Saint Nazaire Infos

Le FC Nantes joue à quitte ou double pour la fin de saison

Les Canaris reviennent d’une victoire importante face à Marseille, quelques semaines après avoir cédé un match à Bordeaux et été tenus en échec par Metz. Cet enchaînement d’exploits et de contre-performances résume parfaitement la saison du club.

L'exercice 2019-2020 est une véritable montagne russe pour le FC Nantes. Dans un championnat plus serré que jamais, les Canaris ont conservé une place dans le top 3 pendant 5 journées durant tout le mois de novembre avant de rapidement se retrouver bloqué en milieu de tableau. Au lendemain d’une victoire précieuse face à Marseille (3-1) lors du weekend du 22 février, les hommes de Christian Gourcuff sont à égalité de points avec les 4 clubs situés au-dessus dans le classement, tout en restant à 3 unités, à la fois du top 5, mais de la 13ème place. En d’autres termes, chaque point durant les journées à venir sera déterminant pour savoir si la saison 2019-2020 de Nantes sera considérée comme une déception ou au contraire, un exploit.

Un manque de constance

Symbole de sa saison en dents de scie, le FC Nantes n’a pas réussi à remporter plus de 3 matchs consécutifs depuis le début de l’exercice en championnat. Leur récent succès au Stade Vélodrome a même mis fin à une série de 5 rencontres d’affilée sans victoire (3 défaites et 2 nuls).

De même, cette saison les Canaris ont été capables de se surpasser face à des équipes engagées dans la course au titre (en battant l’Olympique Lyonnais (1-0), par exemple, le 28 septembre), mais aussi de s’écrouler devant des clubs de bas de tableau qui luttent pour le maintien (échec face à Metz (1-0) le 19 octobre ou alors contre Toulouse (2-1) lors du weekend du 30 novembre 2019).

C’est ce manque de constance qui a fait défaut à une équipe que l’on pensait bien partie en début de saison pour surprendre le championnat en s'octroyant une place européenne. Aujourd’hui, le club ne fait même pas partie du top 10 des favoris pour s’inviter sur le podium, d’après le site Betway qui propose des paris sportifs en ligne, qui estime sa cote de réussite à 20 (chiffres du 25 février).

Place au sprint final

Eliminés par Strasbourg de la Coupe de la Ligue fin décembre 2019 en 8ème de finale (1-0), et sortis de Coupe de France suite à une défaite face à Lyon un mois plus tard (4-3), les Nantais n’ont plus aucun espoir de terminer l’année avec un trophée dans les mains. Le seul lot de consolation que les Canaris visent désormais est une qualification en Europa League (4ème place), ou encore mieux, une place pour le tour de qualification en Ligue des Champions (3ème place).

Pour cela, Moses Simon et les siens devront relever de nouveaux défis avec entre autres, un déplacement à Monaco et Montpellier, et surtout la réception de Lyon et Strasbourg. Lors de la phase aller, les Nantais avaient réussi à arracher une victoire à l’OL et au MHSC (1-0), mais s’étaient fait surprendre par les Monégasques (1-0) et les Strasbourgeois (2-1). Ces quatre équipes sont toutes directement engagées dans la course pour accéder à l’une des 4 premières places de Ligue 1 que convoite également Nantes.

Une contre-performance signifierait que le club terminerait à une décevante position quasi-anonyme dans le ventre mou de la Ligue 1, à laquelle il s’est beaucoup trop habitué depuis plusieurs années. La dernière fois que les Nantais se sont frayé une place parmi l’élite française date d’il y a 19 ans. Et cette année-là, les Canaris avaient terminé avec un titre de champion de France en poche.

Quel que soit le résultat du club en fin de saison, ses dirigeants semblent déjà tournés vers l’avenir. Selon les informations de France Football relayées par plusieurs sites spécialisés, Yazid Mansouri pourrait venir renforcer la cellule de recrutement du FC Nantes dans un futur proche afin d’apporter un regard d’expert riche de ses expériences avec la sélection nationale algérienne.

En attendant l’exercice 2020-2021, les Nantais devront parvenir à trouver une certaine constance et répondre présents face à des concurrents directs qui pourraient leur barrer la route dans leur ascension vers le top 4 du championnat. Les Canaris n’auront le droit à aucun faux pas durant les semaines à venir si le club souhaite terminer autre part que dans son habituel milieu de tableau.

28/02/2020 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter