Saint Nazaire Infos

Le conseil municipal a retenu son souffle

La seconde réunion du municipe a duré une petite heure un quart. Si le Rassemblement Bleu Marine dit « non » au vote à main levée pour 50 délibérations, la séance aurait pu s’achever le lendemain matin, après des heures à attendre les dépouillements des votes à bulletin secret.

Si la séance a bel et bien démarré à l’heure vendredi 11 avril, (18 h 00), l’heure de la fin restait quant à elle beaucoup plus incertaine. Et pour cause : sur les 55 délibérations à l’ordre du jour que le conseil devait adopter, les trois membres de la liste Bleu Marine menaçaient de demander le vote à bulletin secret les 50 délibérations suivant les cinq premières, obligatoirement tranchées à la proportionnelle.
 Au moment d’aborder la sixième délibération donc, Jean-Claude Blanchard, la tête de liste FN, demanda la parole. S’adressant à l’assemblée (voir ci-dessous), l’ancien veilleur de nuit, fort de ses 13,53% au second tour déclara que « le vote à main levée, c’est peut-être la règle dans une AG universitaire. Mais ici, c’est de Saint-Nazaire et de sa gestion pour six ans dont il est question, pas d’un amphi de tous les théâtres. Notre vision du vote conforme à tous les usages procède du vote à bulletin secret ». Voilà pour l’essentiel de son message. Mais, en guise de conclusion de son aparté, «compte tenu des pesanteurs éventuelles d’un tel vote, la position du groupe Saint-Nazaire Bleu Marine sera exceptionnellement celle d’un vote à main levée ». Bien lui en a pris, puisque les résultats des délibérations seraient restés les mêmes. David Samzun, toujours plein de malice, le remercia d’avoir épargné l’ensemble des troupes d’une telle perte de temps. Puis, le nouveau maire adressa un message aux 48 colistiers, indiquant avoir reçu un courrier de la famille de Damien Perrotin, lui demandant de conserver le Gwenn ha Du (le drapeau breton) au mat officiel de l’Hôtel de Ville. « Ce moment est le bon moment pour travailler sur la question de l’apport de la culture bretonne » à la ville de Saint-Nazaire. David Samzun demanda en effet à Jean-Jacques Lumeau (adjoint en charge des affaires culturelles) ainsi qu’à Patrice Bulting (adjoint en charge du tourisme) de plancher sur la question, et de remettre leurs travaux avant la fin de l’année, à l’issue d’ « une grande consultation ». Et il ne s’agit pas que du drapeau, le nouvel élu semblait enclin de le conserver hissé. Pourtant, ce vendredi, le Gwenn ha Du avait déjà disparu.
 

La déclaration du Jean-Claude Blanchard

 Monsieur le Maire, mes chers collègues.

 Nous allons voter concernant cinquante-cinq commissions, et leurs représentants.

 D’ailleurs, dans certaines, le nombre de représentants s’est évaporé comme les promesses d’un président sur le « changement » prévu pour « maintenant » et repoussé aux calendes grecques de l’austérité.

 Difficile pour l’opposition d’y figurer de la manière la plus minime qui soit. Mais enfin, le nombre d’adjoints, lui n’a pas baissé, alors tout va bien. Le socialisme des copains est sauf !

 Les votes qui vont suivre méritent que l’on s’attache à respecter les règles. Dans la République française, depuis le XIXe siècle, les scrutins se font à bulletin secret. Le vote à main levée, c’est peut-être la règle dans une AG universitaire. Mais ici, c’est de Saint-Nazaire et de sa gestion pour six ans dont il est question, pas d’une amphi de tout les théâtres . Notre vision du vote conforme à tout les usages procède du vote à bulletin secret.

 D’aucuns se demanderont peut-être pourquoi les élus du Front national-Rassemblement Bleu Marine..ici un peu « entrés par effraction, et pas démocrates » disent certains commentateurs, pourquoi ces mêmes élus sont ils si procéduriers ? Est-ce cela leur promesse d’une « opposition constructive » ?

Nous disons, sans malice, rien que la constatation des faits, que si nous sommes si attentifs aux règles, c’est parce que nous sommes en ce conseil des démocrates et les seuls républicains. Nous le sommes, oui, mais avant tout, nous le sommes devenus, parce que le reste de la classe politique nazairienne a cessé de l’être, par son constant renoncement.

Je regrette que la majorité de cette assemblée ne comprenne pas  qu’en France, pas plus qu’a  Saint-Nazaire, et même, d’autant moins à Saint-Nazaire, la République n’est pas négociable. La démocratie ne l’est pas davantage. Et ces règles se doivent donc de faire loi, même dans la plus petite assemblée.

Cependant, je suis un militant. Je ne méconnais pas que pour être utile, toute action politique doit aller à l’essentiel. Le vote à bulletin secret, c’est la règle aveugle. Mais lorsqu’à raison de dix minutes par délibération, le vote dure plus de vingt heures, la règle devient contraignante, et je le pense, contraire aux intérêts même de la démocratie. En toute chose, pour que l’intérêt général soit préservé, c’est le pragmatisme qui doit commander au dogme…

Compte tenu des pesanteurs éventuelles d’un tel vote, la position du groupe Saint-Nazaire Bleu Marine sera exceptionnellement celle d’un vote à main levée.

Je vous remercie pour votre attention.


Auteur : JR | 12/04/2014 | 4 commentaires
Article précédent : « Beach sports le 29 avril à Villès-Martin »
Article suivant : « Les 17 adjoints de David Samzun ont reçu leurs délégations »

Vos commentaires

#1 - Le 12 avril 2014 à 10h25 par Patriote_Nazairien, Saint-nazaire
BATTEUX Junior, pensait peut-être nous bluffer en nous faisant croire à une ouverture d'esprit concernant le rattachement culturel de Sant-Nazer à la Bretagne. En fait il n'a pas le choix, sa hiérarchie nationale avait déjà décidée.
Voir l'article sur Challenges: http://www.challenges.fr/economie/20140411.CHA2681/regions-la-carte-secrete-du-gouvernement.html
Mais c'est incontestable Sant-Nazer (Saint-Nazaire) est bretonne,malgré que c'est trente dernières années où tout a été fait pour essayer de nous faire penser le contraire.
#2 - Le 13 avril 2014 à 08h13 par Jean louis Garnier
Gwenn ha du devant la mairie de SN

Le maire a annoncé à la fin du conseil qu'il confiait à 2 adjoints le soin de lancer une concertation sur la Bretonnitude de SN, bien au delà du drapeau qui en attendant les résultats d'icelle serait descendu!
#3 - Le 13 avril 2014 à 22h46 par YAJ, St Nazaire
Une occasion pour Blanchard de se faire mousser et de faire paraître ici son discours.
Les autres médias locaux n'en ont pas fait autant.
#4 - Le 13 avril 2014 à 22h50 par MC, Sn
Article L2121-21 du CGCT. Le bulletin secret n'est pas la règle.
Merci de réviser avant d'attaquer.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter