérateur
#37 - Le 01 mars 2012 à 12h46 par gomez, Toulouse
je n'ai pas lu l'article sur le figaro, cependant ayant moi meme passé toute mon enfance et adolecence a st nazaire, je peux affirmer qu'il ya 20 ans la bouletterie était deja un quartier peu frequentable comme dans baucoup de ville qui a ces quartier difficile. cela a toujours été, cependant ce n'ai pas le plus grand regrés que j'ai pour ma ville de naissance. on s'ennuie a st nazaire!!!!rien de sympa pour les jeunes a st nazaire, il y a deja 20 ans, nous devions allez a nante ou pornichet, la baule pour s'amuser entre copains. le peu de bar ouvert sont gloques, tout comme les tres rare salle de concert...sur le port... quelque infrastructure ont vu le jour et quelques renovation du port n'ont pas vraiment permis de remettre de la couleur a cette ville resté bien terne apres 20h le soir. bocoup de jeunes tombent dans la delinquance par ennuie tout simplement!!! une enfance bien triste en perspective pour vos enfant. a éviter.
#38 - Le 01 mars 2012 à 22h55 par YAJ, St Nazaire
@ Gomez
une ville, ce n'st pas seulement ce qui s'y passe après 20 h ; ce sont les associations dynamiques, la solidarité...
J'y habite depuis 26 ans et je l'ai vue évoluer positivement, sans les a-priori des nazairiens de "souche"
#39 - Le 01 mars 2012 à 23h03 par YAJ, St Nazaire
voici la lettre ouverte au FIGARO rédigée par des citoyens d'associations militantes prouvant la solidarité nazairienne
Monsieur l'envoyé spécial du Figaro,
Les Nazairien-ne-s souhaitent tout d'abord que vous vous soyez bien remis de votre venue sûrement trop rapide au commissariat principal de Saint-Nazaire. Venir en province et, en plus, dans une ville ouvrière, semble une dure expérience pour un journaliste du Figaro. Sachez que nous n'habitons pas la ville que vous décrivez dans l'article du mercredi 15 février, article qui vient appuyer une idée fausse transformant chaque citoyen-ne en délinquant-e en puissance.Des policiers de notre cité poussés, comme partout par la culture du résultat, font de tout acte, un acte criminel, y compris la contestation sociale : en 2009-2010, plusieurs dizaines de gardes à vue, plusieurs peines de prison ferme allant jusqu'à 8 mois, un blessé grave par une grenade assourdissante, lors d'une manifestation contre les mesures antisociales du gouvernement.Saint-Nazaire est une ville ouvrière qui ne renonce pas et ne baisse pas la tête face aux coups bas du gouvernement. Est-ce pour cela qu'elle doit subir une répression sans précédent qui mutile, emprisonne ? Vous avez constaté que les policiers pouvaient faire "preuve d'humanité" face aux "scènes d’hystérie" des habitants de La Bouletterie. Tout au long de cet article, nous avons bien reconnu cette "humanité". Par exemple, quand ils parlent de "l'oisiveté" des gens plutôt que du chômage ! Quand ils avouent leur préférence pour "les manifs du matin, car les gars sont encore sobres" :les manifs de l'après-midi, comme celle du 29 janvier 2009, peuvent en effet être très dangereuses : un tireur des forces de l'ordre a tellement mal visé ce jour là que sa grenade explosive a handicapé à vie un passant !Quelle humanité aussi dans ces phrases que vous prêtez aux policiers qui évoquent "la clientèle" du commissariat:"ils filent droit au délit dès qu'ils savent marcher et mentir", ....
#40 - Le 03 mars 2012 à 11h00 par DJN
Sonia Carpentier, commissaire de la Baule investie y'a 6 mois à peine en provenance du Pas-de-Calais et qui parle de Saint-Nazaire (?) comme si elle l'avait connu pendant 20 ans.

Y'a pas comme un problème là ? Pour l'honnêteté et la déontologie journalistique on repassera.
#41 - Le 03 avril 2012 à 20h11 par guillas , Saint Nazaire
et oui saint nazaire une ville ou les travaux d habitation que l on voie prospere en centre ville ramene toute la delinquance dans le centre super pour tout les proprietaires qui vont voir leur bien perdre de leur valeur une ville de moins en moins agreable merci a tout les bisounours de gauche qui ne voie pas cet delinquance anti blanc de plus en plus frequant
#42 - Le 05 avril 2012 à 19h23 par papydd44, Saint Nazaire
Cet article est tout a l'honneur du Figaro dont le richissime propriétaire est DASSAULT autrefois maire de Corbeil. ou l'un des quartiers est celèbre( les TARTERETS )haut lieu de la délinquance et de la droque.....
Je suis revenu vivre une retraite bien méritée a saint Nazaire et ne regrette pas mon choix. Ma ville a bien viellie et il fait bon y vivre . Il suffit de demander au pompiers, aux ambulanciers, aux medecins. Ils font leur travail sans avoir besoin d'escorte. Notre charmante commissaire venue du Pas de Calais doit regretter ses possibilités d'avancement lié au chiffre de la delinquance nettement plus élevé qui est celle du pas de Calais. Noter aussi que les manifestations sont encadrées par les CRS rien a voir avec la police plustôt bonne enfant même si parfois on peut regretter leur désir de faire du chiffre a tout prix. Ce journaliste est a coté de la plaque et devrai changer de métier car en lisant les commentaires il pourra réfléchir a ses C...nneries
#43 - Le 07 avril 2012 à 18h11 par franck Berthelot, St-nazaire
A chacun de se faire sa propre opinion loin de toute autre tentation ni dans un sens ni dans l'autre.

La situation nazairienne n'est pas pire qu'ailleurs mais pas mieux non plus quoi qu'en disent certains.

Voici les faits de violence en janvier et février à St-Nazaire sans compter toutes les incivilités quotidiennes qui pourrissent la vie des gens (insultes, bagarres, menaces, tags, dégradations, bus caillassés, etc...).

Les faits seulement les faits (visible sur maville.com) 11 en 55 jours.

26 février 2012
Saint-Nazaire : un homme placé en garde à vue pour un viol (en centre ville en pleine rue)

26 février 2012
Saint-Nazaire : le portable volé par trois ados (ascenseur du ruban bleu)

11 février 2012
Vol à main armée au Lidl de Trignac (portes de St-Nazaire, c'est comme si!)

9 février 2012
Huit vols de portables avec violence et racket (centre ville et bus)

29 janvier 2012
Filmés devant les chantiers en train de brûler une voiture volée

28 janvier 2012
Accident mortel près de l’hôpital : un homme en garde à vue (feu grillé+vitesse en BMW)

27 janvier 2012
À 15 ans, il vole 17 000 € dans un coffre-fort (faits anciens, mais arrestation le 26 janv)

23 janvier 2012
Agressé à coups de couteau à Saint-Nazaire (rue de la Matte de nuit)

12 janvier 2012
Saint-Nazaire : la gérante d’une casse automobile braquée (2 braqueurs, 15000€)

4 janvier 2012
Il met le feu à l’ascenseur : deux ans ferme

4 janvier 2012
Braquage dans un tabac ce matin : le gérant repousse les voleurs

On peut remonter quelques mois, années en arrière et ajouter par exemple:

Viol au "victoria", meurtre dans un bar au moulin du Pé, meurtre en pleine rue un 24 décembre à coté de l'ex maison du peuple, bagarre de bandes à la fête foraine, coups de feu à la fête foraine, bagarre générale entre bandes un samedi en plein centre ville, meurtre lors de la fête de la musique, etc...

Pas plus qu'ailleurs... mais pas moins qu'ailleurs!
#44 - Le 08 avril 2012 à 18h20 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
bon récapitulatif de M. Franck BERTHELOT, merci

mais il faut taire les problèmes, vous le savez bien

quoi qu'il en soit sur le fait divers du 28 janvier ou l'autre a roulé a fond les ballons, grillant un feu rouge et tuant sur le coup d'une pauvre dame qui n'avait rien demandé,
3 ans avec sursis pour ce meurtrier.

elle est pas belle la justice ?

vous tuez quelqu'un, vous prenez 3 ans avec sursis (donc pas de prison ferme)
vous attrapez par le cou Sarko, vous prenez 3 mois ferme

à vous dégouter de faire confiance en la justice
et à vous pousser à faire justice vous même tout ca
#45 - Le 11 avril 2012 à 14h17 par shogun, St Nazaire
franck Berthelot, )Résume bien la situation à St Nazaire , bien sur ce n'est pas Chicago , mais les bisounours préfèreront toujours critiquer les forces de l'ordre , et trouver des excuses aux délinquants que (insulte suprême) se retrouver de temps en temps sur le chemin de Marine .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter